D’ailleurs, quand El Pueblo de la Reina de los Ángeles, (“Le village de la reine des anges”) a été fondé, en 1781, le premier Européen à poser un pied sur le “nouveau” continent était mort depuis… 275 ans.

Il n’empêche : samedi 10 novembre, après approbation du comté de Los Angeles, la statue de Christophe Colomb a été déboulonnée et retirée d’un parc de la […]

Suite réservée aux abonnés

https://www.courrierinternational.com/article/christophe-colomb-accuse-de-genocide