Referendum d’Initiative Citoyenne, les GJ croient au père Noël ?


Referendum d’Initiative Citoyenne, les GJ croient au père Noël ?

Je ne sais pas qui a mis dans la tête de nombre de Gilets Jaunes qu’il allait suffire de faire signer une pétition pour que, tout à coup, tombant du ciel, le referendum d’initiative citoyenne, équivalente de ce qui se passe en Suisse, soit inscrit dans la Constitution, et effectif.

Il est clair que des petits malins – et des gens sincères aussi, bien sûr- détournent la colère des GJ et leurs demandes très claires de baisse des taxes et impôts en activisme inutile. Ils sont très forts…

Voici leur demande :

« Création d’un site lisible et efficace, encadré par un organisme indépendant de contrôle où les gens pourront faire une proposition de loi. Si cette proposition de loi obtient 700 000 signatures alors cette proposition de loi devra être discutée, complétée, amendée par l’Assemblée nationale qui aura l’obligation (un an jour pour jour après l’obtention des 700 000 signatures), de la soumettre au vote de l’intégralité des Français. »

Ce RIC est tout bonnement impossible, à l’heure actuelle, pour deux raisons. 

La première est que, pour qu’il soit effectif, il faudrait une révision constitutionnelle qui en ajoute le principe, avec ses règles, son fonctionnement… dans la Constitution. Même en admettant, chose improbable, que 10 millions de Français signent la pétition, rien n’oblige Macron à en tenir compte. Rien. Et, s’il le faisait pour donner un gage aux contestataires, ce sont les députés et les sénateurs qui devraient voter cette révision, réunis en Parlement à Versailles, à une majorité des 3/5… Vous croyez vraiment que ces élus qui ne vivent que de la politique et qui se gardent bien de tout ce qui ressemble au populisme accepteraient de partager une partie de leurs pouvoirs avec un peuple qui brunit de plus en plus selon eux ? En admettant même que ce miracle arrive, ils mettraient des conditions impossibles, par exemple, soumettre la prise en compte du RIC à la signature de 1, 5, 10…  millions d’électeurs…  En Suisse , pour que les votations aient lieu, il leur faut 100 000 signatures sur 8 millions d’habitants ( non pas d’électeurs ) et ils en bavent pour les obtenir… Autant dire qu’il nous en faudrait plus d’un million et qu’ils peuvent mettre la barre bien plus haut. La mode actuelle est à déposséder le peuple de son pouvoir, pas à lui en donner un accru.

Pour que le RIC ait une chance d’être voté, il faut que les patriotes reprennent la main, soient majoritaires et puissent appliquer leur programme. Qui a voté Marine Le Pen parmi les amoureux du RIC ? Elle était la seule à l’avoir mis dans son programme, en 2017…

 

La seconde raison est que la Constitution actuelle ne donne aucune possibilité de voir un referendum aboutir sur demande du peuple.

Les referendum se font essentiellement sur initiative du gouvernement… Macron peut accepter de soumettre à referendum un certain nombre de mesures, sous la pression populaire. Les GJ auraient pu utiliser ce biais, sur un sujet précis, par exemple la sortie de la COP21 que Macron brandit comme une obligation pour justifier les taxes … en n’ayant que cette revendication  » un referendum sur la COP21″ qui aurait obligé le gouvernement à un débat public avec les pour et les contre.

Le peuple peut également demander un referendum appelé « d’initiative partagée », selon l’article 11 « un cinquième des membres du Parlement, soutenus par un dixième des électeurs inscrits sur les listes électorales », soit à peu près  4,5 millions de signatures et 185 députés et sénateurs pour en faire la demande…  Et les signatures doivent être accompagnées de la photocopie de la carte d’identité et de celle de la carte d’électeurs. Rien à voir avec des signatures à l’arrache à la sortie des magasins ou autour des ronds-points. Pas simple, les copains… C’est verrouillé, archi-verrouillé.

 

2 seules solution 

1 Obliger Macron à appeler  au referendum un sujet précis. J’en vois 3 qui en valent vraiment le coup :

La cop21, l’immigration, l’islam.

2 Contraindre Macron à la démission ou à la dissolution pour que des patriotes soient au pouvoir et permettent le RIC

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


43 thoughts on “Referendum d’Initiative Citoyenne, les GJ croient au père Noël ?

