Macron ment, Benalla rendait compte de ses déplacements à l’Elysée…


Macron ment, Benalla rendait compte de ses déplacements à l’Elysée…

L’affaire se corse.

Après les dénégations de l’Elysée, reniant les liens privilégiés entre Benalla et Macron, voici qu’un nouveau personnage, tout aussi trouble que Benalla témoigne… Il aurait fait la connaissance de Benalla en septembre ou novembre dernier, lequel Benalla aurait affirmé avoir l’oreille du Président, textos à l’appui.. .et rendre compte de ses déplacements sous passeport diplomatique à l’Elysée…

Quant à savoir ce que fichait une délégation d’industriels turcs au Tchad avec Benalla juste avant que Macron n’y arrive à son tour… Si Benalla était l’envoyé de Macron le minimum eût été que le contrat de fournitures des uniformes de l’armée tchadienne revienne  à la France et non aux Turcs, non ?

Je donne ma langue au chat. Mais cela ne me semble pas très catholique, c’est le moins que l’on puisse dire…

« Alexandre Benalla rendait compte de ses déplacements à l’Élysée »

« Le Point » s’est entretenu avec l’homme d’affaires Philippe Hababou Solomon, qui a mené la délégation d’industriels turcs du textile au Tchad avec Alexandre Benalla.

Par

Alexandre Benalla possédait deux passeports diplomatiques. Le Quai d’Orsay affirme qu’il se réserve le droit de saisir la justice contre l’ex-chargé de mission qui n’a pas rendu ses documents. « Si une procédure est lancée, il n’est pas certain que ce soit Benalla qui aura le plus à perdre. C’est extrêmement rare qu’un simple chargé de mission dispose d’un tel passeport (en réalité, son obtention est discrétionnaire, NDLR). Pour un chargé de mission, il faut le sceau du cabinet pour obtenir un diplo », rappelle un membre de la commission sénatoriale sur l’affaire Benalla. « Et, même après son licenciement, un passeport diplomatique, ça se désactive, et cela n’a pas été fait. Pour quelles raisons  ? »

L’homme d’affaires Philippe Hababou Solomon a son idée. Né en Tunisie il y a 63 ans, franco-israélien, titulaire d’un passeport diplomatique établi par la Guinée-Bissau, il a mis en place la délégation turque qui s’est rendue au Tchad le 12 décembre avec Alexandre Benalla à son bord. « Il n’était pas le leader du groupe. C’était une sorte d’observateur. C’était la deuxième tournée où je l’emmenais, explique ce résident fiscal suisse. Avec Sur international, une entreprise basée à Istanbul, on a finalisé le contrat de fourniture des uniformes à l’armée tchadienne. En attendant d’équiper aussi la police », affirme celui qui, dit-il, fuit les « spotlights » (les lumières, NDLR). Il a quitté la France il y a près de 10 ans et vit entre Londres, Tel-Aviv et Doha. « J’aime la France, je viens d’y enterrer ma mère. Mais c’est un pays toxique. Si tu n’as fait ni l’ENA ni l’Inspection des finances, tu es suspect quand tu fais des affaires », philosophe-t-il. Un constat établi après des démêlés avec la justice qui lui ont valu quelques séjours en prison. « C’est très vieux, tout ça, et j’ai tout payé et même le double. »

Lire aussi Qu’est-ce qu’un passeport diplomatique ?

Communiqué de l’Élysée

Lorsque Philippe Hababou Solomon et Alexandre Benalla se sont connus avenue Gabriel, près des Champs-Élysées, en septembre 2018 pour les uns, en novembre selon Solomon, l’ex-garde du corps du président de la République avait lancé : « J’ai le Président avec moi. » « Il a même voulu montrer des textos qui le prouvent, raconte un témoin, et Philippe n’a pas souhaité prêter attention. Il avait besoin de quelqu’un qui l’introduise en Afrique de l’Ouest. Alexandre avait participé à la tournée africaine d’Emmanuel Macronen 2017. » « J’ouvre mes portes tout seul, rétorque Solomon, je n’ai besoin de personne pour rencontrer un chef d’État. J’ai été conseiller de Jacob Zuma, le président sud-africain. Benalla n’est pas un sésame, mais c’est vrai qu’il rend des comptes à l’Élysée sur ses déplacements », précise Philippe Hababou Solomon. Interrogé par Le Point, Alexandre Benalla a préféré renvoyer vers son entourage proche : « Alexandre rendait compte de ses déplacements à l’Élysée. » À qui  ? « Au plus haut niveau. »

Contacté par Le Point, le directeur de cabinet du président de la République dit tout ignorer d’une telle démarche. « Je ne suis pas au courant », affirme Patrick Strzoda, qui a envoyé en copie au procureur de la République de Paris un courrier adressé à Alexandre Benalla le 22 décembre dans lequel il le mettait en garde sur les conséquences de l’utilisation de sa fonction passée pour réaliser des affaires personnelles du temps où il était encore à l’Élysée. Le préfet Strzoda n’a, en revanche, pas souhaité répondre sur les responsabilités du cabinet du chef de l’État quant à l’obtention de deux passeports diplomatiques par Alexandre Benalla, étant entendu qu’il n’a pas pu se les octroyer lui-même.

Interrogés à leur tour, ni Emmanuel Macron ni ses communicants n’ont répondu. Dans un communiqué, la présidence de la République rappelle qu’elle « ne dispose à ce stade d’aucune information remontée par les services de l’État concernés sur l’utilisation par M. Benalla des passeports diplomatiques qui lui avaient été attribués dans le cadre exclusif de ses fonctions à la présidence de la République ». L’Élysée tient à préciser que, « dès le licenciement pour motif disciplinaire de M. Benalla, la présidence de la République a demandé aux administrations compétentes de procéder aux démarches nécessaires afin que ces passeports soient restitués et ne puissent plus être utilisés. M. Benalla n’a, depuis son licenciement, plus aucune mission de quelque nature que ce soit pour le compte de l’État justifiant de l’utilisation de ces titres ».

https://www.lepoint.fr/politique/alexandre-benalla-rendait-compte-de-ses-deplacements-a-l-elysee-28-12-2018-2282240_20.php#xtor=CS2-238

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


12 thoughts on “Macron ment, Benalla rendait compte de ses déplacements à l’Elysée…

  1. Alain Bobo

    C’est très possible que dans les méandres de l’administration kafkaïenne le préposé a confondu ticket de métro avec passeport diplomatique. L’erreur est humaine, on dit !

  2. Machinchose

    Phillipe Hababou Monsalo

    allez, un tit cours d’ onomastique, parce que j’ ai tiqué en lisant ce nom

    juif, tunisien, ce patronyme est a l’ origine une liaison de deux noms, en vrai c’est « Hababou Salah » qui signifie un ami utile, un référent,
    Hababou signifiant « son ami, son compagnon » et Salah désigne « ce qui améliore, ce qui répare.. »

    mais, quand la France est arrivée en Tunisie, il prit a certains le désir de « désarabiser » ce patronyme et on vit apparaitre les premiers Salat accoudés a Hababou, parfois même le Hababou fut européanisé en Baroux
    voir le gendre de jacques chirac, issu d’ une prestigieuse famille de médesins juifs tunisiens :

    «  »Frédéric Salat-Baroux, né le 12 juillet 1963 à Paris, est un ancien haut fonctionnaire et avocat français. Du 2 juin 2005 jusqu’à la fin du mandat de Jacques Chirac, il occupa les … Issu d’une famille juive de Tunisie, Frédéric est le fils du professeur Jacques Salat-Baroux, gynécologue et pionnier français de la procréation . » »

    mais revenons a notre « homme d’ affaires » trés discret le Francà-israélien-ex tunisien, Phillipe Hababou-Sal……omon !! -c’est nouveau! je ne connaissais pas ça, remarque ça peut etre aussi ……igaud 😆

    et avec un Alexandre de mes deuzes, copain avec un Phillipe, décidément on ne sort pas de la mythologie grecque avec cette affaire

    Alexandre….. Phillipe (de Macédoine hihihi ) on est en pleine salade

    va donc savoir ce qui va se découvrir…………quels trafics……….quelles magouilles….. Nassrallah qui veut assister a une représentation des folies berbères ?? a Paris ??

    Bouteflika qui a négocié et acheté un casier dans une chambre froide au Tchad ??

    TOUT PEUT ARRIVER AVEC CES CONSEILLERS ET AUTRES HOMMES D AFFAIRES !! surtout quand ils « conseillent » un quadra tout heureux de jouer ce role de plus jeune président de la république française

      1. Machinchose

        TIC TAC TIC TAC TIC TAC TIC TAC ……..

        Que le grand Cric me croque si l’ horloge du décompte a rebours devait s’ arrêter

  3. durandurand

    Tout cette affaire pue la merde , quand cette puanteur va remonter à la surface ,il va y avoir une sacrée volée de moineaux qui vont s’éclispés dû à la puanteur .

  4. Sigismond Pogne

    Lorsqu’un entrepreneur ou dirigeant de société fait travailler un mahométan, tôt ou tard il finit par le regretter. Donc, sachant cela, s’il rencontre des problèmes, c’est bien fait pour sa gueule !

    1. Machinchose

      chez son ex future épouse d Issy les Moulineaux, elle pourra toujours y planquer Manu s’ il s’ y faisait choper

      pour se payer le luxe de raconter n importe quoi, des gamineries au point du « pistolet a eau » du mariage « repoussé », des deux passeports perdus , retrouvés, confisqués, re-rendus, des serments bidon devant députés et sénateurs, bref se foutre de la gueule de tout le monde, j’ en déduis que le pseudo Alexandre doit avoir accumulé du LOURD

      sais pas si on nous le fera partager un jour

      parce que le dépôt de plainte du kéké d’ orsay et autres fariboles, je ne crois pas une seconde a leur application et enquête

      a force de prendre les Français pour des brêles, on finit par accoucher de millions de gilets jaunes

      il parait qu ‘  » il  » est sous Séroplex 10……….. c’ est Benallah qui va le lui chercher a la pharmacie…

  5. Stéphane

    « J’aime la France……. Mais c’est un pays toxique. Si tu n’as fait ni l’ENA ni l’Inspection des finances, tu es suspect quand tu fais des affaires »

    C’est toujours bon de la reppeler….

  6. Sigismond Pogne

    Le feuilleton Benalla continue ! Pour le moment, la production ne nous a pas encore informé de sa durée, ni du nombre de saisons. Vous remarquerez que ce n’est, ni un Durand, ni un da Silva, ni un Bianchi, ni un de Groote, ni un von Traudel qui est à l’origine de tout ce merdier ! Les mahométans ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait ! Benalla ment, Benalla est musulman.

  7. Jehan

    Après Hollande qui a admirablement imposé le mariage homosexuel à toute notre société, Macron restera aussi dans l’Histoire s’il parvient à donner le droit à la procréation aux personnes seules et de même sexe et genre. Car il n’y a pas que la lutte contre l’islamisation qu’il importe de mener sans relâche … N’oublions jamais les luttes essentielles que mènent les femmes, les homos, les trans, les queers pour faire valoir leurs droits à vivre au grand jour leurs amours, sans avoir à subir les persécutions racistes des fachos hitléro-musolliniens, chrétiens obscurantistes dégénérés et autres musulmans illuminés terroristes criminels. Notre civilisation, déjà plus que bicentenaires, des Droits de l’Humain égaux pour tout le monde, vaincra parce qu’elle est dans le sens de l’Histoire qui progresse sans cesse vers plus de justice sociale.

Comments are closed.