Bercy corrompt, pille et ses parasites se reproduisent entre eux pour garder le pouvoir


Bercy corrompt, pille et ses parasites se reproduisent entre eux pour garder le pouvoir

Ces gangsters en col blanc français s’appellent les hauts fonctionnaires. Ils sont majoritairement énarques, inspecteurs des finances.  Ils sévissent à Bercy, où le cœur de l’argent bat de manière tranquille, au même rythme, comme s’il était immortel. Rien, jamais, ne vient perturber la cadence des réflexions qui s’échangent sans état d’âme à échafauder des stratégies pour asseoir leur pouvoir in vitam aeternam, dans le grand concert de la mondialisation, tout en dépeçant les classes moyennes supérieures, les classes moyennes, les paysans et les classes non formées qui travaillent comme des esclaves.

Les parasites évoluent du haut de leurs certitudes dans une ambiance feutrée, servis par des huissiers, des batteries de secrétaires chargées de les protéger de toute intrusion extérieure. Ils ont la réunionite aiguë, car oui, il faut du temps pour discuter sur toutes les façons de se garder au pouvoir. Ils sont bien équipés pour organiser des dîners fin, en compagnie du show biz qu’ils subventionnent et qui leur fait allégeance.  Il paraît qu’il y aurait de 50 à 70 .000 fonctionnaires de trop.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Articles/Bercy-emploie-entre-50-000-et-70-000-fonctionnaires-en-trop

Ils sont incapables de créer des richesses et des emplois pour les Français. Au contraire, ils détruisent. Ils sont pourtant très forts pour s’enrichir eux-mêmes, tout en appauvrissant les autres sans état d’âme.  On ne compte plus tous les redressements sociaux depuis l’ère Giscard, précisément entre 1975 et 1981 et durant le règne Mitterand, où l’argent fut fait roi.  Où les syndicats s’en mettent, eux aussi, plein les poches. Pas étonnant que les gilets jaunes, ne veulent plus non plus des syndicats.

Pour ce faire,  ces parasites vendent les bijoux de familles à des conglomérats étrangers les plus offrants. La récente affaire Alstom vendue sous Macron, ministre de l’économie à l’américain General Electrics en est un exemple criant. L’on se souviendra également d’Usinor-Sacilor devenu Arcelor vendu à l’Indien Mittal et dont le siège social se trouve désormais au Luxembourg. La mondialisation en marche, cela connaît les gangsters aux cols blancs de Bercy. Résultat, chômage de masse dans cette région mosellanne.

Tout le monde l’aura remarqué, depuis Giscard, l’industrie qui fit la richesse de la France et qui procurait emplois et sécurité aux Français, disparaissait d’année en année, jetant des centaines de milliers de braves gens à la rue, dans des situations de chômage de longue durée parfois pour finir SDF ou au cimetière.

A qui la faute ? À une mondialisation débridée, sans foi ni loi.

Sous Mitterrand, c’était l’orgie avec Bernard Tapie qui incarnait la réussite par le fric, le bling bling avec Berlusconi et ses chaînes d’abrutissement général. Berlusconi dut vite rentrer en Italie, trop voyant, trop vulgaire pour la caste. Quant à Tapie, il commit l’erreur fatale d’entrer en politique. Il pensait que fortune faite et la notoriété qui allait avec, qu’il pouvait tout se permettre, que le monde serait à lui. Sauf, qu’il n’était pas des leurs, ce qui signifie qu’il ne sortait pas de l’ENA, alors, ils ont purement et simplement poussé cette grande gueule tonitruante vers la sortie de leur monde feutré. Monde où l’on ne hausse jamais le ton et où l’on poignarde dans le dos tous les gêneurs.

C’est l’époque de Jean-Yves Haberer, autre énarque, inspecteur des finances, qui mit à terre le Crédit Lyonnais, sans jamais être sanctionné. Il coule des jours paisibles avec une confortable retraite en récompense de ses impérities. Je n’oublierai pas Jean-Marie Messier, dit « J6M »,  autre énarque qui coulait VIVENDI et qui eut l’outrecuidance de réclamer sans vergogne son parachute doré. Que dire d’Alain Minc, qui mit à sac l’énorme groupe de l’italien Carlo de Benedetti qui, lui au moins, obtint justice contre le coquin Minc et son acolyte Pierre Bergé.

https://www.lemonde.fr/economie/article/2011/02/04/de-benedetti-gagne-contre-une-societe-d-alain-minc-et-pierre-berge_1475169_3234.html

Pourtant, Minc, l’énarque, qui se trompe de manière récurrente, est toujours au service des riches entrepreneurs comme les Pinault  par exemple, qui ne lui en veulent pas de se tromper ! D’où lui vient ce pouvoir à ce Minc ? A-t-il des dossiers sur les uns et sur les autres ?

Combien de ces énarques, qui pantouflaient dans les grandes entreprises, les mirent à sac sans jamais être sanctionnés, mais remerciés par de confortables parachutes dorés, ce qui fit tout de même enfin scandale.

Certains durent renoncer sous la pression médiatique. Il était temps.

Toutes ces accumulations de cupidité de cette caste, comme les décrits l’ancien journaliste économique du Monde, Laurent Maudiut, dans son ouvrage « La Caste » ont creusé le terreau des gilets jaunes depuis Giscard. Ils ont osé le sacrilège ultime, ils ont placé l’un des leurs à la tête de l’état, Emmanuel Macron. Regardez l’étonnante enquête de Laurent Mauduit et vous comprendrez l’origine des gilets jaunes.

Je regrette qu’il n’ait jamais fait mention de Georges Soros, dont l’action doit bien se trouver dans un coin.

Pourtant, Jean-Michel Aplatit,  lance qu’il s’agit d’un complot, que quelqu’un tire les ficelles derrière les gilets jaunes. Aphatie  fait partie du système qui a engendré les gilets jaunes. Il ferait bien de balayer devant sa porte.  Ecoutez moi ce parasite, qui n’aimerait pour rien au monde perdre tous ses privilèges et que je mettrai en premier à aplatir !

https://francais.rt.com/france/56981-complotisme-apathie-voit-organisation-souterraine-cachee-derriere-gilets-jaunes

Dans ma liste de parasites, je ne veux surtout pas oublier Pierre Moscovici, cet autre énarque, le plus mauvais de nos ministres de l’économie, récompensé pour ses impérities par le poste de Commissaire Européen aux Affaires Économiques et Financières. Cela ne s’invente pas. Cela dit, Juncker l’a affublé, pour rassurer la Chancelière Merkel, qui n’est pas née de la dernière pluie et qui connaît les graves lacunes du personnage, du finlandais Jyrki Katainen et avec le vice-président pour l’euro et le dialogue social, le letton, Valdis Dombrovskis.

Ce qui fait que Moscovici se sent soudain rassuré de lui-même et se laisse aller à la paresse, l’indolence, à son incompétence habituelle par la non maîtrise de ses dossiers, comme l’en accuse le journal économique allemand le Handelsblatt en le désignant « Champion Européen de la Paresse » !

https://francais.rt.com/international/46864-selon-quotidien-allemand-champion-europeen-paresse-moscovici

Quelle belle image ce personnage donne de la France.

Pas étonnant que les laissés pour compte, les sans dents, les sans voix, ceux qui ne votent plus, se sentent frustrés depuis des décennies jusqu’au ras le bol exprimé par l’arrivée des gilets jaunes. Ces gens de la France périphérique, comme dit la caste médiatique méprisante, valet de l’autre caste, celle de Bercy boursouflée de fonctionnaires.

Oui, il s’agit de la vraie France, celle des vraies gens, qui vivent et travaillent dans les petites villes, les bourgs, les villages. Ce sont les paysans qui ne vivent plus de leur travail, car Bruxelles, avec l’accord des états membres, empêche la concurrence de s’exercer loyalement. Des paysans qui finissent par se suicider au nombre de 2 par jour.  Comme les entrepreneurs noyés sous les charges. Ceux là sont passés sous silence.

Ces agriculteurs, qui ne gagnent que 350 € par mois ! Ils sont les dommages collatéraux des parasites de Bercy et de Bruxelles, qui déversent des milliards pour l’immigration extra-européenne. Voilà où va l’argent de ceux que Bercy et Bruxelles dépécent.

Et l’argent de la vente de nos industries ? Où va-t-il ?  Dans la recherche sur les nouvelles technologies tous secteurs ? Santé, nanotechnologies, énergie à hydrogène, armée, police, justice, infrastructures, aménagement du territoire ? On ne voit rien de tout cela. Soldats comme policiers sont obligés de s’acheter leur équipement eux-mêmes.  Que des suppressions de budgets pour les postes les plus vitaux de la nation. Armée, police, santé, sécurité. En revanche, comme dit plus haut et je ne le soulignerai jamais assez, des milliards sont déversés sur les banlieues islamisées pour acheter une paix sociale qui n’existe pas, tant les banlieues sont gangrénées par le crime et la charria qui oblige les musulmans à se constituer en une société parallèle, laquelle refuse toute intégration, alors l’assimilation …

Les nouveaux arrivants sont le plus souvent sans formation, analphabètes, hommes, jeunes, on nous les vend comme des ingénieurs, des médecins et autres professions honorables. Il n’en est rien. Ils sont là, dorment sur les trottoirs du nord-est de Paris. Lorsqu’ils sont en surnombre, de manière autoritaire, l’Etat décide de les saupoudrer sur tout le territoire, ce qui ne va pas sans créer des heurts avec les populations d’origine, peu habituées à leurs usages qu’ils imposent souvent par la violence, ce qui finit de terroriser le paysan qui se recroqueville sur lui-même, sans plus oser dire mot.

Il est interdit de critiquer l’immigration et l’islam qui en découle. C’est raciste. C’est facho. C’est extrême droaoate. Il est interdit de dévoiler l’identité de tous les soldats d’allah qui frappent à l’aveuglette sur notre territoire pour tuer nos compatriotes.  Autant dire, que les Gaulois ont disparu des radars et surtout des radars de Bercy, qui destine ces nouveaux venus à des travaux d’esclavage pour quelques secteurs de l’industrie française et ainsi abaisser le coût du travail.

La situation est devenue telle que même le bisounours Hollande déclarait aux journalistes du Monde dans leur ouvrage : « Un Président ne devrait pas dire cela » qu’il craignait une sécession. Jusqu’à récemment Gérard Collomb, ex ministre de l’intérieur qui avertissait avant de partir que les migrants « faisaient leur benchmarking » ! L’approbation des Français à ses propos fut massive.

http://www.lefigaro.fr/politique/2018/06/07/01002-20180607ARTFIG00362-les-francais-approuvent-les-declarations-polemiques-de-gerard-collomb.php

En conclusion, les gilets jaunes ne doivent plus se tromper de cible. La cible c’est Bercy et ses parasites, dont j’ai nommé certains qui sortent du lot, parce que malade de vanité, ils ont décidé de s’auto promouvoir sur tous les plateaux que leurs valets leur ouvrent avec la complaisance, dans l’attente de la reconnaissance et de la récompense.

Le Référendum d’Initiative Populaire doit être adopté. Ce qui serait une grande victoire et ferait vaciller tout un système de parasites qui se servent et qui ont oublié de servir. Un juste retour des choses.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




19 thoughts on “Bercy corrompt, pille et ses parasites se reproduisent entre eux pour garder le pouvoir

  1. AvatarJean-Paul Saint-Marc

    Attention, le RIP sans limite de sujet !
    D’ailleurs un certain E. P., premier sinistre de son état, était d’accord à condition que cela respecte nos valeurs ! A qui ? Les siennes et celles de ses acolytes assurément !

  2. AvatarANDRÉ Pierre

    Monique et Michel Pinçon-Charlot, sociologues : « Les ministres des finances européens sont des complices de la grande fraude fiscale »

    https://www.youtube.com/watch?v=e7Q5U_pvGCI

    Monique Pinçon-Charlot : « Il y a une oligarchie qui a organisé le plus grand hold-up des temps modernes : hommes politiques au sommet des États, journalistes à la solde des patrons du CAC 40, avocats fiscalistes, banquiers.., pour détruire cette dernière poche de solidarité que sont les États-Nations ».

    Monique Pinçon-Charlot, est une sociologue française. Elle est directrice de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) – départ à la retraite, en 2007.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Monique_Pin%C3%A7on-Charlot

  3. AvatarFomalo

    Bonjour Collonia Agripinensis! votre article est plutôt opportun et bien tourné, comme rétrospective,et vraiment , merci pour ça ! Mais je crois qu’un RIP ou RIC ne viserait qu’à multltiplier façon diversion des partisans anonymes, pour certains de bonne foi, pour éviter la chute du système qui pourrit l’évolution de la France depuis plus de trente cinq ans.Il n’y a qu’à regarder comment le maqueron ses ministres et ses députés ont dévoyé la demande vitale des Français en signant en catimini le pacte de marrakech, pendant qu’ils glosaient sur des concessions de miétasses pour les plus « pauvres » de notre peuple. Parmi d’autres tricheries (vérifiables) je sens comme une arnaque à l’oeuvre. En espérant que les gilets jaunes de bonne volonté-et honnêtes- sauront sentir le vent mauvais et trouveront notre appui pour ne pas se fourvoyer.

    1. SarisseSarisse

      On pourrait imaginer un RIP ou RIC de blocage de certaines décisions impliquant le bradage de l’économie nationale.

  4. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Merci : c’est très intéressant !

    J’ai lu « La Caste » et même si on doit constater la ruine de la France par les ENA-Inspection des Finances, les contre-arguments du livre de Mauduit sont très faibles, à mon avis …

    Venir, par exemple, pleurer, comme dans le livre, sur la fin de la Direction de la Prospective (DP) , présentée comme instigatrice du « Plan Calcul », quand on sait la catastrophe qu’a été le « Plan Calcul ».

    Le « Plan Calcul » a ruiné tout espoir d’informatique française tout en coûtant des sommes folles.

    Mauduit, c’est Médiapart ne l’oublions pas.

    D’autre part Rosanvallon, dans son livre récent, tenant de l’horrible « deuxième gauche », explique très bien que tous ces énarques sont arrivés, directement, de l’Inspection des Finance à la tête des entreprises nationalisées en 81 …

    1. AvatarCollonia Agripinensis

      Contrairement à vous, je ne suis pas sectaire. Je sais parfaitement qui est Mauduit. Médiapart ou non, quand le travail est fait honnêtement, il mérite d’être salué. A force de sectarisme, l’on arrive à rien dans ce pays. A force de sectarisme, les égos surdimensionnés n’arrivent pas à s’unir. Alors oui, vous avez raison sur l’appartenance idéologique de Mauduit. Et alors ? Les italiens ont bien sus s’unir pour changer leur pays. Alors, pourquoi la France n’en serait-elle pas capable ? Pour avoir un minable état d’âme, parce que untel viendrait de la où il déplairait ? Allez, gardez raison et reconnaissez même quand l’adversaire a raison.Ça ne peut que faire avancer.

      1. AntiislamAntiislam

        Bonjour,

        Vous savez j’ai acheté son livre en sachant qui il était mais, si la dictature des Enarques-Inspecteurs des Finances me révulse, son livre ne m’a pas convaincu dans la contre-argumentation.

        Vous avez raison, mais son appartenance à Médiapart éclaire sur des parti pris idéologiques déments qui sont ceux de Médiapart.

        Passons donc sur Mauduit et Médiapart qui sont annexes : ce qui m’importe le plus est, je le redis, la faiblesse des arguments de son livre …

        Je ne vois pas qu’on ait à préferer le « Plan Calcul », comme le fait Mauduit dans son livre, qui a coûté à la France des milliards, à l’Enarque Haberer qui a coûté aussi des milliards à la France, au Crédit Lyonnais.

        Et ce n’est qu’un exemple de son livre.

        Pour un type, comme Mauduit, qui se vante d’avoir 30 ans de journalisme économique derrière lui …

  5. Avatarfrejusien

    j’adhère tout à fait à cet article,

    Le RIC, s’il n’est pas amoindri et dévoyé par le gvt peut permettre un changement progressif et radical, secteur par secteur,

    Mais le déplumé a déjà limité son champ d’action,

    il ne faut rien lâcher, le RIC, le vrai sinon rien, pas d’ersatz macronienne

  6. AvatarHollender

    Le château fort de Bercy ( Sinistere des Phyances « n’est pas imprenable….
    Il faut débarquer un
     » commando  » de ploucs et de lépreux sur l’heliport au dessus pour empêcher les képis de débarquer pat le haut et décharger des bennes de fumiers et de lisier de Cochon devant les accès au rez-de-chaussée de chaussé.
    Paralyser cette plate forme de la dictature de Mohamerde Macron aura un impact planétaire pour réveiller le masses de RÉSIGNÉS.

  7. Avatarclairement

    Article très intéressant mais déprimant. Il me semble que le chemin risque d’être long pour que nous arrivions à nous débarrasser structurellement de tous ces nuisibles c’est comme dans une maladie psychique il faut souvent autant de temps pour s’en débarrasser.

  8. Avatarnéo

    Personnellement je trouve QUE CE TAPAGE MÉDIATIQUE via un déballage sur Bercy et sur les lobbies, que tout le monde connait, pour susciter les GJ à s’en saisir, sévirait bien au cénacle. MAIS QUI LES REMPLACERAIENT. ajoutez à cela un RIC, mal léché avec Lrem qui fait conférence ds les campagnes…!!! attention.

  9. Avatardenise

    le référendum , le RIC peut, peut être, mettre à jour les « parasites de Bercy  » ( bon courage , aucun président n’a pu le faire ) , mais ils ne feront pas non plus avec l’immigration ! d’ailleurs ce thème ne fait plus parti des thèmes à aborder, curieusement aucun GJ n’en parle ! je viens d’entendre un GJ sur LCI, qui « critique  » un autre GJ , y compris Jacline Moureau … c’est peut être justifié , je ne suis pas dans le secret des Dieux , mais la raison qu’il a évoqué ,c’est que ce GJ a voulu formé un autre groupe appelé citron , qu’il en est revenu, que cette personne ferait parti du parti de Dupont Aignan ! et que de surcroît, aujourd’hui il demande à re-manifester , alors qu’il avait demandé l’arrêt des manifestations .! Donc c’est reparti, ils forment …je ne sais quoi, sans être politisé ! cette personne présente sur le plateau rejette en effet le fait que certains députés votent comme un seul homme ( le parti qu’ils représentent ) et non pas seulement selon leur propre conviction , ce n’est pas une véritable démocratie pour lui ! quand ils auront des réunions, qui ont commencées d’ailleurs, je ne sais pas alors de quoi ils parleront !

    1. Avatarnéo

      Les bergeries (mairies) où le Roi emmène son troupeau, c’est pour qu’ils aient plus chaud cet hiver et pleurer ensemble pendant 3 mois. Pour la question de l’immigration, tous ne veulent, pas encor, la guerre civile.

  10. AvatarStéphane

    C’est bien de rappeler tout ça.
    Tous ces parasites nous tuent à petit feu.
    On le sait pourtant mais tout est verrouillé avec la complicité des médias.
    Il faut d’abord les dégager démocratiquement et ensuite discuter avec eux, mais surtout pas faire l’inverse.

  11. AvatarNiko

    Il est évident qu’il faut remettre la haute fonction publique à sa place. En effet, ce ne sont pas les élus qui décident, mais bien les technocrates non élus. Rien ne peut se faire sans eux. Le cas le plus connu concerne l’éducation nationale, où les administrateurs civils et surtout les inspecteurs généraux de l’EN font la pluie et le beau temps. D’où le règne sans partage des « pédagogistes » contre lesquels les ministres de l’EN ne peuvent rien. Même Blanquer est obligé de marcher sur des oeufs. S’il prenait tout ce petit monde de front, il se ferait éjecter en un rien de temps.
    Cependant, le rôle des fonctionnaires n’est pas de décider, mais de mettre en oeuvre les décisions prises par les élus (avec parfois une marge de manoeuvre plus ou moins grande). Force est de constater que ce n’est pas le cas en France et qu’il devrait être mis fin à cette aberration. Des gens inamovibles et non élus, qui n’ont de comptes à rendre à personne, ne devraient pas jouir d’un pouvoir de décision !

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Surtout que les Inspecteurs de l’EN de maintenant, ce ne sont plus les Inspecteur d’il y a 40 ans.

      Nous avons des idéologues à la pelle alors que nous avions de vrais « savants », amoureux de leur spécialité …

Comments are closed.