Le halal, moyen de coercition pour contraindre les apostats à se comporter en « bon » musulman


Le halal, moyen de coercition pour contraindre les apostats à se comporter en « bon » musulman

Omniprésence du halal en France, un rite qui finalement est devenu le symptôme d’un pays qui fout le camp…

Le respect du halal, normalement l’affaire des musulmans, cohabite t-il si facilement avec la société française ? Est-il vraiment une pratique individuelle qui ne dérange personne ? Est-il réellement compatible avec la liberté d’autrui ? Et encore je me garderai d’aborder son inadéquation avérée avec la loi française, l’éthique animale.

Dans l’idéal, je dois dire peu m’importerait que certains décident de ne pas manger de viandes issues d’animaux non égorgés, de ne pas manger de porc, de vache, de mouches et que sais-je encore. Vraiment peu m’importerait, vraiment j’aurais d’autres chats à fouetter. Surtout, j’estime que chacun devrait avoir la liberté de croire en ce qu’il veut, le monstre du Loch Ness, les revenants, le Yéti, Allah ou autres. J’aimerais pouvoir me ficher royalement de toutes ces superstitions !

En réalité, chacun devrait pouvoir se débrouiller avec ses croyances, ses actes. Oui ! Mais seulement voilà avec l’islam, ça ne marche pas comme cela. En effet, l’essence même de cette doctrine est d’exiger que le monde soit aux ordres devant ses injonctions. Ainsi en va-t-il avec le prophète de pacotille qui a fait de trop de ses adeptes des êtres à part, des gens peu soucieux du dérangement causé pour les autres, des êtres revendicateurs, vindicatifs. C’est comme cela qu’on les voit, de ci de là, enquiquiner le monde, se plaindre que tout n’est pas fait pour qu’ils puissent respecter leurs rites, leur religion. Il faudrait, en fait, que la France oublie qui elle est et qu’elle instaure, pour leur faire plaisir, régime halal pour tous. Dans une certaine mesure, à mon grand dam, c’est déjà en train d’arriver avec quelques enseignes dhimmis… Ah ! Le fric, ce salaud qui pervertit tout ! A notre insu, certains petits malins nous fourguent leur saletés de viande bas de gamme euh halal.

Eh oui ! Mais comme ce n’est pas encore tout à fait le cas (je l’espère, jamais !), les musulmans se disent pas assez entendus, critiqués dans leurs choix de vie, dans leur foi.

Et pourtant qui critique à longueur d’année les autres sur leurs façons de vivre ? Qui ? Qui déteste tous ceux qui ne font pas comme eux ? Hein ! Dites-moi ?

Sûrement  pas moi ! Moi qui n’ai jamais cru en la connerie mahométane, moi qui ai refusé dès le plus jeune âge l’endoctrinement obligatoire, moi qui ai vécu ma vie en marge de toute la supercherie islamique, moi qui ai dû accepter par la force des choses d’être la cible des musulmans.

Alors qui sont les plus respectueux de la particularité de chacun ? Ceux qui bassinent la planète avec leur halal, leur surtout pas de porc et tout le reste, ou ceux qui comme moi ne se mêlent pas de ce que font les autres. QUI ?

La réponse est là. Combien de fois ai-je entendu des musulmans dire du mal de tous ceux qui n’agissent pas selon leur morale islamique ? Combien de fois ??? Trop à mon goût ! Que dire de ceux qui vous décrivent des scènes apocalyptiques, avec moult détails scabreux, quand il s’agit de personnes mangeant ou cuisinant du porc ou encore ceux qui trouvent déplorable les manquements, de certaines personnes originaires d’Afrique du Nord, quant aux interdits alimentaires ordonnés par le roi des c… ? Parlons aussi de ces parents qui aboient sur leurs enfants, dans les fast-foods, car comble de l’horreur ces derniers ont osé demander le sandwich à la viande ? Aïe ! Quelle abomination n’est-ce pas ?

Et combien de fois ai-je été moi-même menacée d’aller périr en enfer car ayant eu le toupet de manger du PORC ? Beurk ! Beurk ! Horreur et damnation !

Vous êtes tranquille et là un quidam, que vous ne connaissez ni d’Adam ni d’Eve, vient vous prendre à partie car, selon lui, vous commettez un crime de lèse-majesté contre son islam. J’adore quand cela arrive.  Ah ! Ah ! Cela me fait plus rire qu’autre chose ! Ces moments désagréables que vous êtes obligée de prendre sur le ton de la rigolade pour ne pas finir zinzin !

Cette obsession de l’interdit alimentaire, poussée ainsi donc à son paroxysme, donne lieu souvent à des situations ubuesques voire problématiques lorsqu’elles débordent sur la liberté de tout un chacun.

Je suis usée de cette ambiance malsaine que nous font vivre trop d’adeptes de l’islam. D’ailleurs à ce propos, il y a peu, j’ai eu à supporter pour la énième fois ce type de désagrément. Alors que j’étais allée dans un restaurant italien avec des collègues de travail, lors d’une formation professionnelle, j’ai pu encore une fois me rendre compte de la scission que provoque la pseudo religion islamique, là où elle passe. Parmi mes collègues, il y avait une musulmane qui m’avait semblé au premier abord sympathique, ouverte d’esprit. Bon ! Je peux quand même à l’occasion accorder le bénéfice du doute aux mahométans. Bon ! Bon ! Je perds la tête, c’est vrai ! Quelle idée ! Vu toutes les situations d’irrespect, de menace que j’ai reçues de leur part, eux les champions de la tolérance (petit clin d’œil à ceux qui me traitent de radical).

Situation limite, pas si grave si cela ne s’arrêtait qu’à cela : Tout le monde regarde la carte pour choisir son plat, pizza, pâtes… La petite dame, pas besoin, pour elle c’est pizza ou pâtes au saumon, seuls plats sans viande. Il faut donc commander rapidement car madame, elle, a déjà choisi.

Situation problématique, de malaise :Je commande ma pizza préférée, jambon-champignons. Regards insistants de sa part à mon égard, à la limite de l’impolitesse. Tout le long du repas, elle me lance des regards de désapprobation, pas trop visibles, juste ce qu’il faut pour que les « kouffars » ne s’en rendent pas compte. Est-ce que je dois me cacher pour éviter ces situations de tension, où je vois la haine transparaitre dans les yeux musulmans ? Non sûrement pas ! Mais alors le but initial de ce genre de sortie ne risque-t-il pas de fondre comme neige au soleil quand un Mahométan est dans les parages ? Aller au restaurant pour un moment de détente, de convivialité pour au final se retrouver à devoir supporter son intolérance, son ingérence !!!

Est-il donc possible aujourd’hui en France qu’une Samia, simple apostate, puisse cohabiter avec un adepte du gourou bédouin, sans être jugée, sans être regardée de travers ? La question est à nouveau posée. Mon parcours de vie est là encore pour y répondre.

Il ne faut pas rêver, on n’a que trop permis aux musulmans de prendre leurs aises. Pour les Arabo musulmans, à quelques exceptions près, c’est donc :

« Tu dois être musulmane et tu n’as pas le droit de ne pas l’être !!! Et c’est je suis un musulman et donc je dois me comporter en police de la charia pour ramener toutes les brebis égarées vers la oumma, peu m’importe que j’empiète sur ta liberté puisque ça, ça n’existe pas en islam. Je ne suis pas en France, je suis et je resterai en Musulmanie. Ton histoire, ta gamberge et tout et tout, m’enfiche royal ! ». Et pour finir de vous rabattre le caquet, une bonne accusation en règle d’islamophobie. Et toc ! La boucle est bouclée !

Voilà le hic des croyances musulmanes, elles veulent s’imposer aux autres, elles veulent être respectées mais sans réciprocité pour les vôtres. C’est donc toujours aux mêmes de faire preuve de tolérance, de faire des efforts. C’est le fameux sens unique prôné par les musulmans dont on ne veut pas se rendre compte ni entendre parler en France !!! C’est pô juste comme dirait Titeuf.

Parlons aussi de la plupart des lieux accueillants du public qui doivent maintenant forcément prévoir des menus spéciaux pour les mahométans, mettant à genoux toutes les organisations de travail : Les écoles, les crèches, les centres aérés… La préparation, l’organisation des temps de repas ont fini par se transformer, de fil en aiguille, en vrai casse tête chinois par la multiplication de plats à prévoir, à cuisiner, à servir. Il faut suivre entre les enfants qui mangent de tout, ceux qui mangent de la viande mais pas de porc et ceux qui ne mangent aucune viande. Et attention gare à l’erreur car les parents musulmans ne rigolent pas avec ça !

C’est comme cela que certains lieux d’accueil des enfants, ne voulant pas se casser la tête, ont fini par bannir la viande, le porc pour satisfaire les besoins des musulmans. Bravo ! Vive le glissement de notre France, pays théoriquement laïque vers une islamisation de ses valeurs !

Mais qu’ont ces dhimmis dans le cerveau ? Car ont-ils pensé un seul instant aux autres enfants ? Ceux pour qui les parents ont payé pour avoir un certain service.

Mes enfants s’en souviennent encore. Un été, alors que je les avais inscrits dans un centre de loisirs, on va dire accueillant une population que je dirais mixte, ils avaient eu droit tous les jours au sandwich au thon, chose qui vous en conviendrez peut être lassante à la longue surtout quand vous n’êtes pas un inconditionnel de ce genre de « mets ». Payer plein pot, car travaillant mon mari et moi, pour que les enfants musulmans puissent manger tranquillement quand vous, vos enfants doivent « bouffer » tous les jours la même nourriture insipide.

Au final ce que je trouve le plus terrible, c’est toute cette angoisse que cela provoque aux non musulmans, cette complexification des relations entre les individus, cette défiance des uns pour les autres.

C’est ce qui me fait dire que le halal est sûrement un rite mais quand même avant tout un pion supplémentaire à l’islamisation de la France. Il dit: « Il y a vous, les mécréants, et il y a nous, la meilleure des communautés, celle d’Allah.»

Pour ma part, refuser le halal bien plus qu’une liberté de pouvoir manger ce que je veux, c’est un acte militant face à l’islamisation des comportements, de la pensée, de la France en général.

