Ho ! les « sans haine » sortez de votre torpeur suicidaire ; il en va de notre survie à tous


Ho ! les « sans haine » sortez de votre torpeur suicidaire ; il en va de notre survie à tous

Dans le contexte actuel de guerre, oui de guerre, on se doit de remettre les pendules à l’heure de ceux qui, après les attentats meurtriers commis par des terroristes musulmans, ne cessent de prononcer cette phrase : « Vous n’aurez pas ma haine!».

Mais dans quel monde de bisounours vivent-ils ? Que veulent-ils de plus pour réagir ? Ces crimes ne sont pas encore assez graves ? C’est dire que l’idéologie gauchiste est passée par là et a fait d’eux des lobotomisés du cerveau, plus de bon sens, malheureusement plus rien.

On en mesure d’autant plus les effets délétères quand on voit ces maris, ces femmes, ces pères, ces mères, qui bien que ayant été touchés par des actes ignobles, continuent de philosopher comme si de rien n’était. Pas grand-chose n’est ce pas ? Juste l’assassinat d’un des leurs, juste le meurtre de leur moitié ou de leur enfant. Pas grand chose je vous dis, juste un détail.

Que dire aussi de la population friande de bougies, de nounours pour exprimer son chagrin !!! On ne s’attend pas à des actes de violence en retour mais simplement à ce que la colère éclate, à ce que les vérités soient dites. Cela devrait être en somme l’occasion de rappeler à nos dirigeants qu’il faut qu’ils arrêtent les politiques suicidaires menées depuis trop longtemps et qui font de notre France la victime consentante de l’intégrisme musulman. On se devrait de réclamer la fin du laxisme envers l’islam et ses dérives. On devrait exiger toute la fermeté nécessaire envers nos ennemis. Pas de quartier, c’est eux ou nous !

Par ailleurs, est-ce le moment de se préoccuper de la stigmatisation des mahométans ? Est ce à ceux qui subissent l’horreur de défendre les musulmans dits modérés ? Moi je dirais mais qu’ils se débrouillent ! S’ils redoutent tant que cela l’amalgame, ils n’ont qu’à descendre dans les rues pour condamner clairement et fermement ces actes barbares; qu’ils arrêtent également de défendre l’islam pour dire à la place qu’ils déplorent la perte de vies humaines innocentes. Non, rien de tout ça, bien évidemment pour les coranisés du cerveau, il n’y a que l’islam qui mérite d’être défendu. Voilà l’attitude de bien des musulmans qui pleurnichent sur leur sort et de celui de leur dogme, quand d’autres sont en train de pleurer leurs morts, eux !!!

Par conséquent, il faut arrêter d’être dupe une fois pour toute car une grande part des musulmanistes n’auront de cesse de prendre position pour leur religion au mépris de toute logique, de toute humanité la plus élémentaire. Il n’y a que ceux qui ne veulent pas voir, qui effectivement ne voient pas le hic !

 Il serait temps maintenant que les non musulmans dhimmisés comprennent et acceptent le pourquoi du comment des actes meurtriers commis par des musulmans. Oui musulmans, car c’est bien d’eux dont on parle. Jusqu’à preuve du contraire, être musulman cela se définit par croire en allah, mahomet, le coran, les hadiths… Eh bien justement les terroristes, qui frappent sur le territoire national, se réclament de ces croyances. Est ce que nos dhimmis vont enfin se décider à faire la même déduction que nous ? Pas sûr! Mais on va espérer que les yeux finissent par s’ouvrir…

Il y a urgence à ramener sur la voie de la raison tous les « sans haine », les amateurs de la bisounours attitude. Alors pour cela, j’aimerais, en premier lieu, leur dire, juste comme ça, que les auteurs d’attentat ne tuent pas les « kouffars » pour avoir en retour leur haine. Eh non ! Bien au contraire, c’est  l’effet inverse qui est recherché, terroriser pour soumettre les incroyants, pour imposer les valeurs de l’islam sur le sol français. Il est donc impératif que maintenant cette phrase, complètement à côté de la plaque, soit abandonnée  puisque c’est exactement ce que recherchent ceux qui pratiquent le djihad prôné par l’islam, la soumission des mécréants. Bingo ! Vous êtes pile poil dans leurs attendus : Ne pas réagir, abdiquer, accepter d’être leur victime sans broncher, accepter le statut de soumis, de dhimmis. L’épée (la mort) ou l’islam, pas autre chose. Alors de grâce ! Arrêtez votre fourvoiement, arrêtez de regarder la situation avec vos yeux d’Occidental et prenez plutôt pour comprendre, l’espace d’un moment, les lunettes islamiques. Vous allez voir, vous y verrez tout de suite plus clair, foi d’apostate !

Aussi, il faudrait que vous les « sans haine » alliez faire un petit tour dans les pays musulmans pour voir ce qui se passe pour les chrétiens, les juifs, en somme tous les non musulmans vivant sur place. Croyez moi ce n’est pas jojo ce qu’ils doivent subir au quotidien. Beaucoup de mahométans, vivant en musulmanie, ne réservent aux non musulmans souvent qu’un statut de méprisable, de moins que rien, en définitive de sous citoyen. Vous pourriez voir également que les non musulmans, sur les terres islamiques n’ont que trois options à leur disposition : Se soumettre en se convertissant ou en payant la capitation et en cas de refus la mort. La haine, voyez vous, ne fait pas partie du lot ! La haine, voyez vous, elle est la chasse gardée des prosélytes de Mahomet. Elle est normale quand elle vient d’eux  mais elle est un scandale quand elle vient du mécréant car un homme mort il y a bien longtemps, mahomet le sanguinaire, en a décidé ainsi.

Mais vu votre niveau d’endoctrinement, à vous les « sans haine », je ne suis pas sûre que ce genre de voyage d’« agrément » suffise à vous permettre de sortir de votre idéologie de « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil » et à vous faire comprendre que la haine n’est pas un vil sentiment qu’au contraire elle est une réaction salutaire face à l’ignominie.

Moi, je vous le dis, j’ai la haine de tout ça, de toute cette barbarie, de ces gens qui nous méprisent, nous haïssent, veulent notre mort, simplement parce qu’on ne pense pas comme eux. Je leur refuse ma compassion, mon empathie, mon pardon, c’est une question de juste retour des choses et surtout de survie…

Toutefois, je dois vous avouer, moi aussi j’ai été une idéaliste, une béni oui oui et donc à ce titre, je peux vous comprendre sur le fond : personne de normalement constitué n’a envie de passer son temps à haïr. Bien sûr ! Une vie sans haine est bien plus appréciable qu’une vie avec. Mais là, a-t-on vraiment le choix face à toutes ces déclarations de guerre ?

Non ! Je crois qu’il est temps pour vous de renverser la vapeur et d’opposer à tous ces salauds votre haine, votre haine de leur violence, de leur projet de société, du jugement qu’ils ont de vous, car refuser de donner votre haine ne fait au final qu’encourager les fous de dieu à continuer leurs basses besognes.

Je dis ça, je ne dis rien !  A vous maintenant d’en faire bon usage.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Samia

Apostate de l'islam, islamophobe et fière de l'être, je me sens comme Dihya, la reine des Berbères, qui a combattu l'envahisseur musulman sans jamais faiblir. Bien sûr, je ne combats pas par l'épée mais par les mots que l'on peut parfois, quand ils sont bien choisis, comparer à des flèches bien aiguisées.


12 thoughts on “Ho ! les « sans haine » sortez de votre torpeur suicidaire ; il en va de notre survie à tous

  1. AvatarMateo

    Sans parler de haine être tout simplement un homme
    Mais hélas en France il n’y que de pâle copie d’hommes Certes il en reste encore
    C’est les hommes qui prennent le pouvoir en France
    Dans les médias , dans les spectacles. De plus en plus de politiques avouent leurs homosexualités
    Ils sont vénèrés
    Ils deviennent courageux sous l’emprise de l’alcool ou de la drogue
    Désolé
    J’app Votre courage et je vous soutiens

  2. AvatarChristian

    Est ce que la haine peut exister vis à vis d’animaux ? je me pose la question. La haine est un sentiment et par rapport à ces gens et à leur religion il faut de la froideur et de l’action collective et individuelle. Rarement vu un musulman esseulé se la pêter C’est en groupe qu’ils se sentent fort comme nos GJ en ce moment. Si nos GJ voient les vrais montants que couteNT l’immigration et l’islamisation de notre beau pays, les loosers de musulmans auront-intérêt à se la jouer profil bas. La solution auditer ces dépenses (caf, école, culte, casse, justice, prison,…) que coutent les étrangers et mettre en face ce qu’ils rapportent à la nation et diffuser cela à grande échelle CQFD.

  3. AvatarJ

    Encore un excellent article, Samia. Bravo, vous avez tout à fait raison. Je déplore moi aussi cette apathie, cet abandon, ce renoncement de la part de nos compatriotes.
    Mais, ces imbéciles qui geignent « vous n’aurez pas ma haine » alors qu’on a assassiné l’un des leurs… Ne sont-ils pas drogués et formatés par des psys envoyés du gouvernement ? Je ne comprends pas qu’une mère larmoie « vous n’aurez pas ma haine » aux meurtriers de sa fille.

  4. Avatarfrejusien

    en effet , sur FB, les gauchistes ne veulent pas croire aux chiffres que je leur assène sur le museau, mais leurs arguments volent en éclat, face à la logique, ils bavassent un peu, style, mot-clé, raciste, facho, etc, puis ils ne trouvent plus rien à dire et se cassent

  5. AvatarPJP

    SAMIA vous faites parti du royaume des vrais coeurs. – EX de  » Marianne la petite arabe  » , sainte chrétienne . – 2019 arret du mouvement des GJ suite a attentats d’ampleur puis couvre feu/loi martiale/guerre civile en souhaitant me tromper.

    1. AvatarSamia

      Merci pour votre message qui me touche.
      On ne sait pas où va la France mais j’espère qu’elle s’en sortira. En tout cas, moi je serai toujours là pour elle.

  6. AvatarHorizon

    Sans avoir été personnellement, ni parmi mes proches (jusqu’à présent) victimes de ces fous furieux, je leur offre par avance toute la haine de toutes les cellules de mon corps et de mon âme !

  7. AvatarAmélie Poulain

    Dire « vous n’aurez pas ma haine » peut être aussi une réaction de déni salvatrice face à ce qui est impensable (et ça l’est), une sorte de manière de faire « comme si » cela n’avait pas eu lieu donc nier l’existence de l’assassin.

    Ce qui ne va pas dans le sens de la « jouissance » des assassins en question dans cette hypothèse, bien au contraire ! Etre psychologiquement nié, c’est « être mort » mais là, inexistant dans le sens même de leur acte, ce qui est plus inacceptable voire insoutenable pour eux que la mort réelle.

    Dans les situations de traumatisme grave, les plus atteints et qui sont à surveiller le plus, sont souvent ceux qui paraissent bien « gérer » l’évènement en restant calmes, sans émotions apparentes justement. Seul le temps pourrait mettre au jour ce que veulent dire ces mots pour les personnes concernées par ce drame.

    Une chose est sûre : les politiques et ceux qui soutiennent leur idéologie plus ou moins consciemment utilisent ces discours ! Et cela est encore plus abject et pervers à mon sens !

    1. AvatarSamia

      Avec beaucoup de musulmans, ne pas réagir est clairement un signe de faiblesse. Ils se gargarisent de cela entre eux : « Ah ! Ah ! Les kouffars se sont des trouillards. On en fait ce que l’on veut ».
      Avec des gens normaux, oui les nier serait une bonne réponse mais avec des personnes complètement endoctrinées comme les coranisés du cerveau, c’est une autre paire de manche !

      1. AvatarAmélie Poulain

        « Ils se gargarisent de cela entre eux : « Ah ! Ah ! Les kouffars se sont des trouillards. On en fait ce que l’on veut ». »

        Oui Samia, mais justement, quand ils vont recevoir le retour de bâton, ils n’en vont être que plus surpris et les victimes de leur bêtise…

        Ils ne connaissent pas les Français.

        Beaucoup donnent juste l’impression de ne pas réagir (je ne parle pas de ces gens en grande souffrance quoique… avec le temps ils pourraient justement enlever la négation….) parce qu’ils ne veulent pas être ennuyés vu les réactions du pouvoir en place mais ils n’en pensent pas moins et ne resteront pas passifs.

        D’ailleurs, cela commence à bouger, ils devraient réfléchir.

  8. AvatarGAVIVA

    Fort beau texte, mais une phrase accompagnée par exemple ( hélas parmi tant d’autres) de la vidéo des jeunes touristes décapitées:  » VOILA DONC COMMENT ILS NOUS TRAITENT QUAND ON VA CHEZ EUX ».
    Et même là encore les pasdamalgistes n’en feront rien. Ils sont FOUTUS. Et sans doute l’auront-ils bien voulu. Mais quid des AUTRES?

Comments are closed.