Des Brassards rouges contre les GJ, un journaliste de la CFDT pour les représenter… Y’a le feu à Matignon


Des Brassards rouges contre les GJ, un journaliste de la CFDT pour les représenter… Y’a le feu à Matignon

Illustration : petit montage fait à partir de la photo originale ci-dessous :

Tentant, non ?

Source de l’illustration ci-dessous , le groupe facebook des Brassards rouges, que je me suis bien gardée d’intégrer, bien sûr…

Les Brassards rouges seraient nés dans le Vaucluse

C’est, en quelque sorte, la riposte aux « gilets jaunes ». C’est à lire ce matin sur le site internet du Huffington Post. C’est l’histoire d’un Vauclusien qui a décidé de dire stop aux blocages. Comme les « gilets jaunes », c’est sur Facebook qu’il a lancé son appel au départ en début de semaine.

« Puisque le préfet et les forces de l’ordre, écrit-il, ne souhaitent pas faire respecter l’État de droit, le mouvement citoyen les foulards rouges le fera lui-même. » « Sans violence, promet-il, mais avec détermination ». L’homme explique vouloir ainsi rassembler les citoyens qui sont pénalisés tous les jours par les méthodes des « gilets jaunes ».

https://www.rtl.fr/actu/politique/apres-les-gilets-jaunes-les-foulards-rouges-7795759376

Avaient-ils déjà sorti leur brassard rouge lors des grèves orchestrées ici ou là, dans les transports notamment , par la CGT ? Et lors des manifestations de migrants ? Et lors des manifs de lycéens et étudiants ? Sont-ils allés vider les squatteurs de facs qui empêchaient les étudiants non grévistes d’aller en cours et de passer leurs examens ?

Je connais la réponse, comme vous, amis lecteurs.

Ces brassards rouges me semblent bien trop propres pour être honnêtes…

Encore une manoeuvre de Belattar, de Castaner, de Benalla peut-être même ?

 

Dans le même ordre d’idée on découvre que le jeune Jason Herbert qui aurait refusé de discuter autour d’une tasse de thé avec Edouard Philippe ne serait pas un Gilet Jaune lambda mais un CFDétiste, journaliste de profession...

Certes les journaleux ont le droit de pester contre la hausse du carburant, mais un engagé CFDT comme interlocuteur du pouvoir, ça en rappelle d’amères à pas mal d’entre nous… Depuis des années les syndicats officiels dûment subventionnés, dûment reçus par la grande porte dans les Ministères signent des accords défavorables aux salariés…

Mieux encore, il naviguerait, au gré du vent, entre la CFDT et la CGT

Jason Herbert n’a pas une mais deux étiquettes syndicales! CFDT-journaliste d’un côté, CGT territoriale de l’autre! Le Charentais a réussi à devenir porte-parole national des gilets jaunes malgré son étiquette syndicale CFDT… journaliste, qui plus est. Sacrée exploit. Mais dans le cadre des élections professionnelles de la fonction publique, à GrandAngoulême où il s’occupe de la com’ de la médiathèque, le jeune homme se présente sur la liste… CGT. Scrutin le 6 décembre,

http://www.fdesouche.com/1116331-jason-herbert-le-gilet-jaune-qui-crache-dans-la-soupe-est-en-realite-journaliste-et-membre-de-la-cgt-et-de-la-cfdt

Communicant, journaliste et gilet jaune à la fois, encarté CFDT et CGT dans le même élan, le jeune Charentais va finir par avoir un emploi du temps de ministre.

La Charente Libre

Alors un journaleux de la CFDT comme représentant des Gilets jaunes ? Les cons ça ose tout…

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


12 thoughts on “Des Brassards rouges contre les GJ, un journaliste de la CFDT pour les représenter… Y’a le feu à Matignon

  1. kancau11

    Pas étonnant que ce gugus ai reçu des menaces de ceux qui connaissent certainement son CV, il a probablement essayer de torpiller le mouvement.

    Reply
  2. J

    Ils ont peur. Le mouvement GJ n’est pas prêt de retomber, et tant mieux. Que les brassards (bâtards) rouges ou gilets bleus aillent se faire voir chez les Grecs.

    Reply
    1. Dominique Coves

      Si tu veux être respecté commence par respecter les autres.
      Tes idées sont respectables, TU es respectacle. CHAQUE être humain est respectable. Donc les foulards rouges sont aussi respectables que toi. Certains gilets jaunes ont oublié qu’ il ne faut pas faire aux autres ce qu’ on ne veut pas qu’ on nous fasse. Vous etes en train de tuer la poule aux oeufs d’ or. Si vous empêchez les commercants, les industries françaises, les artisans de travailler, il n’ y aura personne pour payer les augmentations de salaires que vous desirez et en plus les entreprises devront licencier pour chomage technique voire pour fermer definitivement les entreprises. Et comme ça, les gilets jaunes pourront faire leurs courses de noel moins cher sur internet piur faire faire fructifier les gros salaires des entreprises internationales qui paieront leurs impôts ailleurs qu’ en France. Est -ce vraiment ça que veulent les gilets jaunes? N ‘ etes -vous pas choques qu’ un gilet jaune interrogé manifeste parce qu’ « il nepiurra pas aller au ski cette année  » ? Quand on sait combien une semaine au ski coûte ! Moi je m’ inquiète pour ceux qui ne peuvent pas remplir le frigo…. liberté de manifester OUI mais aussi LIBERTÉ DE TRAVAILLER quand d’ autres manifestent.
      Merci de m’ avoir écoutée mais par pitié ne mettez la France à feu et à sang.

      Reply
  3. Joël

    Il était évident que les syndicats essayeraient de récupérer le mouvement par tous les moyens. On ne sait jamais, peut-être l’occasion de gratter une subvention.

    Reply
  4. frejusien

    Ce charentais, n’est nullement un GJ, il voulait enregistrer l’entretien, c’était pour faire un scoop journalistique, quand il a compris que ça ne se ferait pas, il est parti,

    Les brassards rouges n’ont rien fait contre les interminables grèves SNCF qui ont emmerdé toute la population durant de longs mois, et les voilà en action après deux semaines,
    La guerre civile est déclarée,

    D’autre part un GJ patriote propose l’union des extrêmes, pour virer la bande de mafieux au pouvoir, un peu comme ça s’est fait en Italie, quitte à passer par dessus la merluche, car pas mal de ses partisans se désistent, il ne fait plus l’unanimité

    Reply
  5. jojo ( le plombier )

    marre de toutes ces Raclures les bellatar les Benalla et le macron . On ne peut plus les voir . On ne veut plus qu’ils fassent la loi en France. Qu’ils retournent dans leur bléd pour les uns et qu’il aille se faire voir ailleurs pour le macron . Avec Son mépris son arrogance ses mensonges son projet de détruire toute l’histoire et toute la culture du pays pour le faire rentrer de force dans la mondialisation multiculturaliste ( qui s ‘avéré être bout du compte une absence de culture sauf celle du fric et de l ‘ islam vu le rapport de force planétaire) macron a déclenché la haine du pays tout de la gauche à la droite .,

    Reply
  6. Fomalo

    Bon , Jason Herbert a heuresuement été identifié, le sa….ard! Mais l’autre (qui est resté pour une fructueuse conversation avec L’Edouard), c’est qui??? Un apprenti maçon?

    Reply
  7. BAYET evelyne

    Bonjour,

    Je ne suis pas d’accord pour un mouvement qui a pour objet de faire la police.
    C’est monter les français les uns contre les autres.
    Mais aujourd’hui, je pense qu’il faut négocier et accepter la main tendue des
    pouvoirs publics.
    Le moratoire sur beaucoup d’augmentations est bien ; il y aura trois mois pour
    trouver ensemble des mesures d’accompagnements ou annuler purement
    et simplement la taxe carbone.
    Il faut savoir arrêter un mouvement ; sinon ce sera contre-productif
    (refus de négLocier plus la casse du week-end ernier vont faire chuter le pourcentage de soutien de la population). En plus, le manque d’organisation, les menaces sur ceux qui sont prêts à travailler autour d’une table, sont intolérables.
    Demander la démission d’un Président élu au suffrage universel n’est pas respecter la démocratie. Pour critiquer , il faut voter!
    En plus des mesures annoncées, il faudrait également que le MEDEF fasse
    quelques efforts : les représentants des patrons sont courageusement
    absents depuis le début de la crise! Les entreprises ont eu beaucoup d’aides et de dégrèvement et n’envisagent rien retour, aucune augmentation des salaires, primes…

    Reply
    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      J’ai dû couper la fin de votre commentaire bien trop long. Pas d’accord avec vous, le gouvernement ne fait aucun pas, il fait des promesses de Gascon sur l’avenir, sans toucher au prix actuel du carburant qui a mis le feu aux poudres. Il n’y a rien à négocier ni à débattre. Il essaie de gagner du temps jusqu’aux européennes et vacances après, il sait qu’une fois le soufflé retombé la mobilisation reprendra difficilement.
      Il a été élu certes mais pas pour nous sucer le sang ni nous vendre à Marrakech

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *