Est-ce un hasard si le maléfique « Pacte des migrations » va être signé au Maroc, pays musulman ?


Est-ce un hasard si le maléfique « Pacte des migrations » va être signé au Maroc, pays musulman  ?

Merci beaucoup Antiislam pour avoir partagé cet article :

http://resistancerepublicaine.eu/2018/11/18/il-y-a-une-ideologie-communiste-dans-linfame-pacte-sur-les-migrations-que-macron-sapprete-a-signer/

L’analyse de Jean-Louis Harouel est éclairante mais incomplète car il y a des symboles importants à propos de ce texte :
signature au Maroc, pays islamique. Pas un hasard…
l’usage du mot pacte pour désigner ce qui n’est même pas un traité.

En droit, pacte = contrat = convention = traité, pas de différence autre que verbale entre ces mots.Traité est plus réservé aux contrats entre Etats, même si en droit des sociétés, on parle couramment aussi de « traité de fusion ».
Quant à « pacte », on l’emploie pour des conventions moralement connotées. On n’est pas loin du « pacte avec le diable » en terme de nuance de sens.

On prohibe les « pactes sur succession future » car on craint une menace pour la vie de la personne dont la succession est concernée.
Le « PACS » (pacte de solidarité) octroyait un statut à des couples que la morale religieuse réprouve. L’usage du mot « pacte » n’était pas consensuel car il impliquait la notion de mal. Le PACS était un pis-aller pour éviter l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, alors même qu’institution civile, le mariage n’a pas de rapport avec le bien ou le mal, ni avec la morale religieuse. Le bâtard « PACS » n’avait donc aucune raison d’être et il est regrettable qu’il n’ait pas été abrogé. Il fallait soit proposer le mariage pour tous, soit ne rien proposer, il n’y avait pas de solution intermédiaire satisfaisante (la plupart du temps, les différences entre PACS et mariage étaient minimes et le « PACS » n’avait pas et n’a toujours pas d’âme, pas de logique propre en tant qu’institution de droit civil…).

Ici l’usage du mot « pacte » implique donc l’idée de mal, au moins inconsciemment, de la part des initiateurs du projet. Le « pacte sur les migrations » a été conçu de façon maléfique, c’est la seule raison qui semble se présenter pour expliquer qu’il n’ait pas été question de « traité » voire « convention » (le mot le plus générique, « le contrat » étant plutôt réservé aux personnes publiques et privées en droit interne et aux personnes privées ou publiques autre que l’Etat en droit international).

En histoire du droit, puisque JL Harouel est historien du droit, le mot « pacte » en droit romain désignait exclusivement des clauses adjointes à des contrats très rigides, conformément aux conceptions romaines en la matière. Il recevait une acception purement technique, sans connotation morale. Il n’en va plus de même dans le droit contemporain. Cet aspect du droit romain est resté sans postérité.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

"On ne peut vivre agréablement si l'on ne vit avec prudence, honnêteté et justice" (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu'en renforçant le principe de précaution.


11 thoughts on “Est-ce un hasard si le maléfique « Pacte des migrations » va être signé au Maroc, pays musulman ?

  1. clairement

    Le siège de l’ISESCO est à RABAT

    MACRON nous vend.

    Il applique strictement les accords signés par l’Association Parlementaire pour la Coopération Euros Arabe.

    C’est un lâche et un TRAITRE

  2. Machinchose

    «  »Dans l’Ain, un élu municipal de Bourg-en-Bresse a été victime d' »une violente agression » alors qu’il se rendait au supermarché avec son compagnon. Le couple a été sorti de la voiture, insulté et frappé. La voiture a été dégradée. Une plainte a été déposée.

    -Dans l’Aisne, une conductrice voilée s’est vue « retirer son voile », selon le Courrier picard. Plusieurs individus ont d’abord mis leurs gilets jaunes sur leurs têtes « pour mimer le voile islamique, insulter l’automobiliste et lui faire des grimaces de singe ».L’organisateur local de la manifestation s’est dit scandalisé par cet événement.

    -À Cognac (Charente), une automobiliste automobiliste noire a été la cible de violents propos racistes. Devant ses enfants, la jeune femme a reçu une bordée d’injures: « Retourne chez toi, retourne dans ton pays », « Dégage » ou encore « Casse-toi pouffiasse ! » ou encore « L’histoire des Noirs, on ne veut plus entendre parler de ça ! ».

    xxx

    c’est dégueulasse de donner une telle publicité a des incidents inévitables et sans discussion mineurs!!

    les eniemes gouvernements ont tout fait depuis 40 ans pour y pousser les Français a force de nous bourrer le mou , nous saouler, avec les multicul, les diversitudes, les « nousometousségo », les indulgences envers les envahisseurs et tout et tout….
    ce n’ est qu un début de la cocotte qui enfin commence a evacuer la vapeur, vous entendez :
    PCHCHCHCHchchchchchchchch

    ça risque de imploser…

    ces bobonobos devraient trés vite se rendre compte que ce sont leurs propres exces qui ont poussé le Français a devenir teigneux

    Eh! que voulez vous! quand je lis que 40% des SDF sont des femmes, hé bien je n’ hésiterais pas une seconde a virer tous les « migrants mi petits » de ces hotels ou ils se gobergent et insultent les gilets français de toutes couleurs, moi compris!!
    mais eux ils n’ ont toujours rien compris!

    un seul mot d’ ordre ne va plus tarder a gronder

    LES FRANCAIS D ABORD !!

    MACRON DEHORS !!

    1. frejusien

      Tous ces « incidents mineurs » montrent que les gilets jaunes connaissent l’origine du problème, et savent pourquoi le gvt les pressent comme des citrons

  3. Amélie Poulain

    Oui je n’en suis pas étonnées, j’avais trouvé, sans pouvoir encore préciser mon intuition, assez bizarre l’invitation récente de Macron au Maroc à Tanger pour inaugurer le TGV.

    C’est fait, le puzzle se complète ! Ils s’entendent bien apparemment.
     »
    Mohammed VI et Macron à Tanger pour inaugurer le premier TGV d’Afrique »

    https://www.france24.com/fr/20181115-maroc-mohammed-vi-macron-inauguration-premier-tgv-afrique-tanger-rabat

  4. Fomalo

    Merci beaucoup à Maxime pour le rappel de ce point capital.Je ne comprends pas pourquoi, à l’aune de tous les sondages depuis l’été concernant l’immigration (+/- 72% des français interrogés CONTRE l’afflux de ces immigrés) 300 euros grosso modo en plus d’essence par an en supplément ,leur paraisse un motif de colère supérieur à celui du montant des autres taxes et impôts notamment en gaz, mutuelles, assurances, impôts fonciers ou T H plus coût des hébergements, formations, nuisances et destructions diverses urbaines ou rurales desdits clandestins « migrants ». Après les Gilets jaunes, quoi? Ah..!! On a peur de la « Justice » et de ses pompes??

  5. frejusien

    Tous les gilets jaunes s’accordent à dire que c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, il y a tellement de revendications quand on les écoute sur les barrières, le prix de l’essence est juste le point de cristallisation,

    Ils demandent à être reçus par micron ou philippe, tant qu’ils ne seront reconnus, le mouvement va continuer, samedi tous à Paris !

    1. Keren

      A mon sens, ce serait dommage que les vampires qui nous gouvernent reçoivent une délégation, ils la leur feront à l’envers comme en 2013, en faisant quelques promesses et en proposant quelques rabais. Puis un crevard de politicien va s’arranger pour phagocyter le mouvement.
      Quoique les bonnets rouge c’était y a 5 ans et ne concernait que les seuls bretons, la situation a bien empirée, et là c’est tout les sans-dents qui se sont levés.

Comments are closed.