Varsovie : Macron a essayé de dissuader les Français de participer à la fabuleuse Marche de l’Indépendance


Varsovie : Macron a essayé de dissuader les Français de participer à la fabuleuse Marche de l’Indépendance

Nous avions évoqué il  y a quelques jours la magnifique fête populaire du 11 Novembre à Varsovie, bien autre chose que le triste spectacle et ses 70 guignols en train de bavasser à propos de la paix en mangeant des petits fours. Nous y avions ajouté les premières videos envoyées de cette fabuleuse fête par  Jean-Marc.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/11/12/vive-la-pologne-qui-a-fete-sa-renaissance-grace-a-la-victoire-de-la-france-et-de-nos-allies-le-11-11-18/

Voici son récit, il est revenu enthousiasmé… et jaloux des Polonais, nous apprenant jusqu’où la haine de Macron pour les lépreux était allée, jusqu’à essayer d’empêcher les Français présents à Varsovie de participer à cette fête fabuleuse, infiniment trop patriotique pour lui, forcément. Aigri, jaloux, détestant la France, Macron ne peut que détester la Pologne et ses fêtes. 

Christine Tasin

Marche de l’Indépendance à Varsovie : czesc i chwala bohaterom (saluer et louer les héros)

Apres la marche de 2017 à laquelle nous avions participé, quelques adhérents de Résistance Républicaine avaient prévu de revenir cette année,  enthousiasmés par ce qu’ils avaient vécus. C’était important après avoir vécu un moment pareil de patriotisme et de fraternité au sein d’une nation, de revenir et avec le recul pour mieux comprendre cette journée.

 Nous sommes arrivés la veille et nous avons vu une ville qui se préparait à cette journée exceptionnelle. C’était une ville en rouge et blanc, pas uniquement les monuments officiels mais toute la société était au diapason. Sur les voitures ou les fenêtres des maisons les couleurs du pays et les Polonais étaient déjà vêtus d’un bonnet, d’une écharpe ou se promenaient simplement avec un drapeau de leur pays  à la main. Nous avons passé une soirée qui nous amenés fort tard dans la nuit et quel plaisir de pouvoir rentrer seul à pied en pleine nuit à plus de deux kilomètres du centre et se sentir en sécurité. Pouvoir croiser des femmes en jupe à deux heures du matin sans se demander si un risque pour leur intégrité physique était possible. Nous avons croisé des jeunes Français qui font leurs études sous la forme Erasmus qui nous ont dit qu’ils ne viendraient pas à la marche car les autorités françaises avaient fait passer le message qu’il y avait une forte   probabilité de débordement !!!!

Le grand jour pour les patriotes polonais était arrivé et nous avons vu se ruer dans une ambiance de fête, de convivialité des Polonais généralement en famille, des poussettes pour les plus jeunes et des fauteuils roulants pour des personnes avec handicap ou d’un âge avancé, mais tout le monde devait être présent, c‘était pour eux une réunion familiale.

 Il a été annoncé plus de deux cent mille personnes, c’était énorme .On avait beau regarder dans tous les sens on ne voyait que des têtes en rouge et blanc et des drapeaux, mais toute la marche s’est faite dans le calme et le respect sans mouvement de foules, bien encadré par le service d’ordre.

La marche s’est terminée avec un feu d’artifice et un concert près du stade où la communion entre Polonais était totale .Nous sommes rentrés par le métro et le tramway où il est agréable de circuler sans voir des tags ou sentir une odeur d’urine .Nous avons vu par rapport à 2017 une marche où l’idée de nation  est omniprésente avec cette année la présence du pouvoir en place et une présence moins visible du côté religieux.

Nous repartons avec le sentiment que les Polonais ont un passé avec des valeurs, un mode de vie qu’ils ne souhaitent pas oublier et qu’ils souhaitent transmettre aux générations futures.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




3 thoughts on “Varsovie : Macron a essayé de dissuader les Français de participer à la fabuleuse Marche de l’Indépendance

  1. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Dans la même mouvance que macron qui avait essayé de dissuader les Français de se joindre à la marche patriotique des Polonais, voici merkel dans toute sa folie totalitaire d’interdire la Roumanie de déplacer son ambassade à Jérusalem : https://www.dreuz.info/2018/11/16/angela-merkel-ennemie-n1-disrael-elle-a-empeche-le-president-roumain-de-deplacer-son-ambassade-a-jerusalem/

    Elle est belle, la démocratie selon macron et merkel ! (tiens, je réalise que leurs noms commencent par la même initiale et en deux syllabes, sans rime ni raison).

Comments are closed.