Modification de la constitution : Julien Aubert ( LR ) amateur, manipulateur ou imposteur ?


Modification de la constitution : Julien Aubert ( LR )  amateur, manipulateur ou imposteur ?

Julien Aubert est l’invité à la mode sur tous les plateaux de télé… Dans son livret tricolore sur les islams de France (pourquoi les islam ?) il propose d’interdire le voile des mineures dans la rue et une absurde modification de la constitution.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/11/17/macron-va-entrer-en-pamoison-un-depute-lr-veut-interdire-le-voile-des-mineures-dans-lespace-public/

La modification proposée de l’article 1er de la Constitution, qui, effectivement, pose problème (il est lui-même peu conforme à la Déclaration de 1789 qui est d’une antériorité telle que sa légitimité est supérieure), relève du pur amateurisme.

Le « patrimoine matériel et immatériel de la nation » ? Kézako ??
Actuellement, il n’y a guère que l’article L 110 du Code de l’urbanisme qui fasse du « territoire français » « le patrimoine commun de la Nation », ce qui ne nous avance pas davantage. En effet, la notion de patrimoine dans cette acception n’a aucune portée juridique. Quant au matériel et l’immatériel à ce sujet, c’est du charabia.Autant y aller franco et inscrire directement « l’interdiction du voile des mineures » dans l’article 1er…

Si ce député ne le propose pas, c’est parce qu’il sait que ce sera alors un engrenage et qu’il n’agit qu’à des fins électoralistes.
Car pourquoi seulement le voile des mineures, et pas celui des majeures, si c’est le voile qui pose problème ?
Pourquoi seulement le voile et pas tous les signes islamiques, y compris masculins ?
Et alors, pourquoi seulement les signes islamiques et pas l’islam ?

Il y en d’autres qui préparent les européennes de 2019 : ce n’est pas un hasard si Darmanin a tenu coûte que coûte à ce que la réforme du prélèvement à la source de l’IR se fasse, malgré de très nombreuses incertitudes sur sa mise en oeuvre, malgré des réticences des patrons eux-mêmes…
L’année 2018 sera une « année blanche », il n’y aura pas d’impôt à payer en général sur le revenu en 2019. Voilà de quoi contenter temporairement les Français souvent plus soucieux de leurs finances que des enjeux « immatériels », les principes de civilisation, l’éthique… Comme c’est une année électorale non négligeable, comme par hasard, ce sera pile poil en 2019 que cette détaxation massive va avoir lieu.

En revanche, la mise en oeuvre de cette réforme sera extrêmement complexe et le coût du travail privé va augmenter puisque les entreprises feront un travail purement régalien : gérer l’impôt.

On revient en arrière de plusieurs siècles, comme aux temps des Fermiers généraux, de la privatisation de la collecte des ressources fiscales.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

"On ne peut vivre agréablement si l'on ne vit avec prudence, honnêteté et justice" (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu'en renforçant le principe de précaution.


3 thoughts on “Modification de la constitution : Julien Aubert ( LR ) amateur, manipulateur ou imposteur ?

  1. clairement

    C’est la LOI MUSULAMANE, La CHARIA qu’il faut proscrire de notre pays mais il va falloir expliquer à tous ces idiots que cette loi du TALION ne se découpe pas comme des tranches de saucisson

  2. néo

    TOUT À FAIT, MAXIME DE L’ENFUMAGE de ceux qui ont, pendant 20 ans, fermés les yeux. Ils alourdissent l’impopularité de MacronCon à des fins exclusivement électoralistes : annonces de droites…….1. Grand Paris, annonce de l’interdiction de circuler pour les véhicules de plus 18 ans… 2. annonce sur salaires des collaborateurs LREM exorbitants… 3. 80 milliards de dépassement budget 2017/18 (non fléchés: càd hyper majorés pour les copains !!!)… ETC.

  3. François T

    N’aurais-je rien compris au prélèvement à la source de l’impôt sur les revenus ? L’année 2018 sera peut-être une « année blanche » mais on paiera quand même. Et dans certains cas, ce n’est pas un bien. Mon fils ne devait rien payer en 2019 mais comme il va devoir payer à la source pour ses revenus 2019, maintenant qu’il travaille, il va devoir débourser 2000€ qu’il n’aurait pas eu à payer. Sans compter certaines gratuités dont il aurait dû bénéficier et qui sautent puisqu’il est imposable en 2019. Le passage au prélèvement à la source va être un soulagement pour ceux qui vont perdre leur emploi en 2019 (peut-être d’ailleurs est-ce une mesure anticipatrice pour adoucir le sort financier des travailleurs que Macron envisage de même au chômage l’année prochaine) mais ce n’est pas un bien pour ceux qui viennent de trouver un emploi ou vont en trouver un au début de 2019.

Comments are closed.