Les Gilets jaunes sont déchaînés, ils attaquent leurs ennemis, Macron, Ouest France…


Les Gilets jaunes sont déchaînés, ils attaquent leurs ennemis, Macron, Ouest France…

Cela a commencé par l’attaque du fort de Brégançon où l’ordure de l’Elysée s’est retranché :

« Aujourd’hui, nous allons prendre le fort de Brégançon ». Suite à un appel à la mobilisation sur les réseaux sociaux, une quarantaine de « gilets jaunes » se sont rassemblés à Bormes à 15h30.

Cortège de voitures formé, ils se sont dirigés vers le fort, encadrés par la gendarmerie et la police municipale. Une avancée stoppée à l’entrée de la route départementale D42d, où une vingtaine de gendarmes leur ont barré la route dans le calme.

TENTATIVE AVORTÉE À TRAVERS CHAMPSLes manifestants se sont ensuite divisés en plusieurs groupes pour atteindre le fort via la plage et les bois.

A une centaine de mètres de l’entrée, une quarantaine de gendarmes ont de nouveau bloqué les accès via le camping et la plage. Le signe, pour plusieurs manifestants, de la présence du Président Emmanuel Macron à Brégançon.

Après quelques minutes de discussion paisibles, les manifestants ont rebroussé chemin, tentant de se retrouver leurs compagnons dispersés.

Une fois rassemblés sur le barrage à l’entrée de la D42d, les « gilets jaunes » ont quitté les lieux à 18 heures, dans une ambiance bon enfant. Tout en promettant une suite à la mobilisation autour du fort de Brégançon.

Photo Luc Boutria
Photo Luc Boutria
Photo Luc Boutria

 

Cela a continué avec l’attaque de Ouest France qui les avait  appelés antisémites. Bien décidés à ne pas se laisser faire ni à se laisser insulter par les vendus des medias, les GJ ! Quant à Philipe Boissonnat, adjoint du rédacteur en chef de Ouest France qui menace de porter plainte, on aimerait savoir s’il a jamais porté plainte contre la CGT pour les nombreuses grèves des ouvriers du livre à l’époque où tout n’était pas informatisé..

 

Plusieurs éditions de journaux du groupe Ouest-France n’ont pu être diffusées ce 27 décembre après que Gilets jaunes ont bloqué des camions à la sortie d’une imprimerie en Loire-Atlantique. Ils reprochent au média sa couverture du mouvement social.

Les Gilets jaunes en veulent-ils au groupe Ouest-France ? Des manifestants se réclamant du mouvement social «ont bloqué la sortie des camions dans lesquels étaient conditionnés des journaux qui étaient déjà imprimés», ainsi que le rapporte ce 27 décembre Philippe Boissonnat, adjoint au rédacteur en chef de Ouest-France et directeur des rédactions.

La veille, aux alentours de 23h30 «une vingtaine de manifestants» se sont ainsi présentés devant l’imprimerie de la Chevrolière, au sud de Nantes.

Selon un communiqué de Ouest-France, ces derniers étaient «mécontents de la couverture du mouvement» par le groupe de presse, «déplorant que certains Gilets jaunes aient pu être taxés d’antisémitisme suite aux incidents survenus le week-end».

Le nombre d’exemplaires de journaux qui n’ont pu être distribués s’élève à 180 000. Plusieurs titres et éditions ont été touchés : Ouest-France (éditions Loire-Atlantique et Vendée), Le Courrier de l’Ouest (édition des Deux-Sèvres), et Presse-Océan (Loire-Atlantique). En réaction, l’ensemble des éditions touchées a été mis en ligne gratuitement. Selon Ouest-France, c’est la première fois depuis le début du mouvement des Gilets jaunes le 17 novembre que les journaux du groupe sont visés.

Alors que les rapports entre certains Gilets jaunes et la presse ne sont pas au beau fixe, le groupe a annoncé des poursuites. «On va déposer plainte dans la journée. On condamne avec force ce délit vis-à-vis de la liberté de la presse et d’empêcher de raconter aux gens ce qu’il se passe près de chez eux», a précisé Philippe Boissonnat.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


20 thoughts on “Les Gilets jaunes sont déchaînés, ils attaquent leurs ennemis, Macron, Ouest France…

  1. AvatarMateo

    C’est la suite logique une presse sous perfusion payée par les impôts
    Je ne sais pas si ouest France a des résultats positifs , mais il n’est pas l’amis Des gilets jaunes
    2019 risque d’etre Difficile pour certains médias et journalistes dépourvus d’honnêtetés politiques
    A suivre avec intérêt

  2. AvatarMachinchose

    bah! aujourd’ hui les journaux papier ne servent plus a rien
    si ce n’ est a ravager des forets entières

    par contre j’ apprend que le « président » passerait sa dernière semaine de l’ année a Brégançon ?

    en cachette ?? finis les douches de foules avec Mamie ? les serrages de paluches « improvisées » les « selfies » avec des choisis a l’ avance

    tout fout le camps, tout s’ écroule du chateau de mensonges, d’ hypocrisies,de cartes truquées….

    quelle fin !!

