« L’activiste » Christine Tasin interviewée par Sputnik : oui à la déportation des étrangers délinquants sur une île


« L’activiste » Christine Tasin interviewée par Sputnik : oui à la déportation des étrangers délinquants sur une île

L’interview a été publiée en anglais sur le Sputnik anglophone .

Last week, Danish authorities approved the 2019 budget, which included plans to send migrant criminals to the secluded, uninhabited island of Lindholm, located 80 kilometres south of Copenhagen, Deutsche Welle reported. Sputnik discussed the matter with Christine Tasin, the head of a French anti-Islamisation group.

Lire la suite ici :

https://sputniknews.com/analysis/201812251070989298-denmark-budget-migrants/

On peut supposer que les menaces de Macron à l’attention de RT et de Sputnik rendent ces 2 medias prudents, en évitant certains sujets et certains invités sur leurs sites français…

 

Sputnik Dans quelle mesure cette mesure prise par le Danemark pour envoyer des criminels migrants dans une île inhabitée constitue-t-elle une solution au problème?

Christine Tasin C’est, pour le moment, tant que l’UE et les droidelhommistes feront la pluie et le beau temps en Europe, la SEULE solution. Même si elle est provisoire.

En effet, pour l’UE et les gouvernants félons, la protection des étrangers est devenue prioritaire, passant avant la sécurité des peuples d’Europe. En France, en 2003, sous la pression des organisations gauchistes, le Président Sarkozy et nos députés ont renoncé à appliquer ce que les opposants appelaient « la double peine » (prison pour les crimes commis ET expulsion dans le pays d’origine une fois la peine purgée).

La Cour Européenne des Droits de l’Homme donne elle aussi trop souvent raison aux délinquants, aux criminels qui devraient être expulsés, leur trouvant beaucoup de bonnes raisons de ne pas repartir chez eux.

La solution est provisoire, elle durera tant qu’il n’y aura pas au pouvoir, au Danemark comme en Italie – et bientôt on l’espère en France – un gouvernement décidé à protéger ses administrés et à se débarrasser des étrangers criminels qui n’ont rien à  faire chez nous.

 

 

Sputnik On dit que l’île abrite une installation de recherche sur les maladies animales infectieuses et de nombreux politiciens l’ont qualifiée de «politique inhumaine». Quelle est votre position sur cette situation?

Christine Tasin Il y a partout dans le monde des laboratoires de recherche, tous ceux qui y travaillent, tous ceux qui habitent à côté ne sont pas contaminés et ne risquent rien. Il n’y a donc pas de problème. Ceux qui dénoncent une politique inhumaine se soucient-ils, d’ailleurs, des troubles de santé de ceux qui habitent près des éoliennes ?

Par ailleurs, je n’ai pas d’état d’âme. Des clandestins qui, non contents d’entrer chez nous par effraction, volent, violent et tuent ne sont plus des hommes. Il ne nous appartient pas de payer, de notre sang, de notre argent, pour des étrangers au pays. Et s’ils devaient courir un peu plus de risques que l’Européen moyen, je n’y verrais aucun inconvénient. Nous crevons tous de regarder  le criminel comme égal à ses victimes.

 

 

Sputnik Selon certaines informations, cela servirait de solution au cas où le Danemark ne pourrait pas expulser de son pays un migrant avec un casier judiciaire. N’y a-t-il vraiment pas d’autre moyen de lutter contre les préoccupations des afflux de migrants?

Christine Tasin Il y a certes d’autres solutions… Mais elles ne pourront être appliquées que dans les pays qui sortiront de l’UE, puisque l’UE interdit trop souvent l’expulsion des clandestins au nom des Droits de l’homme.

Les autres solutions sont simples : restauration des frontières (abolition de l’espace Schengen), restauration de la souveraineté nationale permettant aux peuples de décider qui entre, qui reste, qui est expulsé.

L’île est un pis-aller mais au moins les Danois seront à l’abri des plus dangereux des clandestins. La sécurité n’a pas de prix.

 

Sputnik Avec de telles mesures poussées par les pays européens et soutenues par le public, qu’est-ce que cela dit de la véritable attitude de l’Europe à l’égard des migrants?

Christine Tasin  Pour le moment, la majorité des pays européens, menés par l’Allemagne et la France, sont majoritairement immigrationnistes et droidelhommistes, hélas. Nous en payons le prix. Un tel prix que, pour nous, Résistants à l’immigration et à l’islamisation de nos pays, droidelhommistes est devenu un mot péjoratif, une injure…

Les peuples se réveillent, il s’agit et de légitime défense et de principe de précaution, d’où le refus de signer le Pacte de Marrakech par de très nombreux pays : Autriche, Hongrie, République tchèque, Slovénie, Italie, Malte, Bulgarie, Pologne,  Slovénie, Estonie, Lettonie, USA, Israël, Australie, Suisse… Et le Pacte sera dénoncé par le Président nouvellement élu du Brésil, Bolsonaro, dès sa prise de fonction.

L’immigration non contrôlée est un fléau qui met en danger non seulement la sécurité de nos enfants mais aussi notre identité et notre civilisation. Alors vive les îles où l’on déporte les indésirables dont on ne sait que faire !

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


12 thoughts on “« L’activiste » Christine Tasin interviewée par Sputnik : oui à la déportation des étrangers délinquants sur une île

  1. Celtilos

    entièrement d’accord et si cette ile se transforme petit a petit en « ile du diable » je n’y vois aucun inconvénient bien au contraire…

  2. JC.P.

    Totalement d’accord. A quand une diffusion de cet entretien sur nos chaînes radio et télé nationales? Je sais je sais, je rêve……. mais c’est Noël tout de même.

  3. Hollender

    Surtout ne pas les nourrir,, ils s’entretueront et deviendront cannibales, comme les pauvres ukrainiens innocents qui mangerent leurs morts durant la grande famine des annees 30, merci à Staline et ses communistes.
    En plus, ils ne devraient pas rechignera à se bouffer entre eux. …… Le muzz est halal dès sa naissance..

  4. Marc TREVISO

    Depuis Punaauia, Île de Tahiti.

    Pas en Polynésie française.
    La « métropole », gardez vos déchets.

    Merci.

    A quand la réintégration d’Alexandre Artamanov et de Françoise Campoin à l’équipe de RT. La vieille « Voix de la Russie » (ruvr.ru qui devint Sputnik), le premier RT avant les bobos multiraciaux transfuges de BFM et de TF1 !

  5. Joël

    « prison pour les crimes commis ET expulsion dans le pays d’origine une fois la peine purgée »
    Vous voulez rire ? La justice française à l’œuvre :
    Avignon (84) : le violeur en série marocain condamné à la réclusion criminelle à perpétuité et à une interdiction définitive de territoire.
    http://www.fdesouche.com/1130753-avignon-le-violeur-en-serie-condamne-a-la-reclusion-criminelle-a-perpetuite

    Si je comprends bien, le criminel sera expulsé après sa mort.

    Définition : La prison à perpétuité est une sanction pénale pour les crimes les plus graves, qui consiste théoriquement en l’incarcération d’un criminel jusqu’à sa mort.
    Hélas, cette définition n’est pas dans le manuel des magistrats français.

Comments are closed.