Il y a, de plus en plus sur notre territoire, de signes religieux ostentatoires de la part des musulmans. Et bien moi j’ai envie de prendre le contre-pied et donc pourquoi je n’aurais pas le droit de leur opposer à mon tour des comportements non religieux, transgressifs, ostentatoires ?

Ps : Je dois dire que je trouve un malin plaisir à en user et abuser pour leur plus grand déplaisir. Quel bonheur de pouvoir casser la chape de plomb islamique !!!

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Samia

Apostate de l'islam, islamophobe et fière de l'être,je me sens comme Dihya, la reine des Berbères, qui a combattu l'envahisseur musulman sans jamais faiblir. Bien sûr, je ne combats pas par l'épée mais par les mots que l'on peut parfois, quand ils sont bien choisis, comparer à des flèches bien aiguisées.


60 thoughts on “Le halal, moyen de coercition pour contraindre les apostats à se comporter en « bon » musulman

  1. J

    Il y a deux ans, j’allais de temps à autre à un petit snack sympa qui faisait des plats pas chers. Je prenais un hamburger-frites et c’était meilleur et moins cher que le fast-food américain. Un jour que j’attendais ma commande (et c’était le jour où il y avait encore eu un attentat à Paris, avec deux morts, en 2016. je m’en souviens car il y avait les infos à la télé), je vois deux types dont un maghrébin se ramener à la caisse et demander s’il servait de la viande hallal. Et la patronne de répondre que oui, toutes ses viandes l’étaient. Je maudis ma tiédeur car j’aurais dû faire un malheur. Même si j’ai pris mon hamburger, je ne l’ai pas mangé, je l’ai filé à mon boss (qui est ami avec les proprios du snack). Et depuis, je n’y suis plus retournée.
    Je sais, j’aurais dû protester mais moi seule, avec deux ou trois arabes dans le resto, j’aurais sûrement fini à l’hôpital. J’ai quand même honte de moi, mes amis.

    Reply
    1. Suzanne

      Bravo Samia, il faut beaucoup de courage et d’intelligence pour oser se rebeller comme vous contre l’oppression de l’islam.
      J’aurais une remarque: malheureusement, les femmes musulmanes ne cherchent pas du tout à changer leur monde Ce sont elles qui s’occupent de l’éducation des enfants, elles pourraient leur apprendre d’autres comportements, mais non, elles perpétuent la même oppression….C’est le propre des religions d’ailleurs.

      Reply
      1. Samia

        J’avais fait un article sur le fait que la transmission de l’islam se faisait aux jeunes générations principalement par les femmes, à mon grand dam !

        Reply
  2. Monique

    Vous savez Samia cette tolérance à sens unique révèle de la plupart des non musulmans plus de la peur que de la crainte .La tolérance à sens unique est une façon de démontrer que l islam est supérieur au judaïsme,au christianisme car la seul vrai religion (phrase que j ai remarqué qu aime répéter les musulmans) et qu’ ils n ont pas pas à se soumettre à des religions falsifiés que sont le christianisme et le judaïsme.Le musulman quand il aborde quelqu un et qu’ il sait que la personne en face de lui est chrétienne son regard se remplie de haine et de mépris ,une haine de cette personne de s’attacher à une religion falsifiée (selon le coran )et de ne pas embrasser le coran qui est la VÉRITÉ ultime . Certains musulmans aiment vanter devant les kouffars , chretiens , juifs,..que de plus en plus de chretiens ,juifs embrassent l islam pour faire passer l idéologie autre que l islam comme une religion obsolète. Car pour les musulmans l islam est une religion révolutionnaire ,humaine ,chaleureuse, fidèle et rigoureuse qui n a jamais été en déclin (pas comme le christianisme) .Mais lorsque que vous leur parlez des conversions de muzz au christianisme ou des apostats vous voyez les regards se changer en haine ,certains vous traiterons de menteur ou vous diront qu’ ils n ont jamais été des vrais musulmans.J ai vécu parmi eux et je confirme tous ce que vous dites .

    Reply
    1. gammagamma

      Religions falsifiées. Bref ! Quand je leur demande de me prouver qu’elles sont falsifiées il n’y a plus personne. Falsifiées car on nous l’a dit qu’ils répondent. Ils ont appris que le judaïsme et le christianisme sont falsifiés ! Or s’il y a falsification c’est en fonction d’un référentiel . Et quel est ce référentiel ? Aucun musulman imam ou savant soit-il n’est capable de répondre à la question. J’ai beau leur poser la question en Français en arabe en anglais, mais je n’ai pas de réponse : elle sont falsifiées. Point. Des attardés ne sachant jamais remettre en question les déchets qu’on leur a bourrés dans le crâne.

      Reply
      1. ISWT

        Les religions ne sont pas falsifiées. Elles relèvent du domaine de la croyance. Croyez et vous croirez. Je respecte la liberté pour chacun de croire aux esprits des ancêtres, à Dieu, au Père Noël, à la licorne rose, à la vie éternelle, aux reptiliens d’Alpha du Centaure ou à d’autres phénomènes surnaturels, selon l’environnement culturel, si cela peut aider à mieux vivre la courte existence humaine.

        Reply
        1. AntiislamAntiislam

          Bonjour,

          Et donc vous êtes islamophobe (= vous craignez l’islam) par construction puisque l’islam n’envisage absolument pas que l’on puisse être chose que musulman et ne tient aucun compte de votre « liberté pour chacun » (sic) …

          A un moment il faut être un peu normatif et cesser le relativisme.

          Reply
          1. ISWT

            Je ne crains pas l’Islam. Mais les croyances et les doctrines religieuses deviennent dangereuses si elles menacent la liberté et l’intégrité de l’individu ou de la société. C’est la raison pour laquelle les athées sont extrêmement vigilants quant au pouvoir (de nuisance) dit « temporel » des grandes religions et des sectes et en combattent les abus de toutes leurs forces.

          2. Amélie Poulain

            @ISWT

            Le problème c’est que les athées sont dans une croyance aussi puisqu’en tant que mortels, ils ne savent pas non plus s’il y a ou pas quelque chose après, ils ne peuvent que supposer donc croire.

          3. Amélie Poulain

            Et les religions ne sont dangereuses que par ce que l’on en interprète, ce que l’on en croit et en fait.

          4. ISWT

            @Amélie Poulain
            L’athée scientifique applique le principe du rasoir d’Occam. Je ne sais pas ce qu’il y a après. Mais en l’absence de preuves le plus rationnel est de croire qu’il n’y a tout simplement rien. Hypothèse qui n’a jamais été contredite jusqu’à maintenant. En dehors de quelques films hollywoodiens à gros budgets je vous le concède.

          5. Amélie Poulain

            @ISWT

            Merci pour votre réponse, oui cela se tient bien sûr, mais ce sera toujours une croyance quoi qu’on en dise.

            « Mais en l’absence de preuves le plus rationnel est de croire qu’il n’y a tout simplement rien. Hypothèse qui n’a jamais été contredite jusqu’à maintenant. »

            Le contraire non plus n’a jamais été prouvé.

            Dire qu’il n’y a rien n’est pas plus scientifique puisque toute recherche dans ce domaine suppose des constructions normées dans des cadres précisément élaborés afin de parvenir à des conclusions qui ne seront jamais, à leur tour de toute façon que des hypothèses.

            La science bouge et ses paradigmes changent et heureusement, ce que l’on ne sait pas étant tellement vaste. Que bien des choses soient remises en question actuellement l’illustre parfaitement.

            Maintenant, c’est une question existentielle humaine qui reste du domaine strictement personnel à laquelle personne ne peut répondre avec certitude, mais juste par une intime conviction parfois étayée par un vécu difficile à expliquer par le rationnel quand même, chaque croyance est donc respectable.

          6. ISWT

            @Amélie Poulain
            C’est vrai que le contraire n’a pas été prouvé. mais il est en accord avec tous les faits connus à l’heure actuelle.

          7. Amélie Poulain

            @ISWT

            « C’est vrai que le contraire n’a pas été prouvé. mais il est en accord avec tous les faits connus à l’heure actuelle. »

            Eh bien non justement, bien au contraire des publications scientifiques de haut niveau (Prix Nobel pour l’un, même) tendent à aller dans le sens contraire de nos conceptions actuelles et les paradigmes sont un peu bousculés.

            Lisez et renseignez-vous, moi je ne souhaite pas évoquer plus ici ce genre de sujet qui n’est pas l’objet ce site et chacun son opinion, aucun souci pour moi.

          8. ISWT

            @Amélie Poulain
            Pourriez vous s’il vous plaît me donner les références de cet article de recherche. Ou la revue à comité de lecture dans laquelle il a été publié.
            Je suis enseignant-chercheur mais j’ai du passer à coté. Vous avez aiguisé ma curiosité.

          9. Amélie Poulain

            @ISWT

            Ce sont des recherches qui sont tellement nombreuses que je suis étonnée que vu votre activité vous n’en ayez jamais entendu parler (mais pas étonnant finalement on est très coincés en France concernant ce domaine, il faut se cacher pour les mener comme Rémi Chauvin qui a publié sous un pseudonyme…) et ce n’est pas du tout le sujet ici, je n’ai donc pas envie de m’y attarder.

            Je vous précise donc très succinctement que cela concerne tous les vécus humains rapportés que l’on ne peut expliquer dans le cadre des concepts scientifiques actuels et qui font réfléchir.

            Par exemple juste pour citer une importante étude du professeur Pim Van Lommel, cardiologue sur les Near Death Experience (NDE) publiée dans la revue médicale « The Lancet » en 2001, des médecins dont une thèse de médecine récente Dr Lallier, Dr Jean-Jacques Charbonnier, médecin-anesthésiste, des universités comme Edimbourg où des protocoles de recherches précis sont élaborés, mais dans beaucoup d’autres pays aussi, et tellement d’autres……)

          10. ISWT

            @Amélie Poulain
            Tout d’abord merci pour vos informations. Quelques remarques. Tout d’abord ses recherches ne sont pas si nombreuses. Très peu sont publiées et aucune ne fait l’unanimité et n’emporte la conviction de la communauté scientifique.
            Concernant Rémi Chauvin, j’ai plus l’impression qu’il était atteint du syndrome Allais. Des gens très compétents dans leur domaine qui estiment l’être tout autant dans d’autres.
            Concernant Pim van Lommel son étude est intéressante. Mais il est cardiologue. Pas spécialiste du cerveau.
            C’est d’ailleurs une constante que l’on retrouve quasiment à chaque fois. Une découverte supposée extraordinaire mais qui n’est jamais du fait d’un spécialiste du domaine considéré. Et qui n’emporte jamais l’adhésion de la communauté scientifique.

          11. Amélie Poulain

            @ISWT

            Merci à vous pour votre réponse, c’est un sujet très intéressant mais comme je l’ai dit, ici ce n’est pas le lieu de développer je ne m’étends donc pas, mais si, les recherches sont nombreuses mais un peu tentaculaires, elles s’étendent dans plusieurs champs scientifiques (théories quantiques, etc…) et concernent aussi d’autres vécus inexpliqués.

            Evidemment qu’il y a des « scientifiques » (ne connaissant pas le sujet le plus souvent) qui récusent et y vont de leurs hypothèses (seulement ça) pour détracter, ce sujet énerve, je vous l’ai dit…. C’est sans doute pour cela que les publications officielles manquent un peu (quoique, je n’en suis pas certaine) mais la littérature est, elle, fournie par des gens sérieux.

            Le Dr Jean-Jacques Charbonnier qui est médecin-anesthésiste donc il sait de quoi il parle au niveau du fonctionnement du cerveau, a d’ailleurs écrit un livre qui démonte, sans a priori, ce qui en est dit. Eben Alexander est un neurochirurgien américain qui a écrit des livres aussi.

            Pim van Lommel s’est quant à lui appuyé sur le cas extraordinaire de Pamela Reynolds pour son hypothèse d’une conscience qui n’aurait pas son siège dans le cerveau, cas que personne à ce jour, ne peut expliquer.

            Voilà, à vous de chercher si cela vous intéresse (un site INREES est intéressant car il donne des références et ouvre des questionnements loin de tout prosélytisme ce qui est bien, c’est très sérieux, j’ai rencontré le journaliste qui en est l’auteur).

            ,

          12. ISWT

            @Amélie Poulain
            Le cas de Pamela Reynolds n’ a rien d’extraordinaire. Il a été expliqué par la suite fort logiquement.
            Ce qui est le cas de toutes ses soi-disant faits extraordinaires. Mais le web pullule de gens qui y croient de bonne foi. Après les mensonges agréables sont plus crédibles que les vérités dérangeantes

          13. Amélie Poulain

            @ISWT

            Je ne vois vraiment pas comment on pourrait expliquer ce cas de Pamela Reynolds, vous avez dû voir tout au plus des hypothèses démontées aussi par des gens qui ne sont pas des naïfs et qui savent de quoi ils parlent, mais en général, ceux qui tiennent à leurs certitudes les évitent soigneusement.

            Il y a moult hypothèses bien sûr qui souvent ne tiennent pas à une réflexion approfondie avec beaucoup de détracteurs cela on le sait mais qui n’ont rien prouvé car c’est un domaine impossible à prouver avec les protocoles scientifiques habituels.

            Mais peu importe… Ceux qui veulent rester dans leurs certitudes bien tranquilles qu’ils y restent, c’est leur affaire. Vous savez, les gens qui croient tout savoir ne vont pas bien loin et en général et ne sont pas très intelligents.

          14. ISWT

            @Amélie Poulain
            Stuart Hameroff « Response to « Could Pam. Reynolds Hear ? » Journal of Near-Death Studies Vol. 30 No 1, Fall 2011.

          15. Amélie Poulain

            @ISWT

            Je ne vois pas ce qu’il a « prouvé », tout au plus cherche-t-il des explications et des possibles, je connaissais l’article et les arguments.

            Pour se faire une véritable opinion il faut beaucoup plus que cela en lectures diversifiées et aussi écouter les vécus des personnes tel qu’ils en parlent avec les incidences sur leur vie, peut-être alors peut-on en avoir une idée, et pourquoi pas, mettre son grain de sel….

            Ainsi, si ce sujet vous intéresse vous pouvez toujours ouvrir un site traitant du sujet parce qu’ici ce n’est vraiment pas le lieu.

            Je vous souhaite une bonne continuation dans vos recherches. Merci de votre intérêt.

          16. ISWT

            @Amélie Poulain
            En tant que scientifique, traiter de pseudo science ne m’intéresse pas plus que çà. Mais je vous remercie pour le débat que nous avons eu.

      1. Samia

        Hier dans le supermarché près de chez moi, il y avait une collecte pour la banque alimentaire. Une dame d’un certain âge est venue me demander si je pouvais leur prendre des boîtes de conserve. Je n’ai pris que des boîtes avec du porc dedans, hors de question de donner à ceux qui n’ont pour moi que haine et mépris.

        Reply
      2. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

        Bonjour @Hollender ;

        Attention au Téléthon également ; c’est la période.

        Il me semble que l’organisation reverse une certaine somme ….

        Avant de donner s’assurer qu’il n’y a pas de réversion en faveur des migrants qui déjà sont bien secourus de toutes parts et qui en plus sont pratiquement tous musulmans.

        Cette histoire de porc au resto du cœur. Il y a déjà plusieurs années que je ne donne plus parce que ces restos sont de plus en plus fréquentés par des migrants, des immigrés, des musulmans, idem pour le secours catholique, ; je préfère donc aider mes compatriotes plus directement et d’une autre manière. Que là aussi il sont à l’honneur et à la fête, quasi prioritaires en plus. Les restos du cœurs se sont mis au « goût du jour », aux exigences musulmanes au point, si je me souviens bien qu’il est arrivé dans mon bled que l’on encourage les donateurs à veiller à bannir le porc de leurs dons.

        Une autre chose aussi concernant les immigrés, essentiellement magrébins et les restos du cœur. Il y a foule depuis des années de cette catégorie de bénéficiaires. Ils réclament beaucoup, prennent beaucoup et notamment en ce qui concerne les vêtements. En fait, c’est parce que c’est pour envoyer au bled ; et « je crois », là je n’affirme rien, que certains, même revendent.

        Reply
  3. durandurand

    EURABIA ou la SOUMISSION à l’ISLAM
    (l’Imprécateur)
    Eurabia ou encore Soumission de l’Europe à l’Islam ? Comment cela est-il arrivé ?

    Dans un reportage de France 2, tourné en caméra cachée il y trois ans, Madame Françoise Olçay, consul honoraire de France à Bodrum, (Turquie) reconnaissait vendre des canots pneumatiques et des gilets de sauvetage aux candidats à l’immigration en l’Europe, afin qu’ils puissent traverser le bras de mer pour gagner la plus proche île grecque au péril de leur vie.

    Le consulat de France à Bodrum se trouve dans la boutique de Mme Olçay qui vend du matériel nautique =>

    On ignore jusqu’à quel point les autorités républicaines laissaient, ou non, leur représentante à Bodrum en Turquie exercer son activité illégale. Françoise Olcay était en poste depuis octobre 2014. En raison du scandale médiatique elle a été suspendue depuis la découverte de son petit trafic qu’elle a tenté de justifier ainsi : « Si ce n’était pas moi, ce serait quelqu’un d’autre.«

    Mais les exemples de connivence entre autorités françaises et passeurs de migrants sont trop nombreux pour qu’il n’y ait pas de feu sous la fumée. Comme lorsque le président annonce qu’il refusera l’accostage de l’Aquarius dans un port français et que celui-ci se retrouve à Marseille quelques jours plus tard pour une révision avant de repartir la semaine suivante sans être le moins du monde inquiété. Ou comme lorsqu’il dit lutter contre l’immigration clandestine mais que le nombre de jeunes immigrants dont il impose ensuite l’entretien aux départements a doublé en 2018.

    Eurabia ou le début de la collaboration euro-arabe
    Cette collaboration euro-arabe remonte au 6e sommet des chefs d’État arabes qui s’est tenu à Alger du 26 au 28 novembre 1973, un mois après la fin de la guerre du Kippour perdue par les Arabes. Les 16 et 17 octobre, à Koweït, ils avaient décidé l’augmentation unilatérale de 70 % du prix du baril de brut assortie de la réduction de 5 % de leur production afin de créer un choc pétrolier leur permettant de négocier en position de force avec les européens pour qu’ils sanctionnent Israël et acceptent un certain nombre de conditions.

    Et effectivement, arrivèrent rapidement pour commencer deux Déclarations des principaux pays d’Europe occidentale (dont la Déclaration de Strasbourg de novembre 73) annonçant leur adhésion à plusieurs des exigences arabes relatives à Israël ; et, après quelques mois, par le début de l’institutionnalisation de la coopération euro-arabe dans les domaines de l’économie, de la culture, du sort des migrants, etc. En Europe elle prit la forme en 1974 de l’Association des Parlementaires pour la Coopération Euro-Arabe, APCEA.

    Victoire arabe : l’ère du « baril et du coran » commence,
    Cette marque de faiblesse des neuf pays européens de l’époque a conforté les pays arabes dans la certitude qu’en se servant de la menace de pénurie pétrolière et de prix élevés, ils pourraient aussi imposer « en douceur » la charia bien qu’ils soient militairement inférieurs à l’Europe. C’est ce que Gilles Kepel appelle « le commencement de l’ère du baril et du coran » (1).

    Nos élites ne veulent pas savoir qu’il existe déjà un plan de gestion de l’Europe que les pays arabes appellent « la barbarie ».

    Ce plan est mis en œuvre avec beaucoup de patience et de méthode, par petites touches.
    suite sur ; https://www.minurne.org/billets/19115

    Reply
  4. Amélie Poulain

    Merci Samia d’avoir le courage de parler.

    Moi, je le dis haut et fort non seulement je ne veux pas manger hallal, mais je ne veux pas de hallal en France, il faut que cela cesse, nous avons des lois de protection des animaux et sanitaires pour cela.

    Il y a quelques années, quelqu’un de mon entourage âgée avait voulu commander une pizza en demandant si elle était hallal (elle en avait entendu, déjà, parler, c’est dire…). Réponse du vendeur : « oui », riposte de l’autre côté, et re-réponse du vendeur « Il faudra vous y habituer Madame ! ».

    Réponse irrespectueuse déjà (inutile de vous dire que des commandes là il n’y en a plus jamais eues, c’était un Domino’s Pizza, pour information) et inacceptable en France, pays occidental et soucieux des animaux.

    Reply
        1. Boronlub

          Bonjour Amélie.
          A mon sens, un esprit faible c’est celui qui gobe tout, sans chercher à réfléchir par lui-même (ou par elle-même). Et c’est bien ce que demande l’Islam: croyez et ne (vous) posez pas de questions, ne remettez pas en cause le dogme, c’est lui la seule vérité.
          Celui qui gobe ça est un esprit faible, et c’est aussi un (une) musulman(e).
          Le seule excuse que je leur trouve c’est que les certitudes sont beaucoup plus confortables que le doute. Ne pas savoir où on est c’est beaucoup plus angoissant, pour certains, que de se dire qu’on détient LA vérité.
          C’est pour cela que philosophie et Islam sont incompatibles, et que certains élèves refusent les cours de philo. La philo t’apprend à réfléchir, à te poser des questions. Mais elle ne t’apporte pas une vérité (elle peut t’en présenter plusieurs … mais à toi de te faire ton propre avis).

          Reply
          1. Amélie Poulain

            Bonjour Boronlub,

            Oui tout à fait je suis d’accord avec votre commentaire (ma question c’était plutôt par rapport à l’anecdote que je racontais).

            Les textes religieux sont paraboliques et ne sont pas à prendre à la lettre mais doivent être interprétés, et il y en a qui ne comprennent pas cela, ça fait des dégâts bien sûr et devient dangereux.

            Rechercher des certitudes pour se rassurer est tellement humain (c’est pour cela que les idéologies tiennent à rester figées), accepter et être à l’aise à envisager plusieurs possibles n’est pas non plus donné à tout le monde et, de plus, c’est pour certains une question de sécurité intérieure.

            L

          2. Amélie Poulain

            @ISWT

            « C’est ce que demande toute religion »

            Non, d’autres religions permettent des questions aux fidèles qui ne sont pas inquiétés pour autant. Il n’y a qu’à constater la liberté religieuse en France en regard de la religion catholique puisque c’est notre Culture.

            J’ai même connu des prêtres catholiques qui étudiaient la Théologie (intéressant, cela apprend beaucoup sur l’Humain) et étaient favorables à des interprétations puisqu’ils se questionnaient eux-mêmes sur le sens des Saintes Ecritures (d’autres religions le font aussi).

  5. Domi

    Samia vous avez 100 fois raison. Votre cause est juste. Votre position est juste. Votre attitude est juste. C’est difficile dans un monde un peu fou, mais Ne changez pas !!

    Reply
  6. SarisseSarisse

    Les articles de Samia nous ramènent les pieds sur la terre heureusement !
    Avec l’histoire des gilets jaunes on ne parle même plus d’islamisation et pourtant elle est bien là derrière en filigrane de tout ce qui arrive même si elle n’est pas seule responsable de la crise qui survient dans notre pays elle pèse lourd dans le budget d’une nation avec l’immigration, mais cela fait tout de même 40 ans que tout cela va d’un même train, début de la mondialisation début des premiers flux migratoires et des premières actions de l’Isesco, début des problèmes liés à l’énergie fossile et son extraction chantage des pays arabo-musulman dans les conflits du Moyen-Orient.
    Tout se tient tout ce concatène.
    Pourtant il suffit d’entendre les conversations dans les cafés dans les bistrots de gilets jaunes y compris des gilets jaunes d’origine étrangère , des gilets jaunes ultramarins et bien français:on a versé des subventions dans les banlieues pour acheter la paix sociale pour qu’elle se tiennent tranquille , en vain, et toute la charge s’est reporté automatiquement sur les autres et en particulier non pas sur les grandes entreprises , mais sur les classes moyennes de travailleurs salariés ou indépendants.
    Bien entendu aucunmédia ne parlera de l’immigration et de l’islamisation le sujet reste tabou, mais lorsque l’on parle la France périphérique on s’est aussi en filigrane que cela bien bien de quelque chose pas seulement la situation économique la cherté de la vie mais aussi des modifications dans la population qui rendent certaines zones du territoire invivables.

    Ce n’est pas raciste de le constater c’est seulement de bon sens!

    Reply
  7. SarisseSarisse

    Je connais quelqu’un qui a un petit fils, un enfant métisse antillais plutôt très catholique et conservateur, cela n’empêche pas ceci, et qui a vu son enfant importunée par un mahométan parce qu’il commandait une pizza.
    Sans doute le serveur mahométan l’avait-il pris pour un frérot
    Qui sont donc les plus racistes et les plus inquisiteurs si ce n’est eux?

    Nom des naïfs français et occidentaux avons laissé entrer l’inquisition de l’islam et de la charia dans notre vie quotidienne.
    Dieu merci nos campagnes et nos vallées reculées ne sont pas encore touchées mais ça vient.

