Depuis Marie-Antoinette, nul n’a été aussi haï que Macron !


Depuis Marie-Antoinette, nul n’a été aussi haï que Macron !

C’est la Voix du Nord qui tire la sonnette d’alarme, épouvantée par les commentaires reçus dès que les journaleux parlent de Macron : «Vos réactions très violentes» contre Macron : La Voix du nord appelle ses lecteurs à la modération

Du jamais vu, de la haine, des insultes, « Macron démission » devenu un véritable refrain… Une antienne qui parcourt la France d’en-bas.

La Voix du Nord ne peut plus publier un article parlant de Macron sans que ce soit le grand défoulement, certains se disant même prêts à finir le travail qui aurait été envisagé par certains de l' »extrême-droite » ( nous n’y croyons pas, nous l’avons déjà dit ici, mais, par un paradoxal effet, les fake news de la presse macronienne donnent des idées au pecus vulgum, nom en latin des Sans-dents).

«Sous chaque article lié à son itinérance mémorielle dans la région, nous avons supprimé des dizaines de commentaires et d’insultes», explique la VDN, interpellant directement ses lecteurs. «Sur ce président que vous estimez « loin des Français », « ne favorisant que les riches »», détaille encore la VDN. Le journal n’a-t-il relevé que les commentaires les plus acceptables ? En dépit du caractère relativement courtois des exemples cités, le journal s’inquiète : «Le niveau de violence atteint ces derniers jours concernant le président est sans pareil. Chacun de ses actes engendre sur nos réseaux sociaux des centaines de commentaires, d’appels à la haine et à la violence».

Déplorant le succès du mot-dièse #MacronDémission, la VDN rapporte également que l’avalanche de commentaires menaçants a amené la rédaction à supprimer de Facebook un article consacré à l’arrestation de quatre personnes accusées de préparer un attentat contre Emmanuel Macron, le 10 novembre dernier. Certains lecteurs recommandaient de «finir le travail». «Rappelons au passage que ce type de propos est puni par la loi», conclut la VDN.

https://francais.rt.com/france/55399-vos-reactions-tres-violentes-contre-macron-la-voix-du-nord-appelle-moderation

Je crois que ce qui se passe est du jamais vu en France depuis la révolution de 1789.

Les libelles et satires à propos de Marie-Antoinette  avant 1789 étaient du même tabac. Bien plus qu’à propos de Louis XVI, certes considéré comme un pauvre cocu, un faible, voire un minable incompétent, mais délaissé dans les caricatures au profit de sa femme, « l’Autrichienne »…. En 2018, c’est encore pire puisque c’est le Président en personne qui s’en prend plein la figure.

Comme Macron Marie-Antoinette avait cristallisé la haine des Français, elle incarnait « le parti de l’étranger », l’arrogance, les dépenses folles sur le dos des Français, la nymphomanie… et la police de Louis XVI avait fort à faire pour rechercher, trouver et détruire les libelles, livrets, pamphlets, placards et autres affiches que l’on trouvait jusque dans les châteaux royaux.

Comme Macron, la reine est montrée physiquement, dans des postures qui n’ont rien de royal et par les mots et par les gravures :

Tout cela participe à la désacralisation de la monarchie, du pouvoir… et fait inexorablement penser à tout ce qui est reproché à Macron.

Avec une différence notable, c’est que cet imbécile se croyant au-dessus de tout et de tous a carrément offert de visu de quoi alimenter les caricatures et les persiflages… Et avec une certaine complaisance !

Il a également, de visu, offert de quoi alimenter la honte du Français, dirigé par un tel traître à la France, aux Blancs, à la juste mesure si prisée pendant le siècle de Louis XIV….

« Fils d’immigrés, noir et pédé » Que du bon goût à l’Elysée

En voilà un beau tee-shirt marquant l’amour de la France de Macron…

Et la photo de famille…

Quant à l’élégance, le goût de la France et de la beauté…

Comment voulez-vous que, instinctivement, le peuple de France, ne soit pas renvoyé plus de deux siècles en arrière et n’ait pas envie de sortir la guillotine ? Parce que, en sus des trahisons, Macron affame les Français, purement et simplement, en se payant ouvertement sa tête.

Cerise sur le gâteau, on n’oubliera pas Macron recevant Mamoudou à l’Elysée,  scène annoncée par Hollande au chevet de Theo. Ces deux photos montrent, à l’état pur, la préférence étrangère et même la préférence pour le délinquant devenue la règle. A Saint-Martin, Macron n’embrassait-il pas un ex-braqueur ayant récidivé après son passage ? « En même temps », à Paris, il envoyait promener un jeune horticulteur blanc demandant du boulot…

Trahis, méprisés, critiqués par leur représentant à l’étranger, les Français sont dans la rue, et, au moment où j’écris, nul ne sait où tout cela va nous mener…

En tout cas, nombre d’entre eux, dont je suis, brûlent de voir à nouveau la guillotine fonctionner en place de Grève.

Note aux lecteurs (royalistes et aux autres )

Il ne s’agit pas ici d’entamer une discussion sur le bien-fondé des critiques et reproches faits à Louis XVI et Marie-Antoinette, ils ont été particulièrement haïs, à tort ou à raison, et l’intérêt de la chose est le parallèle historique à faire avec Macron.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


26 thoughts on “Depuis Marie-Antoinette, nul n’a été aussi haï que Macron !

  1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    – » C’est la Voix du Nord qui tire la sonnette d’alarme, épouvantée par les commentaires reçus dès que les journaleux parlent de Macron : «Vos réactions très violentes» contre Macron : La Voix du nord appelle ses lecteurs à la modération « –

    Comme s’il se privait lui ! Chaque fois qu’il ouvre la bouche en France ou à l’étranger c’est pour casser du Français et la France.

    Comme disait l’un de nos grands « chefs d’État » :  » Casse-toi pov’con ! »

    En tout cas ce n’est pas à nous de partir mais à lui ;d’autant plus qu’il a une aversion pour la France et les Français. Idem pour tous ceux qui crient ou pensent qu’on est trop blancs, trop blonds, qu’on a les yeux trop clairs et que ça les rend malade ; cassez-vous là où c’est plus bronzé !

  2. Avatarclaude t.a.l

     » S’ils n’ont pas de pain, qu’ils mangent de la brioche !  » est une phrase qui a été attribuée à tort à Marie Antoinette.

    Maintenant, et là, c’est vrai, macron dit :

     » S’ils n’ont pas de quoi payer le plein, qu’ils achètent une voiture électrique ! « .

    1. Laurent PLaurent P

      Parallèle absolument EXCELLENT !
      Qui ferait un dessin promis à une rapide diffusion.
      RI7 est-elle disponible et inspirée par ce commentaire ?

  3. frejusienfrejusien

    Le maqueron va payer pour toutes les traîtrises de ses prédécesseurs, et pour les siennes qui ne sont pas de reste, accélérant la ruine du pays et se gavant sur le dos des gaulois illettrés et alcooliques,

    Demain, ça va chauffer pour ses fesses, je le vois bien serrer le cul devant l’incendie qui se propage

  4. PacoPaco

    Manier, l’injure et l’insulte est une façon, aussi, de s’exprimer ! Je la revendique, la pratique ! Croyant ET pratiquant !

  5. AvatarGAVIVA

    bon alors pour la polignac ce sera QUI?? benalla bellatar, brigitte tiens…..castaner…Hum hum, je pense toujours au FINAL, si bien que je les verrais BIEN tous en MME DE LAMBALLE, vu comme elle a fini, c’est préférable! D’ailleurs un des gusses de Monaco est un descendant de l' »amie de la reine », la comtesse JULES, la bien nommée…:)

  6. AvatarJ

    Le micron méprise ouvertement les Français. je ne vois pas pourquoi les journaleux de la VDN sont si surpris (en fait si, je sais évidemment, ce sont des merdias). Il y en a assez de se faire insulter, de subir des lois insensées, de payer encore et encore surtout pour des parasites qui détruisent notre pays. Il est temps de mettre un terme à tout ça.

  7. AvatarStéphane

    Macron ne peut s’en prendre qu’à lui même.
    Il a été élu grâce à un grand numéro d’acteur.
    Il s’est présenté face aux électeurs comme un sauveur, un réunificateur, un amoureux des français, un homme sincère et loyal.
    Et finalement, on le retrouve le regard lubrique devant des transgenres et des racailles.
    Chassez le naturel il revient au galop.
    S’il n’avait pas de solution il ne fallait pas dire le contraire.
    Et comme un ouvrier a toujours de mauvais outils, il met son incapacité à servir la France sur le dos des français qui ne lui permettraient pas de bien faire son travail.
    On peut pardonner des erreurs mais pas à un menteur et un tricheur.
    Il n’a qu’à pleurer sur son sort, c’est son problème à lui.

  8. AvatarBobbyFR94

    Je me demande juste une chose :

    Aurons-nous assez de lampadaires au vu du nombre de TRAÎTRES à pendre ?

    Je suis de ceux qui ne laisseront AUCUNE chance à ceux que je pourrai croiser quand ça va dériver !!!

    La HAINE que j ‘éprouve à l’égard du micron, de sa clique, du NAZISLAM, grandit de jour en jour !!!

  9. AvatarPravda

    Le tort de Louis XVI fût d’être trop mou. Il aurait dû ordonné à ses suisses de tirer sur la bougraille parisienne, dont les descendants nous font encore suer aujourd’hui. Je ne sais plus quel historien écrivait « les peuples sont impitoyables avec les souverains qui ne le sont pas ».
    Bon Macron joue l’inflexible, mais fera-t-il donner sa garde afro-salafiste ? Car s’il ordonne à l’armée, gendarmerie et police de tirer dans le tas, ceux « de souche » refuseront. Les 20% de bidasses musulmans en revanche s’en donneront à coeur joie. Et combien de radicalisés dans la police ?

  10. Avatarsitting bull

    il n y a pas de lois pour remplacer un président «mal aimé » ? un président qui n a plus la cote devrait tout simplement démissionner et si il refuse une loi devrait pouvoir le remplacer de force et l obliger a quitter l Elysée . quand un président n a plus que 10 % comme Macron celui ci devrait être forcé a quitter son poste

    1. AvatarTimur

      La 5e ripoublique a rendue les présidents indéboulonable, même s’ils perdent la majorité parlementaire, foirent les référendum, et sont moins populaires que la chaude-pisse.
      Il y a bien l’article 35 de la constitution,
      Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

      Mais vu qu’ils contrôlent tout, ils disent que le droit à l’insurrection est anticonstitutionnel, vu qu’il faudrait lancer l’insurrection par décret ou par voie législative. Or, aucun gouvernement ne décrétera l’insurrection contre soi-même. Les miracles de la démocratie en action…

  11. AvatarFantomas

    Si la France semble bien être en situation pré révolutionnaire, comparer la pintade et son pintadeau à marie-antoinette et Louis XVI n’est pas approprié. Les frasques de deux tourtereaux sont bien réelles. La méthode Macron c’est précisément la continuation de la politique maintenant plus que bicentenaire des loges. Nous assistons donc à un renversement, une sorte de contre-révolution.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      J’ai précisé qu’il n’était pas question ici de discuter du bien-fondé ou pas de la réputation de Marie-antoinette, nous comparons seulement le degré de haine qu’elle a suscitée avec celui suscité par Macron. Le reste est une autre histoire. Par ailleurs je ne suis pas d’accord avec vous mais ce sera l’occasion de s »étriper devant un bon verre à l’occasion.

  12. AvatarRévolution

    Macron c’est pire
    Macron c’est l’affameur du peuple !
    Macron doit démissionner et vite !
    Sinon « on  » ira le chercher !

  13. Avatarberger

    Comment un pays comme la France et un peuple comme les Français, peuvent -ils continuer à accepter l’imposture Macron ?

  14. AvatarLucien Kabois

    N’insultez pas Marie-Antoinette, s’il vous plaît. Toute la haine « capitalisée » par la Reine provenait de… fakes. Comparez plutôt Macron à Philippe-Égalité, qui fit le mariole jusqu’à ce qu’il finisse comme il aurait dû avoir commencé.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      on s’en fout, je l’ai expliqué lors du premier article, il s’agit de comparer le ressenti (qu’il soit juste ou pas, qu’il soit dû à des faits ou à des fakes ou pas ) du peuple, ressenti qui a mené à la révolution française. Personne ou presque ne connaît PHilippe Egalité. Il y a des légendes, des mythes, des ressentis qui ont la vie dure, et il faut pouvoir les utiliser pour faire comprendre ce qui se passe.

  15. AvatarLucien Kabois

    Dommage que l’esprit de finesse – d’une certaine manière – vous soit étranger, car l’un des procédés de crétinisation les plus avérés dont nous sommes les victimes, c’est justement l’amalgame : je parle du procédé qui consiste à utiliser des références qui marchent, même quand elles sont déplacées. C’est ainsi que l’on finit par employer le vocabulaire de l’ennemi parce que c’est le meilleur raccourci soi-disant pour recueillir le plus grand nombre d’adhesions. Pour raccourcir sa propre pensée, ou pour mettre en orbite de profonds malentendus, c’est en effet un moyen très efficace. Je n’en reste pas moins solidaire de votre combat et salue votre courage. Même si je ne partage pas toujours votre style, je vous soutiendrai néanmoins car votre engagement me paraît juste et… salutaire. Maintenant on peut toujours rêver que l’on puisse tirer les esprits vers plus de hauteur en remettant le sol mots à leur place. Comme il est pénible (pour prendre un exemple) d’entendre des démagogues traiter de « populistes » tous ceux qui s’efforcent comme vous le faites – par simple affinité avec le bon sens – de se mettre en travers de l’inversion qui gangrène les mœurs, le débat et pour finir les lois et les institutions ! Et comme il est encore plus pénible de voir ke mot de « populistes » repris par ceux-là même qui sont affublés de cette étiquette avec une intention péjorative et méprisante.

Comments are closed.