Gilets Jaunes : monsieur Thréard, du Figaro, vous êtes un crétin ou un trouillard ?


Gilets Jaunes : monsieur Thréard, du Figaro, vous êtes un crétin ou un trouillard ?

Lettre ouverte à un néo-soumis de la droite au macronisme

Ou : comment Yves Thréard, éditorialiste du Figaro, se couche.

Comment peut-on vous qualifier monsieur Thréard ? De crétin ou de trouillard ? Des deux peut-être ?

Il y a deux jours vous avez interviewé Gilbert Collard, qui vous a exposé, avec talent, pourquoi les Gilets Jaunes avaient de très bonnes et très nombreuses raisons de se révolter. Vous avez semblé écouter avec une certaine attention (je n’irai pas jusqu’à dire, avec compréhension) les arguments, imparables, de Gilbert Collard.

Mais voilà qu’aujourd’hui, dans votre éditorial, vous tirez une sonnette alarmante, en parlant de « jeu dangereux », de « surenchère » de la part des GJ, « d’outrance et de démagogie ».

En outre vous faites un amalgame malhonnête, mixant les revendications (légitimes) des GJ aux exactions, qui ne sont pas de leur fait, tout en vous référant (toujours et encore cette sempiternelle tarte à la crème) à l’appel du premier ministre au sujet de la mise en danger de l’unité nationale (laquelle n’existe plus depuis belle lurette, la fracture sociale ayant entraîné la sienne).

Et vous concluez que « personne, les GJ pas plus que les autres, ne peut espérer gagner ».

Erreur grossière de jugement et d’analyse. Car, si ni les uns et les autres peuvent ne pas gagner totalement, les GJ, eux, n’ont plus rien à perdre. Contrairement à l’Exécutif actuel, dont on peut, à juste titre, se demander quelle est maintenant sa durée de survie. 

En dépit de la leçon de politique appliquée que vous a brillamment prodiguée Gilbert Collard, vous « semblez » (je recours à ce terme car je ne sais pas quand vous êtes sincère) n’avoir rien compris à la problématique GJ, ni aux enjeux qui sont pourtant patents.

Ou alors, vous mettez-vous à craindre un « débordement », voire une guerre civile, qui mettraient à mal la tranquillité, le confort bourgeois et les avantages des personnes (comme vous) qui vivent correctement des bienfaits de l’ultralibéralisme européiste et mondialiste, ainsi que du détournement du fonctionnement de la démocratie au seul profit d’une oligarchie et d’une « classe supérieure » toute puissantes ?

Que faudrait-il alors en penser ? Que vous êtes un pleutre opportuniste ? ou vendu ?

Vous n’avez même pas l’air de vous rendre compte que la simple mesure d’un moratoire de 6 mois, non seulement ne résoudra pas le problème de fond (puisqu’il ne permettrait que de « gagner »  quelques mois de sursis et qu’au bout du terme, tous les revendications actuellement avancées se retrouveront sur la table, mais avec un surcroît de colère et de hargne qui rendrait la situation encore plus explosive qu’elle ne l’est aujourd’hui), mais que ces « miettes » qui viennent d’être jetées aux gens en situation de précarité, vont les rendre fous de rage ?

Vous avez des oeillères, vous ne voyez pas la colère légitime du peuple taxé et surtaxé, et témoin écoeuré, en même temps, des dépenses somptuaires du couple élyséen, du mensonge de l’Exécutif au sujet de la transition écologique, nouvelle variable d’ajustement de l’équilibre budgétaire et beau prétexte pour tondre les « ceux-qui-ne-sont rien ».

Sachant que l’objectif annoncé de ce projet fumeux est de diminuer de 0,1% la production mondiale de C02, alors que pendant ce temps, l’Allemagne, qui a remis allégrement en exploitation ses mines de charbon, produit 2 fois plus de pollution en CO2 que la France. Sachant également que l’effort financier correspondant et exigé par force du peuple est d’autant plus insupportable que 30 % seulement du montant récolté est affecté à l’écologie. Sachant enfin, et surtout, que l’Etat ne fait aucun effort pour faire des économies dans ses dépenses publiques et que le GJ voient en même temps leurs charges s’alourdir et les aides aux migrants augmenter.

Monsieur Thréard, reportez-vous à vos cours d’histoire de la période prérévolutionnaire. Vous constaterez nombre de similitudes avec notre époque.

Advienne que pourra. L’avantage pour le moment est au peuple : il a le temps et la patience pour lui (pour ce qu’il a à perdre !). L’Exécutif, lui, a du souci à se faire. Lui et ses forces de l’ordre, se fatigueront et perdront pied  bien avant le peuple.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




21 thoughts on “Gilets Jaunes : monsieur Thréard, du Figaro, vous êtes un crétin ou un trouillard ?

  1. durandurand

    Ce thréard je le verrai bien grimper les marches menant à la Veuve , avec tous les autres journaleux pseudo artistes et politocards de tout horizon qui n’en n’ont rien à foute du peuple français , il faut purger la Nation de tous ces cafards qui ruine notre Patrie et la vende à nos pires ennemis ! SUS AUX TRAÎTRES !

    Reply
  2. Claude LaurentClaude Laurent

    Il faut inviter les journalistes Parisiens à une balade touristique en province, ils verront, peut-être , sur les ronds-points, quelques indigènes blancs.
    Les stigmates de l’été s’étant estompés, Ils rencontreront parfois un nez et des joues rougis par le froid et peu par l’alcool.

    « personne, les GJ pas plus que les autres, ne peut espérer gagner ».

    En cette période de commémorations 14-18, une pensée de Clemenceau me revient « Il n’y a qu’une façon d’échouer c’est d’abandonner avant d’avoir réussi  » (G Clémenceau)

    Ici, dans ce coin très proche de Craonne, l’esprit des poilus reste présent ou est-ce nos racines de « têtus Gaulois » mais on applique cette maxime.
    Le 17 nous étions 2350 selon les RG et tous les jours, nous restons entre 50-100 parfois plus le Week-end, selon la météo et la jeunesse des artères.

    Reply
  3. néo

    Ce personnage insipide écume tous les plateaux TV avec un double langage systématique, c’est bien connu. Très proche du pouvoir d’aujourd’hui comme d’hier, c’est le rédacteur en chef des médias. Les dépêches de l’AFP sont distillées en passant par son filtre pour ce qui concerne la politique française et par le Monde pour la politique étrangère. Ce mignon est affable et sans intérêt comme des Joffrin , BHL , Salamé , Pujadas et consorts.

    Reply
    1. denise

      je le trouve impartial ! c’est un peu ce que vous dites en parlant de double langage car en fait tout n’est pas blanc ou noir ! il peut aussi avoir ses critiques qui ne vous conviennent pas , en tous cas je trouve qu’il travaille ses articles et donc fait son travail de journaliste !

      Reply
  4. maury

    Yves Thréart pour être invité sur les plateaux doit faire des « concessions verbales »aux » pravda « aux ordres ,par contre Yvan Rioufol lui aussi du FIGARO on l’invite en pinçant le nez comme on le fait pour Eric Zémmour car leur analyse est juste et tranchante!!

    Reply
  5. Charles Martel 02

    Cet abruti de Thréard a dû recevoir un coup de fil de l’Élysée après l’interview de Gilbert Collard . Interview qui n’a pas du plaire à la « Sa Majesté » le freluquet. Du coup ce triste sire retourne sa casque pour plaire au roi et continuer à jouir de ses privilèges.. Tout est pourri dans notre république monarchique.

    Reply
  6. Machinchose

     » la mise en danger de l’unité nationale ………………… »

    je pense a ces 15 millions -minimum- de Fronçés qui constituent le plus gros bataillon de « haissants » de notre Pays…

    et qui viennent encore de le prouver en pillant l’ Arc de Triomphe , symbole de notre passé glorieux, de notre histoire, de notre Pays…
    et qui, finalement, ne représente absolument rien pour ces …comment dire ….ces inaptes définitifs au Patriotisme Français, au delà des origines, des croyances, des cultures…

    il est là le plus gros danger pour l’ unité nationale, associé bien sur a l’ infection gochardo-bolchévique , les « rouges » comme on disait dans mon jeune temps!!

    Reply
  7. claude

    Cet abruti de Thréard a dû recevoir un coup de fil de l’Élysée après l’interview de Gilbert Collard . Interview qui n’a pas du plaire à la « Sa Majesté » le freluquet.

    Bin oui le figaro reçoit de l’état ( de nos impôts) 5 787718€ ceci explique cela figaro-ci figaro-là!

    Reply
  8. Amélie Poulain

    Oui ‘ai entendu Gilbert Collard et il n’y a pas plus clair et plus exhaustif que lui pour transmettre avec des mots justes la colère de Gilets Jaunes.

    Au-delà de cela, c’est très facile à comprendre….

    Je crois en fait, vu le mal qu’ils se donnent à rester vagues concernant la nature des casseurs (on sait, même si pas qu’eux, qu’il y en avait et l’on reconnait quelques traits de leur signature), qu’ils craignent aussi quelques dérèglements encore plus graves venant des banlieues.

    Et il est vrai que personne ne sait dans ce cas où les choses s’arrêteraient, d’un côté comme de l’autre d’ailleurs.

    Reply
    1. frejusien

      bonjour@Amélie,
      oui, on sait maintenant précisément qui a pillé l’Arc de Triomphe, comme on s’en doutait, il s’agit de trois moulouds, arrêtés avec les produits de leur larcin dans la voiture, et prétendant qu’on les leur avait vendus,
      ils ont toujours une réponse préparée pour les pauvres Français naïfs qui seraient tentés de les croire, ils avaient également une batte de Baseball « pour se défendre », mais plus probablement pour casser les vitrines

      Reply
      1. Amélie Poulain

        Bonjour @Frejusien,

        Merci pour vos précisions que je ne connaissais pas. Ce qu m’écoeure c’est que personne n’en parlait accusant les autres comme toujours mais les Français ne sont pas dupes, je n’en vois pas un avoir envie de détruire ce symbole fort de la France, il y avait aussi la Marianne (là c’est un message très clair de leur part !).

        Et l’agression de la tombe du Soldat Inconnu…. qui aussi ?

        Reply
    1. denise

      ah oui merci , je ne l’avais pas vu ,et je me demandais où je pourrais la trouver , donc Thréard écoute , ne coupe pas la parole et tend la perche : « donc il n’y a pas de démocratie ? »  » ben non il n’y a pas de démocratie !  » ça on le savait ! , et Collard exprime ses idées du moment et c’est bien cela le plus important ..

      Reply
  9. mac gyver

    Si vous attendez du travail de journaliste, de la part de ceux qui officient en France, vous attendrez très longtemps. Tous les journaleux « baisent » la main de celui qui les nourrit fort bien ; le pouvoir en les arrosant d’énormes subventions ! Ce sont en fait des commissaires de la république !

    Reply
    1. bm77

      C’est pas faux « inconnue » et seul journal de droite pourtant la droite à un boulevard mais comme c’est la droite la plus bête du monde! Si il y avait eu une réponse politique claire de ce côté on aurait pas les GJ dans la rue!

      Reply
  10. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Thréard, du Figaro, est frileux, mais Télérama, par l’intermédiaire de ses éditorialistes, insulte les Gilets Jaunes, c’est-à-dire, vous, moi et tous les autres et prédit même un retournement de la situation qui mettra fin au mouvement !

    De cette source : https://www.ndf.fr/politique/06-12-2018/telerama-insulte-les-gilets-jaunes-les-gilets-jaunes-sont-trop-betes-pour-apprecier-le-moratoire-du-gouvernement/

    à celle-ci :

    https://www.telerama.fr/television/les-gilets-jaunes-sont-trop-betes-pour-apprecier-le-moratoire-du-gouvernement,n5923057.php

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *