Le prêtre dhimmi Paolo TOFANI : »Avec Salvini, l’enfant Jésus serait mort »


Le prêtre dhimmi Paolo TOFANI : »Avec Salvini, l’enfant Jésus serait mort »
Le pape fait des émules… Ils sont graves, comme dit Salvini.
Il y a encore beaucoup de catholiques en Italie, et faire le parallèle entre migrants et Jésus, en cette veille de Noël, est particulièrement putassier, même si cela ne tient pas la route historiquement…
Quant à comparer les millions de clandestins adultes, dans la force de l’âge dont au moins 80% d’entre eux viennent de pays en paix, à Jésus… Il fallait oser. Les cons ça ose tout, fussent-ils prêtres.

L’homélie-choc :  » avec Salvini, l’enfant Jésus serait mort  » .

 

Ce sont les paroles du prêtre de la paroisse de l’église St Pierre à Agliana ( Pistoia ) et il précise :
Avec le  » décret sécurité  » Jésus n’aurait pas été accueilli .
La polémique a éclaté.
L’embarras et la stupeur des fidèles qui ont assisté à la messe célébrée ce dimanche en l’église St Pierre à Agliana étaient visibles au moment du sermon.
Le prêtre, don Paolo TOFANI, en commentant l’Evangile, s’est mis à parler du  » décret sécurité  » et des politiques d’accueil des migrants,  allant jusqu’à comparer par des allusions indirectes, le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini à Hérode.
Quelques fidèles ont rapporté les paroles du prêtre au sénateur Manuel VESCOVI qui habite à Agliano et la polémique a éclaté.
Le sénateur Vescovi est par ailleurs membre de La Ligue. Manuel Vescovi a rendu publique cette homélie dans un communiqué dans lequel il se dit, en tant que catholique, abasourdi et plein d’amertume par ce qui lui a été rapporté par les fidèles qui ont assisté ce matin à la messe dite par don Paolo Tofani dans l’eglise St Pierre à Agliano car le prêtre aurait dit :
 » l’important n’est pas de mettre une crèche  » et que «  si Salvini avait vécu à l’époque du Christ, l’enfant Jésus serait mort « .
Le sénateur liguiste précise que si  » effectivement cette phrase a été prononcée, ce serait gravissime et ce, d’autant plus qu’elle vient d’un homme d’église, un homme qui revêt l’habit sacerdotal « 
Mais qu’a donc dit le prêtre ?
Interpellé par l’ANSA le prêtre lui-même explique :  » j’ai dit qu’il faut se rappeler que la famille de Jésus a été obligée d’émigrer en Egypte étant donné ‘l’infanticide ordonné par Hérode, comme il est dit dans l’Evangile, mais cela n’aurait pas été possible s’il y avait eu une loi sur les migrants comme celle qui existe aujourd’hui en Italie « .
Dans l’homélie j’ai  » parlé aussi de la loi Salvini ( le décret sécurité ) en soulignant qu’il est inutile d’exposer une crèche avec ses symboles chrétiens en nous inclinant devant la grotte de Bethléem si nous ne vivons pas ce que Jésus nous a enseigné : l’accueil, l’amour, la miséricorde et la disponibilité de servir « .  » les symboles , conclut don Tofani n’existent que s’il y a une vie derrière « .
Il n’empêche que le sénateur Manuel Vescovi n’accepte pas que Salvini soit comparé à Hérode.
Cette expression est vraiment déconcertante  – dit Vescovi – en cette période qui est celle de la Nativité , nous tous , en ce compris et spécialement les prélats, devons tendre à rasséréner  les âmes. Cette phrase-choc est tout à fait hors de propos et nous demandons que l’auteur fasse immédiatement mea culpa.
Mais ce n’est pas le cas. Le prêtre maintient son point de vus sur la similitude  utilisée dans son homélie.
Traduction pour Résistance républicaine par Valkyrie
Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


24 thoughts on “Le prêtre dhimmi Paolo TOFANI : »Avec Salvini, l’enfant Jésus serait mort »

  1. SarisseSarisse

    C’est vraiment un vrai stupide, ce prêtre,tant qu’à faire pourquoi pas comparer Salvini à Hérode.
    Peut-être s’imagine t-il que ces migrants clandestins viennent sauver son église et se précipiteront pour lui demander le baptême.
    Toujours pas de jacquerie en vue dans l’église catholique?
    Curé dhimmi , lâcheté et trahison.

  2. AvatarMateo

    Les religions sont des poisons plus ou moins visibles.
    Le Vatican est un repère de truands ( argent roi ).
    Le problème c’est que beaucoup d’êtres humains ont besoin d’idoles qu’ils suivent dans certains cas jusqu’à la mort.
    Un reste sans aucun doute dans notre adn des temps lointains où nous étions des meutes sous domination.
    Il faudra du temps pour effacer dans notre ADN ces restes.

    1. AvatarPravda

      Les athées aussi ont leurs idoles, prophètes, dogmes et mantras.
      Le communisme a fait plus de morts que bien des religions en quelques années, dans cet objectif imbécile et inatteignable de créer un « homme nouveau », pourtant jamais un athée ne remettra en cause ses croyances. Au pire il embrassera l’islamisation, l’islam seule pouvant créer un homme nouveau, stupide, violent, obéissant sans réfléchir.

        1. AvatarPravda

          C’est bien pratique de mettre des idéologies athées « dans le même panier » que les religions. Donc il y aurait un « vrai » athéisme non-violent et progressiste auquel vous adhérez et un faux, celui des soviéto-maoistes qui ont fait des millions de morts et rejettaient la science ?
          Le cpasçalathéisme, pendant du cpaslislam ?

          Le triomphe de la raison pure, et vous restez sur vos positions, à savoir la religion c’est le mal.

    2. Avatarcasto

      Donc, ce seraient « les religions » qui auraient inventé le COMMUNISME et le MULTICULTURALISME !? L’UNION EUROPÉENNE, aussi « les religions » !?

      Ignorez-vous à ce point la célèbre citation de CHESTERTON : « ‘Le monde est rempli d’idées chrétiennes devenues folles » ?
      Jean-Louis Harouel (cf. Droite-gauche: ce n’est pas fini) précise que ce sont en réalité des HÉRÉSIES chrétiennes, qui ont finalement donné naissance à l’utopie de la GAUCHE SOCIALISTE d’un « monde meilleur » dans ce nouveau communisme mondial.
      Il démontre qu’au contraire, c’est la DROITE genre Salvini qui est la vraie héritière du CHRiSTIANISME, avec le sens de la famille, de la patrie, et de nos valeurs judéo-chrétiennes. Sans UTOPIE messianique d’un « monde nouveau » !

    3. AvatarCasto

      Donc, ce seraient « les religions » qui auraient inventé le COMMUNISME et le MULTICULTURALISME !?

      Ignorez-vous à ce point la célèbre citation de CHESTERTON : « ‘Le monde est rempli d’idées chrétiennes devenues folles » ?
      Jean-Louis Harouel (cf. Droite-gauche: ce n’est pas fini) précise que ce sont en réalité des HÉRÉSIES chrétiennes, qui ont finalement donné naissance à l’utopie de la GAUCHE SOCIALISTE d’un « monde meilleur » dans ce nouveau communisme mondial.
      Il démontre qu’au contraire, c’est la DROITE genre Salvini qui est la vraie héritière du CHRiSTIANISME, avec le sens de la famille, de la patrie, et de nos valeurs judéo-chrétiennes.

  3. AvatarTimur

    L’Eglise tient vraiment à faire fuir les fidèles en ces temps d’invasion islamique de l’Europe. Et pas un mot sur les milliers de chrétiens massacrés par les hordes mahométanes, dont beaucoup d’enfants et de jeunes femmes ?
    Urbain II et tous les religieux qui ont tout donné pour défendre l’occident et la chrétienté doivent bien rager de voir l’antéchrist siéger sur le trône de Saint Pierre, et tous les curés défroqués appeler à l’islamisation du monde…

  4. AvatarHervé

    Ces prêtres ne sont plus dans le coup..! Combien de ces migrants qui viennent chez nous,étaient réellemnent en danger de mort,dans leur pays d’origine.? N’y a t’il pas plutôt « l’effet téléphone portable »,distribués aux migrants,dès leur arrivée,par les associations,et qui servent ensuite à énumérer,à leur petits copains restés au pays,tous les avantages qu’ils obtiennent en arrivant,et sans fournir le moindre effort.?

  5. Avatarebw

    Qu’il applique la bonne parole en commençant par lui même et ne se mêle pas de politique. Je lui propose d’aller évangéliser en Arabie Saoudite ou en Iran ou il serait pleinement illegal en tant que Chretien. Ensuite il pourra dire à Salvini ce qu’il faut faire.

    1. AvatarHervé

      Il n’aurait même pas l’occasion de revenir voir Salvini,,pour lui dire quoi que ce soit,car il serait décapité sur place..!

  6. Avatarfrejusien

    Voilà un prêtre qui a oublié d’évangéliser, et qui préfère islamiser,

    il suit les directives de son maître qui lui, a décidé de décimer la Chrétienté, en obéissant au nouvel Ordre Mondial qui se met en place, sous la coupe des multinationales

  7. AvatarStéphane

    L’église ferait bien de se rappeler de tous les innocents qu’elle a torturés et brulés vifs parce que considérés comme « hérétiques ».

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Et alors ? La différence est que les Evangiles ne contiennent pas de message de destruction et de haine, qu’il y ait eu au cours de l’histoire des fous pour faire n’importe quoi au nom de l’Eglise oui mais ce n’est pas dans ses textes fondamentaux… au contraire du coran

      1. AvatarStéphane

        Vous m’embêtez un peu…. 🙂
        Vous parlez de la justification des agresseurs par des textes moyennageux là où je voulais parler de la légitime utilisation de la violence pour se défendre.
        Je pensais aux propos récents du pape qui condamne les « exécutions extrajudiciaires » perpétrées par des Etats.
        On ne peux pas dire que l’eglise a toujours été aussi bienvaillante par le passé….
        Et bien moi je ne suis pas d’accord avec le pape, parce qu’on arretera pas le terrorisme islamiste en se soumettant ou en priant.
        Il faut arreter la langue de bois.

      2. Armand LANLIGNELArmand LANLIGNEL

        Comme je l’ai écrit récemment, il est regrettable qu’aucun pape n’ait eu la sagesse de mettre l’enseignement de Jésus (dans les Évangiles ) prioritaire sur tout le reste de la bible chrétienne, et en particulier sur l’Ancien Testament contenant de nombreux passages criminels.
        Les papes sont en dehors des réalités, rien de nouveau sous le soleil. Mais Calvin à Genève et Luther en Allemagne en ont bien laissé martyriser par le feu quelques uns. Honte à eu tous.

    1. Avatarfrejusien

      voilà comment nos cons de journalistes essaient de se moquer et de dénigrer,

      mais bizarre, pas un ne remet en cause les réalités décrites par Monseigneur, là, ils ne pourraient pas, sans être parfaitement ridicules,

      alors, plutôt que de parler des faits, on préfère se gausser de son âge, ou bavasser sur l’amour du prochain, idée pourtant fort catholique,
      mais la contradiction ne les étouffe pas,

      c’est ce qu’on appelle : « vouloir être plus royaliste que le roi »

  8. AvatarJ

    Cet imbécile de prêtre collabo ne comprend donc pas que Jésus a dit de combattre le Mal. Or, l’islam avec son coran maléfique, c’est le Mal. Les Français, les Italiens et tous les Européens ne sont pas contre l’immigration, ils sont contre l’immigration musulmane. Nuance.
    Et si un jour, les bouddhistes se mettent à tuer au nom de Siddhârta, alors, nous serons contre l’immigration des bouddhistes (mais vu qu’ils n’ont aucun livre leur demandant de tuer au nom de Bouddha, ça n’arrivera pas).

  9. AvatarAnge

    Un autre prêtre qui devrait s’occuper de son église et participer avec le pape à assainissement de celle-ci , à fin éradiquer ces confrères pédophiles ,avant de critiquer Monsieur salvini qui est un excellent exemple du rétablissement des valeurs et préférence nationale . D’ailleurs ce jour Monsieur salvini , a interdit l’accostage à un bateau ONG espagnol avec 300 parasites migrants ,Grazie signore Salvini , de l’ exemple que vous donnez , venez nous en aide..nous avons besoin d’un dirigeant comme vous pour sauver notre pays.

  10. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Pas besoin de Salvini pour tenter de tuer Jésus, les dhimmis de tout poil ont œuvré pour cela depuis quelques décennies en France ou ailleurs : déchristianisation de l’Europe, dans le désordre quelques jolis exemples, en passant par les enseignes de moyenne et grande distribution, des lobbies agroalimentaires (suppression de la croix ornant les églises orthodoxes de Grèce (yaourts, boîtes de thé…), procès contre les crèches, contre les croix ornant les portes des cimetières, des statues de saints…), des lobbies de prêt-à-porter (burkas, voile…) etc., etc.

    Cet imbécile de Paolo Tofani, tout prêtre qu’il soit, est un collabo pour la destruction de ce qu’il est censé défendre inconditionnellement de par son sacerdoce : le Christ et non trahir Ses Paroles. Pauvre fou, il œuvre pour mohammed et son livre mortifère !

    Et puis Le Christ n’a jamais dit qu’il fallait se laisser envahir et se faire tuer gentiment sans réagir. Ni Dieu Lui-Même par ailleurs. En tout cas je ne l’ai jamais entendu. Et vous ?

Comments are closed.