La presse étrangère se moque de Macron et soutient les GJ


La presse étrangère se moque de Macron et soutient les GJ

Et pourtant, les medias étrangers sont majoritairement européistes, immigrationnistes, mondialistes…

Mais même eux se rendent compte du gouffre qui sépare les rats des villes et ceux de la campagne…

«Gilets jaunes»: La presse étrangère raille Emmanuel Macron

Si les contestations des « gilets jaunes » font la Une de l’actualité française depuis une semaine, qu’en pensent nos voisins ? « Erreurs », « symptôme d’une rupture », « folklore »… Du côté de la presse étrangère, Emmanuel Macron n’est pas épargné par les critiques.

« Les Français ont l’impression d’être pris pour des imbéciles. A juste titre », analyse Die Welt, le journal conservateur allemand qui estime que « le gouvernement a commis plusieurs grosses erreurs », notamment « en justifiant l’augmentation des taxes par la seule protection de l’environnement, bien que la majeure partie des recettes serve un objectif différent. »

« Sa politique n’a jusqu’à présent apporté aucune amélioration notable »

Mais pour le quotidien allemand, la mobilisation des « gilets jaunes » est « différente du folklore protestataire habituel ». « Cette fois, il ne s’agit pas de défendre des privilèges ou des acquis sociaux », explique Die Welt qui voit dans ce mouvement « le symptôme d’une rupture » entre « la classe dirigeante » et des citoyens dont elle est « toujours plus éloignée ».

Un son de cloche similaire chez le Süddeutsche Zeitung, un quotidien de tendance libérale, qui évoque « la rébellion d’une classe moyenne qui se sent marginalisée socialement et géographiquement par les personnes les mieux rémunérées des grandes villes ». « Pour la plupart des Français, sa politique n’a jusqu’à présent apporté aucune amélioration notable », explique le journal. « Aujourd’hui, le coût des carburants alimente la colère, et Macron recommande aux automobilistes d’acheter des voitures électriques propres », se moque le quotidien.

« Un nouvel aristocrate, éloigné des problèmes de la population commune »

En Italie, La Repubblica considère que le mouvement résulte de « la rage d’une classe sociale sans avenir » et de « la colère de ceux qui n’ont plus rien à perdre », des « exclus ». Si le quotidien italien, Corriere Della Sera, est moins sévère, admettant que l’écologie est « l’une des plus nobles batailles » d’Emmanuel Macron, il estime que la mobilisation est issue « de causes plus profondes qu’une prétendue insensibilité écologique » des Français.

« Le président Macron, étranger aux partis politiques et néophyte, a été élu en partie grâce à une révolte contre les élites. Maintenant qu’il est à l’Élysée, il est perçu comme un nouvel aristocrate, éloigné des problèmes de la population commune », poursuit le journal italien qui rappelle que « les catégories sociales impliquées sont les plus défavorisées sur le plan économique […] et les plus pénalisées par un système de transport en commun qui, quel que soit son degré d’efficacité et d’importance, implique toujours des millions de trajets quotidiens par la route. »

« Un mouvement périphérique dans tous les sens du terme »

Le journal espagnol El Mundo voit dans les « gilets jaunes » « la plus grande expression de rejet à laquelle Emmanuel Macron a dû faire face jusqu’à présent ». Pour le quotidien espagnol, c’est « un mouvement périphérique dans tous les sens du terme », « géographique », « social » et « économique ». « Quoi de plus approprié qu’un objet servant à devenir visible en cas d’urgence pour identifier les personnes qui se sentent oubliées du gouvernement ? », s’interroge El Mundo.

De son côté, El País rappelle que si le mouvement des « gilets jaunes » trouve son origine dans la hausse du prix du carburant, la « liste des réclamations est longue ». Pour le journal espagnol, « la hausse des charges et la réduction de l’impôt sur la fortune en passant par l’arrogance supposée de Macron » sont toutes des raisons qui justifient la « colère contre les dirigeants du pays ».

Pour la radio britannique BBC, le mouvement montre qu’Emmanuel Macron peine à « rétablir la confiance dans la démocratie parmi ceux qui se sentaient désabusés et détachés de la politique ». Pour le Times, le mouvement, décrit comme « tentaculaire et amorphe » et n’étant pas constitué des « manifestants habituels », est inédit. Pour le quotidien suisse, Le Soir, la France se trouve dans un « climat d’exaspération et d’écœurement ambiant » dans lequel « la moindre étincelle peut provoquer un incendie »

https://www.20minutes.fr/monde/2378207-20181122-gilets-jaunes-presse-etrangere-raille-emmanuel-macron

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


9 thoughts on “La presse étrangère se moque de Macron et soutient les GJ

  1. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Excellentes l’illustration de l’article et sa légende ! Merci pour ce petit moment de franche rigolade malgré le tragique de la situation !

  2. Marco de france

    Si le gouvernement s’entête dans ses décisions, il est à craindre que les GJ ne bloquent les zones commerciales et les usines au moment de Noël et des soldes de janvier. Et là, au niveau de l’économie, il devra en répondre auprès des professionnels du commerce.
    A l’instant sur BFM, un journaliste culpabilisait les manifestants.
    Macron doit annoncer le rétablissement de l’impôt sur la fortune et le gel des hausses de carburant prévues.
    Les GJ viendront effectivement chercher Macron, pas avec les armes, mais sur le plan économique! Et là…

    1. Victoire de Tourtour

      L’impôt sur la fortune en biens immobiliers existe toujours, sauf pour les résidents étrangers ou à l’étranger….D’où le départ des Aznavour, Noah, Depardieu et autres; ce qui ne les empêche nullement d’avoir un hôtel particulier dans la capitale ou une superbe propriété sur la Côte d’Azur..

  3. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Voilà aussi pourquoi il faut que les Gilets Jaunes soient cassés ; il faut leur faire les poches pour le climat qu’ils disent !
    A d’autres ! Qu’ils le disent franchement, on a besoin de fric, c’est la dêche !

    Et pour que le loustic Darmanin puisse, non pas permettre à sa mère de se reposer puisqu’il n’y a pas songé un seul instant, mais continuer de baffrer au resto à 100 balles l’assiette, bon sans le vin, c’est vrai, fait des économies le baveux ; ben faut lui payer la gamelle à lui mais aussi aux autres.
    ______________________________________
    France ruinée et Conseil national des universités (CNU)
    :::: https://www.geopolitica.ru/fr/article/france-ruinee-et-conseil-national-des-universites-cnu

    Anatoly Livry

    «Aber ich sage: was fällt, das soll man auch noch stoßen!»

    Nietzsche

    La République est à l’agonie : la France retrouve ses chances de se régénérer !

    Avec mon expérience du Conseil national des universités (CNU), il est plus que comique de lire les réactions de la canaille corruptionnelleet prétentieuse qui entoure Macron à propos de ce mouvement, certes naïf, qu’on appelle les « Gilets jaunes ». Que d’injures chez cette plèbe politicienne haïssant tout mouvement social et national généré par un peuple blanc : « beaufs », « illettrés », « peste brune », …

  4. Rogers

    Une bonne partie des dirigeants des autres nations qualifies macron d’un pantin ,par son incompétence dépassé par les évènements…et lui il continue son mépris en qualifiant les GJ de peste brune ,qui ont commis des actes de guerre…il serait souhaitable que vous formez ce plouc..à fin qu’il connaisse vraiment la différence entre un acte de guerre et une banale casse de manif..qu’il fasse un tournée touristique chez ces amis en Irak , Syrie ,et il Véra la différence.le seul conseils à lui donner ,qu’il donne la bonne réponse mardi, dans la négative et le mépris cette fois il récoltera des vrais faits de guerre.il suffit de voir ce qui ce dit sur les réseaux de nombreux français ce considèrent déjà en guerre civile.j’ai la chance habiter en Suisse , je porte tout mon soutien au patriotes français pour leurs courages et leurs volonté pour redonner des vrais valeurs à la France.
    .

  5. Diogène

    Il est logique que les « gens ».c’est-à-dire « nous  » en ayons ras le bol de payer toujours plus pour accueillir toujours plus !

    Coût d’un « mineur  » isolé (âgé de 16 à 60 ans !!!) venu d’Afrique de l’ouest en vue de faire venir ,ensuite, tout son village : 50 000 euros /an multiplié par 40 000 « mineurs isolés » = 2 milliards d’euro à débourser ! Mais que fait donc le Roi Macron : il taxe encore et toujours en prenant le prétexte écologique en otage. On accueille et on taxe, c’est simple comme bonjour !

    L’idée d’organiser une table ronde avec les dirigeants Africains pour leur demander de « reprendre » leurs richesses, à savoir : leur jeunesse expatriée ne germe même pas dans son esprit. C’est en effet à « l’aide sociale à l’enfance » des pays africains de prendre en charge financièrement leurs mineurs ! si cette « aide sociale à leur enfance » n’existe pas alors qu’ils la crée
    en prenant modèle sur la France!
    Qu’ils fassent comme nous en créant une multitude d’aides sociales et qu’ils taxent leurs travailleurs !

    Il n’est pas « normal » que la France (ou ce qu’il en reste) absorbe la « riche jeunesse africaine » .

    On doit tout restituer à l’Afrique : 1) ces trésors culturels; 2) son inestimable trésor : sa jeunesse (âgée de 15 à 60 ans !)

    Mais toute pensée en dehors de la doxa, en dehors des clous, vous colle l’étiquette : »extrême droite » et Big Brother, qui ne nous veut que du bien, devient enragé en ces temps agités !

Comments are closed.