En Vendée, il y a de l’emploi en masse… offert aux migrants


En Vendée, il y a de l’emploi en masse… offert aux migrants

Ils en ont de la chance, en Vendée… Dans une France qui compte 5 millions de chômeurs, la Vendée offre de l’emploi à qui en veut, elle est même obligée de recruter des « migrants ». Incroyable !

https://www.lejournaldesentreprises.com/loire-atlantique-vendee/article/les-refugies-prets-sauver-la-vendee-des-tensions-de-recrutement-132278

Merci à Eric Dick qui nous a signalé l’article. Il date d’un mois et l’actualité a quelque peu occulté cette information incroyable : les Français ne voudraient pas travailler, préférant vivre de minima sociaux et du chômage, on serait obligés de recruter des illégaux, de courageux illégaux !

La présentation est manipulatoire en diable, :

En Vendée, les problèmes de recrutement ne cessent de s’accroître. Au point que certains industriels envisagent de délocaliser leurs ateliers pour trouver de la main d’œuvre. En parallèle, les demandeurs d’asile affluent sur le territoire et ne demandent qu’à s’intégrer. C’est pourquoi les formations « Hope » ont vu le jour. Onze réfugiés viennent d’apprendre le métier de soudeur à La Roche-sur-Yon. Et dix autres prennent le relais dans le bâtiment.

D’emblée, un chantage : sans les migrants, les entreprises délocaliseraient, faisant de la Vendée un territoire voué à la désertification. Et une affirmation dont nous sommes bien placés pour savoir qu’elle est plutôt fantaisiste, les demandeurs d’asile ne demanderaient qu’à s’intégrer… Nombre de clandestins sont musulmans et on sait que l’intégration, pour eux, c’est non. Quoi qu’en disent politiques et associations.

Et la suite est du même tabac :

Faute de main d’œuvre, les métiers en tension se multiplient sur le territoire vendéen. Bâtiment, hôtellerie restauration, transport, services à la personne, nettoyage industriel… La liste est longue. De l’autre côté, des milliers de demandeurs d’asile arrivent dans la région et peinent à s’intégrer. « Si l’emploi peut être une solution, tant mieux », lance Emmanuel Jean.

Ce serait donc bien des emplois offerts à des gens n’ayant pas de formation ou diplômes universitaires, ce qui ne signifie pas qu’il s’agit d’emplois de manoeuvre, sauf peut-être pour les services à la personne et le nettoyage industriel. Etre maçon, couvreur, cuisinier, serveur… ça s’apprend, quoi qu’en dise Macron. Et il n’y aurait personne de chez nous en Vendée prêt à travailler ? Je n’y crois pas. Pas du tout.

D’autant qu’on a un témoignage parlant de migrants imposés dans les abattoirs :

http://resistancerepublicaine.eu/2018/12/01/du-cote-de-challans-85-letat-imposerait-lemploi-de-migrants-dans-les-abattoirs/

 

On apprend dans la foulée que des milliers de demandeurs d’asile arrivent en Vendée. Des milliers pour un département de 673 98 habitants ( chiffres 2016)… Rassurant. Il paraît que le Grand Remplacement est un mythe de fachos d’extrême droite…

On apprend aussi que ces nouveaux arrivants ont du mal à s’intégrer. Sans blague !  Et comme ils n’ont pas la parade ( tu m’étonnes, pour les débarrasser de décennies d’endoctrinement islamique, ils peuvent toujours se brosser ) ils « essaient » le boulot… L’intégration par l’emploi volé aux Français. Il fallait oser. Ils ont osé.

 

Mais ce n’est pas tout, on forme ces migrants en 450 heures de pratique.  C’est, pour un élève en CAP,  25 semaines de cours professionnel sur les 72  de formation nécessaire pour se présenter à l’examen.

 

On forme des étrangers illégaux qui, pour nombre d’entre eux, ne s’intègreront jamais avec un diplôme en peau de lapin  qui va leur donner la priorité sur ceux qui auront travaillé 3 fois plus pour avoir leur diplôme.

D’avril à octobre, le gérant de la société de travail temporaire d’insertion Siti Intérim a accompagné onze réfugiés, formés au métier de soudeur à La Roche-sur-Yon. Une première en Vendée. Ils ont suivi le programme de formation étatique « Hope » qui signifie « Hébergement, Orientation, Parcours vers l’Emploi ». Après 400 heures d’apprentissage du français, 450 heures de pratique et quatre semaines de stage, les réfugiés sont prêts à être recrutés. La plupart ont d’ailleurs obtenu une promesse d’embauche avant la fin de leur formation et ont démarré leur nouvelle vie.

Le reste de l’article est du même tabac, on nous fait pleurer sur le sort des malheureux, sur le temps perdu par les procédures administratives…

Une petite précision en passant qui vaut son pesant de cacahuètes :

Les autres critères obligatoires concernent le statut de célibataire et la mobilité. L’objectif est de pouvoir les placer là où les besoins sont les plus importants. 

Le rêve des exploiteurs… Zola, reviens ! Marx, reviens ! Et les droidelhommistes ne disent rien? La France n’est pas traînée dans les tribunaux internationaux ? 

Avez-vous jamais vu une formation  faite sous réserve d’être célibataire ? Une embauche faite sous réserve de mobilité, c’est courant, on a des tas de métiers qui nécessitent de changer de ville, de région, voire de pays régulièrement.  Mais la mention du célibat, elle est extravagante… et annonce des lendemains qui déchantent. On sait que dès que ces chers clandestins auront leur titre de séjour, leur emploi, leur nationalité française, même ( ça va très vite avec Macron) le regroupement familial va battre son plein, à moins que le migrant encore jeunot ne jette son dévolu sur nos belles et jeunes Vendéennes et ne se contente de faire venir parents, soeurs, frères, voire première épouse et les gosses qui vont avec.

Ça coûte combien au contribuable, une formation comme celle de Hope ? Il est évident qu’un certain nombre des nouveaux arrivants feront ce qu’il faut pour se retrouver au chômage à un moment donné, après avoir couillonné le système…

Les couillonnés, c’est nous. Et pendant ce temps, les GJ se font taper dessus par les Tontons Macoute de Castaner…

http://resistancerepublicaine.eu/2018/12/17/castaner-envoie-ses-tontons-macoute-degommer-les-gilets-jaunes/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


27 thoughts on “En Vendée, il y a de l’emploi en masse… offert aux migrants

    1. AvatarBobbyFR94

      Montségur, je sais que ce que je vais écrire va « déplaire » à la plupart d’entre-vous, mais pour que la vérité JAILLISSE, nous DEVONS en arriver quasiment au point de non-retour !!!

      PARCE QUE, quand les VIOLS se feront en MASSE, il sera IMPOSSIBLE de le cacher, PAS avec INTERNET !!!

      L’exemple le plus évident est qu’un corps qui est malade, éh bien les médecins peuvent le cacher pendant un temps, et, à l’échelle d’un pays comme la France, pendant PLUSIEURS décennies, mais arrive LE moment où ce n’est plus possible !!!

      Nous entrons dans cette période-là…ça va donc, et c’est un euphémisme, ça va donc TANGUER, et de plus en plus FORT sur le TITANIC-FRANCE !!!

      La France en passera par là, et c’est cela qui provoquera le SURSAUT SALVATEUR !!!

      Pour être plus généraliste, c’est un ENSEMBLE de choses qui vont provoquer cet effondrement, sachant que la GUERRE OFFICIELLE contre le NAZISLAM suivra ou précèdera l’effondrement ECONOMIQUE !!!

       » Jusque là, tout va bien …  » est la mantra des polytocards et ce, depuis les 5 dernières années, parce que tout cela s’accélère …

      Par cet article, et bien d’autres avant, et sans doute après, on peut mesurer l’AMPLEUR de la TRAHISON de ceux qui étaient censés nous protéger, et sur TOUS les plans, économique d’abord, mais aussi sociétal, social, financier, professionnel, santé… la liste est tellement longue, que c’est un NOUVEAU NUREMBERG qui arrivera après que des millions des nôtres soient morts suite à la situation que nous connaissons, et que nous sommes de plus en plus nombreux à dénoncer…

      NE JAMAIS PARDONNER, ne JAMAIS OUBLIER, TOUJOURS ÊTRE en EVEIL ( c’est le prix de la liberté à payer !! )

      1. AvatarMachinchose

        Bonjour Bobby

        «  » quand les VIOLS se feront en MASSE, il sera IMPOSSIBLE de le cacher,

        Bobby! y a un moyen trés simple d’ éviter ces horreurs
        en copiant ce que le ROI DE fRANCE a fait en expédiant au canada, toutes les filles de plus ou moins « mauvaise vie, les orphelines, les sans dot, les impossibles a marier…..il les a adoptées, et les a immédiatement expédiées au Quebec pour devenir les respectables épouses des Français qui ne trouvaient pas de femmes hors les indiennes..bien sur ces « FILLES DU ROI » seront dotées d’ un pécule qui leur servira de dot…

        alors, içi, chez nous, t’ as qu a aller a la sortie d’ une de ces ménageries, baptisées « collège Technique » ou zoos (lyçées techniques) et quand tu auras vu la quantité trés excedentaire de ces femelles en furie, tu comprendras mieux pourquoi il faut en équiper ces braves garçons!! de seront les « FILLES DE MACRON  »

        en plus elles seront mariées a des gars qui sauront comment les tenir et les calmer 😆

        et ainsi réunis ces Vendéens nous feront des milliers de petits CHOUANS !! qui sauront trés bien chouiner …. C’EST PAS CHOUETTE ?? 😆

        1. AvatarGAVIVA

          Ca oui, j’habite un petit village sud alsacien, un matin dans une rue j’ai vu 3 jeunes POUFFIASSES ( l’une portait un débardeur avec un leggins qui lui remontait jusque sous les bras, elle avait bien 30 kilos de trop et deux autres greluches qui marchaient dans la rue avec du RAP a tue tête. J’ai dit comme ça, de la pute a mouloud en puissance, un petit vieux m’a entendue, il s’est bien marré! Quand vous n’avez que des tarés a smartphone qui se « cultivent  » devant secret story et compagnie ça fait mal. Ma fille a 4 ans, s’il lui prenait l’envie un jour de ressembler à CA, je la passe par le vide ordures. Et moi ensuite, parce que j’aurais une part de responsabilité…même si je me demande bien comment dans ce cas….

      2. AvatarMontségur

        Bobby, ça commence à bouger et tant mieux !!! J’ai déménagé 2 fois à cause de l’insécurité (Strasbourg par exemple) ! Donc, votre commentaire ne me choque pas!! La violence, je connais…

  1. AvatarPhilip Wilson

    Surtout qu’il y a plein de chômeurs en Vendée, mais souvent les français ne sont pas recrutés pour diverses raisons. Ça montre comment le gouvernement français jette l’argent du contribuable pour la seule raison d’aider le capitalisme. Si le type ne trouve personne pour un job, il n’a qu’à offrir une meilleure rémunération et basta ! Merde aux capitalisme mondialiste!

    1. AvatarJarczyk

      Le serpent se mord la queue : contraintes budgétaires et fiscales font les salaires a bas coût et donc l’embauche peu ou pas qualifiée : migrants welcome!!!!

    2. AvatarBobbyFR94

      Seulement, en France, il n’y a pas eu de gerhart schroder pour créer les jobs à 1€ de l’heure !!

      Dès lors, on comprend que les jobs de merde, c’est à dire sans quasiment AUCUNE valeur ajoutée, soient mal payés, tout en coutant trop cher de par les charges sociales !!

      Conclusion : les faire faire par des gens qui l’accepteront, et qui l’acceptera ?

      Et qui est un ABRUTI qui n’en a rien à foutre de la France, voulant seulement la parasiter ?

      Il n’y a que 2 « espèces » : les RACAILLES d’en HAUT et celles d’en BAS, dont font partie les envahisseurs !!

      Enfin, pour celles du bas, c’est pas gagné, donc, à part les illégaux …

  2. AvatarJarczyk

    Je vis en logement social.3F,le bailleur m’envoie deux types pour changer notre chauffe eau tombé en panne.Qui sonne à notre porte, plusieurs heures après celle décidée avec l’entreprise de plomberie ? Deux braves types qui ont dû se taper 50 km en région parisienne et ont bouffé leur sandwich sur le parking entre 13 h et 15h…Au lieu de rentrer chez eux plus tôt puisque nous étions le dernier  »client ». Un marocain et un afghan. Le marocain,plus âgé servant de mentor au plus jeune visiblement pas très a l’aise avec la langue française.Les deux comparses s’affairent,avec des outils inadéquats semblait t il râlant contre leur entreprise et leur journée de  »merde » . Je leur montre ma sympathie,bien sûr. Bref,le chauffe eau fut changé. Une fois partis,je vais y regarder de plus près…la prise électrique et branchement mal en point… Colère ! Une semaine plus tard : plus d’eau chaude ! On en mesure pas,certes! Reste la bouilloire électrique pour obtenir de l’eau chaude ! Et voilà ! Deux quidams , plombiers de mes deux,qui bossent pour une entreprise de mes deux, pour un salaire de misère et pour faire un boulot de merde.
    Vous aviez le texte ,et bien faites en une image,une bande dessinée pour nous vanter les bienfaits d’une immigration – intégration réussie !
    Merci Macron!
    Merci 3F!
    Merci Papa Noël !

    1. AvatarMachinchose

      cette expression déigne en fait un travail ni fait ni a faire!

      grande spécialité de ce type de…..travailleurs 😆

      toujours se méfier d’ entreprises basées dans le nord est de Paris…intra muros , bien sur!
      ayant eu au téléphone une de ces boutiques basée dans le 20 eme, , avec une femme a l’ accent exotique..je lui demande son nom pour le cas ou je la rappellerais, elle me dit : Lucille ou Lucy….
      VA SAVOIR TOI POURQUOI J’ AI RETENU LUCY 😆 peut etre un rapport avec l’ Afrique ??

      parce que la périphérie nord-est, c’est une signature 😆

  3. AvatarAmélie Poulain

    Oui je suis écoeurée de voir cela…..

    Mais cela fait longtemps que l’on a inventé ce genre de formations qui coûtent un bras pour rien du tout aux contribuables (merci Mitterrand qui a installé dans la mentalité Française la dilution des niveaux et des « diplômes »), et les nouveaux arrivants en profitent bien sûr….

      1. AvatarAmélie Poulain

        Oui Gaviva je vous comprends, il y a de quoi.

        Si vous saviez toutes les formations bidons qui ne donnent rien que l’on met en place depuis moult années et pour des publics qui n’en ont rien à faire la plupart du temps mais cela permet de maintenir les aides….

        Et ceux qui sont honnêtes et se donnent du mal n’ont qu’à se débrouiller.

  4. AvatarPhilip Wilson

    Le travail devrait aller aux millions de chômeurs français, étudiants etc qui seraient ravi de gagner des sous au lieu d’être immobilisés par la politique socialo mondialiste. Orban a fait passer la loi en Hongrie pour que le travailleur Hongrois puisse travailler plus d’heures payés à cause du manque actuel de main d’œuvre en Hongrie, voilà un pays qui ne cède pas aux premières demandes des chefs d’entreprise.

    1. AvatarGAVIVA

      quand je dis a mes enfants travaillez bien à l’école, pour votre avenir j’ai envie a la fois de pleurer, de me foutre des baffes, et l’impression de voir mon nez s’allonger…

  5. Avatarrinocero

    Une fois de plus la préférence étrangère et la course aux bas salaires ! Il faut noter aussi le nom de ce programme de formation à la va vite d’immigrants illégaux : « hope ». Une fois de plus la langue française est ignorée et on ne peut même pas invoquer la dimension internationale d’entreprises locales qui ne travaillent pas à l’export. En plus ce choix de langue est révélateur. J’aimerais bien savoir dans quelle langue cette formation est dispensée.

  6. AvatarMachinchose

    La présentation est manipulatoire en diable, :

    En Vendée, les problèmes de recrutement ne cessent de s’accroître.

    xxxx

    la Vendée ne changera jamais!! salauds de « Blancs » -qui ont bien bronzé depuis…eh! le réchauffement climatique déjà !!

    qui sera notre nouveau D ‘ Elbée sauvant les Républicains ??

  7. Avatarfrejusien

    Le pire du pire, c’est les Français au chômage, à qui on n’a jamais proposé la moindre formation,
    et quand les autres débarquent, hop ! il y a tout à coup plein de pognon, pour assurer des formations bâclées, des cours de langue, des logements et des stages payés,
    c’est beau la macronie

    1. AvatarAmélie Poulain

      Je me répète Frejusien encore je sais, mais vous savez cela fait longtemps que c’est comme cela (et pas que pour les étrangers) mais les gens ne s’en rendaient pas compte.

      Macron n’a fait que forcer encore plus le trait sur l’aide étrangère, aidé et sûrement appuyé par tous ces illuminés gauchos qui soutiennent fort ce genre de choix (je connais certains très très actifs en la matière, et ce depuis un grand moment), c’est toute une mafia.

  8. Avatarla parisienne

    Et oui. Et il doit y avoir aussi des injonctions (ou des bonus va savoir) pour recruter dans les municipalités. Il faut voir les atsems et avs recrutées dans ma commune depuis quelques années! Non seulement elles ne parlent pas correctement le français mais en plus elles ne connaissent rien et ne comprennent rien (un comble quand on a une mission éducative auprès de jeunes enfants). Mon atsem, on ne peut rien lui demander, même découper proprement elle ne sait pas faire. Ce ne’sont quand même pas les femmes qui parlent couramment le français ou/et qui comprennent une consigne simple qui manquent? Il doit y avoir autre chose c’est pas possible sinon.

    1. AvatarAmélie Poulain

      « Ce ne’sont quand même pas les femmes qui parlent couramment le français ou/et qui comprennent une consigne simple qui manquent? Il doit y avoir autre chose c’est pas possible sinon. »

      Oui c’est clair, idem aussi pour les ménages ou autres activités qui faisaient auparavant le bonheur de certains qui ne trouvaient pas de travail ou qui voulaient par un petit travail arrondir leur fin de mois….

      Maintenant, c’est « chasse gardée », il n’y a même plus d’annonces dans ce sens à l’ANPE et dans les mairies…. ce n’est même pas la peine de demander.

Comments are closed.