Senza vaselina ! Les Italiens se sont fait mettre…


Senza vaselina ! Les Italiens se sont fait mettre…

Senza vaselina !

 

Les ritals, on le voit, profond, se sont fait mettre…

Chaque année un peu plus, de quelques millimètres !

Le fondement fut dilaté,

avec plus ou moins de doigté…

L’Italie, de ce viol, va t elle se remettre ??

 

PACO. La position démissionnaire.

05/12/2018.

 

http://www.fdesouche.com/1119493-pour-la-premiere-fois-en-italie-un-habitant-sur-10-est-etranger

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Paco

C'est jamais que des mots tournés en écheveaux, des embrouillaminis parcourant le cerveau ! Mais c'est vrai ça vaut pas tripette, ces mots tirés à l'escopette, ce n'est pas du Verlaine et pas du Marivaux... PACO 2016.


8 thoughts on “Senza vaselina ! Les Italiens se sont fait mettre…

  1. edmond richteredmond richter

    HEY PACO, ET LA TÊTE CA VA ??? LES ITALIENS ONT RÉDUIT AVEC SALVINI L’IMMIGRATION CLANDESTINE DE 96%. ET EN FRANCE RIEN, NADA, NIENTE, ON NE FAIT RIEN CONTRE L’IMMIGRATION CLANDESTINE.

    Reply
    1. PacoPaco Post author

      Ne vous trompez pas Edmond, Je suis un admirateur absolu de Salvini. Ce que je raconte, à ma manière,volontairement caricaturale, c’est ce qui s’est fait et dont il a maintenant la charge. Et de manière indirecte, je montre bien le danger qui nous menace en France, avec les portes grands ouvertes et les cadeaux de bienvenue. En gros, on est dans le même camp.

      Reply
      1. Joël

        C’est vrai que c’est un peu ambigu. On pourrait croire que c’est avec le gouvernement actuel qu’ils se sont fait mettre mais il n’en est rien.
        Italie : -96% d’arrivées de migrants sur 2 ans, les débarquements ont quasiment disparu. Article FDS.
        Normal puisqu’en parallèle avec l’arrivée d’un socialiste au pouvoir, c’est désormais l’Espagne qui vide ses poubelles en France.
        D’Hendaye à Bayonne, rien ne semble pouvoir endiguer le flux des clandestins
        À la différence de ce qui se passe sur la frontière franco-italienne, les clandestins venus d’Espagne n’ont pas besoin de se lancer dans un périlleux raid montagnard pour rejoindre la France. La migration passe par les routes, les ponts, les gares. Les migrants auront préalablement reçu de la Croix-Rouge 70 euros, un téléphone mobile, un billet de train jusqu’à Irun, la gare espagnole la plus proche, ou une place de bus.
        http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/12/05/01016-20181205ARTFIG00304-d-hendaye-a-bayonne-rien-ne-semble-pouvoir-endiguer-le-flux-des-clandestins.php

        Reply
  2. frejusien

    Pauvres Italiens, ils sont plus atteints que nous,
    Salvini est arrivé un peu tard,
    j’espère qu’ils réussiront à s’en sortir

    Reply
      1. frejusien

        sans compter ceux que macron fait venir par charters, des familles avec enfants, grâce au travail de l’OFPRA, très actif depuis qu’il a le feu vert du minicrotte

        Reply
  3. Jean-Louis

    Stopper l’immigration, c’est bien, mais c’est seulement la première phase. La seconde, et celle qui est déterminante pour l’histoire de l’Italie, c’est de foutre dehors tous ceux déjà présents. La première phase sans la seconde est encore pire que de ne rien faire.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *