Interview de Eric Dick, traîné au tribunal par La Mie Câline pour avoir dénoncé le halal


Interview de Eric Dick, traîné au tribunal par La Mie Câline pour avoir dénoncé le halal
Christine Tasin : Eric Dick, les lecteurs de Résistance républicaine vous connaissent grâce aux extraits de votre prochain film, Et les cloches se sont tues, que nous avons relayés sur notre site. Pourriez-vous nous dire quel est votre parcours,  quel est votre métier.
 

Eric Dick :  

Je suis né en 1964 en Vendée,  d’un propriétaire de cinéma et d’un professeur des écoles.

Dans les années 1980, j’entre au service des cinémas des armées où j’apprends les métiers du cinéma à l’ECPAD, puis me retrouve à l’école militaire de St Cyr dans la cellule audiovisuelle.

De 1986 à 2003, je travaille dans la société  cinématographique Pathé-Gaumont

Plusieurs courts métrages sont réalisés pendant cette période, par exemple  en 1990: « ça va cartonner« , en  1992: Roller-taupe (Prix festival Lumière à Lyon)…

J’ai également réalisé plusieurs reportages sportifs comme, par exemple en 1992: 100 kg de Grenoble (haltérophilie) avec Christian Buchs…

Aventurier, je visite le monde à bord de cargos et réalise des films de voyage pour le Web.

En 2010, je monte ma structure de production cinématographique « Les Films Indépendants d’Exception », et je réalise au moins une oeuvre par année, par exemple en  2010: «Le passager» Moyen métrage pilote, en 2013: »Monstrum » long-métrage,  en 2014: « Le terrifiant destin de Gilles de Rais »documentaire, en 2017:  « Featherman, un dénommé homme-plume » long-métrage. Ce film sera sélectionné dans plusieurs festivals internationaux (Los Angeles, Barcelone, Miami, Caracas etc… suivra 11 récompenses dont meilleur réalisateur, meilleur film etc…)

2019: «Et les cloches se sont tues»… actuellement en réalisation

Christine Tasin : pouvez-vous nous présenter votre  projet « Et les cloches se sont tues « ? Les extraits que nous avons relayés portent tous sur le halal, est-ce le thème dominant du film ou bien un des thèmes ? 
 

Eric Dick :  Le sujet de ce film met en avant l’accueil des migrants et les conséquences à court terme sur notre mode de vie, notre culture, notre patrimoine.D’une part par un soigneux tissage du territoire rural par les associations d’accueil aux migrants.

D’autre part, avec une coopération importante des industriels implantés sur ces communes rurales et décentralisées…(halal etc..)

Pour finir, la soumission des politiques à ce désastre programmé (mosquée etc…)

Ce film-documentaire va donc mettre en avant l’islamisation rampante et programmée des campagnes

 
Christine Tasin : Vous avez publié plusieurs videos montrant qu’à la Mie Câline il n’est vendu que des sandwichs halal, à l’insu du consommateur et La Mie Câline a porté plainte contre vous. Pour quel motif ? 
 
Eric Dick :  Voici ci-dessous  ma citation qui résume parfaitement la situation…

En ce qui concerne la date et l’heure ce sera le  6 décembre 2018 à 13H30 au Tribunal des Sables d’Olonne (85) » évidemment tous les soutiens sont les bienvenus.

En complément, lire aussi :

http://resistancerepublicaine.eu/2018/11/12/la-mie-caline-continue-de-vendre-des-sandwichs-halal-et-porte-plainte-contre-eric-dick/

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


15 thoughts on “Interview de Eric Dick, traîné au tribunal par La Mie Câline pour avoir dénoncé le halal

  1. palimola

    Bonjour , tout comme les musulmans qui désirent manger hallal les Français ont le droit de pouvoir s’assurer eux de ne pas en consommer …!

    Reply
  2. Armand LANLIGNELArmand LANLIGNEL

    Je relève: ‘ ‘Le sujet de ce film met en avant l’accueil des migrants et les conséquences à court terme sur notre mode de vie, notre culture, notre patrimoine’ ‘. Une des conséquences est que nous avons des migrants presque exclusivement mâles. Et on les voit ensuite ayant au bras une gentille mignonne bien de chez nous. Là, ça ne va plus ! Que va-t-il rester à nos jeunes ? Des poupées gonflables ? C’est inadmissible ! L’espèce française risque de décliner, il faut un remède.
    Lorsque je serai dictateur à la place de notre jeunot, je n’accepterai que des migrants accompagnés par au moins deux femmes, et pas n’importe lesquelles … elles devront être capables de concourir à la sélection Miss France et même Miss Univers (les filles d’Andromède n’ont qu’à bien se tenir, elles n’auront aucune chance).

    Reply
  3. jojo ( le plombier )

    Le pays est grand et choisir ses produits est encore possible comme il est encore possible d’en boycotter d’autres qui ne correspondent pas à nos valeurs. C’est être Consommateurs responsables à 360 ‘ (c’est fait pour cette enseigne )

    Reply
  4. paul-andré tournelle

    La viande halal présente de sérieux risque sanitaires car , lors de l’égorgement, l’oesophage est également tranché , ce qui fait que certaines bactéries comme E-coli ( qui peut s’avérer mortelle, contamine la viande.
    Ajouté à cela , l’égorgement se fait sur un animal parfaitement conscient, ce qui est contraire à la loi.
    En plus de cela les animaux égorgés sont souvent placés dans des conditions déplorables , ce qui augmente le risque de maladie.
    https://vigilancehallal.com/wp-content/uploads/2015/03/Synthese-sanitaire-halal.pdf

    Reply
    1. Armand LANLIGNELArmand LANLIGNEL

      Justement, l’égorgement halal n’est pas contraire à la loi puisqu’il y a une dérogation pour certaines pseudo-religions. Les salopards qui ont voté cette dérogation (et en premier ceux qui l’ont proposée) méritent mon plus grand mépris, ainsi que ceux qui ont laissé faire en s’abstenant ou en étant absents. Espérons qu’un jour, ils auront droit à un règlement de compte sans pitié comme eux-mêmes sont sans pitié pour ces animaux à la vie très écourtée.

      Reply
    2. Dorylée

      On notera que les gauchiasses de L214 n’ont jamais mené d’opération commando dont ils ont le secret contre les abattages rituels et autres abattoirs temporaire lors des massacres de l’aïd

      Reply
  5. Verdammt

    Les gauchistes ils faut leur faire manger la viande hallah.
    Ils feront connaissance avec les salmonelles ces tares.
    la on va rire.

    Reply
  6. Catherine Terrillon

    Moi je suis devenue végétarienne. Et je m’en porte très bien. J’étais déjà contre les élevages industriels et les méthodes d’abattage, mais avec le halal (égorgement sans étourdissement, en direction de la Mecque, et dans le but de financer les mosquées, sans parler de la souffrance des animaux et des problèmes d’hygiène) et bien je suis végétarienne à 300 % ! On n’a pas à manger « halal » contre son gré. On est encore dans une république, merde !

    Reply
  7. BobbyFR94

    Concernant le halal, là, les FAITS d’empoisonnement d’une part, et de souffrance animale INADMISSIBLE d’autre part, sont de TRES solides arguments devant la justice, et même l’injustice !!!

    Reply
  8. PATUREAU

    bizarre, macron est un socialiste fortuné, comme l’était Laval en 1940/45
    le député socialiste, qui envoyait les JUIFS et résistants FRANCAIS dans les camps de la mort en Allemagne, macron le socialiste , AFFAME les pauvres FRANCAIS, et fait venir pour, acceuillir des centaines de milliers d’émigrés musulmans les loges nouris a prix d’or avec nos impots, et veux faire crever les pauvres FRANCAIS en les taxans de taxes et impôts
    pourquoi macron, ne demande pas, que les pays riches musulmans, pétroliers ,n’acceuillent pas ces émigrés musulmans???

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *