Pacte de Marrakech : il y aura obligatoirement un flux permanent et régulier d’envahisseurs chez nous


Pacte de Marrakech : il y aura obligatoirement un flux permanent et régulier d’envahisseurs chez nous

Hier, nous avons commencé d’examiner certains des articles et objectifs du Pacte immonde que Macron semble décidé à signer, le plus tranquillement du monde, à Marrakech, dans quelques jours, sans nous avoir demandé notre avis, bien évidemment.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/12/04/apres-marrakech-les-clandestins-auront-exactement-les-memes-droits-que-vous-en-france/

Nous nous arrêterons aujourd’hui sur l’Objectif 5 ( voir l’encadré gris en fin d’article ) qui est, à lui tout seul, tout un programme.

Son titre dit tout : des filières de migration REGULIERES ACCESSIBLES et plus souples.

Voilà, les migrations ne peuvent pas être ponctuelles, liées à une guerre, à une inondation, à une sécheresse, à un coup d’Etat… Non, non, et non. Le flux de migrants doit être permanent.

Mieux encore, ces migrants doivent pouvoir monter dans le train qui les amènera en Europe quand ils le voudront.

Macron, en signant, va donc engager la France à PAYER des infrastructures, en Libye, au Maroc, en Grèce… qui accueilleront les clandestins et les prendront en charge pour les acheminer chez nous.  Combien de centimes de taxe pour le carburant pour payer l’accueil, le tri, le transport et la prise en charge des clandestins ?

Mieux encore, Macron va s’engager à donner du travail aux hordes arrivant à toute allure pour profiter de l’Eldorado. Dans un pays qui compte 5 millions de chômeurs, et 10 millions de pauvres…

Il paraît que, déjà, du côté de Challans, des abattoirs de volailles auraient reçu des instructions pour faire travailler les clandestins plutôt que les intérimaires habituels…

http://resistancerepublicaine.eu/2018/12/01/du-cote-de-challans-85-letat-imposerait-lemploi-de-migrants-dans-les-abattoirs/

Naturellement, la France n’aura pas le droit de choisir ses immigrés, pas plus que la main d’oeuvre dont elle pourrait avoir besoin, non, non et non. Il n’y a plus de nation, plus de souveraineté nationale, Merkel et Macron vous le répètent ad nauseam : ce sera un organisme international indépendant – dont très au fait des besoins de chaque pays, n’est-ce-pas – qui décidera…. Les technocrates de Bruxelles ou de l’OMC décidant de ce qui est bon pour la France et ses Gaulois réfractaires, on ne va pas être déçus du voyage…

D’ailleurs il n’est plus question que de « mobilité régionale et interrégionale »… Les continents, des régions du monde ? Les habitants ? Des habitants du monde… Et la valse des visas – ou de l’absence de visas- est à l’étude.

Il faut absolument que ça bouge… selon les besoins des multinationales. C’est le marché du travail qui va décider que l’Ethiopien va s’installer en France pour buller en jouant les grands frères quand le plombier nantais va aller installer des toilettes en Erythrée…

Un monde de fous où tout et tout le monde est en mouvement, pour le plus grand bien de la consommation et des profits. Quant à la vie personnelle…

Naturellement encore, le regroupement familial sera une obligation, il faut être humain. Sauf que dans des pays où la natalité est folle et où, en plus, la polygamie est de rigueur, le résultat est catastrophique.

On n’échappe pas, évidemment, au méta-langage des technocrates : analyse, repérage des déficits de compétences, évaluation, objectifs et autres dérives de notre beau monde aux mains des inutiles.

Le petit f est grandiose : accélérer les demandes de visa et les permis pour les employeurs bons élèves… Le temps qu’on ait évalué l’employeur il est clair que les choses vont aller vite.

Un monde de technocrates immigrationnistes, mondialistes, voulant tout gérer et nous amenant à une catastrophe planétaire. Naturellement tous ces bons Samaritains ont juste oublié que l’organisation de filières de migrations régulières et sûres dissuadera à jamais les Africains ( entre autres ) de se bouger les fesses pour faire de leur pays un pays où l’on ait envie de vivre… 

La conclusion-conséquence, vous la connaissez : l’Afrique vidée à très court terme d’une grande partie de son milliard d’individus, les émigrés envoyant chaque mois à ceux qui sont restés de quoi vivoter… Voilà l’avenir que nous concoctent Macron et ses amis. 

Objectif 5 : Faire en sorte que les filières de migration régulière soient accessibles et plus souples

21. Nous nous engageons à ménager des options et des filières de migration régulière pour faciliter la mobilité de la main-d’œuvre et le travail décent compte tenu des réalités de la démographie et du marché du travail, optimiser l’accès à l’éducation, défendre le droit à la vie de famille et répondre aux besoins des migrants qui se trouvent en situation de vulnérabilité, l’objectif étant de développer et de diversifier les filières de migration sûre, ordonnée et régulière.

Afin de tenir cet engagement, nous entendons :

a) Élaborer, en coopération avec les acteurs concernés, des accords bilatéraux, régionaux et multilatéraux fondés sur les droits de l’homme et tenant compte de la problématique femmes-hommes concernant la mobilité de la main- d’œuvre, qui précisent les conditions d’emploi par branche d’activité compte tenu des normes, directives et principes établis par l’Organisation internationale du Travail, dans le respect du droit international des droits de l’homme et du droit international du travail ;

b) Faciliter la mobilité régionale et interrégionale de la main-d’œuvre au moyen d’accords internationaux et bilatéraux de coopération, comme des accords de libre circulation, de libéralisation des régimes de visas ou de validité des visas pour plusieurs pays, et des cadres de coopération en matière de mobilité de la main-d’œuvre, en fonction des priorités nationales, des besoins des marchés locaux et de l’offre de compétences ;

c) Examiner et réviser les options et filières de migration régulière existantes, afin de mettre en correspondance les compétences sur les marchés du travail compte tenu des réalités démographiques et des problèmes et perspectives de développement, en fonction de la demande sur le marché du travail aux niveaux local et national et de l’offre de compétences, et en concertation avec le secteur privé et d’autres acteurs concernés ;

d) Élaborer à l’intention des migrants des dispositifs de mobilité de la main-d’œuvre qui soient flexibles et fondés sur les droits et intègrent la problématique femmes-hommes, compte tenu des besoins du marché du travail aux niveaux local et national et de l’offre de compétences quel qu’en soit le degré, comme des programmes de migration temporaire, saisonnière, circulaire et accélérée qui permettent de recruter des travailleurs dans les secteurs manquant de main-d’œuvre, en proposant des modalités flexibles et non discriminatoires d’octroi de visas et de permis convertibles, notamment pour les permis et visas de travail permanents et temporaires, les permis et visas d’études à entrées multiples, et les permis et visas d’affaires, de visite, d’investissement et de création d’entreprise ;

e) Favoriser une mise en correspondance efficace des compétences dans l’économie nationale en associant les autorités locales et les autres acteurs concernés, notamment le secteur privé et les syndicats, aux efforts d’analyse du marché du travail local, de repérage des déficits de compétences, de définition des profils de compétences recherchés et d’évaluation de l’efficacité des politiques relatives à la migration de main-d’œuvre, afin d’assurer une mobilité de la main-d’œuvre sous contrat qui soit adaptée au marché grâce aux filières régulières ;

f) Développer des programmes efficaces et rigoureux de mise en correspondance des compétences en réduisant les délais de traitement des demandes de visas et de permis pour les autorisations de travail ordinaires et en proposant aux employeurs qui ont systématiquement respecté leurs obligations une procédure accélérée de traitement des demandes de visas et de permis ;

g) Établir à l’échelle nationale et régionale des dispositifs permettant l’admission et le séjour pour une durée appropriée, par compassion, pour des motifs humanitaires ou compte tenu d’autres considérations, de migrants contraints de quitter leur pays d’origine en raison d’une catastrophe naturelle soudaine ou d’autres situations précaires, ou améliorer les pratiques ayant déjà cours dans ce domaine, par exemple en offrant à ces migrants des visas humanitaires et des parrainages privés, en donnant à leurs enfants accès à l’éducation et en leur délivrant des permis de travail temporaires tant qu’il ne leur sera pas possible de s’adapter à la situation ou de rentrer dans leur pays d’origine ;

h) Coopérer pour trouver des solutions ou améliorer celles qui existent déjà en faveur des migrants contraints de quitter leur pays d’origine en raison d’une catastrophe naturelle larvée, des effets néfastes des changements climatiques ou de la dégradation de l’environnement, comme la désertification, la dégradation des terres, la sécheresse et l’élévation du niveau des mers, notamment en prévoyant des options de réinstallation planifiée et des modalités de visas, dans les cas où il ne leur serait pas possible de s’adapter à la situation ou de rentrer dans leur pays d’origine ;

i) Faciliter l’accès aux procédures de regroupement familial des migrants, quel que soit leur niveau de compétences, en prenant des mesures favorisant l’exercice du droit à la vie de famille et l’intérêt supérieur de l’enfant, notamment par l’examen et la révision des critères applicables, comme le niveau de revenu, la connaissance de la langue, la durée du séjour, l’autorisation de travail et l’accès à la sécurité sociale et aux services sociaux ;

j) Élargir les options de mobilité universitaire disponibles, notamment par des accords bilatéraux et multilatéraux visant à faciliter les échanges universitaires, par exemple en créant des bourses destinées aux étudiants et aux professeurs, des chaires de professeur invité, des programmes conjoints de formation et des possibilités de recherche au niveau international, en coopération avec les établissements universitaires et d’autres acteurs concernés.

Source :

 http://undocs.org/fr/A/CONF.231/3

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


32 thoughts on “Pacte de Marrakech : il y aura obligatoirement un flux permanent et régulier d’envahisseurs chez nous

  1. Armand LANLIGNELArmand LANLIGNEL

    D’abord, en urgence , Ce n’est pas 7 milliards d’habitants en Afrique mais un peu plus de 1 milliard ! (A peine trois cent millions vers 1960 et presque quatre fois plus maintenant). 7 milliards, c’est plutôt la population mondiale.

    Reply
  2. Claudine COURPRON

    Bjr on cherche à faire en sorte que cela ne soit pas signé. Autour de moi les jeunes dépriment. Je suis GJ comme action avec mon frére on se disait que ce serait pas mal de squatter les ad. le vendredi en disant qu’on cherchaient un logement ooir aprés la signatire. Faut faire quelque chose

    Reply
  3. BobbyFR94

    Christine, quand tu as publié mon article sur l’idée, qui semblait un peu « absurde » de dire que les 2 buts finaux réellement recherchés, était, d’une part, la destruction des pays européens, et, d’autre part, le vidage de l’afric de TOUS ces inutiles, partis pour détruire l’Europe, là, en lisant ton article, on se dit, tout à coup, que ce pourrait bien être vrai !!

    En effet, mais je ne retrouve pas cet article, de gens étudiant le niveau d’études, de vie en afric, que seul 10 à 15% s’en sortiraient, et même si on prend le chiffre de 20%, ça fait quand même, juste 800 MILLIONS de parasites qui sont susceptibles de venir en Europe !!!

    Mais quand on sait ce que le continent regorge de minerais, ça excite la convoitise des MONDIALISTES !!!

    Rappel, pour ceux qui n’aurait pas suivi :

    http://resistancerepublicaine.eu/2018/01/23/ok-pour-le-grand-remplacement-mais-pourquoi-ca-bordel-de-merde/

    Reply
  4. BobbyFR94

    J’ai oublié de remettre le lien d’un article paru le samedi 11 octobre …2008 !!!

    https://www.express.co.uk/news/uk/65628/Secret-plot-to-let-50million-African-workers-into-EU

    C’était sous l’ère du nabot sarkozy, mais les socialopes y ont bien évidemment au moins autant de responsabilités ( la connasse de françoise castex est bien socialiste, non ?!! ) à l’époque déjà !!!

    L’article est très éclairant, je l’avais traduit en français à l’époque, mais je ne retrouve plus cette traduction, grrrr !!!

    On retiendra cet extrait-là :

    #
    French president Nicolas Sarkozy wants to implement an EU-wide immigration plan by the end of the year when he stands down as head of the Council of the European Union.

    This body implements policy proposed by the European Commission and discussed by the European Parliament.
    #

    Ca donne ça :

    Le président nicolas sarkozy veut mettre en place un VASTE PLAN IMMIGRATION au niveau européen à la fin de l’année, quand il se retirera de la tête du conseil de l’union européenne.

    Cette organe met en oeuvre la stratégie proposée par la commission européenne et discutée par le parlement européen
    #

    Rappelez-vous que l’article date d’octobre 2008 !!! soit plus de 10 années auparavant !!!

    Aviez-vous entendu parler, à l’époque, de ce plan et de ces discussions-là ? BIEN-SÛR que NON !!

    INTERNET n’était pas assez implémenté, lui, chez tout le monde, comme c’est le cas aujourd’hui !!!

    Reply
  5. BobbyFR94

    Encore une chose, qui dit déplacement, surtout en masse, dit transports, donc in fine POLLUTIONS, non ?

    Ces CONNARDS de politiques sont tellement CONS justement, qu’ils se contredisent en permanence, et que devient tellement évident, quand ces MÊMES CONNARDS nous prennent pour eux, avec la pollution, sauver la planète, bla bla bla !!!

    Reply
  6. Malou30

    Macron ira signer ce maudit pacte si on ne l’arrête pas très vite , ce sera sa vengeance de l’avoir conspué et humilié depuis plusieurs jours et s’il doit partir contraint et forcé, ce qu’il ne fera pas , sa vengeance, dans sa tête , n’en sera que plus savoureuse.

    Reply
  7. Amélie Poulain

    Ce n’est pas possible de lire cela, c’est insensé….

    Je pense à tous ces gens qui, la bouche en coeur, disent : « j’ai voté blanc aux Présidentielles, je ne voulais pas choisir entre la peste et le choléra »…

    Cette « peste » là aurait pourtant pu nous sauver, idiots qu’ils sont, beaucoup de Français ne se rendent pas compte du danger que court la France.

    Mais que faire ? Macron ne fait que ce qu’il veut, c’est clair et son refus de parler est « parlant » si je puis dire, il sait très bien ce qu’il fait.

    Pourquoi les partis d’Opposition ne réagissent pas plus que ça ? Je ne comprends pas.

    Reply
  8. Claude LaurentClaude Laurent

    Acceptation de la diversité culturelle, par exemple l’excision des filles, le mariage avec des mineures voire dans une communauté la lapidation de la femme adultère, le fouet pour l’homme, l’inégalité homme /femme lors d’un héritage ou d’un témoignage.
    Acceptation de scènes de Vaudou, comme cela est arrivé à Reims où l’illuminé voulait agresser le bébé de la voisine de chambre.
    Suppression des droits de l’homme pour respecter le droit coutumier !!!!

    Reply
  9. UN GAULOIS

    La solution est de l’empêcher de se rendre à Marrakech.
    Est ce que des pays riches comme l’arabie saoudite, le quatar vont signer ce pacte?
    Si non, çà en dira long, sur le pourquoi du pacte et la forfaiture de macron.

    Reply
  10. Claude LaurentClaude Laurent

    Comme les pays musulmans font partie de l’ONU (13 sièges aux pays asiatiques dont l’Arabie, l’Afghanistan, Pakistan etc) mesdames les occidentales vous allez pouvoir pratiquer les seins nus sur les plages d’Arabie !

    Au Pakistan les Asia bibi vont être tranquilles et respectées; Fini les crucifixions et pendaison pour non conformité aux nomes mahométanes.

    Reply
  11. Claude LaurentClaude Laurent

    Suite:
    Dans sa pensée utopiste l’ONU devrait interdire aux lions de manger des gazelles en Afrique, interdire aux requins de dévorer des hommes grenouilles qui ont bien le droit de casser la barrière de corail. Suite du roman « Superconnerie » dans quelques mois.

    Reply
  12. David BelhassenDavid Belhassen

    Bravo Christine pour l’analyse pointue sur les coulisses de cette machination.
    Mais de grâce, ne donnez-pas à ces apprentis-machiavels le titre ironique de « bons Samaritains » !
    Nos bons Samaritains à nous, rescapés du génocide perpétré contre eux avec la conquête arabo-musulmane d’Israël au VIIème siècle après J.-C, sont des patriotes et ont toujours lutté pour la sauvegarde de leur identité hébraïque ancestrale.
    Et lorsque je dis « génocide », je pèse mes mots. Les Hébreux-Samaritains étaient près d’un million à la veille de la conquête arabo-musulmane au VIIème siècle après J.-C, et … 147 âmes (femmes, enfants, vieillards) en 1917 !
    C’est dire que leur « Shoah » (occultée par tous !) n’a rien à envier à celle de leurs frères Hébreux-Judéens exterminés par les nazis.
    Aujourd’hui, les Samaritains sont près de 900, et ce miracle de sursaut démographique, ils le doivent au sionisme et à l’Etat d’Israël qui les a protégés des hordes arabo-musulmanes après la chute de l’Empire Ottoman.

    Et pour revenir à Macron et la félonie du « Pacte de Marrakech », et puisque l’Empire ottoman a été évoqué, nous assistons ici à une véritable « Erdoganisation » de la politique française en matière d’immigration !

    Reply
  13. jojo ( le plombier )

    Merci Christine . Il est inacceptable que le citoyen soit informé d’une décision aussi importante engageant son avenir et celui de se descendants uniquement par des sites comme celui ci et quelques rares personnalités disposant encore d’une liberté de parole. il est inacceptable que ce citoyen une fois averti soit contraint de chercher par lui même et tenter d’ouvrir sur internet un lien pour prendre connaissance des termes d’un texte de cette importance. Pour cela Honte encore à macron mais aussi à la bande des fossoyeurs des peuples occidentaux . ( Une approche audio du scandale de la position française représentée par macron est disponible sur Sud radio en postcast cf André Bercoff ce midi )

    Reply
  14. hoplitehoplite

    Système des Nations Unies (source : http://www.un.org – janvier 2015)
    Rémunération mensuelle nette de base perçue par un fonctionnaire sans famille à charge, en poste à New-York, (en $ US)

    Les salaires s’échelonnent de 5.230 $ pour débuter à18.000 $ / mois pour le secrétaire général.

    Tu m’étonnes qu’ils ne savent pas à combien est le smic

    Reply
  15. UN GAULOIS

    D’après Benjamin GRIVAUX, ce n’est pas Macron qui va à Marrakech mais un sous fifre. Avec délégation de signature??????? ou pas
    Encore de l’enfumage…….

    Reply
      1. UN GAULOIS

        Non, mais c’est peut être un espoir que le pacte ne soit pas ratifié par la France, eu égard les événements qui sont le sursaut attendu depuis longtemps.
        Croisons les doigts et wait and see.

        Reply
      2. BobbyFR94

        Christine, le chiffre de 7 MILLIARDS concernant l’afric est faux : il s’agit d’un (1) MILLIARD, ce qui est déjà bien trop, d’individus sur ce continent !!

        Reply
        1. Christine TasinChristine Tasin Post author

          Bien sûr merci pour ton oeil vigilant, je parlais dans une première version des 7 milliards d’habitants dont 1 pour la seule Afrique, j’ai changé ma phrase en oubliant de changer le chiffre, corrigé !

          Reply
      3. frejusien

        au contraire ça change tout, car si on peut retenir macron à Paris, on ne pourra rien faire pour le sous-fifre qui passera sous le radar

        Reply
  16. frejusien

    Marine en a parlé à plusieurs reprises, à chaque passage devant un micro de télé,
    seul le RN soulève ce scandale,
    waurien, comme de bien entendu, s’abstient

    Reply
  17. Colombine

    il aurait fallu envoyer une lettre type que des milliers de français auraient pu envoyer aux députés, aux sénateurs et à macron pour qu’ils entendent tous notre refus de ce pacte

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *