Annemasse sous la double emprise de l’islam et de l’insécurité… aucun rapport entre les deux ?


Annemasse sous la double emprise de l’islam et de l’insécurité… aucun rapport entre les deux ?

Annemasse est une commune française située dans le département de Haute-Savoie. La ville se trouve à la frontière franco-suisse au sud-ouest du lac Leman, dans l’aire urbaine de Genève-Annemasse et de l’agglomération du Grand Genève.

Depuis de nombreuses années, les Annemassiens se plaignent du développement croissant de l’islam et de l’insécurité sur leur ville avec une prolifération de voiles islamiques, associations musulmanes et imams prosélytes qui multiplient les conférences et les déclarations publiques. A l’image de l’imam Mohamed Bousekri, Président du Centre culturel des musulmans d’Annemasse (CCMA), qui s’exprime en arabe dans les rues de la ville pour faire l’apologie du Coran et du prophète Mohammed.

 

 

Les colloques islamistes foisonnent sur le territoire d’Annemasse sur des thèmes aussi variés que le vivre ensemble ou l’apport du savoir musulman dans le monde. L’association AM2A, Association des Musulmans de l’Agglomération Annemassienne, propose de nombreuses vidéos relayées sur Youtube.

En 2018, les élus d’Annemasse reconnaissent un sentiment d’insécurité croissant de la population avec la nécessité de la construction d’un nouvel hôtel de Police. Christian Dupessey, le Maire d’Annemasse, admet l’importance d’un renforcement de la présence policière dans la ville. C’est une des priorités de l’agglomération pour les années à venir.

En témoigne cette vidéo d’une bagarre dans le Centre-Ville d’Annemasse au mois de juin 2018 entre bandes de racailles.

Aucun rapport entre les deux faits, naturellement…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




13 thoughts on “Annemasse sous la double emprise de l’islam et de l’insécurité… aucun rapport entre les deux ?

  1. Christian

    Il faut reconnaitre aux musulmans d’être patients dans leur travail d’islmaisation de la France. Ils ont commencés par les grandes villes et maintenant ils font un travail en profondeur en annexant les villes moyennes et les petites villes. Les africains disent « vous les blancs vous avez les montres, nous on a le temps ».
    Je suis dans l’Oise et une ville de 4000 habitants heureusement à 40 kms des caf, pole emploi, PMI, bref tout ce qu’ils aiment ici » compte quand même 5 kébabs, 1 snack, et une sandwicherie avec des produits halal obligatoires. Ils grignotent un peu plus chaque jour et comme le supplice de la goutte d’eau on va en crever mais sans s’en rendre compte en tout cas pour la majorité des neuneus mondialistes.

  2. alain peulet

    Ce n’est un ou plusieurs commissariats qui seraient nécessaires … mais d’expulsions pour les doubles nationaux , clandestins , et surtout de forces « armées » qui les maîtrisent et les « calment très vigoureusement » au moindre débordement !!! Cela s’appelle la tolérance ZERO …!!! Pas de quartier , ils ne comprennent que la force … ce sont des lâches pris individuellement et ne sont forts qu’en bandes … comme les hyènes ou chacals !

  3. YKempenich

    Le samedi au centre commercial Géant Casino Ville-la Grand/Annemasse, c’est Bab-el-Oued : des voiles, des niqab, des barbus, des mioches impolis, partout…

    Camp de Roms rempli de détritus pas loin non plus.

    1. Samia

      Beaucoup de grandes surfaces se transforment en Bab-el-Oued city. C’est affreux tout cet islam qui nous saute à la figure. Je ne sais pas comment on va s’en sortir. C’est de pire en pire et pour des gens comme moi qui ont rejetés cette pourriture, c’est très difficile à supporter. Il y a une déception, une colère sans nom.
      La haine de cette idéologie destructrice est ancienne mais ces dernières années, elle prend une telle ampleur que des fois j’en ai mal physiquement.
      Hier au travail, une jeune femme maghrébine m’a avoué qu’elle ne pouvait plus supporter cette culture musulmane. Elle a été mariée de force, elle a dû abandonner sa passion pour se marier, son mari (le cliché!) la bat. Elle veut divorcer et quitter définitivement l’islam, ce truc pourri qui ravage tout sur son passage. J’espère qu’elle y arrivera parce que c’est de plus en plus difficile dans notre France islamisée.

  4. TEMPLIERTEMPLIER

    j habite Albertville en savoie….la haute savoie étant limitrophe et,j y vais souvent…au meme titre que annemasse;on peut rajouter Bonneville,cluses,sallanches…
    dans l agglomération d Annecy…Meythet,seynot…DU BEDOINS ET DU NIQUE TA MERE A GOGO….

  5. SarisseSarisse

    On comprend pourquoi les Suisses se méfient beaucoup d’une certaine catégorie de Français qui sont pour eux de drôles de savoyards!

  6. frejusien

    ça grouille de racailles étrangères et muzz, nourrie au robinet fiscal, pas la peine de se demander où passent nos impôts,

    On se croirait en Algérie, mais en pire, car ni nos lois ni notre police et encore moins notre INjustice, ne sont adaptées à ce type d’individus asociaux, sans aucune éducation, sans respect des autres ni de l’environnement, (bonjour les Verts qui en veulent plus !), des gens aux instincts débridés, aux mœurs étrangères qui transforment le paysage à leur image, et à l’image de leurs pays,
    non, nous ne sommes plus en France, où est passé notre pays ???

    Vendu pour une poignée de lentilles, qq litres de gasoil, et un enrichissement rapide des décideurs,

    Comment voulez-vous qu’on gobe le gros mensonge selon lequel ils payent nos retraites, alors qu’on est obligé de rogner sur les retraites pour les alimenter, les vêtir, les loger, leur construire des milliers de logements sociaux dont ne peut bénéficier notre population,

    Combien de villes en France transformées en Annemasse, et maintenant ces saloperies d’assos mijotent le coup de les installer à la campagne, il n’y aura plus un seul coin de France épargné

Comments are closed.