Et un tournoi de foot, un, avec les « migrants » au lycée Barthou ( Pau )


Et un tournoi de foot, un, avec les « migrants » au lycée Barthou ( Pau )

Organisé avec la participation Amnesty International…

30 lycéens du Barthou, 30 clandestins rebaptisés réfugiés pour l’occasion…

C’et beau l’amour de l’autre. C’est beau la rencontre… C’est beau l’enfumage. C’est beau la manipulation.

Faut-il rappeler au proviseur du lycée, aux enseignants et aux associations que l’immigration est un problème politique, un choix politique, que le peuple français n’a pas été consulté pour savoir s’il était d’accord pour absorber en moins de 7 ans plus de 7 millions d’étrangers, avec leurs coutumes, leurs ignorances, les dangers éventuels qu’ils font courir aux nôtres, aux filles et aux femmes notamment par la  culture patriarcale et/ou musulmane de la majorité d’entre eux ? 

Faire croire à nos jeunes adolescentes que l’on rase gratis, que tout être venu d’ailleurs serait par définition  un petit Jésus, innocent, méritant amour et soins, qu’il qu’il soit, c’est leur faire courir le risque de tomber sous le charme de certains qui viennent avec leurs traditions et coutumes et ne sont pas prêts du tout à les remettre en cause. Quel avenir pour ces couples, pour les enfants qui pourraient en naître ? Quid de ces terroristes du Bataclan qui sont venus chez nous, mêlés à des « migrants » et se faisant passer pour tels ?

Qui a donné le droit à un proviseur et à des enseignants d’exposer des adolescents à de multiples risques et à faire de la politique en milieu scolaire ? Le Conseil d’administration ? Mais il n’est pas souverain quand il s’agit de « faire de la politique ».

Avec les enfants il est un principe très simple, le principe de précaution. Nos enfants, mineurs, n’ont pas à être mis en danger, n’ont pas à être manipulés par des adultes référents dans ce qui devrait être le saint des saints, l’école.

La déontologie et l’éthique, de vains mots pour la direction du Lycée Berthou ?

Nous mettons nos enfants au lycée pour qu’ils y reçoivent une formation intellectuelle, pas pour qu’ils soient endoctrinés par personne ayant autorité sur mineur, ce qui est condamnable au tribunal.

Voici la présentation qui était faite de la rencontre avant :

Le jeudi 22 novembre 2018, de 12h à 14h, les élèves de la Maison Des Lycéens (MDL) avec le Comité Eco-Ecole du lycée et les professeurs d’Education physique, organisent un Tournoi de foot avec les migrants de l’association Humanité solidaire 64.

29 élèves dont 14 filles et 15 garçons et 32 migrants formeront une dizaine d’équipes mixtes qui « s’affronteront » en toute cordialité autour d’une série de matchs arbitrés par d’autres élèves et des enseignants.
Une délégation d’Amnesty International sera également présente pour soutenir toutes ces équipes dans ce moment de partage et de découverte de l’autre.

A la fin de la rencontre, les élèves offriront à l’association Humanité solidaire64 les vêtements collectés  pour la constitution d’un « vestiaire d’urgence » destiné aux réfugiés. Ce premier rendez-vous n’est qu’une étape pour eux pour mener d’autres actions de parrainage et de soutien aux jeunes migrants réfugiés.

Nous vous attendons nombreux pour venir les soutenir dans cette belle initiative d’engagement solidaire et citoyen.

http://www.cyberlycee.fr/barthou/site/eco-ecole-2018-2019/1248-tournoi-de-foot-avec-les-migrants.html

On appréciera en passant l’invitation suivante :

Pour faire écho au Tournoi et aux interventions d’Amnesty International et Humanité solidaire 64 dans les classes sur le thème des réfugiés, nous vous proposons de venir découvrir l’exposition « Tous migrants ! » de Cartooning for peace. Au CDI, du lundi 19 au vendredi 30 novembre 2018.

http://www.cyberlycee.fr/barthou/site/eco-ecole-2018-2019/1254-tous-ensemble.html

Tous migrants ! Si ce n’est pas du prosélytisme, ça, qu’est-ce que c’est ? Si ce n’est pas de l’endoctrinement, qu’est-ce que c’est ?

Et les parents laissent faire ? Et les parents se taisent ?

Le résultat ? Une page du lycée… lamentable.

http://www.cyberlycee.fr/barthou/site/eco-ecole-2018-2019/1254-tous-ensemble.html

 

Vous pouvez écrire ou téléphoner au lycée pour protester, courtoisement et poliment :

Lycée Louis Barthou,
BP1515, 2 rue Louis Barthou,
64015 Pau Cedex.

Téléphone : 05 59 98 98 00

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


9 thoughts on “Et un tournoi de foot, un, avec les « migrants » au lycée Barthou ( Pau )

  1. Celtilos

    moi j’organiserais plutôt un tir aux pigeons, le rôle des pigeons serait tenus par les mi grands et autres saletés polluantes….
    la au moins ca serait d’utilité publique…

  2. Armand LANLIGNELArmand LANLIGNEL

    Il y a probablement des précautions qui n’ont pas été prises. D’abord, utiliser le qualificatif de réfugiés, c’est un mensonge la plupart du temps. Ensuite, il faudrait être sûr que, parmi eux, il n’y a pas de musulmans pratiquants endoctrinés et dangereux. Et en plus, je suppose qu’il y a une grande majorité d’hommes et un grand déséquilibre hommes-femmes. Si des étrangers hommes viennent chez nous par millions, cela fera un déséquilibre insupportable, c’est évident, à moins d’autoriser la polyandrie (ménage à plusieurs hommes pour une femme). A part cela, j’ai connu jadis des ingénieurs africains compétents et sympathiques (travaillant en France).

  3. Neuneu1er

    J’aime beaucoup le Pays Basque … ils deviennent malheureusement trop con ! comme quoi , certain combat ne devrait jamais cesser 🙁

  4. Machinchose

    « un petit Jésus, innocent, méritant amour et soins, qu’il qu’il soit, »

    voui! voui! voui! Madame

    même que c’est bientot NOEL !! et que il est temps de faire rentrer le petit Jésus tout noir dans la crèche toute chaude!!

    ça devait etre la devise du roi mage, Balthazar, connu sous le rituel  » il negro Balthazar, baisse ton falzar….y bandalèze « 

  5. UN GAULOIS

    Ce n’est pas le foot qui va les nourrir. Heureusement que le boulanger se lève à 4 heures du matin et le cultivateur éleveur à 6 heures pour leur procurer de quoi manger.
    Ah, oui, j’oubliais. On est dans un pays d’abondance et tout arrive tout cuit. Il va être temps que tout ce petit monde de bisounours revienne sur terre et apprenne à prendre de la peine pour gagner sa vie et non vivre aux crochets d’autrui.

  6. Karl der Hammer

    « Tous migrants ! »
    Je ne comprends pas ce slogan éminemment paradoxal.
    Car ces « migrants » venus des lointaines contrées islamiques sont, pour les immigrationistes, censés faire souche dans nos pays et ainsi promouvoir le grand remplacement.
    Alors que, s’il sont des « migrants », ils ne doivent pas s’arrêter en chemin, mais continuer à migrer: allez, qu’ils migrent donc vers l’ Arabie Saoudite, l’Iran, et pourquoi pas la Russie ou la Chine?
    Et une petite question: il est question d’équipe « mixte », combien de jeunes « migrantes » parmi les migrants?

  7. Francis

    Certains établissements publics sont déjà contaminés par une éducation nationale gauchiste voir gauchiste tout court et internationale et mondialiste

    La faute au gouvernement mais aussi à ces associations avec leurs armées de donateurs ONGconseil en tête qui vous arrête dans la rue pour vous sortir un récit larmoyant pour atteindre vos denrées durement gagnées pour financer les préparatifs de celui qui a été choisi pour vous remplacer.

    La première chose à faire frapper un grand coup dans la fourmilière de ces gauchos qui veulent se donner bonne conscience au détriment des donateurs qui n’ont pas su résister à l’envahisseur qui frappe maintenant à leurs portes.

Comments are closed.