    Varennes fut tellemnt plus romanesque et honorable!!

    1. Avatarfrejusien

      attends , attends, Drouet ,n’a pas dit son dernier mot, il y a encore qq actes à venir, avec des scènes inédites

  3. AvatarLANKOU DU

    ouest France , midi libre , le telégramme et tous les autres « torche culs  » à mettre dans la cabane ,au fond du jardin .
    Presse écrite idem presse TV De la merde !

  4. Avatarclaude

    qu’est- ce qui vient nous les briser menu le boissonnat avec sa plainte contre les GJ, quand on sait que son torchon gauchiasse perçoit de l’état et avec l’argent des contribuables la coquette somme de 5.787781€ comme subvention!

  5. TEMPLIERTEMPLIER

    demain samedi,je serai avec mes camarades gilets jaunes de ma région a Albertville des les 8/9h au rond point de la sortie nord de la citée savoyarde en direction d Annecy et,toute la journée!!!!
    pis on verra…..
    sus a macron et castaner!!!!!

  6. AvatarUbersender

    S’il n’y avait qu’ « Ouest France » …. A l’Est, ils peuvent aussi bloquer l’ « Est Républicain » pour sa couverture tout aussi partiale des évènements, quand il ne bloque pas lui aussi tous les commentaires sur les articles mettant en cause des gilets jaunes. Pas plus tard qu’aujourd’hui, « les commentaires sont clos » sur un article rapportant la condamnation à une peine de prison ferme d’un GJ. Je ne crois pas que le Tribunal avait ordonné la publication du jugement ; nul besoin,la presse s’en charge.

  7. Avatarnéo

    La police annonce déjà plus de 500 000 manifestants, à Paris le 20 janvier 2019, pour la manif de soutient pour MacronCon. les foulards rouges (de leur femme) veulent nous en faire voir….WWWWOUAAAAHHHLA…Et qui a déposé, en Préfecture, cette manif ??? Si stan y s’lasse déjà, où va-t-on !!! C’est la guerre des boutons, droit sur la culotte… pauvre type, infâme tête d’oeuf du poolJihadisme. lol

  8. AvatarOméga

    Les journaleux du régime sont aussi pourri que le dictateur, le moment venu ils seront neutralisés comme tous les traîtres et collabos de ce pays…l’acte final est proche et a inévitable sanglant chaos survivront que les guerriers car les faibles et lâches seront les premiers à succomber…patriotes soyez unis et solidaires pour sauver votre avenir et celui de vos enfants

  9. Avatarpalimola

    Aux dernières nouvelles personne ne saurait où se trouve macron ! ……..qui gouverne alors plus ça va mal et plus il s’éloigne et disparaît ?

  10. AvatarPERONNET

    Sur Facebook, souvent impossible de relayer. Le règne de Macron semble proche. A force de viouloir frimer et de prendre les Français pour des cons, le petit Emmanuel aux ordres de Bruxelles et Soros et des loges FM risque bientôt de prendre fin. Il faudrait aussi que les outre mers Français se bougent aussi.

  11. AvatarFabrice

    Bonne chose d’harceler sans cesse ainsi les forces de l’ordre n’en peuvent plus et finiront- qui sait ? – par se ranger aux côtés des gilets jaunes et en finir avec ce régime autoritaire honni. Il est permis de rêver.

  12. AvatarPJP

    depuis le début ; la millice a 300 €, + de 1500 et 1 cinquantaine de bléssés grave GJ. les droits de l’homme n’existe plus pour les français.

  13. AvatarPJP

    seul journaliste de terrain des GJ, reportages de vincent lapierre , anony mousses annonce qu’ils vont prochainement s’attaquer a BFM tv. Il est a prévoir aussi que les médiats aurons de la visite de courtoisie musclés. Roumanie/France

Comments are closed.