Gilets jaunes, la peste brune était rouge…2 coupables, les anars et Castaner


Gilets jaunes, la peste brune était rouge…2 coupables, les anars et Castaner

Les Gilets jaunes – La « peste brune » était rouge, par Francis Bergeron

https://fr.novopress.info/212838/les-gilets-jaunes-la-peste-brune-etait-rouge-par-francis-bergeron/
SOURCE : Présent daté du 27 novembre 2018 { https://fr.novopress.info/212838/les-gilets-jaunes-la-peste-brune-etait-rouge-par-francis-bergeron/}

Nous avons tous vu ces photos et ces films de monuments taggés, de magasins pillés, de voitures et scooters incendiés. Ils ont fait le tour du monde. Ces saccages, ces violences, sont signés. Ils sont signés par les inscriptions à la bombe à peinture qui ont été laissées par les voyous.

Elles nous enseignent une première chose : Darmanin souffre de daltonisme. Il avait identifié la « peste brune ». Or il s’agit bel et bien d’une peste rouge, comme d’habitude. Une peste rouge qui s’appelle Black Blocs, et autres groupuscules « antifascistes », composés de bastonneurs, du même genre que ceux qui avaient attaqué les malheureux Morillo et Fournier, récemment condamnés. Regardez les inscriptions sur l’Arc de Triomphe : ce « A » dans un cercle est le symbole des anarchistes. Les modèles des anarchistes s’appellent Ravachol, la bande à Bonnot et les tueurs de la FAI, la Fédération anarchiste ibérique de la guerre d’Espagne. Avec de tels « héros », il n’est pas étonnant qu’ils tentent, quand l’occasion se présente, de « terroriser le bourgeois », de voler et de piller. Regardez cette seconde inscription : « l’ultradroite perdra ». Dans l’esprit de Darmanin, les jeunes militants d’ultradroite, ces fameuses « pestes brunes », auraient taggé l’espoir de leur propre perte ?

Adama Traoré, peste brune ? 

Et encore cette inscription : « Justice pour Adama ». Adama Traoré est une sorte d’icône pour l’extrême gauche : ce voyou avait fait l’objet d’un contrôle de police, en même temps que son frère, ce dernier étant poursuivi pour « extorsion de fonds avec violence ». Adama avait pris la fuite. Rattrapé, il est mort dans un commissariat de police. L’autopsie et l’enquête ont montré que sa mort a découlé d’un grave problème de santé, sa course effrénée pour échapper à la police lui ayant été fatale. Sauf si Darmanin parle de peste brune par racisme pur (Adama Traoré était noir), on ne voit pas de rapport entre ce mort, pour lequel les taggeurs de l’Arc de triomphe demandaient justice, et des mouvements de droite. L’homme ne faisait pas de politique. Il ne se serait intéressé, à la rigueur, qu’aux poches de ces Gilets jaunes… C’était simplement un délinquant, dont l’extrême gauche a entendu faire un symbole, pour mettre en accusation la police. A l’époque, Hollande, en véritable provocateur, est allé rendre hommage à la famille, laissant ainsi entendre que les policiers avaient commis un crime.

Dès jeudi, Présent, comme toutes les rédactions, savait que les Black Blocs s’infiltreraient dans la manifestation des Gilets jaunes. C’est facile : il suffit d’enfiler un gilet jaune. Qui plus est, à la différence des partis politiques traditionnels et des syndicats, les Gilets jaunes n’ont pas de service d’ordre organisé.

Deux coupables : les anarchistes masqués et Castaner 

Mais pire encore, selon des syndicats de police, les forces de l’ordre, très nombreuses aux abords des Champs Elysées et de l’Arc de triomphe, avaient reçu consigne de rester passives. Dans quel but ? Créer une psychose anti-Gilets jaunes, éloigner la droite et la gauche modérée de cette révolte antifiscale. Ce genre de pratique pouvait fonctionner à l’époque de Gaston Defferre. Aujourd’hui, l’exercice est plus difficile. Photos, messages, documents, témoignages, enregistrements, circulent à la vitesse de la lumière, et les pitoyables manœuvres du ministre de l’Intérieur sont vouées à l’échec.

Il y a donc deux coupables : les anarchistes masqués (300, peut-être, face à 4 600 policiers), et le ministre Castaner. Il faut néanmoins que les Gilets jaunes trouvent de nouvelles formes d’action, car ils ne peuvent pas prendre le risque que leur action soit salie par des casseurs usurpant simplement un gilet jaune.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


23 thoughts on “Gilets jaunes, la peste brune était rouge…2 coupables, les anars et Castaner

  1. Machinchose

    « Adama Traoré est une sorte d’icône pour l’extrême gauche

    fôte!! c’est Adama Tradoré !, c’ est le pote a « t’es haut mais t’ as le cul bas et percé »

    xx

    «  » » ce « A » dans un cercle est le symbole des anarchistes. »

    ouais! j’ ai même cru entendre chanter la Macronvchina ……

    Macronvchina….Macronvchiiina !!
    tes cagoules sont noires dans le vent
    elles sont noires de notre peine
    elles sont rouges de notre honte

    Put 1: Noir, Rouge et Jaune, ça pue la Merkel ces couleurs !!

    Reply
  2. Joël

    « car ils ne peuvent pas prendre le risque que leur action soit salie par des casseurs »
    Ils n’ont qu’à faire le ménage eux-mêmes puisque les flics ont ordre de laisser faire. Ça va peut-être bien arriver d’ailleurs puisque les routiers rejoignent le mouvement. Et en général, ils ne sont pas tendres avec la racaille.

    Reply
  3. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    De la Serbie à la Belgique, le mouvement des Gilets jaunes prend une dimension européenne
    :::: https://francais.rt.com/international/56280-serbie-belgique-mouvement-gilets-jaunes-prend-dimension-europeenne
    5 déc. 2018

    Depuis le 17 novembre, la France vit au rythme des mobilisations des Gilets jaunes. Né dans l’Hexagone, ce mouvement populaire s’est rapidement exporté vers d’autres pays européens.

    La grogne des Gilets jaunes, qui prévoient un nouveau rassemblement le 8 décembre à Paris, traverse les frontières. Après la France, plusieurs pays européens ont été le théâtre de mouvements de protestation où le gilet jaune faisait office d’étendard.
    Serbie : «Nous voulons des prix normaux pour l’essence»

    A l’instar de son homologue Jean Lassalle dans l’Hexagone, un député serbe de l’opposition a décidé ce 4 décembre de revêtir lors d’une séance au Parlement un gilet jaune pour protester contre les prix jugés trop élevés de l’essence dans son pays. «Nous voulons des prix normaux pour l’essence, ou vous aurez des gilets jaunes dans les rues de Belgrade et de Serbie», a averti Bosko Obradovic, tête de file de la formation de droite nationaliste et eurosceptique Dveri.

    Ce dernier regrette l’absence de concertation entre l’Etat et les protestataires sur ce sujet. En juin, un bref mouvement de protestation avait vu le jour dans le pays contre la hausse du prix de l’essence. Les manifestants avaient alors procédé à des blocages d’axes routier.

    …/…
    (Suite sur la page du site avec videos et twitts)

    Reply
  4. faguet

    Hernu a coulé le Rainbow Warrior,,, Castaner a fait mieux il a couler le Macron ,qui va couler l’europe par contamination ….les photos ne sont pas passée mais cherchez sur google,deux frères jumeaux. Deux voyous , collabos ,Charles Hernu — Wikipédia

    Reply
    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      J’étais totalement pour Hernu : c’était un pur acte de souveraineté …

      Rien à voir avec Castaner !

      Laissons ses larmes au sinistre Plenel …

      Reply
      1. faguet

        Charles Hernu était un agent de l’Est -Au terme d’une enquête de plusieurs mois, tant en France que dans les pays de l’Est, L’Express est en mesure de lever le voile sur cette affaire d’Etat: un futur ministre français de la Défense a été – pendant au moins dix ans – rémunéré par des agents de Moscou ..voir sur google….Charles Hernu était un agent de l’Est – L’Express,,,et aussi… Charles Hernu, ce collabo
        L’ancien ministre de Mitterrand a servi jusqu’au bout le régime de Vichy, affirme, preuves à l’appui, « Franc-Maçonnerie Magazine » à paraître jeudi. Par Aziz Zemouri

        Reply
        1. AntiislamAntiislam

          Bonjour,

          Cela démontre que, parfois, un agent de l’Est peut bien servir la France :=)

          De toutes les manières c’est Mitterrand qui a pris la décision.

