Les Moines de Thibirine assassinés parce que pas assez bons musulmans ?


Les Moines de Thibirine assassinés parce que pas  assez bons musulmans ?

Au nom de la foi…

C’est au nom de la foi que l’islam vous étête !

Pour qualifier cela, je cherche un épithète…

Mais nul mot ne semble assez fort,

aucun ne me vient en renfort.

Me taire, tout autant, est un vrai casse-tête…

 

PACO. Parle, les mains au fond des poches.

10/12/2018.

 

http://histoirerevisitee.over-blog.com/2015/04/15-siecles-d-histoire-expliquent-ce-qui-se-passe-aujourd-hui.html

Ils ont été canonisés samedi 8 décembre, à Alger…

https://www.valeursactuelles.com/monde/ce-que-revele-la-beatification-des-moines-de-tibhirine-101551

Canonisés ? Ça leur fait une belle jambe !

Et canonisés par un pape qui encourage tous les catholiques à suivre leur exemple et donc à se faire dhimmi pour offrir leurs cous au couteau du boucher…

 

Pour mémoire, le billet d’Yves Daoudal du 27 janvier 2018 dont l’analyse vaut,  à mon sens, son pesant de cacahuètes :

C’est fait !

Il aurait fallu un miracle pour que le « martyre » des moines de Tibhirine ne soit pas reconnu par François. Le miracle n’a pas eu lieu. Les voilà béatifiés.

Hier, François a « autorisé la Congrégation pour les Causes des Saints à promulguer les décrets de béatification de Pierre Claverie, de l’ordre des frères prêcheurs, évêque d’Oran, et 18 compagnons, religieux et religieuses, tués en haine de la foi en Algérie entre 1994 et 1996 ».

Parmi les 18 il y a les sept moines de Tibhirine, dont leur prieur Christian de Chergé, qui faisait sa lectio divina dans le Coran et qui avait transformé une salle du monastère (une grande salle à l’intérieur du monastère trappiste) en mosquée, ce qui ne l’empêchait pas de prier avec ses amis musulmans à la chapelle.

En outre on ne sait toujours pas qui a tué les moines ni donc pourquoi. Vu les étroites relations des moines avec les soufis locaux, il n’est pas impossible qu’ils aient été tués non comme chrétiens mais comme mauvais musulmans syncrétistes…

Quant à Mgr Claverie il était surnommé « l’évêque des musulmans », ce qui se passe de commentaires.

http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archives/2018/01/index-2.html

 

L’idée est plus qu’intéressante, elle paraît probable.

Les moines de Thibirine ne seraient pas victimes de leur foi chrétienne et de « radicalisés » musulmans comme on se plaît à le dire, mais victimes du double jeu dans lequel ils se complaisaient. Et dans lequel, peu ou prou, ils entraînaient les musulmans qui les fréquentaient…

C’est qu’en islam, on est musulman ou on ne l’est pas. Si on ne l’est pas, on relève du statut du dhimmi ou  bien on est égorgé. Si on est musulman on ne prie qu’Allah et on ne pratique pas deux religions…

Imbécile de pape François qui crie Urbi et Orbi que l’islam et le christianisme seraient compatibles et qui encourage les chrétiens à jouer aux double jeu des moines de Thibirine…

Imbécile de Père Armand Veilleux qui continue de prêcher la dhimmitude malgré tout :

TV5MONDE : Quel regard portez-vous sur la béatification des sept moines deTibhirine qui va se tenir à Oran le 8 décembre prochain ? Pourquoi Oran ?
 
Père Armand Veilleux : C’est en marche depuis très longtemps. L’Eglise a voulu mettre en avant le dialogue inter-religieux en choisisant de béatifier les sept moines de Tibhirine mais aussi d’autres personnes comme Monseigneur Pierre Claverie.  Le témoignage de leurs vies est celui d’une communion ouverte aux populations locales et musulmanes.

Nous sommes dans une période et un moment où l’idée de fermeture vis à vis de l’autre prédomine. C’est important de montrer ces exemples d’ouverture. Il était primordial que cette béatification se tienne en Algérie. Si la cérémonie de canonisation s‘était tenue au Vatican, elle n’aurait pas été sans doute à l’image de la vie simple que menaient les moines en Algérie auprès des populations musulmanes.
 

https://information.tv5monde.com/afrique/moines-de-tibhirine-ils-n-etaient-pas-candidats-au-martyr-274119

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


8 thoughts on “Les Moines de Thibirine assassinés parce que pas assez bons musulmans ?

  1. AvatarJeanne

    Tout est dit sur ces moines et leurs pratiques et sur l’autre qui squatte le Vatican !
    Nous n’avons plus de Père (de Saint Père ) et nous ; catholiques sommes orphelins (je crois me souvenir que l’idée de se sentir orphelin vient de Karim Ouchik)

  2. AvatarConan

    Tout ça dans un pays où voyager avec sa bible équivaut à un acte de terrorisme et peut être condamné comme tel !!….
    Mais ils sont complètement frappés ces tonsurés !
    « Merde à la messe en latin et vivent les prêches en arabe » ….. C’est le slogan qui pourrait accompagner celui de « Bienvenue à l’étranger » dont nos calotins pavoisent leurs églises.

  3. AvatarSamia

    C’est la culture du béni oui oui. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. Eh non ! ne jamais faire confiance aux adeptes de Mahomet, jamais !!!
    Cela fait longtemps que je l’ai compris. Avec eux, je suis toujours en alerte car leur cerveau est capté par une hydre qu’il est difficile de vaincre.

  4. Avatardurandurand

    Plus nous avançons dans le temps , plus le nombre de débiles profonds soumis aux sarrazins augmentent . Plus cons qu’eux , tu meures !

  5. Avatarfrejusien

    Cela fait longtemps que le processus est  » EN MARCHE » , l’expression convient tout à fait,
    sans doute depuis les années 70, période de changement dans l’Eglise, période où un pape a subi un attentat musulman, et où un autre pape est mort mystérieusement, sans qu’aucune explication ne soit divulguée,
    c’est à cette époque que l’Eglise a entamé son rapprochement avec l’islam

    c’est bien triste d’en arriver là, tout se conjugue pour nous asservir à l’islam,
    que vont vivre nos enfants , et pire encore, nos petits enfants ??

  6. AvatarSandrine

    Vous vous trompez, Christine ils n’ont pas été canonisés mais « seulement » béatifiés : le degré en dessous. Il s ne sont pas (pas encore) des saints mais des bienheureux.
    Pour le reste je suis pratiquement OK avec vous. Ajoutons que la cérémonie a été faite dans un esprit de soumission et de dialogue avec les musulmans, soulignant que les moines ne voulaient pas du tout les convertir, et on aura tout dit…

Comments are closed.