Ne remplacez surtout pas le diesel par l’essence !


Ne remplacez surtout pas le diesel par l’essence !

J’avais lu quelques messages d’automobilistes diésélistes récemment convertis à l’essence, après avoir cédé à la pression gouvernementale et médiatique anti-diesel, qui faisaient part de leur déconvenue, avec le sentiment de s’être  fait empapaouter dans les grandes largeurs.

On les comprend quand on lit l’excellent dossier paru sur Auto-Plus, ce jour.

L’incitation à acheter une voiture essence est une véritable escroquerie, dans la mesure où le surcoût à l’usage est totalement passé sous silence par les autorités ou les constructeurs.

En taxant outrageusement le gasoil, en accusant les véhicules diesel de tous les maux et en leur interdisant de circuler en ville, le gouvernement a fait peur à de nombreux  usagers qui ont vu leur salut dans l’essence.

Moyennant quoi, les ventes de voitures diesel se sont effondrées, représentant le tiers des ventes aujourd’hui contre 70 % il y a quelques années. On s’achemine vers 75 % de ventes essence.

Très mauvaise pioche !

Car non seulement la facture carburant explose, mais la pollution aussi !

Quand tout va bien, circulation fluide, trajet pas trop court et moteur chaud, le moteur essence fait le job. Il consomme 1 à 2 litres de plus qu’un diesel, mais c’est le prix à payer quand on croit participer au sauvetage de la planète !

Mais dès qu’on utilise un véhicule essence pour de petits trajets, donc moteur froid, et que les bouchons sont de la partie, c’est la cata.

La consommation s’envole avec des augmentations allant de 3 à 6 litres de plus aux 100 km !

« La petite citadine essence de 80-100 cv revient plus cher à la pompe que le SUV de 130 cv ! Et elle pollue bien plus, crachant davantage de CO2 et de particules, puisque les moteurs essence actuels n’ont pas de FAP (filtre à particules).

Pour un trajet court, départ à froid, avec embouteillages, les mesures d’Auto-Plus donnent une surconsommation de 55 % ! On passe, pour une citadine de 6,3 litres à 10,6 litres aux 100 km (+ 68 %).

Or, c’est quand on va au travail qu’on roule dans les bouchons !

Le moteur diesel subit aussi les effets des courts trajets, du départ à froid et des embouteillages, mais dans une moindre mesure et sa consommation standard est moindre.

Exemple, voiture essence de 130 cv, trajet court, départ à froid et embouteillages sévères. On passe de 7,6 litres (conditions standard)  à 12 litres aux 100 km.

Même véhicule en diesel, même puissance. On passe de 6,1 litres à 9,2 litres aux 100 km.

Soit un écart de 4 à 5 euros aux 100 km entre les deux motorisations. En un an, ça commence à chiffrer !

En conclusion, à puissance égale, les moteurs essence sont toujours plus voraces et donc plus polluants que les moteurs diesel. C’est tout le contraire du discours ambiant.

J’ajoute que selon l’Agence internationale de l’énergie, la France est responsable de 0,9 % des émissions de CO2  de la planète chaque année.

Elle est le meilleur élève d’Europe, grâce au nucléaire que les écolos veulent liquider.

Elle pollue deux fois moins que l’Allemagne, quatre fois moins que le Japon, 17 fois moins que les États-Unis et 31 fois moins que la Chine.

Et si on compare les niveaux de pollution par habitant, le classement ne change pas.

Par conséquent, le harcèlement contre les usagers diésélistes n’a d’autre but que de faire rentrer des milliards dans les caisses de l’État, totalement ruiné et qui ne sait plus comment payer la facture démentielle de l’immigration qui engloutit toute l’énergie du pays.

On va bientôt travailler uniquement pour financer l’immigration.

Rappelons qu’un mineur isolé coûte chaque année l’équivalent de 30 fois le salaire médian de 1 700 euros ! Le crash est au bout de la route.

Quand les citoyens auront compris cette évidence, ils voteront pour des leaders qui les protègent et non pas pour un Macron qui les condamne à la ruine  et sacrifie l’avenir des générations futures.

https://ripostelaique.com/ne-remplacez-surtout-pas-le-diesel-par-lessence.html

 

Voir en complément notre article sur la prétendue nocivité du CO2

http://resistancerepublicaine.eu/2018/11/16/le-co2-na-rien-a-voir-avec-le-rechauffement-climatique/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




14 thoughts on “Ne remplacez surtout pas le diesel par l’essence !

  1. Alexcendre 62

    Là aussi je suis totalement d’accord avec cet article , n’oublions au passage de compter le cout important du changement de véhicule , en gardant son véhicule ancien avec cette somme on peut acheter du carburant pendant plusieurs années . Le faux problème de ne plus pouvoir aller en centre ville avec un véhicule dit polluant mais en s’en fout ! il n’y a plus rien hormis des agences bancaires ou d’assurances , des marchands de téléphones , et des marchands de biens , parfois un marchande lunettes . Personnellement rien ne me manque il y a des mois et dés mois que je n’y met plus les pieds .

  2. Böing

    Et au final, que va-t-on faire des excédents de fuel ou de gasoil (même produit)?
    Les bouffer en salade?
    En effet il faut savoir ce que tout le monde a oublié: en raffinerie il sort des colonnes de cracking et autres une proportion à peu près constante des différents carburants des plus lourds aux plus légers.
    Même si par des artifices il est possible de réduire un peu la proportion de gasoil (=fuel oil domestique) produite il en demeurera toujours une masse importante dont on fera quoi?
    L’exporter en Afrique peut-être avec nos vieux diesels.
    Génial le Macron , il creuse un trou pour en boucher un autre!

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Raffinage_du_p%C3%A9trole

    «  » » » » » » » » » » » » » » » Les proportions moyennes produites pour 1 baril (158,97 l) de brut sont les suivantes :
    [réf. nécessaire]
    Produits Quantités en litres
    Carburants 73,8
    Gazole et mazout léger (fioul domestique) 34,8
    Kérosène (carburéacteur pour l’aviation) 15,8
    Mazout lourd 8,7
    Gaz de pétrole du raffinage 7,2
    Autres gaz (éthane, propane, butane) 7,2
    Coke 6,8
    Asphalte 4,9
    Bases pour la pétrochimie 4,5
    Lubrifiants 1,9
    Kérosène (ou pétrole lampant) 0,7
    Autres (cires, graisses) 1,1 «  » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »

  3. palimola

    Perso j’ai un diesel ( ancien ) de 50000 km et il est hors de question que j’en change ! leurs bagnoles bourrées d’électronique a tel point que bientôt les réparations devront être effectuées par la NASA ils peuvent se les carrer là ou je pense ! Et quoi qu’ils en disent elles polluent quand même , de plus les diesels repris moitié prix par les concessionnaires lors de la vente de l’une de ces merdes continueront a rouler ailleurs (afrique en particulier ) , vous ne pensez quand même pas qu’ils vont les broyer alors qu’ils les ont payées !

  4. La moutarde me monte au nez

    Essence, diesel, électrique, tout cela est un leure.
    On voudrait nous faire croire que la vertu des automobilistes français assainirait l’air de la planète?
    La France représente les 1/500 eme de la superficie de la planète.
    Il y a 60.000 cargos qui sillonne les mers, dont 400 à proximité de nos côtes chaque jour.
    Un seul cargo pollué comme 50.000.000 de voitures.
    Il y a 37.000.000 vols d’avion par an dans le monde.
    Un décollage chaque seconde.
    Un avion de ligne consomme 900 litres de kérosène au 100km..
    Si tout le monde passe à l’electrique, combien faudra-t-il de centrales?
    Si on remplace les centrales nucléaires par des éoliennes, où les mettrons nous? Sachant que selon les experts il en faut entre 1000 et 7000 pour remplacer une centrale, lorsqu’il y a du vent.
    Combien de panneaux solaires ? Sachant qu’a travers la traînée d’un avion la temperature solaire baisse de deux degrés.
    Et le méthane dégagé les cent quarante cinq milliards d’animaux de boucherie que nous consommons chaque année.
    Bien sûr qu’il y a un problème pour la planète, mais ce n’est pas l’automobiliste français tout seul qui en est responsable et qui peut le résoudre.
    Le problème est mondial, il ne peut se résoudre que par une adhésion mondiale.
    Réduction de la natalité à deux ou trois enfants maximum par foyer.
    Réduction de la consommation mondiale de viande.
    Productions et consommations locales.
    Arrêt des déforestations.
    Extension des toitures végétales.
    Etc…
    Et surtout recherche et développement de moyens de propulsions non polluants.( moteurs à eau, à air comprimé, adaptation aux cargos des propulsions nucléaires militaires, toutes les pistes sont bonnes a étudier)

  5. Philippe RAI

    Tout cela est vrai, cependant à moyen terme les diésels récent supportent très mal les petits trajets. Il s’encrassent et comme ils ne roulent pas suffisamment longtemps les cycles de régénération ne peuvent pas se faire, ou très mal, et là les réparations coûtent cher.

  6. Charles Martel 02

    Analyse excellente. Tout est dit ici… Ce haro contre le diesel n’a pour unique but que celui de nous entuber et de remplir les caisses sans fond de l’état. Et je fais le pari que si on continue comme ça dans quelques années ces mêmes salopards aidés par quelques écolos hystériques viendront nous dire que l’électrique et le moteurs essence c’est la cata, que ça pollue, et que pour protéger notre santé ils vont nous mettre des taxes sur l’essence sans plomb et sur les kwatts nécessaires a recharger les batterie. On est gouvernés par des ordures, des menteurs professionnels et des entubeurs de première.. Il est grand temps de mettre les bons bulletins de vote dans les urnes!!

  7. Charles Martel 02

    D’autant que si la demande en gasoil diminue du fait du remplacement des véhicules diesel par des véhicules essence, hybrides ou électriques, la loi de l’offre et de la demande devrait entrainer une baisse du prix du gasoil, enfin si nos ordures de politicards ne compensent pas cette baisse mécanique par une augmentation des taxes (seule chose qu’ils savent faire)

  8. J

    J’ai été obligée récemment d’acheter une voiture (une 108). J’aurais aimé un diesel, mais toutes les petites voitures sont uniquement essence. Pourtant, la 108 est une évolution de la 106 qui existait en diesel avant.

  9. Machinchose

    « Rappelons qu’un mineur isolé coûte chaque année l’équivalent de 30 fois le salaire médian de 1 700 euros ! Le crash est au bout de la route. »

    Tin!j’ y comprend que dalle
    j’ ai simplement pensé que ce serait grand temps de trouver un moteur qui fonctionne au migrant mineur isolé (en remplacement de l’ essence) et au migrant adulte (en remplacement du diesel)

  10. joel dubus

    j’ai été obligé de changer ma voiture diesel de 17 ans car je suis tombé en panne et trop de réparation à venir … du coup j’ai acheté une petite essence neuve de 4 ch la plus simple possible, presque pas d’électronique même pas les vitres électriques … j’ai eu le droit au 2 000 € … je roule principalement le week-end 350kms, pour me rendre à ma maison de campagne que je rénove, travaillant sur place j’ai la chance de ne pas rouler en ville …
    avec un plein de 50L je fais 850kms jusqu’à la réserve mais je roule vraiment à l’économie, pour le moment je dépasse rarement les 120 et je ne pousse pas mes rapports … je consomme un peu plus que ma vieille diesel …

  11. Dorylée

    Avec mon vieil ESPACE turbo diesel, je faisais le plein à BREST et je descendais jusqu’à BIELSA, en Espagne où je refaisais le plein à prix réduit puisque ni Hollandouille ni Micron ne sévissent en Espagne, donc leur fiscalité confiscatoire non plus. Mais en plus, comme c’était un ancien système diesel, je faisais le plein avec 50% d’huile de friture surfiltrée que je récupérais chez des amis restaurateurs : je payais donc mon litre de carburant 0,53€. CQFD. Ne jouez pas à cela avec les moteurs HDI ou équivalents car les injecteurs piézoélectriques détestent l’humidité. Si cous avez un vieux  » turbo mazout  » je peux vous expliquer comment faire pour  » rouler à l’huile de frites « 

Comments are closed.