Avec nos flics dans la rue mardi : les juges laissent en liberté les agresseurs d’un policier ! [MAJ]


Avec nos flics dans la rue mardi : les juges laissent en liberté les agresseurs d’un policier ! [MAJ]
MAJ du 19 novembre, l’appel à manifester ne concernerait que Toulon, hélas… et non le reste de la France. Je ne sais à quoi ça sert…
Les faits :

Le premier novembre, après une nuit passée à la BAC de Toulon, à 5 heures du matin un policier d’une quarantaine d’années en civil se gare devant chez lui à Hyères. Il fume une cigarette sur le pas de la porte, quand il entend du bruit dans la rue, 2 racailles sont en train de cambrioler sa voiture. Il intervient, les 2 cambrioleurs réussissent à s’enfuir, l’un d’entre eux laisse tomber son téléphone portable et sa carte d’identité.

Ils reviennent quelques minutes après avec une dizaine d’autres doux agneaux armés de barres de fer, disent au policier qu’ils l’ont reconnu, qu’ils veulent la carte d’identité et le téléphone, le rouent de coups et le menacent ainsi que sa femme qui est sortie : « Maintenant on sait où tu habites« . Le policier est blessé aux côtes, 5 jours d’ITT…
Voir l’article que nous avions publié lors de l’affaire :
La suite est effarante :
Le policier est placé sous protection, les 2 agresseurs de 16 et 17 ans sont placés en détention provisoire  par le juge des libertés et de la détention… Ils font appel et bingo, la Cour d’appel d’Aix en Provence vient de prononcer leur mise en liberté ! 

Certes, ils restent mis en examen pour «violences sans ITT sur personne dépositaire de l’autorité publique, menaces de mort, menaces de commettre des crimes et délits, dégradation volontaire d’un véhicule», mais ils sont libres comme l’air, avec juste un contrôle judiciaire… Qu’est-ce qu’ils doivent se marrer, les voyous, et leur bande… 

Ils savent que le policier et sa femme vivent à présent dans la hantise de l’agression, qu’ils vont devoir déménager, peut-être même que le policier sera muté dans un autre département, dans une autre région… Et tant pis pour leurs choix de vie, leurs enfants s’ils en ont, le métier de madame, les études de ces derniers… Toute une famille dans l’angoisse et dans le grand déménagement en pleine année scolaire.

Parce que les juges ne font  pas leur boulot mais aussi parce que le pouvoir politique ne fait rien, se couche devant les malfrats, refuse de passer le Kärscher et se couche, de peur d’être accusé de racisme, de peur des émeutes…

La Cour d’appel d’Aix vient d’envoyer 2 messages très forts aux racailles qui pullulent chez nous :

Aux racailles : vous pouvez tabasser et menacer  les policiers, ce n’est pas bien grave.

Aux policiers : vous êtes des moins que rien, vous méritez d’être roués de coups, c’est votre faute, vous n’avez qu’à faire un autre métier.

Bien entendu, le fait que ce soit des mineurs a sans doute joué dans la décision… Merci Taubira et Belloubet qui considèrent que des mineurs agissant comme de vieux malfrats sont de jeunes anges à tenir loin de la prison afin qu’ils ne soient pas davantage pervertis.

Des gens capables, en quelques minutes, de rameuter, à 5 heures du matin, une dizaine de mecs armés de barres de fer pour se faire un policier, des perdreaux de l’année ? Vraiment ?

Les politiques jouent les faux-culs, Castaner tweete à tour de bras, histoire d’avoir l’air… mais, comme le chante Jacques Brel, il n’a pas l’air du tout… Il est complice, il encourage, et lui et toute la secte macroniste continuent d’ouvrir grand les portes de la France aux racailles en tous genres.

Alors oui, soutenons le mouvement des policiers mardi. Que tous ceux qui le peuvent aillent les soutenir à midi devant le Tribunal de Grande Instance de leur domicile. C’est bien le moins que l’on puisse faire. Le sort de nos policiers, les verdicts iniques de juges du mur des cons et l’infâme préférence étrangère de nos politiques le justifient amplement.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.

Articles du même thême

15 thoughts on “Avec nos flics dans la rue mardi : les juges laissent en liberté les agresseurs d’un policier ! [MAJ]

  1. Jean marie

    Quel honte…je suis écoeuré par la justice et institutions pourries de ce pays…ce policier de la bac qui fait un boulot remarquable , pour assurer notre sécurité , doit être mis sous protection…et la putain de racailles qui l’ont agressé est libre ,.on ne peut continuer dans cette dérive..le modeste peuple que nous sommes doit réagir et non seulement soutenir les forces de l’ordre , mais prendre des représailles…pour chaque policier , gendarme agressé 10 racailles neutralisées…les forces de l’ordre ne pourront jamais ce défendre correctement avec les lâches dégénérés dirigeants de ce pays…mais le peuple peut les aider. Dans cette guerre….car il s’agit bien d’une guerre..et que dire de ces minables médias de ce pays qui préfèrent mépriser les forces de ordre ,soutenir les racailles , plutôt que les soutenir..heure du jugement de tous ces traites est proche…

    1. Bruno Jarczyk

      Beaucoup de policiers n’attendent que celà….j’en sais quelque chose,mais,seule une révolution,oui,je dis bien,une révolution,c’est a dire,un changement radical de gouvernance dans ce pays peut anéantir le sentiment d’insécurité et d’impuissance d’une part et celui d’impunité d’autre part. Tous les citoyens de ce pays devront se mobiliser et même au delà puisque,une bonne partie des ficelles sont tirées depuis Bruxelles. Le 17, novembre n’était qu’un coup de semonce… Et les traîtres qui gouvernent ce pays avec tous les laquais a leurs bottes devront débarrasser le plancher,d’une manière ou d’une autre; un soulèvement populaire ne se déclare pas en Préfecture …!

  2. Bruno Jarczyk

    Beaucoup de policiers n’attendent que celà….j’en sais quelque chose,mais,seule une révolution,oui,je dis bien,une révolution,c’est a dire,un changement radical de gouvernance dans ce pays peut anéantir le sentiment d’insécurité et d’impuissance d’une part et celui d’impunité d’autre part. Tous les citoyens de ce pays devront se mobiliser et même au delà puisque,une bonne partie des ficelles sont tirées depuis Bruxelles. Le 17, novembre n’était qu’un coup de semonce… Et les traîtres qui gouvernent ce pays avec tous les laquais a leurs bottes devront débarrasser le plancher,d’une manière ou d’une autre; un soulèvement populaire ne se déclare pas en Préfecture …!

  3. Charles Martel 02

    Hé oui c’est ça qu’est devenue la France, le royaume des racailles et ordures en tous genres et le » sans dents » qui bosse n’est là que pour entretenir et servir de gibier à tout ce tas de merde.. Macron et sa bandes de dhimmis DEHORS!!!!

  4. ROGER

    NON !!! à chaque manifestation pacifique, les flics se sentent forts et menacent facilement les gens, font des interventions musclées sans aucune considération pour les personnes fragilisées ( personnes âgées, handicapées, femmes ….).
    Ils sont moins fiers devant la racaille car là les coups sont dans les deux sens et en plus ceux là sont défendus par le gouvernement.
    On voit comment ils réagissent avec les gilets jaunes. Dieu sait que je n’aime pas les racailles ( les nôtres et ceux que macron nous importe et nous impose ) mais je ne lèverai pas le petit doigt pour un flic en danger (il faut choisir son camp) . Moi quand mon supérieur hiérarchique à tort ou devient trop con, je prend le risque de perdre mon emploi en le recadrant avec beaucoup de fermeté. Je dis cela car beaucoup pensent ( en parlant des flics ) ils sont obligés d’obéir aux ordres pour ne pas perdre leurs emplois ( on est tous dans le même cas, mais on ne peut pas se laisser faire sinon c’est l’esclavage pour tous ceux qui subissent un patron ( ça fait du monde ).

    1. denise

      je ne suis pas de votre avis ! oui chacun risque son emploi en se rebellant mais la police est un métier du service public, voir plus puisqu’ils ont autorité, ce qui apporte des risques supplémentaires comme celui de ne pas être embauché dans le service public quel qu’il soit par la suite . Et quand on lit le cas de Mr Jallamion qui a tout perdu semble t il , c’est un risque important ! lui seul peut en parler ici ! Je ne sais ce qui s’est passé pour les gilets jaunes, je’ les ai trouvé bienveillants , en ce qui me concerne , c’est aussi ce que j’ai lu en d’autres endroits ! maintenant il y a des brebis galeuses ; et de toutes façons la police est là pour nous protéger à certains moments, à d’autres elle obéit aux ordres en effet, sinon elle ne s’appellerait pas Police ; nous sommes à un moment compliqué , eux aussi , les suicides témoignent de la complexité de leur tâche, et comme ils ne peuvent se rebeller, il faut peut être aider .. il pourrait alors, qui sait , se passer quelque chose ..je n’attend pas d’eux de la commisération, juste qu’ils puissent faire leur travail ..

    2. TEMPLIERTEMPLIER

      ROGER BONSOIR…
      pas d accord avec vous…
      si je dois périr pour sauver la peau d un policier,ou d un gendarme,ou d un pompier…
      JE L ACCEPTE DE BONNE GRACE….
      C EST TOUT….

  5. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Castagner montre des muscles contre les Gilets Jaunes mais contre les sauvageons qui agressent, violent, tuent, dealent, contre les territoires perdus de la république, ses muscles fondent comme neige au soleil.

    Quant aux CRS qui ont envoyé du gaz lacrymogène contre les Gilets Jaunes pacifiques (Béziers, barrage de l’autoroute dans le sens nord sud et probablement en d’autres lieux), je m’interroge sur leur capacité à défendre dans leur globalité, le cas échéant, le peuple contre la racaille installée confortablement au sein du gouvernement qui jouit des prébendes en toute impunité.

  6. frejusien

    Que les flics commencent par se défendre aux-mêmes et qu’ils donnent le ton,

    tant qu’ils garderont le cul entre deux chaises, càd qu’ils obéiront aveuglément aux ordres du micron contre la population, il n’est pas question que j’aille les soutenir,
    Pour l’instant, toute notre attention doit rester concentrée sur le mouvement des gilets jaunes, pour que le mouvement ne s’éteigne pas comme un feu de paille, il faut faire monter la mayonnaise

  7. Jean marie

    Roger…cet votre droit..de ne pas lever un doigt pour sauver un flic..chaque patriote assume sa façon être…dans ma vie j’ai eu comme beaucoup de gens des pv, ou contrôles musclés et j’en garde aucune haine envers les policiers ou gendarmes qui son intervenu , dans la vie faut assumer ces propres infractions. Moi je n’hésiterai pas à secourir un flic comme tout autre citoyen agressé… d’ailleurs je l’ai déjà fait chez moi à Bastia ou un policier hors service avec son épouse était en difficulté avec deux racailles ce qui a permis leur neutralisation dans attente des renforts.

  8. Machinchose

    un « policier » envoie une giclée de gaz a un gilet jaune

    un « gilet jaune » envoie un pain au « policier »

    on est quitTes ?? non ?

    je ne connais rien aux syndicats policiers, je ne sais qu une chose, leur sécu et leur mutuelle c’est « INTERIALE »….un truc ou tu es servi le premier quand tu n’ as besoin de rien….surtout quand tu n’ adhères pas a leur mutuelle et que tu n’ en a pas besoin….Et que seul le coté sécu obligatoire t’ intéresse..

    combien de syndicats ? quelles obédiences ? quel positionnement politique ?

  9. Machinchose

    ah! oui!

    va donc faire ça dans l’ un des shitholes d’ ou viennent ces clébards hargneux, eux ou leurs parents
    menacer aussi explicitement un flic…..put1, le « contrevenant » il y a 90% de chance qu il ne puisse plus jamais marcher sans chaise roulante ou deux béquilles a minima

    raison pour laquelle ils se défoulent chez nous

    les drouhadelome, la ligue de protection des cafards, le dignité humaine, le respect des Voleurs, le réinsertion des désincarcérés, etc etc ……

    a quand la pendaison aux reverbères, la Roue, les fourches pas trés bullaires ,le pilori, le gibet, et la pauvre Veuve abandonnée depuis 40 ans!
    pourtant ce ne sont pas les amants potes en cielqui manquent!

    mettez vous bien ça dans le crâne: ces « populations » ne respecteront et ne craindront que ces chatiments
    le reste ça leur dilate la rate !! 😆

  10. Joël

    Ces magistrats devraient être révoqués dans les 24h et, redevenus simples citoyens, être mis en examen pour complicité.

  11. Michel

    Les juges sont ce qu’ils sont, mais vous oubliez que les flics sont aussi des complices actifs de l’anti-France.
    Je n’irai pas les soutenir. Certainement pas.

Comments are closed.