    Il faut que la France reste la France s’ils ne sont pas contents qu’il dégagent avec leur bouffe.
    L’islam s’est infiltré avec la complicité de traître et a commencé à diviser nos pays.
    Ce ne sont pas les identitaires à part quelques timbrés qui veulent une guerre ethnique et raciale, c’est d’abord l’islam et ses alliés gauchistes , communautaristes, raciseurs.

    Reply
  8. SarisseSarisse

    Il faut pas pression seulement sur les musulmans mais aussi sur ceux qui ont l’air musulmans à leurs yeux.
    L’islam est une dictature une secte.

    Reply
  9. ebw

    Merci Samia, Marquons notre refus du hallal, n’en mangeons pas, faisons la même mine de rejet quand on essaye de nous en glisser. Comme lorsqu’un musulman semble avoir envie de vomir devant un morceau de porc.
    `Soyons des Gilets Jaunes pacifiques déterminés et anti-hallal.
    Je me taperais bien une bonne raclette avec un bon coup de blanc tiens!

    Reply
  10. Fomalo

    Alors puisque nous sommes tous d’accord avec la liberté absolue de manger ce qui nous plaît, insectes hallal ou pas, conserves ou surgelés « de marque » ou bas de gamme pesticidés hallal ou pas, c’est le moment d’apporter un soutien à Alain de Peretti et à ce dénonciateur courageux des sandwichs Mie-câline -tu parles- engloutis par nos lycéens le midi, ( dont les taxes iront dans les fonds de pension des mosquées!).

    Reply
  11. Karl der Hammer

    Petite question: peut-on encore trouver des « cordon-bleus » dans les supermarchés (même bio) qui soient cuisinés comme il se devrait avec une tranche de jambon de porc, au lieu de le remplacer systématiquement maintenant par une fine tranche de volaille?
    Je me suis fait avoir une ou de fois, mais il va sans dire que, maintenant, je n’en achète plus…

    Reply
    1. Christine TasinChristine Tasin

      pourquoi ne pas fabriquer vous-même le cordon bleu ? c’est simple et vous mangez moins de la merde vendue toute faite en supermarché

      Reply
        1. Samia

          Il faut aller chez le petit producteur, c’est la meilleure solution. C’est ce que je fais tous les week-ends. Je n’achète plus ma viande en grande surface pour être sûre de ce que je mange.
          De plus, le prix est juste et pour le consommateur et pour celui qui produit. C’est tout bénef !

          Reply
          1. Karl der Hammer

            Merci pour votre conseil. Oui, ce sont sans doute les circuits courts et les commerces de proximité qui peuvent offrir les meilleurs produits

  12. Conan

    Observance du manger halal et de la pratique du ramadan sont les deux moyens de fliquer les « frères » dans le but de vérifier s’ils font bien leur devoir de croyant…
    Méthode redoutée, simple et imparable, qui met mal à l’aise et ramène, le plus souvent, les brebis égarées dans le troupeau !
    Les français sont des naïfs et le paieront très cher !…A moins que …

    Reply
    1. Samia

      Je suis d’accord avec vous Conan. Lors du dernier ramadan, j’étais dans la rue sur ma petite planète hors islam. C’était 13 heures, j’avais plein de chose à faire et donc pour aller plus vite, je m’étais pris un sandwich que bien sûr je mangeais en marchant. Tout d’un coup, je vois une voiture s’arrêter devant moi avec un homme au volant me regardant avec un regard noir. Sur le moment, je n’ai pas compris pourquoi une telle attitude envers moi. Je me suis dit ben il doit être fou, je ne vois pas autre chose. Je le snobe et je passe mon chemin. Quand un éclair s’est allumé dans ma tête. Ah oui !!! C’est un muzz et c’est le ramadan. Comme je me fiche comme de l’an 14 de ce truc, je n’ai pas réalisé tout de suite. Je me suis retournée vers lui mais il était parti, lui ayant accordé aucune attention.
      C’est grave comme certains de ces abrutis sont embourbés dans leur dauberie et croient impressionner avec leurs regards mauvais, haineux.
      Pov’ type !!!

      Reply
  13. palimola

    Bonjour Samia , un soir que je dégustais une bonne pizza accompagnée d’un bon cote du Rhône le pizzaiolo que je connais depuis des années vint échanger quelques mots avec moi . Il m’expliqua qu’il venait de préparer une commande a livrer composée de 8 pizzas pour laquelle on lui avait demandé vu qu’il ne vend pas de halal au moins qu’aucune d’entre elles ne comprenne du porc dans sa composition car parmi les convives se trouvait un musulman , je me souviens de ses mots  » tu te rends compte pour un type les dix autres doivent manger ce qu’il impose c’est le genre de chose qui me gonfle et ce n’est pas un cas isolé , les gens sont bien cons d’accepter ça ! « 

    Reply
    1. Samia

      Sur le principe, je ne suis pas contre sauf que cela va toujours dans le même sens. La réciprocité n’existe pas avec la plupart des musulmans. C’est toujours aux mêmes de se mettre en quatre.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *