L’UE veut que les clandestins aient les mêmes allocations que les autochtones


L’UE veut que les clandestins aient les mêmes allocations que les autochtones

« La Cour de justice de l’UE renforce le droit des réfugiés aux prestations sociales »
:http://www.fdesouche.com/1111925-la-cour-de-justice-de-lue-renforce-le-droit-des-refugies-aux-prestations-sociales
24/11/2018

Les réfugiés statutaires ne doivent pas percevoir moins de prestations sociales que les citoyens du pays d’accueil. Et cela indépendamment du fait que le réfugié ne possède qu’un droit de séjour temporaire. C’est ce qu’a décidé mercredi [21 novembre] à Luxembourg la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE). Elle avait à se prononcer sur une affaire concernant l’Autriche. Mais le jugement est contraignant pour tous les États de l’UE. (AZ: C-713/17)

Il s’agissait concrètement d’un Afghan venu avec sa famille en Autriche et qui avait obtenu en 2016 le statut de réfugié. Obtention accompagnée d’un droit de séjour pour trois ans. Cet homme percevait des prestations sociales, mais, conformément à une réglementation autrichienne, elles étaient inférieures à celles perçues par les réfugiés dont le droit de séjour n’était pas limité. Ces derniers perçoivent les mêmes prestations sociales que les Autrichiens.

La question était de savoir si cette différence de traitement était compatible avec ce qu’on appelle la « Directive relative aux conditions requises », un loi de l’UE datant de 2011 pour la protection des réfugiés. Les juges de la CJUE ont donc estimé que la loi était sur ce point sans équivoque : les réfugiés statutaires ont, dans un pays de l’UE, droit à des prestations sociales d’un même niveau que les citoyens du pays, et cela indépendamment d’une éventuelle limitation de leur séjour. […]

Si le droit national s’y oppose, c’est le droit de l’UE qui prévaut, a estimé le tribunal. Les prestations sociales pour ceux qui ne bénéficient que de la protection subsidiare sont une autre question, elles peuvent être plus basses, ont précisé dans le même temps les juges. La justice autrichienne doit maintenant régler ce cas concret sur la base du jugement européen. […]

(Traduction Fdesouche)

Frankfurter Allgemeine Zeitung

 

Note de Christine Tasin

L’UE veut détruire les nations et tout particulièrement la France car notre texte fondamental, la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 ne concerne pas « les droits humains anglo-saxons » mais les droits de l’Homme-Citoyen… Cela change tout.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


12 thoughts on “L’UE veut que les clandestins aient les mêmes allocations que les autochtones

  1. AvatarBrocard

    L’UE court à sa perte, contraintes sociétales, contraintes financières, mais rien qui améliore la vie des autochtones au contraire. Mais nous allons bientôt voter, ne laissons pas passer cette occasion de dire que nous ne voulons plus de tout ce fatras de complications insupportables !

  2. AvatarJ

    De toutes façons, c’est déjà le cas et même pire puisque les étrangers perçoivent plus que les autochtones.

  3. AvatarJoël

    Ai-je le droit de choisir chez qui je cotise ?
    J’aimerais bien que la CJUE se penche sur la question. Mais je me doute de la réponse sachant que la France est déjà le pays qui donne le plus aux étrangers.

  4. Avatarclairement

    Les droits de l’homme (et jamais les DEVOIRS ) sont clairement contre le peuple
    Merci à Jean Louis HAROUEL et à Grégor PUPPINCK

    VIVEMENT LE CHANGEMENT

  5. AvatarAmélie Poulain

    Il ne faudrait pas suivre les ordres de l’UE c’est tout.

    Les caisses concernant les allocations et prestations sociales, en France mais aussi ailleurs, sont alimentées par les citoyens je ne vois pas en quoi des personnes qui n’ont jamais cotisé y auraient quelques « droits », c’est juste du bon sens.

    Ceci d’ailleurs était le cas en France où avant d’en bénéficier il fallait justifier de cotisations y compris pour des droit à la Sécurité Sociale (il y a toujours eu l’Aide Médicale Etat pour les plus modestes Français, je précise), et cela était réservé aux Français, apparemment, on l’a oublié.

    On a transformé (la Gauche encore….) ce qui était des « assurances » en des « aides sociales » devenues, en plus, « universelles » et après on s’étonne des déficits et on trouve cela normal.

  6. Avatarfrejusien

    De toutes façons, chez nous, ils touchent bien plus que les Français,
    mais ras le bol de ces directives européennes, et de leur favoritisme excessif envers les étrangers,
    Il faut absolument sortir de cet imbroglio administratif et judiciaire, et retrouver notre libre-arbitre,
    FREXIT

  7. AvatarJean-Francois Morf

    Résumé de la décision après vote Suisse pour les juges étrangers: 1 milliard de mahométans consanguins dégénérés vont pouvoir venir toucher tout l’éventail des prestations sociales financées par les travailleurs chrétiens non consanguins non dégénérés. Des prestations qui étaient originalement destinées à ne pas laisser les chrétiens tombés au chômage tomber dans la déchéance. La cour de justice européenne est tombée sur la tête!

  8. AvatarRogers

    Voilà pourquoi en 2019 nous devons voter tous RN seule force à pouvoir combattre Bruxelles et ces débiles loi ,dans attente de contrôler nos frontières…j’ai quand même un doute .sur ces élections…la France est sur le point de sombrer dans la guerre civile, alors le statu du parasite migrant ne sera plus un problème.

  9. AvatarLe titre est-il une blague de mauvais goût ?

    Le pouvoir d’achat des clandos (= RSA) est supérieur depuis plusieurs années au pouvoir d’achats des précaires en fin de droits de chômage (ASS).

    Actuellement, le RSA est à +50 euros mensuels de l’ASS.

    ASS = fin de droits de chômage, et toujours payé par Pôle-Emploi.
    Une personne qui n’a jamais cotisé ne sera jamais en ASS, mais plutôt au RSA.
    ASS = obligation mensuellement de justifier de sa recherche d’emploi.

    Chômage ou ASS = paiement par Pôle-Emploi = pointage mensuel sur sa situation de précaire et chercheur d’emploi.

    RSA = aucune obligation d’avoir cotisé en France ; paiement par la CAF et sous appellation « aide sociale » ; déclaration de sa situation de RSA tous les 3 mois auprès de la CAF. Pas d’obligation de justifier de ses recherches d’emploi.

    Si RR pouvait faire remonter cet article en visibilté page 1, j’aimerai bien ^^.

  10. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    En Andalousie, c’est la fête pour VOX ; la main politique repasse à droite et Santiago Abascal clame aux Andalous leur victoire qui leur permettra e virer les socialistes et leur corruption.
    ____________________________________

    Espagne : Le parti anti-immigration VOX entre en force au parlement régional d’Andalousie, une première dans ce pays
    :::: http://www.fdesouche.com/1115977-espagne-vox-le-petit-parti-dextreme-droite-qui-gagne-du-terrain

    – » Le président national de #Vox, Santiago Abascal, prend la parole à Séville. “On vous a insultés, ou vous a dit que vous n’aviez pas votre place sur votre propre terre, vous avez aujourd’hui les clés du gouvernement pour expulser la corruption socialiste ! « –

    Un petit parti d’extrême droite, Vox, a fait dimanche une entrée en force au parlement d’Andalousie, remportant 12 sièges aux élections régionales et donnant la majorité aux partis de droite dans cette région du sud de l’Espagne gouvernée depuis 36 ans par le Parti socialiste, après dépouillement de 93% des bulletins de vote.

    …./…
    la suite sur Fdesouche { http://www.fdesouche.com/1115977-espagne-vox-le-petit-parti-dextreme-droite-qui-gagne-du-terrain }

Comments are closed.