Ils étaient des guerriers, ils étaient des milliers… Nous sommes des guerriers, nous sommes des milliers


Ils étaient des guerriers, ils étaient des milliers… Nous sommes des guerriers, nous sommes des milliers

Nous étions des enfants, nous étions insouciants

Des efforts consentis, pour un peu de répit

Contre tous les félons et leurs compromissions

De notre identité voulant  nous dépouiller

Occulter notre histoire, nos peines et nos gloires

nous faire baisser les armes et nous voler nos âmes

Ces fantômes du passé, nous crûmes enterrés

Pour un peu de bonheur, y perdant nos valeurs.

 

Ils étaient des guerriers, ils étaient des milliers

Héros des temps passés, nous avons oublié(s)

Pour notre liberté, ils se sont sacrifiés

Dans les livres d’histoire, aujourd’hui enfermés

 

Et voici qu’a nouveau un vent froid s’est levé

Sans tambours ni trompette, l’histoire se répète

Des traîtres dans la cité se sont infiltrés

Ils ont levé la herse et les loups sont entrés

Le mensonge se répand sous couvert de piété

Nos frères ainsi trompés ne savent où se tourner

Nos racines sont profondes et notre terre féconde

Et une bête impie y fait déjà son nid.

 

Ils étaient des guerriers, ils étaient des milliers

Héros des temps passés, nous avons oublié(s)

Pour notre liberté, ils se sont sacrifiés

Et de leurs yeux fermés, une larme a coulé.

 

L’égoïsme se fait roi et travestit la Loi

Ses princes, âmes damnées par la cupidité

Trahissent tout espoir, pour un peu de pouvoir

Se croyant immortels,  ils ont défié le ciel

Des remparts des cités il ne doit rien rester

Sur un monde unifié, la bête doit régner

Une ombre étend son voile de la terre aux étoiles

Qu’une larme a percé, une cloche a sonné.

 

Ils étaient des guerriers, ils étaient des milliers

Héros des temps passes, nous avons oublié(s)

Pour notre liberté ils se sont sacrifiés

Leurs bouches ont murmuré: il faut vous préparer.

 

Un Phoenix de lumière portant une bannière

Lentement dans le ciel a déployé ses ailes

Il brandit une épée dont la lame est gravée

de mots d’éternité, Justice et Vérité

Derrière lui une armée surgissant du passé

avance en rangs serrés, fière et déterminée

Un cor a retenti et la terre a frémi

Nos yeux se sont levés, la lutte a commencé.

 

Nous sommes des guerriers, nous sommes des milliers

Les héros du passé marchent à nos côtés

Pour notre liberté, ils se sont réveillés

Pour notre liberté, pour notre identité.
 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




3 thoughts on “Ils étaient des guerriers, ils étaient des milliers… Nous sommes des guerriers, nous sommes des milliers

  1. durandurand

    Encore un scandale d’état macronien , ho oui il est temps de purgé toute cette engeance , tous ces traîtres , tous ces corrompus , tous ces pourris du plus haut sommet jusqu’au bas de l’échelle ,députailles ,sénatoches , mairdeux tous ceux qui par leurs complicités, leurs collaborations ont trahis le peuple de France et la France .

Comments are closed.