  1. Hervé

    Je pense qu’il serait préférable que tous les manifestants retirent leur gilets jaunes,et mettent à la place,une étoile bleu blanc rouge,un peu comme les juifs qui au cours de la seconde guerre,portaient une étoile jaune,afin d’être désignés pour être envoyés à la mort. Cette fois,c’est tout le peuple de France qui est concerné par ce génocide,et nous devrions tous porter une étoile bleu blanc rouge.

  2. David BelhassenDavid Belhassen

    Bonjour Christine. Il y a une quatrième. Celle qu’ a fait De Gaulle en 1968.: un référendum sur Macron et sa politique.
    Il faut donc faire pression pour obliger Macron à soumettre aux élécteurs (donc au peuple) un referendum en guise de « motion de confiance », à lui et à sa politique, accompagné d’un engagement solennel à démissionner si les résultats sont à 51 pour cent, négatifs pour Macron.
    Et ainsi, si Macron refuse soit l’idée d’un tel référendum soit ses résultats, il dévoilera aux yeux de tous qu’il est un tyran que le peuple aura le droit de renverser.

    1. Fomalo

      Bonjour David, vous n’imaginez pas! Si De Gaulle avait fait en 1960 deux ans après la constitution de la Vème un référendum sur sa politique ( l »Algérie française étant au coeur de la question et les accords d’ Evian en préparation) vous pensez que les Français d’Algérie auraient voté comment?
      Pas fou le frelon! Macron a déjà dévoilé largement ce qu’il était et sa tyrannie espère franchir le cap des européennes comme première échéance,en hâtant la mise en place de réformes bricolées par ses affidés.Ce n’est pas pour rien que la réforme constitutionnelle ne se fait pas, ou alors en sous-main et là nous aurons la surprise.. Depuis les années deux-mille: voir l’illustration du Traité de Lisbonne, et dans les années soixante-dix la création de l’ANPE par Pompidou, les Français s’habituent au chômage, aux assistances, et à l’idée que la guerre c’est fini. Il faut voir où en est réduite l’armée de France depuis vingt ans. Alors excusez-moi, faire pression sur Macron par une injonction venue d’un peuple qu’il méprise..!! En 1968 De Gaulle avait 78 ans, presque le double de l’âge du maqueron qui à mon avis n’envisage pas de prendre une retraite forcée, même dans la banque.

  3. pif

    Bien vu Christine ! Vous êtes l’une des rares à avoir soulevé le loup du RIC. J’ai aussi alerté quelques « Gilles & John » lors de mon remplissage du cahier de doléances de ma ville sur la grande difficulté de mise en oeuvre du RIC dans une constitution qui ne le prévoit pas. Et vous êtes l’une des rares à préciser que le RIP, lui, existe déjà, mais avec une faible probabilité d’activation: ce n’est pas pour rien si l’acronyme RIP signifie aussi  » resquiescat in pace » !

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci Pif il faut faire circuler l’info, les gens sont en train de s’épuiser à faire signer un truc qui ne sert à rien au lieu de se recentrer sur l’essentiel

      1. Bruno Jarczyk

        Bien sûr. J’ai entendu hier soir Ingrid Levavasseur faire part de sa  » nausée » suite à un conciliabule avec un député de LREM,son porte parole je crois; elle fait partie des gilets jaunes lucides qui ne veulent pas se laisser récupérer,certes,mais elle envisage une liste Gilets Jaunes aux Européennes, par ignorance des manigances ou par naïveté, dommage.

    2. frejusien

      il y a une différence, le RIC part de la base, c’est le peuple qui le propose,

      l’autre, c’est un référendum proposé par l’exécutif, sur un sujet important, mais on a vu ce que Sarko a fait de son unique référendum,

      le premier point , est d’enlever une partie de son pouvoir à l’exécutif, notamment dans la gestion du budget,

      on n’y arrivera pas sans passage à une 6ème République,
      vote à la proportionnelle intégrale

  4. paul-andré tournelle

    Le gouvernement n’autorisera jamais de référendum d’initiative populaire ou de référendum tout court, car les autorités savent que le peuple votera contre les intérêts de l’oligrachie.
    L epeuple français se rend enfin compte qu’etre memebre de l’UnionEuropéenne est une vaste escroquerie qui coute des milliards à l’Etat français, ou devrais-je dire , au contribuable français.
    Les islandais ont vu le danger, et, finalament ne sont pas rentrer dans cette nasse de l’UE.
    Meme l’Angleterre, avec l’article 50 et le brexit n’arrivera pas à sortir de l’UE.
    L’Union Européenne est une mafia qui saigne à blanc les Etas-membres.
    Les oligarques de l’UE avaient bien calculé leur coup avec l’espace Schengen.
    A cause de Schengen, les migrants envahissent tous les pays européens, vu qu’il n’y a plus de frontières. C’est machiavélique.
    Le seul moyen de mettre un terme à tout ça est de destituer macron et toute sa clique de banksters.
    Aujourd’hui, toutes les grandes décisions concernant la France sont prises par les eurocrates non-élus de bruxelles.
    Ces derniers , en plus s’engraissent sur le dos des français et des pauvres paysans français qui , eux sont en train de crever.
    Peuple français , n’abandonne pas le combat.
    Il y a belle lurette que nous ne vivons plus en démocratie.
    Concernant la dette , il est urgent d’abroger la
    loi Pompidou-Giscard-rothschild.

  5. PATUREAU

    macron et ses Matha hari de collabos, ne vont pas lacher leurs privilèges pour faire 1 féférendum qui les dtestituerait, et leur enlerai le soutien de tous les ANTI FRANCAIS qu’ils ont fit venir d’Afrique du nord et d’ailleurs, on peut s’étonner que la question par les pays Arabes du gofle, qui ne veule pas de leurs coreligionnaires ne soit jamais soulever et critiquer par ce gouvernement pro et collabos Arabes et même pro terroristes qui laise les tueurs islamiques en liberté, qui depuis hollande macron ont fait près de 500 morts sans AUCUN REMORD

  6. Lavéritétriomphera

    Christine, j’estime que les gilets jaunes ont raison de réclamer le référendum d’initiative citoyenne. Qui ne tente rien n’a rien.

  7. claude t.a.l

    Bien sûr que le  » ric  » est une arnaque.

    On ne veut pas avoir à voter tous les 3 ou 4 jours sur n’importe quoi :

    la couleur des chaussettes, la façon de cuire le riz, la bière ou le pinard, la choucroute avec ou sans patates, la taille des préservatifs …..
    ( et j’aurais pu être beaucoup plus vulgaire )

    Le  » RIC  » dévalorise le Référendum. Le vrai.
    Et c’est son but !

    1. Joël

      « voter tous les 3 ou 4 jours sur n’importe quoi »
      On a même pas besoin, l’UE s’en charge jusqu’à la taille des chiottes.
      Quant au vrai référendum, on sait ce qu’ils en font quand quand cela ne va pas dans le sens désiré.

  8. SarisseSarisse

    Je pense que c’est assez vrai le référendum d’initiative citoyenne d’ailleurs ne pourrais venir que d’en haut la pétition ça ne suffit pas.
    Même si l’idée et maintenant on voit beaucoup monsieur Étienne Étienne Chouard sur les ronds-points est séduisante.
    En réalité d’initiative citoyenne est très encadrée y compris en Suisse cela dit elle a été drôlement efficace pour empêcher de voir pousser les minarets comme des asperges dans les cités suisses!
    Il est clair qu’il faut que les citoyens puissent contrôler l’action de leurs élus entre deux suffrages et on se rend bien compte que ce n’est pas possible en France.
    Même si Marine Le Pen le propose même si Nicolas Dupont-Aignan le proposerait( en bon gaulliste je pense qu’il est plus tiède sur cette idée d’ailleurs)
    Rien ne dit qu’une fois élusbil s’y plierait et mettrai en place un dispositif permettant ce levier pour le peuple.
    Ensuite personnellement je pense que le référendum d’initiative populaire et plus intéressant pour des initiatives qu’ils ont un caractère local voir régional le véritable référendum tel qu’il existe dans la constitution de la 5e République gardant tout son intérêt au niveau de la nation et au niveau intéressant la souveraineté de toute la nation on a bien vu qu’en 2005 d’ailleurs le référendum a été jeté aux oubliettes malgré un vote négatif du peuple!
    C’est ce genre d’entourloupe parlementaire ou de l’exécutif via le Conseil constitutionnel ou ou autre organisme qu’il faut rendre impossible à l’avenir il y a une phrase du Général de Gaulle qui est très importante sur la souveraineté du peuple que je n’arrive pas à citer de mémoire sur ce poste mais c’est toujours le peuple qui doit rester le souverain en dernier ressort même dans le cadre d’une monarchie constitutionnelle le peuple devrait rester le souverain qui dicte la conduite à suivre pour la nation à tous les importants qu’ilplacé pour être représenté.
    À ce titre on peut voir quelles sont les difficultés qui sont mises chez nos amis britanniques pour faire acter le brexit les Britanniques et particulièrement les Anglais ont dit non à l’Union européenne ils ont demandé la sortie de cette union et c’est Madame Theresa une conservatrice pro-européenne qui a été nomméePremier ministre et qui fait tout pour que cette décision n’aboutisse pas.
    Il y a un énorme problème en tout cas du côté de la souveraineté populaire le peuple et son des il s’exprime déjà dans des sondages il y a des Tendances qui sont bien visibles le peuple ne veut plus de l’immigration et pourtant ça continue le peuple est en demande de sécurité et pourtant les gouvernants et lui continue de réduire les moyens de cette sécurité et chose très importante aussi le peuple n’a pas non plus beaucoup de moyens lorsqu’un ministre de l’Économie vend des fleurons de l’Industrie nationale là aussi le peuple pourrait très bien être consulté plutôt que de voir Alstom partir dans le giron de General Electric.

    Il y a beaucoup de choses à dire en effet !

    Attention donc et vous avez raison Madame Tasinde le dire de ne pas trop croire même moi le premier au Père Noël, soleil temps il faut rendre plus de pouvoir au peuple auquel on ne vole pas d’ailleurs que de l’argent.

  9. montecristo

    Créer une liste des Gilets Jaunes pour les européennes serait suicidaire pour toutes les droites et ne ferait que le jeu de Macron … !

    1. Jean dupont

      Pour bien faire, il faudrait que RN, DLF, Les Patriotes et les GJ si il y a listes arrivent, dans cet ordre, en tête pour les européennes. Sinon, méfiance….. et de toute façon méfiance face à ce freluquet !

  10. frejusien

    bonjour@Sarisse,
    le RIC est comme son nom l’indique un référendum à l’INITIATIVE DU PEUPLE, càd qu’il ne vient pas d’en haut, mais qu’il vient de la base, du citoyen,
    celui qui est proposé est

    -LÉGISLATIF
    , càd qu’il offre un pouvoir sur l’élaboration des lois et leur acceptation ou non,

    – ABROGATOIRE, càd que le peuple peut ABROGER une loi qui ne lui convient pas

    – RÉVOCATOIRE, càd que le peuple peut révoquer à n’importe quel moment un élu qui n’agit pas dans le sens de ses promesses électorales

    – CONSTITUTIONNEL permet d’apporter des modifications pour faire évoluer la Constitution,,

    ensuite, je suppose qu’il faut mettre au point les détails, notamment à partir de combien de signatures on peut organiser un référendum

    Les Suisses votent tous les trois mois, par référendum, trois ou quatre questions leur sont posées,,
    le résultat du vote n’est bien sûr pas consultatif, c’est le résultat qui est appliqué, sans discussion ni remise en cause par un quelconque pouvoir exécutif ou parlementaire,
    chez nous le référendum n’a plus aucune valeur, puisque le président peut s’asseoir dessus

  11. clairement

    …RENDRE LE POUVOIR AU PEUPLE c’est à dier GOUVERNER POUR SES INTERETS, selon la pensée du Général de Gaule, mais pas seulement le POUVOIR D’ACHETER, ce qui bien entendu est un combat très utile pour donner à nos compatriotes les revenus nécessaires pour vivre dignement, mais j’ai toujours le sentiment que c’est ce système qui met les gens dans un piège qui était orchestré jusqu’à présent par les syndicats complices du POUVOIR POLITIQUE au service de l’Oligarchie ploutocrate .
    La proposition de David BELHASSEN est intéressante
    Pourquoi ne pas prendre le problème par l’immigration, EXIGER UN REFERENDUM SUR L’IMMIGRATION en maintenant la force de la pression massive et pacifique puisque ce mouvement prend une dimension européenne mais également faire un recensement très précis des taxes et EXIGER DES COMPTES.
    Je vais vous donner un exemple de l’aveuglement et la bêtise de ces taxes : Si un entrepreneur arrête son activité dans le cadre d’une société type EURL ou autre pour des raisons économiques et donc qu’il est en difficultés financières il doit payer une taxe de cessation d’activité aux impôts ! C’est absurde…

  12. jean louis

    les députés peuvent lancer la destitution du président de la République prévue par l’article 68 de la Constitution.
    en cause ?

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      menteur. ça c’est le foutage de gueule orchestré par Asselineau pour faire parler de lui il sait parfaitement que c’est impossible en l’état actuel des choses

      1. denise

        il dit aussi que c’est « impossible  » ou plutôt difficile , compte tenu que les députés Lrem sont majoritaires , mais qu’il faut tout de même essayer , pour donner la peur à ceux qui se pensent indéboulonnables , c’est une sorte d’avertissement alors que cela n’a jamais été fait ..il explique ça comme ça …

  13. Lacata

    Bonsoir
    Je suis ni pour le RIC, ni pour une liste de gj aux européennes.
    Cela dit, chacun fait ce qu’il veut, mais si nous voulons être efficaces, il faut voter pour le rn aux européennes. Le reste n’est que du blabla et de l’entourloupette des macronistes et des mélenchonistes qui veulent faire tomber marine.
    Les gj ne peuvent se faire entendre que dans la rue S’ils n’avaient pas été rejoints par la racaille et les black-blocs propices à tout casser et à voler, ils auraient pu continuer leurs manifs pour essayer d’acculer macron à un compromis interessant.

    1. Amélie Poulain

      Je suis tout à fait d’accord avec vous et je me méfie comme de la peste des référendum quand on voit le résultat des votes. Des fois qu’il n’irait pas dans le sens souhaité alors là le Pouvoir aurait les coudées franches et l’on ne pourrait plus revendiquer. C’est un très gros risque.

      Et que les Gilets Jaunes restent à leur place, celle du Peuple, ils n’ont pas tous les éléments je ne vois pas comment ils pourraient être instigateurs de changement sauf à y aller de leurs petites revendications qui, il ne faut pas l’oublier, s’inscrivent dans un tout.

      Je ne comprends pas, on tourne en rond là.

      Et puis il y en a assez de voir des Français voter « contre »….. désespérant.

      Il faut absolument que les électeurs se prennent en mains et voient vraiment dans quelle direction est l’intérêt de la France.

      Tout le monde en parle et les résultats des élections vont à l’encontre de ce qui est dit….. Il y a quand même un gros problème et ce n’est pas une délégation de gens du Peuple, gens qui ne représentent en rien les Français tant les situations sont disparates et complexes (encore une fois, ils n’ont pas en mains tous les éléments pour juger sainement et efficacement) qui vont faire avancer les choses.

      J’en ai assez pour ma part de voir mon destin manipulé par des incompétences accumulées, il faut être sérieux et se démarquer des diverses manipulations politiques ou pas (y compris de certains (es) Gilets Jaunes, qui veulent prendre le pouvoir, j’en ai entendu une pas mal à ce sujet l’autre jour…).

  14. clairement

    Le gouvernement a proposé un UNE GRANDE CONSULTATION NATIONALE avec 4 questions bien encadrées mais je constate que LA QUESTION DE L’IMMIGRATION N’EST PAS POSE.
    Eh bien voilà ce que devra AUSSI EXIGER LES REPRESENTANTS DES GJ pour compléter les questions de la grande consultation nationale, par Toutatis !

    1. Joël

      Nuance : elle était posée mais a été retirée par le 1er ministre.
      Impartialité et démocratie, qu’y disent !

  15. clairement

    …Et puis je pense qu’UN PROJET DE REFERENDUM D’INITIATIVE POPULAIRE comme en Suisse pourrait peut être arriver à imposer la primauté de notre constitution sur le droit international c’est à dire sur les arrêts de la COUR EUROPEENNE DES DROITS DE L’HOMME en matière d’immigration, de droit des étrangers qu’ils nous pondent dans le dos etc et même rendre non exécutables les décisions de ces juridictions internationales parce que CONTRAIRE A A NOTRE CONSTITUTION …
    A voir avec les juristes …

  16. Ange M

    Les forces de l’ordre. On reçu des directives strictes la totalité des blocages de ronds points et routes doivent êtres levé ,par tout moyens avant samedi prochain…Les GJ ne pourrons plus manifester désormais le combat sur le terrain s’achève .

  17. Populus Jean Camille

    Un pouvoir ne se donne pas, il se prend. En l’état actuel les oligarques n’ont aucun intérêt à s’affaiblir pour simplement respecter l’électeur de base d’une communauté nationale méprisée. Je crains que seul le rapport de force sans baisser la garde donnera des résultats. C’est une forme de guerre à ceux qui nous gouvernent et leurs complices.

  18. Jean-Paul Saint-Marc

    Le référendum d’initiative citoyenne est d’une importance capitale !

    Evidemment, que les gouv., et tous les partis de LR-UMP au PS-PCF n’en veulent en réalité pas ! Ils perdraient le contrôle de la nation !

    D’ailleurs, la consultation nationale est totalement bidonnée, déjà il est refusé d’aborder la question immigration… Le terrorisme intellectuel a frappé !

    Si elle a lieu, la meilleure façon de remettre l’immigration au centre, c’est malgré tout par l’aspect financier pour faire comprendre son coût volontairement occulté ! Ainsi que l’aide aux pays africains et musulmans…

  19. Joël

    Le gouvernement « semble » d’accord sur le principe, mais, mais, mais….à condition que cela soit lui qui choisisse le sujet :
    Philippe veut un débat sur le référendum d’initiative citoyenne, «mais pas sur n’importe quel sujet».
    https://francais.rt.com/france/56961-gilets-jaunes-philippe-annonce-debat-referendum-initiative-citoyenne
    En clair, on vous « redonne » le droit de vote mais continuez à la fermer. C’est nous qui décidons ce qui est bien pour vous.

  20. enzo giornale

    Bonjour,
    Je suis très étonné de l’analyse menée par Christine Tasin.
    Elle pose deux raisons qui rendent, selon elle, impossible l’avènement du RIC. Pour résumer: le dispositif constitutionnel actuel et le refus du pouvoir.
    Elle propose trois solutions, qui repose sur « obliger et contraindre » Macron!
    Mais avec quels moyens pour obliger et contraindre Macron???
    Et si ces moyens sont trouvés pourquoi ne serviraient-ils pas pour adopter le RIC?
    j’espère que des précisions seront apportées par Christine sur son raisonnement.
    Cordialement.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Je pensais avoir été claire, apparemment ce n’est pas le cas, merci de me le préciser.
      Les moyens pouvant obliger Macron à sortir de Marrakech ou de la COP21 ou à démissionner c’est la pression populaire du type Gilet jaune. Parce que cela ne dépend que de Macron.
      Le RIC ne peut être décidé d’un trait de plume, il nécessite révision constitutionnelle et le Parlement actuel étant contre nous il ne le ratifiera pas.
      Est-ce plus clair ?

      1. enzo giornale

        Je ne voudrais pas pousser le bouchon, mais si c’est « la pressions populaire » qui sert de déclencheur, pourquoi ne serait-elle aussi de mise pour le RIC?
        Dans les deux cas on sort du refuge/justification institutionnels pour entrer dans le rapport de forces politique ou social si l’on préfère.
        Mais peut-être n’arrivé-je pas à saisir la nuance.
        Cordialement.

        1. Christine TasinChristine Tasin Post author

          Dans un cas Macron a le pouvoir de changer, seul. Dans un autre il faut accord sénateurs et députés qu’on n’aura pas avec la majorité actuelle.

  21. crina

    On compte beaucoup sur RIC. Mais en état actuel il est inapplicable. Cette loi fait partie du paquet des loi inapplicable et Dieux sait que le paquet est grand. Et Mr. Macron a rajouté au mois 2. 1) La loi de la fessé et 2) La loi de l’ harcèlement.

  22. jean

    il ne faut pas supprimer la taxe habitation !!
    C’est uniquement pour que les immigrés ne la paye plus parce qu’ils sont en hlm !! donc la vie est belle !! loyer 300 euros !! et plus d’impôts locaux !!
    déjà ils sont plus subventionnés que la moyenne des français !! ou va t’on ?

  23. jean

    ensuite il faut exiger un audit des dépenses publiques !!
    Car c’est les bobos qui dirigent maintenant le pays et les français ont besoin de connaître précisément où va leur pognon !!
    autant dans le cas des charges démesurées payées par nos artisans que par les salariés pour la sécurité sociale ou la retraite !!
    ensuite il faut limiter les allocations reçues par les français et qu’elles soient déclarées !! Il faut un organisme central qui puisse évaluer la totalité des sommes perçues !!
    Comme dans le cas d’une personne qui se revendiquait la paternité d’une centaine d’enfants !!

  24. patrick Granville

    Bien vu Christine. Le RIC va disperser les voix de la droite d’opposition à Macron. Va aussi permettre une récupération du MVT des GJ par à peu près tous les partis politiques. D’où le danger!

Comments are closed.