          J’ajoute que Plenel qui a beaucoup pleuré sur cette affaire avait été accusé par Cohen-Péan d’être, lui, un agent de la CIA :=)

          Reply
  5. frejusien

    Hier soir El krief était hystérique , elle a interrogé un GJ, le seul, présent sur le plateau, et ne l’a pas laissé finir, l’agressant et lui criant dessus comme une instite furax sur un élève dissipé, à se tordre de rire !!!

    ah ! faut voir comme elle le défend le macron, son gagne-pain, son assurance-pognon,
    il s’agissait de l’insulte lancée par un GJ à macron, à Puy en Velay,
    c’est surprenant comme elle a vite oublié toutes les insultes que les Français se sont pris en travers de la gorge depuis 18 mois,

    Normal qu’ils répliquent une fois, une seule, « enc….é », vous voyez le terme, l’a-t-il mérité ???
    oui, oui, oui, cent fois oui

    Reply
  6. Durandal

    Une action très simple, accessible à tous pour se montrer solidaire du mouvement « Gilets jaunes » :
    Plaçons tous un gilet jaune sur notre tableau de bord, bien visible derrière le parebrise.
    Depuis le début de l’action, je déplore le manque de ce geste distinctif, on ne peut plus facile à afficher, chez les automobilistes.
    Pourtant il serait vu et interprété, preuve irréfutable du soutien général de la population, sans récupération possible, sans occultation possible, sans sondages manipulés, sans casseurs et donc sans « peste rouge »…
    Sortons nos gilets !

    Reply
  7. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Manif du 1er décembre: novices et opportunistes à la barre
    :::: :::: https://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/manif-du-1er-decembre-novices-et-opportunistes-a-la-barre_2051705.html

    VANDALISME sur l’Arc de Triomphe le 1er décembre 2018.

    Mohamed, Oualid et Miloud de Bondy, jugés pour recel suite au pillage du monument

    Un nuage de gaz lacrymogène aux abords de l’arc de Triomphe, place de l’Étoile à Paris, alors que démarre sous tension la troisième grande manifestation des gilets jaunes dans la capitale, le 1er décembre 2018.

    REUTERS/Stéphane Mahé
    Le 3 décembre, 57 manifestants ont comparu à Paris. Les plus violents courent-ils toujours ? Récit d’une audience étonnante.

    « Je suis à bout. » Visiblement, ***David, 35 ans***, ne se sent pas bien du tout au terme de 48 heures de garde à vue, lorsqu’il se lève du banc des prévenus, un peu chancelant. La présidente de cette audience de comparutions immédiates, où défilent des personnes arrêtées en marge de la manifestation parisienne des « gilets jaunes » du 1er décembre, l’autorise avec bienveillance à rester assis pour répondre aux questions.

    ***Ce barbu a été interpellé dès 12h30*** alors qu’il tentait de rejoindre les Champs-Élysées depuis la Gare Saint-Lazare. Équipé d’un masque de protection, il était en train d’allumer un fumigène, à proximité d’un barrage des forces de l’ordre. « C’est un ami qui me l’a donné, je ne sais pas pourquoi j’ai fait ça, je ne voulais pas être violent, confie-t-il au tribunal, les larmes aux yeux. C’était ma première participation à une manifestation. » Les fumigènes, il les connaît; pour en avoir déjà allumé dans un stade de football.

    Un nuage de gaz lacrymogène aux abords de l’arc de Triomphe, place de l’Étoile à Paris, alors que démarre sous tension la troisième grande manifestation des gilets jaunes dans la capitale, le 1er décembre 2018.

    REUTERS/Stéphane Mahé
    Le 3 décembre, 57 manifestants ont comparu à Paris. Les plus violents courent-ils toujours? Récit d’une audience étonnante.

    « Je suis à bout. » Visiblement, ****David, 35 ans****[[[????]]], ne se sent pas bien du tout au terme de 48 heures de garde à vue, lorsqu’il se lève du banc des prévenus, un peu chancelant. La présidente de cette audience de comparutions immédiates, où défilent des personnes arrêtées en marge de la manifestation parisienne des « gilets jaunes » du 1er décembre, l’autorise avec bienveillance à rester assis pour répondre aux questions.

    Ce barbu a été interpellé dès 12h30 alors qu’il tentait de rejoindre les Champs-Élysées depuis la Gare Saint-Lazare. Équipé d’un masque de protection, il était en train d’allumer un fumigène, à proximité d’un barrage des forces de l’ordre. « C’est un ami qui me l’a donné, je ne sais pas pourquoi j’ai fait ça, je ne voulais pas être violent, confie-t-il au tribunal, les larmes aux yeux. C’était ma première participation à une manifestation. » Les fumigènes, il les connaît; pour en avoir déjà allumé dans un stade de football.

    « Je suis désolé d’être là, gémit David. Je ne voulais pas être là. » Ce Normand, employé en CDD à remplir des conteneurs au port du Havre pour 1300 euros par mois, fait beaucoup d’heures sup’ afin de nourrir sa famille, un couple avec une petite fille de six semaines. « Il aurait été judicieux de ne pas allumer un fumigène alors que vous vous trouviez au milieu de gens qui caillassent des policiers », lui lance le représentant du parquet. ****Il écope d’un mois de prison avec sursis****, conformément aux réquisitions.

    **** »Des policiers m’ont traité d’enculé »****

    ****Des David, il y en a un assez grand nombre, parmi les 57 prévenus traduits ce 3 décembre en comparutions immédiates au tribunal de Paris****, suite aux violences du 1er décembre autour des Champs Elysées. ****Il a d’ailleurs fallu mobiliser trois chambres différentes. Compte tenu du profil des prévenus**** et des faits qui leur sont reprochés, ****il est fort probable que peu d’extrémistes aient été arrêtés****. La plupart de ceux ayant commis les exactions les plus graves courent toujours. Plus aguerris, plus mobiles, plus offensifs, moins vulnérables, ils sont plus difficiles à interpeller.

    Tel n’est pas le cas de Matthias, 21 ans, qui est monté de Dreux à Paris pour manifester avec un gilet jaune. Arrivé vers 10 heures près des Champs-Élysées, ce jeune homme au tee-shirt gris et à la veste sombre est arrêté une dizaine de minutes plus tard, un masque à gaz sur le visage, après avoir renvoyé une grenade lacrymogène. « Je voulais me rendre pacifiquement sur les Champs, dont l’accès avait été sécurisé par Monsieur Castaner », expose avec calme et un langage soutenu le jeune homme titulaire d’un BTS. Il réalise des enquêtes de satisfaction dans un garage automobile pour 1296 euros par mois.

    « J’ai renvoyé la grenade, car elle était tombée à mes pieds et que j’étais encerclé de CRS. » « Il aurait été plus judicieux de prendre vos jambes à votre cou », tance la présidente. « Les policiers m’ont traité de fils de pute et d’enculé de gilet jaune », dit-il en conservant son calme. « Certes, ce n’est pas très grave de renvoyer une grenade », concède le procureur. Rien ne démontre en effet qu’il a voulu atteindre un CRS. La présidente lui demande s’il a une dernière déclaration à faire. « La garde à vue a été longue. » « Elle est bien plus longue au Japon, si ça peut vous consoler », rétorque la présidente, en faisant allusion à celle de Carlos Ghosn, provoquant des sourires dans la salle. Matthias est condamné à un mois de prison avec sursis.

    :::. Trois receleurs de l’Arc de triomphe .:::

    Il y a aussi la délinquance d’opportunité de jeunes franciliens, comme l’a signalé le nouveau procureur de Paris Rémy Heitz. Profil qui semble correspondre à un trio d’habitants de Bondy âgés de 21 ou 22 ans, ****Mohamed, Oualid et Miloud****. Ils sont poursuivis pour recel du vol de six pièces dorées issues du pillage au sein de l’Arc de triomphe. Ils ont été interpellés Porte de Pantin, à 3 heures du matin, à bord d’une BMW roulant à vive allure.

    C’est à ce moment-là que les policiers sont tombés sur les pièces rangées dans le vide-poches d’une portière. « J’ai acheté ces six pièces pour 60 euros à Bondy, vers 20 heures », soutient Mohamed, menuisier en intérim payé 1900 euros par mois. Les magistrats ont eu du mal à comprendre le périple de leur soirée. « On s’est garé Porte Maillot, car je voulais m’acheter une paire de pompes à 800 €, rue de Rivoli », expose, un peu gêné, Oualid, chauffeur-livreur payé 1500 euros par mois, qui vit chez ses parents. La présidente ne cache pas sa surprise. Que l’on puisse investir plus de la moitié de sa paye dans une paire de chaussures lui semble déraisonnable.

    « On est bien loin des idées révolutionnaires, c’est un délit aussi sordide qu’opportuniste, lâche le procureur. Le trio de receleurs ne pouvait pas ignorer d’où provenait le vol. Ils avaient même une batte de baseball dans leur voiture afin de protéger leur butin. » « Ces trois jeunes n’ont rien à voir avec les violences de samedi dernier, plaide leur avocate. Ils aiment les boîtes, draguer et acheter des vêtements de luxe. Et seuls deux d’entre eux se sont rendus à Paris ce soir-là. » Le tribunal a pris en compte cet argument : seuls Mohamed et Oualid sont condamnés à 90 jours-amendes, de respectivement 20 et 15 euros.

    :::. Serge, l’erreur de casting .:::

    Cette audience a aussi démontré qu’il peut y avoir devant les juges des erreurs de casting. Serge, un Niçois de 50 ans, auxiliaire de vie gagnant 3000 euros par mois, ne comprend ni sa garde à vue ni ce qu’il fait dans ce tribunal. Manifestement, les magistrats non plus. Il est poursuivi pour avoir envoyé des projectiles contre des CRS.

    « J’étais Place de la Bastille, et j’ai tenté de rejoindre les gilets jaunes par le Faubourg Saint-Antoine en passant près d’un cordon de CRS. Et subitement, je suis arrêté par un policier m’accusant d’avoir laissé tomber un pétard. Il y a nécessairement confusion avec une autre personne. » La présidente ne cache pas son agacement en tournant les pages de ce dossier… vide. Même le procureur requiert la relaxe. Évidemment retenue par le tribunal.

    Certes, c’est la loi des comparutions immédiates, les prévenus ont le droit à un renvoi pour préparer leur défense. Et ce sont rarement ceux contre lesquels pèsent les charges les plus lourdes qui acceptent d’être jugés sur-le-champ. Raisons supplémentaires pour que les audiences de ce jour ne présentent pas les personnes suspectées des faits les plus violents, les éventuels casseurs. Comme Jérémy, assistant contrôleur de gestion de 22 ans en alternance dans le Val-d’Oise.

    Accusé d’avoir érigé une barricade le visage masqué, il ne sera jugé que le 10 janvier. D’ici là, il devra pointer au commissariat de son domicile tous les samedis, histoire de le priver de manifestations et il a l’interdiction de se rendre dans le 8ème arrondissement de Paris. Les magistrats n’ont pas réalisé que des gilets jaunes appellent à manifester le 8 décembre Place de la République, à l’est de la capitale.

    C’est aussi le cas de François, fonctionnaire territorial de 28 ans résidant à Yssingeaux (Haute-Loire), qui se présente à la barre avec un très visible cocard à l’oeil droit. Le jeune homme en tee-shirt noir est accusé d’avoir percuté un CRS et de lui avoir donné des coups de pied, ce qu’il conteste. « Je demande le renvoi, car ma parole pèse peu face à celle d’un policier. » Dans les cinq prochaines semaines, il aura le temps de peaufiner sa version. Pas sûr qu’elle aura plus de poids.

    Reply
  8. bm77

    Adama traoré fait parti des gens qui se sauvent devant la police sans avoir eu rien à se reprocher sauf que même les dealers ne se sauvent pas devant la police ils la provoquent de leurs injures .
    Non ces organisations qui récupèrent ces accidents où il y a mort d’homme le font pour justifier le reste, c’est à dire ils contestent à la France d’organiser une sécurité républicaine pour ses citoyens ils veulent que cela ne se fasse que par l’intermédiaire de caïds dealers ou d’islamistes. Ce n’est que le résultat d’une revendications des populations immigrés des quartiers qui ne veulent pas que la société contrôle quoi que ce soit …mais paye tout!!!
    macron et ses sbires rêvent de privatiser la sécurité et un jour l’armée!!

    Reply
  9. Asher Cohen

    L’Arc de triomphe est un symbole quasiment religieux-laïque de la France. Il est depuis 2 siècles le lieux des manifestations les plus émouvantes de ce pays, un équivalent pour les Français de ce qu’est le Kotel pour les Juifs. Je ne vois pas comment des français pourraient vouloir s’en prendre à ce symbole national? Ceux qui l’ont vandalisé ne peuvent pas être des français, et révèlent par leur acte leur haine de ce pays. Ils ont agi ainsi pour faire mal au peuple de ce pays. Curieux que, sauf erreur, durant 2 siècles, jamais aucun français n’a cherché à voler dans l’Arc de Triomphe? Peut-être par refus d’insulter les morts pour ce pays? Les Juifs voleraient-ils dans les synagogues, les Chrétiens volent-ils dans les églises?Les temps changeraient-ils?

    Reply
    1. Amélie Poulain

      « Je ne vois pas comment des français pourraient vouloir s’en prendre à ce symbole national? Ceux qui l’ont vandalisé ne peuvent pas être des français, et révèlent par leur acte leur haine de ce pays »

      J’ai pensé et pense encore comme vous (cf aussi la destruction de Marianne,c’est on ne peut plus symbolique).

      Reply
  10. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Mi-figue, mi raisin ; celui sur qui on peut compter ; celui qui tourne sa veste toujours du bon côté ; le lévrier pif au vent pour flairer les courants et suivre la direction.
    _________________________________________
    Laurent Wauquiez a-t-il menti en déclarant ne jamais avoir enfilé de gilet jaune ?
    :::: https://www.liberation.fr/checknews/2018/12/05/laurent-wauquiez-a-t-il-menti-en-declarant-ne-jamais-avoir-enfile-de-gilet-jaune_1696123?xtor=rss-450

    IMG : Wauquiez porte-t-il l’objet du délit ou non ?
    :::: https://medias.liberation.fr/photo/1177763-wauquiez.jpg?modified_at=1544013516&width=960

    Il a été photographié, le 24 novembre, devant la préfecture du Puy-en-Velay, avec un gilet jaune.

    Question posée par Pereira le 05/12/2018

    Bonjour,

    Invité de France 2 ce matin, le président des Républicains Laurent Wauquiez a nié avoir jamais porté un gilet jaune. Il était alors interrogé sur la venue d’Emmanuel Macron à la préfecture incendiée du Puy-en-Velay et les dégâts commis dans le bâtiment.

    – Caroline Roux: Est-ce que vous avez regretté à un moment donné d’avoir enfilé le gilet jaune, Laurent Wauquiez?

    – Laurent Wauquiez: J’ai jamais enfilé de gilet jaune. J’ai apporté mon soutien, et je ne renie rien de ça.
    :::: https://twitter.com/sychazot/status/1070245074360041472

    Comme l’a fait remarquer notre journaliste de Chez Pol, Sylvain Chazot, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a pourtant bien enfilé un gilet jaune par-dessus sa parka rouge, le 24 novembre dernier, devant la… préfecture du Puy-en-Velay. Des photos sont d’ailleurs disponibles sur le site régional La Commère.

    Reply
    1. frejusien

       » le lévrier, pif au vent » ça lui va très bien !
      toujours prêt à enfiler la bonne veste, de la bonne couleur ! ha ha !

      Reply
      1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

        Bonsoir @frejusien ;
        – » toujours prêt à enfiler la bonne veste, de la bonne couleur « –

        Un homme de conviction vous dis-je,…. su le choix de ses vestes !

        Nan ! Faut bien rigoler ; c’est au moins ça de prix et ça fait du bien !

        Il y a déjà deux syndicats de police qui eux ont fait le choix du Gilet Jaune ; le premier, je ne sais plus lequel, j’ai relayé l’info sur RR, pense rentrer carrément ans la Marche du mouvement ; le deuxième :
        _____________________________
        «Gilets jaunes» : un syndicat de police invite les «personnels administratifs, techniques et scientifiques» à se mettre en grève samedi
        :::: http://www.fdesouche.com/1119651-gilets-jaunes-un-syndicat-de-police-invite-les-personnels-administratifs-techniques-et-scientifiques-a-se-mettre-en-greve-samedi

        Le syndicat Vigi-Ministère de l’Intérieur appelle les « personnels administratifs, techniques et scientifiques » à cesser le travail dès samedi… Les policiers, explique son secrétaire général, partagent les revendications des manifestants concernant le pouvoir d’achat.
        …./….
        _____________________________
        Et le roquet élyséen, qui défend ses niches, la fiscale et sa tanière, qui continue de vociférer. Il est tellement bouffé par l’orgueil, qu’il n’y a plus de place pour rien d’autre dans son cerveau. Ouais, Ouais, j’y suis, j’y reste, j’ai été élu démocratiquement avec 66% de 38% de votants et avec toutes les magouilles et les fraudes possibles ; le peuple cèdera, moi je ne suis pas Wauquier.

        Il quasi toute la France qui ne pense qu’à une chose le bouffer cru et lui qui se croit en mesure de la ramener ! J’y suis, j’y reste ! Vous n’êtes pas encore venus me chercher !

        Il semble pourtant qu’il y ait « une stratégie d’annonce » non plus de gel de la taxe sur le carburant, mais carrément un retrait ….. pour 2019.

        On va le croire et tomber dans le piège de perdre pour une lentille tout Notre Liberté, Notre Pays, Notre Droit à la Démocratie.

        Il faut se boucher les oreilles, ne plus rien écouter, c’est trop tard et de toutes les façons il faut qu’ils comprennent qu’on ne les veut plus ! Aucun de tous ceux qui ont régné sur la France et y ont fait la pluie et le beau temps pendant ces dernières 40 années. On est lancés, il faut aller jusqu’au bout parce qu’on aura plus une occasion comme celle-là.

        Apparemment il y a une épidémie de Gilets Jaunes dans toute l’Europe ; la myonnaise a pris et monte, monte… ☺ ☺ ☺

        Reply
  11. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Manifestations : point de situation du mercredi 5 décembre à 14h sur le réseau VINCI Autoroutes
    :::: https://www.vinci-autoroutes.com/fr/manifestations-gilets-jaunes

    Cet après-midi, les manifestations se poursuivent sur le réseau VINCI Autoroutes, entraînant encore de fortes perturbations localement. VINCI Autoroutes recommande de continuer à bien s’informer avant de prendre la route et renouvelle son appel à la prudence.

    Sur décision préfectorale, plusieurs échangeurs restent encore fermés à la circulation ou font l’objet d’entrée interdite et/ou de sortie obligatoire, notamment sur des axes à proximité desquels des mouvements subsistent au niveau des accès et des sorties des autoroutes.

    Certains sites du réseau VINCI Autoroutes restent impactés depuis maintenant plusieurs jours :
    – Sur l’A7 :
    o Montélimar Sud (n°18) : les sorties sont interdites dans les deux sens ;
    o Bollène (n°19) : les entrées et sorties restent fermées ;
    o Orange Sud (n°22) : les entrées sont interdites dans les deux sens.
    – Sur l’A9 :
    o Narbonne Sud (n°38) : l’échangeur reste fermé en entrée comme en sortie
    o Narbonne Est (n°37) : la sortie est conseillée aux véhicules légers en direction de l’Espagne
    – Sur l’A89 : la sortie Lezoux (n°28) est déconseillée aux poids lourds dans les deux sens
    – Sur l’A20, au niveau de Aussonne (n°60), les entrées sont interdites et la sortie est impossible en direction de Toulouse ;
    – Sur l’A10, les sorties de l’échangeur de Châtellerault Nord (n°26) sont fermées ;
    – Sur les autoroutes de la Côte d’Azur, des opérations de filtrage sont en cours aux péages de La Ciotat et de Bandol sur A50, du Pont de l’Etoile sur A52 et de La Barque sur A8.

    Ces manifestations provoquent de fortes perturbations avec des mouvements qui subsistent, et des opérations de filtrage au niveau des accès et sorties des autoroutes A7, A8, A9, A10, A20, A50, A51, A52, A57, A61, A62, A63, A64, A11, A71, A72, A83, A81, A85, A87, A89, A520, A837. La circulation à proximité de ces échangeurs est fortement impactée par des manifestations locales.

    _________________________________________
    Voir le détail sur le la page dédiée du site internet.
    :::: https://www.vinci-autoroutes.com/fr/manifestations-gilets-jaunes

    Reply
  12. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Curieux ! La honte internationale.

    J’ai relevé la leçon à la France de deux pays islamiques ; l’Iran et la Turquie ; il y en a certainement d’autre, mais bon, je me souviens d’avoir lu l’info concernant l’Iran et voici aujourd’hui celle de la Turquie. C’est dire !

    On est où là ? Dans quel monde vivons-nous ? Est-ce la propagande par le moyen de la réalité virtuelle, celle de la réalité augmentée ?
    ____________________________________________

    ARTICLE : En Turquie, pas de « gilets jaunes » mais une « crise de l’oignon »
    URL : https://www.lemonde.fr/international/article/2018/12/05/en-turquie-pas-de-gilets-jaunes-mais-une-crise-de-l-oignon_5392687_3210.html
    AUTEUR : Marie Jégo.
    DATE : 05 décembre 2018.

    Les manifestations sont interdites et les opposants sont en prison, mais les Turcs dénoncent sur les réseaux sociaux la hausse du prix de l’essence ou des fruits et légumes.

    LETTRE D’ISTANBUL

    Faruk, médecin généraliste du quartier de Sisli ; partisan inconditionnel de l’AKP, le parti islamo-conservateur au pouvoir sur la rive européenne d’Istanbul, a suivi à la télévision la tournure prise par les manifestations contre la hausse des taxes sur les carburants en France. Son diagnostic ? « Les forces de l’ordre n’y vont pas de main morte. Voir des scènes pareilles en France, le berceau des droits de l’homme, c’est plutôt choquant », lâche le médecin entre deux patients.

    …./….

    Reply
    1. Amélie Poulain

      Bon il ne faut pas raisonner en Bisounours non plus, j’estime que les forces de l’ordre qui sont agressées ont le droit de se défendre et encore ils sont plutôt doux car recevoir des pavés ou autres projectiles cela est dangereux, c’est une arme.

      On en a vu un aussi qu a failli se faire lyncher, c’est un scandale d’autres ont été tués aussi dans de terribles conditions, je ne crois pas que dans ces pays cela serait toléré.

      Et je ne crois pas que ces pays soient des exemples en la matière…

      Reply
  13. frejusien

    De nombreux citoyens ont déposé des plaintes dans les commissariats contre le maqueron,, les motifs sont nombreux,
    Plus il y aura de plaintes, plus le gvt sera mis le nez dans le caca

    Reply
    1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

      Oh ! @frejusien, merci pour ce message ! je le relaie tout de suite et je l’ai classé dans les discours historiques français.

      Ça fait du bien ! Merci !

      Bonsoir.

      Reply
  14. maury

    Parce qu’en Iran ils sont doux comme des agneaux ??Nous sommes d’irréductibles gaulois et quand cette irréductibilité se manifeste les forces de l’ordre agissent en conséquence »Tenez le vous pour dit!!!si par hasard vous aviez l’intention de nous envahir!!! »

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *