La musulmane plus propre que les autres femmes ? Pif, paf, poufiasses !


La musulmane plus propre que les autres femmes ? Pif, paf, poufiasses !

Pif, paf, poufiasses !

 

Pour l’iSSlam, l’Occident est peuplé de salopes…

Et leur mouquères sont toutes des Pénélopes !

Du con de leurs femmes, le foutre,

ne provient que de ces jean-foutre !

Mais nous en en sait trop sur leurs mœurs interlopes…

PACO. Capitaine de marie-salope*

*https://fr.wiktionary.org/wiki/marie-salope

18/11/2018.

http://www.fdesouche.com/1097501-selon-la-mosquee-as-salam-de-toulouse-la-femme-musulmane-est-la-femme-la-plus-propre-sur-terre-car-les-femmes-non-musulmanes-seraient-porteuses-du-sperme-de-2-a-3-hommes

Complément de Jean-Paul SAINT-MARC .
Des documents sont éliminés dont la vidéo de l’imam, mais il faut en garder les preuves…
J’ai récupéré cette image du Facebook ou Tweeter de la mosquée As-Salam de Toulouse d’un affichage qui semble avoir été supprimé.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Paco

C'est jamais que des mots tournés en écheveaux, des embrouillaminis parcourant le cerveau ! Mais c'est vrai ça vaut pas tripette, ces mots tirés à l'escopette, ce n'est pas du Verlaine et pas du Marivaux... PACO 2016.


20 thoughts on “La musulmane plus propre que les autres femmes ? Pif, paf, poufiasses !

  1. durandurand

    Elles seraient plus propre que les femmes non musulmanes , ça m’étonnerai , le muzz ou l’imam qui dit cela est un hypocrite et un fornicateur , la plus part des muzz femelles se font sodomisées tant qu’elles ne sont pas mariées pour garder leurs virginités .la grande majorité de ces femmes ou jeunes femmes ne sont pas des saintes ni-touches .

    1. Leresitant

      Pas plus salope qu »une femme voilée, …. par expérience…….il faut commencer par bien la savonner ….

  2. GAVIVA

    Ca me rapelle une fois de plus le collège, quand certaines « trop stylées » dégageaient une odeur de crasse de chatte. Mais vos billets d’humeur me mettent quand même de bonne humeur, ça stimule la mémoire y’a pas a dire 😉

  3. Charles Martel 02

    Tu parles, quand on sait que les muzz se tapent des chèvres, on devine aisément quel genre de « fumet » les excite….

  4. Hollender

    Allez vous promener dans les pays du golfe, dans les gigantesques centres commerciaux…… Les femmes maquillées comme des actrices porno d’hollywood portent le petit voile et la habaya noire.
    Quand elles croisent un étranger la fameuse habaya s’entrouvre par miracle et laisse entrevoir des jolies cuisses sous un mini jupe.
    Très bientôt je vous ferai cadeau d’un petit article sur les nuits de Ryad, capitale de l’Arabie saoudite

    1. Amélie Poulain

      Hollender, je ne suis pas allée en Arabie Saoudite (heureusement, je suis une femme…) mais cela me rappelle un spectacle dans une rue en ville bien en France où une femme complètement voilée, mais avec un ensemble en voile plutôt transparent, ressemblant à ce que nous appellerions ici un « déshabillé »,marchait do-dinant des hanches..

      Tout le monde la regardait, elle avait la tête haute et le regard séducteur… et je dois reconnaître qu’elle était très sexy et que l’ensemble était joli )elle était « visiblement » bien faite).

      Une séductrice sans aucun doute pour les regards masculins.

  5. sitting bull

    l été passé j étais dans un grand magasin et devant moi une musulmane bâchée puait comme un bouc ..il faisait 30 degrés au moins , vu la chaleur et sa burka je ne vous raconte pas l odeur j ai failli vomir , ( Christine je t ai envoyé un mail il y a 2 jours avec 5 pages sur l histoire des sioux a publier sur résistance républicaine , les a tu reçus )

      1. katastrov

        La femme arabe n’est pas une mousmé mais une mouquère. Y a rien à expliquer il suffit d’ouvrir un dico.
        Mousmé : Fille japonaise dans le sens filiale.
        Mouquère : femme maghrébine.

  6. Adalbert le Grand

    Travadja la moukère, et certainement pas la « mousmé », du japonais « musume », « fille » (dans le sens tout à fait anodin de « fille de untel »)

    Terme popularisé par Pierre Loti dans ses romans japonisants, en particulier « Madame Chrysantème ». D’où la connotation péjorative prise ensuite: mousmé est devenu synonyme de prostituée (confusion avec la geisha, qui d’ailleurs n’est pas non plus une prostituée), puis désignait dans les années 30 une fille facile, une maîtresse sans plus aucun rapport avec le Japon (« il est venu avec sa mousmé »). .

    Au Maghreb, c’est la moukère.
    https://www.youtube.com/watch?v=NwXguCcXixQ

    A noter que cela vient de l’espagnol mujer, lui-même issu du latin mulier, probablement par l’intermédiaire des juifs maranes émigrés au Maghreb.

    La confusion entre les deux est ancienne, et mousmé a été couramment employé à tort dans bien des films, des romans ou simplement des conversations pour désigner une femme arabe.

Comments are closed.