Bizarre, cette épidémie de déséquilibrite qui ne touche que des musulmans….


Bizarre, cette épidémie de déséquilibrite qui ne touche que des musulmans….

Mais qu’est-ce qui pousse donc tous ces musulmans à commettre tous ces actes meurtriers ? L’islam ? Non ! Sûrement pas la doctrine de mahomet parée de toutes les vertus. Non ! Apparemment, le coupable, le responsable de tous ces carnages serait une épidémie de maladies mentales. Bizarre ! Bizarre ! Pourquoi cette épidémie ne touche-t-elle que des musulmans ? Habituellement les épidémies ne font pas dans la dentelle et touchent tout le monde !

Marre mais vraiment marre de ce concept du déséquilibré quand il s’agit des actes odieux commis par les mahométans.

 

Nous avons des médias, des politiques, il n’y a pas à dire, qui sont franchement fortiches dans leur genre. Pour ne pas nommer le problème, contourner la réalité des faits en lien avec l’islam et ses adeptes, ils savent bien noyer le poisson, savent bien prendre des pincettes. Ils ne se donnent pas autant de mal quand il s’agit de faits concernant le non musulman, l’homme blanc. Voyez par exemple comment ils tapent à longueur de temps sur les Trump, les Salvini, les Orban et j’en passe. Voyez les contorsions sémantiques de Monsieur Macron et sa clique pour éviter de nommer les vrais responsables des faits de violence, des actes de terrorisme et de reconnaître les problèmes produits par l’islam. Monsieur et ses comparses fricotent sans état d’âme avec un Ben Salman quand ils n’hésitent pas à cracher sur un Salvini par exemple. Cherchez l’erreur !!!

Pourtant, les dits lépreux n’ont malmené personne à ce jour, leur seul tort étant de vouloir se prémunir de la peste verte. On ne peut pas en dire autant de ceux qui sont issus du monde islamique.

Qui parle des méfaits commis par les Qataris et leur système esclavagiste ? Personne !

Pour ma part, ce que fait ce pays, avec les pauvres Népalais, est un crime sans nom. J’enrage de constater qu’aucun média ne prend la peine de dénoncer les atrocités perpétrées sur cette population fragile, corvéable à souhait, cette population qui ne fait pas usage de violence comme certains, pour beaucoup moins que cela !!!

Erdogan, le dictateur tyrannique expansionniste, pas grand monde non plus pour le dénoncer !

Bouteflika la momie, idem !

Et la liste est encore longue dans le monde musulman où les chefs d’Etat sont des voyous patentés qui traitent leur population comme des moins que rien, qui traitent leurs « hôtes » plus bas que terre, qui n’ont que mépris pour l’autre, le non musulman.

Personne ! Encore personne pour dénoncer les ignominies. Il ne faut surtout pas stigmatiser, mettre mal à l’aise les musulmans vivant sur le sol français, non surtout pas ! Les « pauvres » pourraient penser que la France s’acharne sur eux, qu’elle cherche à les faire passer pour des adeptes d’une horrible religion ou des gens originaires de pays honnis du fait de leur islamité. Et attention ! Il ne faut surtout pas offusquer toutes les enflures du Moyen Orient qui par la grâce du pétrole sont considérés comme hautement fréquentables, comme des partenaires tout à fait classiques.

Alors adios Droit de l’Homme ! Adios principe de précaution ! Adios dignité ! Adios valeurs de liberté et d’égalité ! Adios ! Adios !

Voilà où en sont les donneurs de leçon, ceux qui à longueur de temps cherchent à culpabiliser les non musulmans, ou dois-je plutôt dire les lépreux, ceux qui oublient sciemment que les pires atrocités ne se commettent pas du côté des pays occidentaux mais du côté des pays régis par la charia.

Je ne dis pas qu’il n’y a pas de choses qui ne vont pas en France, dans le monde occidental, mais RIEN de comparable avec l’ensemble des pays musulmans, tous autant qu’ils sont, du moins pire au plus terrible. Le fantasme du monde des mille et une nuit, de l’islam des lumières est une sinistre farce qui n’a réussi au final qu’à produire des dérangés, des déséquilibrés en série, à la chaîne. Beaucoup de musulmans, qui se sont propagés sur le globe, ont en réalité emporté avec eux des bouts de ce monde complètement fou. Les faits divers récurrents, de ces dernières années, où des musulmans sont les principaux protagonistes de ces faits, sont là pour en attester.

Il ne peut en être autrement quand on voit comment la plupart des enfants de ces sociétés sont éduqués, conditionnés, endoctrinés à l’extrême dès la naissance. Les populations sont plongées de façon délibérée dans l’ignorance, la peur venant de tous les côtés, soit du système politique soit du religieux. Pas moyen d’y échapper ! La peur du bâton d’un Etat policier ou alors la foudre de Dieu. Peut-on être épargné dans ce cas-là ?

Seuls les plus résistants peuvent se sortir de ce piège multidimensionnel. Une large masse, elle, est emportée par la folie générée par l’islam. Chaque ligne et chaque mot qui sortent du coran sont source d’aliénation. Rien du côté de la lumière et de la vie mais pratiquement tout du côté de l’obscurité et de la mort. Comment voulez-vous franchement que les individus coranisés soient sains d’esprit ? Le coran du début à la fin passe son temps à délivrer en masse la paranoïa à ses adeptes, la violence en guise de communication avec autrui. Toute différence est honnie, proscrite. Pas de place dans ce système pour la femme, le non musulman, l’apostat, le juif et j’en passe. Tout est diabolisé à l’extrême, c’est blanc ou noir, pas de gris, pas de modération possible. Si ce n’est pas cela la folie, il faut me dire ce que c’est alors !

Le système islamique fonctionne bien, à mon sens, sur un mode proche des mécanismes de la folie. Rien pour nourrir le psychisme de l’individu qui irait dans le sens du respect de ses besoins fondamentaux et donc qui favoriserait un développement harmonieux de sa personnalité. Non ! Tout tourne autour d’un système tentaculaire répressif, qui s’immisce dans les moindres faits et gestes de chacun, rendant les mahométans névrosés à la limite de la psychose. Regardez ces hordes de barbares qui s’excitent dès que quelque chose ne leur convient pas, ne va pas dans le sens de leur doctrine islamique. Asia Bibi en sait quelque chose !!! Et bien d’autres encore, tous les « fatwaïsés » en réalité.

L’islam prône le déséquilibre de traitement entre l’homme et la femme, mettant de fait l’inégalité à « l’honneur », envers tout ce qui n’est pas musulman, mettant de fait la haine à « l’honneur ».

Alors les auteurs d’actes de terrorisme sont-ils vraiment des déséquilibrés au sens commun du terme, comme veulent le faire croire les journalistes, les politiques ?

Non ! Arrêtons les bêtises car c’est cela l’islam, une folie systémique, voulue, recherchée, programmée. On est bien d’accord, cet état de fait n’a rien à voir avec ce que l’on connaît en France. La folie, qui touche habituellement les individus, dans une société comme la France, est souvent le fait de vécus familiaux particuliers ou de maladies mentales causées par des phénomènes physiologiques bien réels, et que la science d’ailleurs sait expliquer. Ce sont bien des parcours de vie sortant de l’ordinaire qui ont provoqué ces situations de troubles mentaux ; ce qui on en conviendra est bien loin du prétendu déséquilibre dont sont atteints les terroristes musulmans. Ces derniers appliquent tout simplement les injonctions de leur coran, les injonctions de leur culture musulmane, folles certes mais tout à fait communes pour l’islam.

D’autre part, quand des individus sont atteints de troubles psychiques, dans une société comme la France, cette dernière fait tout ce qu’elle peut pour les soigner. Elle ne se contente pas de cette situation, elle met en place des stratégies pour limiter les actes de violence qui en découlent.

C’est bien le contraire de ce qui se passe dans les sociétés musulmanes. C’est parce que les individus ont fréquenté les écoles coraniques, les mosquées, institutions normales de l’islam, qu’ils en sont arrivés à perpétrer des actes d’une rare barbarie.

En islamie d’ailleurs, les personnes considérées « anormales » sont les apostats, ceux qui refusent la haine de l’autre, refusent le meurtre au nom d’allah. Parce qu’ils n’ont pas sombré dans cette folie programmée, ils sont rejetés, emprisonnés, poursuivis, tués. Parce qu’ils ont décidé d’être en dehors de l’islam et de ses préceptes qui poussent à la haine, la misogynie, le meurtre, ils sont en danger de mort. Jamais nous n’avons vu en France ou ailleurs d’apostats commettre des atrocités. Parce qu’ils ont rejeté la maladie mentale prodiguée par mahomet, ils sont les gens normaux de ces sociétés. Pour ma part, tous les autres sont des fous qui s’ignorent.

Alors vous, les journalistes, les politiques, qu’en dites-vous au final ? Islam ou maladies mentales responsables de tous ces meurtres ? Je vous rejoins quand même sur un point islam = déséquilibre psychique !

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Samia

Apostate de l'islam, islamophobe et fière de l'être,je me sens comme Dihya, la reine des Berbères, qui a combattu l'envahisseur musulman sans jamais faiblir. Bien sûr, je ne combats pas par l'épée mais par les mots que l'on peut parfois, quand ils sont bien choisis, comparer à des flèches bien aiguisées.


22 thoughts on “Bizarre, cette épidémie de déséquilibrite qui ne touche que des musulmans….

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Cela serait oublier qu’il y a des Arabes athées, chrétiens qui sont à l’opposé, dans leur conception de l’autre et du monde, du musulman arabe.

      Cela serait oublier que les musulmans pakistanais, qui ne sont donc pas des « arabes », comptent parmi eux les plus fanatiques et les plus obtus des musulmans …

      1. Samia

        Je vous rejoins Antiislam dans votre commentaire. L’islam n’est pas une race mais bien un système de pensée qui est présent dans plusieurs pays du monde et même dans ces lieux toute la population n’est pas forcément musulmane.
        Donc il y a bien une distinction à faire entre musulman et arabe.

    2. Adalbert le Grand

      Non, ce sont bien les musulmans.

      Au cas où vous ne l’auriez pas compris, l’auteure est ce que vous appelez une « arabe » (en réalité une kabyle si j’ai bien compris, qui n’ont rien à voir avec les arabes et qu’on insulte en les confondant avec eux), apostate de l’islam.

      Et comme vous le fait remarquer Antiislam, l’écrasante majorité des musulmans ne sont pas arabes, et tout aussi déséquilibrés, voire plus (Pakistanais, Tchétchènes, Rohingyas, Indonésiens, Turcs, etc.)

      1. Samia

        Effectivement, les arabes viennent d’Arabie quand les populations d’Afrique du Nord sont en réalité amazighs qui pour certaines sont, certes, musulmanes quand d’autres sont soit athées soit chrétiennes.

    3. ebw

      Nous avons 2 problèmes, l’immigration sauvage et l’islam. Au milieu de cela, des êtres lumineux qui sont au milieu du champ de bataille tels Samia, M. Oukhacha et plein plein d’autres …
      Respect et admiration, vous nous donnez des forces.

    1. Samia

      La consanguinité a sûrement une part de responsabilité dans la violence intrinsèque de certains musulmans. Cependant, je pense réellement que c’est beaucoup plus l’éducation islamique qui amène les musulmans dans leurs délires, leur vision du monde, qui les amène à terme à la violence et la détestation de toute différence.
      Je l’ai vu moi même, il y a quelques années, pendant des vacances où j’étais allée voir ma grand mère en Kabylie. Sur place, les enfants jouaient comme tous les enfants du monde sans se poser trop de question. Quand sont venus d’Alger, des gamins qui n’arrêtaient pas de casser les pieds à tout le monde, avec ça on n’a pas le droit c’est pêché, et ça et ça. Toute la journée, on avait droit à des remontrances de leur part.
      Quelle était donc la différence entre les 2 groupes d’enfants qui pourrait expliquer cette situation? Les enfants de Kabylie ne fréquentaient pas d’écoles coraniques alors que ceux d’Alger étaient tous inscrits dans ce genre d’établissement. D’ailleurs, à chaque fois ils rabâchaient la même chose: « Notre maître nous a dit ça c’est pas bien, Dieu va vous punir etc ». Je me souviens, j’avais failli (j’avais 17 ans), en baffler un tellement il m’avait saoulé avec son haram à toutes les sauces.
      Clairement pour moi, ces enfants avaient été endoctrinés car dès 5 ans pour certains, ils avaient déjà un esprit fermé, rétrograde.

      1. Pélage

        La consanguinité est partie intégrale et intégrante du mode de vie islamique, comme les écoles coraniques. Sachant que la majorité des unions en Dar al Islam, voir même en Dar al Harb, sont entre cousins.
        Un consanguin suivra plus facilement les préceptes imbéciles et mortifères du coran, il ne peut pas penser de façon abstraite et libre.

        Cela explique aussi la violence, un consanguin sera dans la majeure partie des cas un sociopathe/ psychopathe. Pas ou peu de sentiments, violence. Bien sûr l’éducation musulmane où on met les gens violent sur un piédestal, l’intelligence et l’individualité sont mal vue, cela renforce la condition existante. Mais dans un monde sain, un consanguin est condamné à disparaître, même si ça peut prendre des siècles. L’islam, c’est la mort de l’humanité à long terme.

        Je ne connais pas votre cas personnel, si vos parents ou grand-parents étaient cousins. Mais je soupçonne une forte consanguinité à des degrés divers. Et ces dégâts sont jugés irréversibles par les généticiens. Des générations après générations d’unions consanguines ont créé les monstres islamiques, et cela ne pourra pas être inversé, sauf si les états musulmans bannissent les mariages consanguins.
        https://ripostelaique.com/la-consanguinite-musulmane-en-france-et-dans-le-monde-un-dossier-explosif.html

        La consanguinité imposée par le coran est aussi un des motifs de l’invasion. Il faut du sang neuf. Voir les saqaliba, mamelouk, janissaires…

        1. Samia

          Je ne suis pas issue d’un couple consanguin mais je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous. Je connais bien des personnes étant dans ce cas-là et je n’ai pas constaté chez eux ce que vous décrivez et je dirais même pour certains au contraire que ce sont des gens d’une grande sagesse, intelligence. Il n’y a pas chez eux plus de violence que pour des personnes lambda.
          Je reste persuadée que le plus gros problème ce sont les premières interactions des enfants avec le monde qui les entoure, la grille de lecture qui leur ait transmise, sûrement que la consanguinité n’arrange rien mais la génétique n’explique pas tout. En Algérie par exemple, les gens ont commencé à rétrograder à partir du moment où le système en place a quadrillé le territoire avec des mosquées, des écoles coraniques, des contenus scolaires axés sur l’islam et c’est là que la descente aux enfers a eu lieu.

          1. Pélage

            « Il n’y a pas chez eux plus de violence que pour des personnes lambda. »
            Comparé à quoi et qui ? J’ai connu une marocaine divorcée avec 3 enfants, le premier assez violent avec ses camarades, le 2e un peu simplet, le 3e avec des problèmes d’auditions congénitales. Tous dans une école où la majorité des élèves élèves étaient « blanc », et ils s’en sortaient moins bien que les enfants du coin.

            Le père était le cousin de la mère, j’ai pas cherché plus loin.
            Mais quand je lui ai suggéré que ses enfants s’en sortaient moins bien car consanguins, elle était défensive, disant ils sont aussi normaux que ceux du bled.

            Il y a une différence fondamentale entre les afro-musulmans, ou maghrébins, et les européens, c’est ce tabou de l’inceste. Par chez moi, baiser la cousine c’est mal vu, quand on veut rabaisser un village voisin on dit qu’ils sont idiots car ils se sont reproduit entre cousins.. J’ai trainé parfois avec des arabo-musulmans, et je trouvait très malsain et bizarre quand ils parlaient de leurs cousines. Par chez nous les cousines comme les frangines, c’est haram, off limits, pour eux, ben, c’est normal..

            J’imagine que c’est culturel, donc c’est pour ça que vous justifiez la pratique en disant « ils sont pas si mal ». Peut-être, mais sans être consanguins, ils seraient mieux. L’éducation n’est pas seule fautive, déjà les romains interdisaient les mariages entre cousins.

          2. Samia

            C’est ce que vous pensez, libre à vous. Quand on veut justifier une croyance, c’est facile cherchez tous les cas eh hop voilà on est dans le cadre. Je vous le répète je connais des consanguins qui ne sont pas débiles, ça n’est pas automatique. Et non je ne cherche pas à défendre les mariages entre cousins, ce n’est franchement pas ma tasse de thé. Pour moi le principal responsable de toute la violence des mahométans est le bourrage de crâne islamique. C’était ça mon propos pas plus pas moins

          3. Pélage

            « Quand on veut justifier une croyance, c’est facile cherchez tous les cas eh hop voilà on est dans le cadre. »

            En effet, comme avec le très malsain coran. Vous justifiez mes propos.
            Tant que les musulmans n’accepteront pas la critique sur leurs unions consanguines dégénérées et ne feront rien pour y remédié, les gens normaux auront à craindre, et on ne pourra échanger sur un pied d’égalité.
            Je n’ai rien contre vous, j’apprécie vos articles, mais prétendre que la consanguinité n’est pas le problème principale chez les adorateurs du diable Baphomet, c’est gonflé. Pensez à ce que vos cousins pourraient être si leur qi n’était pas de 83 (moyenne en Algérie) mais de 98. Car se reproduire entre cousin fait perdre entre 10 et 15 en QI.

          4. Christine TasinChristine Tasin

            Je pense que vous avez raison l’un et l’autre, l’islam annihile des facultés intellectuelles et empêche l’envie de découvrir, de changer… ce qui fait la civilisation et le progrès, comme l’a brillamment démontré Wafa Sultant mais la consanguinité aggrave encore la situation.

        2. ebw

          Il faudrait étayer votre thèse sur la consanguinité avec des études crédibles ne tournant pas autour de la race.
          Le peu que j’ai entrevu est que même des enfants issus de l’inceste ont toutes leur facultés.
          L’argument « génétique » est employé à tord, nous sommes aujourd’hui dans l’ère de l’épigénétique qui démontre que l’environnement programme les gènes. Les tyrans actuels dont Macron est un vrp essayent de nous manipuler avec ça.
          Nous avons en France aussi nos fardeaux culturo-épigénétiques …
          Le fait que nous Français soyons programmés « veaux » est très grave aussi 😉

          1. Samia

            C’est tout à fait mon propos. Je ne justifie pas la consanguinité, elle me dégoûte. Dire que je la défends est abusif. Comme vous je ne veux pas tout remettre sur le dos de la génétique mais plutôt sur le système de pensée dans lequel sont englués les individus, là en l’occurence les musulmans dont pour ma part je n’ai jamais vraiment voulu faire partie.

          2. Pélage

            « Il faudrait étayer votre thèse sur la consanguinité avec des études crédibles ne tournant pas autour de la race. »

            Voyez les albanais, musulmans depuis 500 ans, et le peuple le plus imbécile et criminel des balkans. Pourtant « racialement » ils ne sont pas différent de leurs voisins. Merci l’islam. J’ai connu des libanais maronites ou israélites très bien.
            Fort peu de mouslim dans le même cas.
            La génétique est une réalité, me qualifier de gros facho raciste islamophobe n’y changera rien. C’est presque un badge d’honneur que vous me décernez…
            Quant aux français qui sont des veaux, ils ne l’étaient pas tant il y a quelques décennies. Je pige bien que l’on vous a appris à haïr ce « vieux sang pourri des français », de « gaulois réfractaires aux changement », mais je refuse ces affirmations. Comme celles des fafounets qui prétendent que tout le « bon sang » aurait été versé sur les champs de bataille de 14-18.

          3. Ebw

            @pelage: non tout va bien, je suis aussi porteur du sang pourri de Français. On est sous le feu d’une trahison, restons ensembles … cordialement

  1. frejusien

    On les appelle communément arabes, parce que le coran vient d’Arabie, mais tous les autres musulmans, encore plus nombreux que les arabes muzz sont encore plus sauvages et plus arriérés si c’est possible, les Afghans, les Pakistanais, les africains ont intégré cette religion avec violence et analphabétisme

  2. pjp

    Haute trahison , ariel ricker directrice executive d’une importante ONG a été filmée en train de discuter de la façon dont elle apprend aux migrants a mentir aux agents frontaliers, faire semblant d’etre des chrétiens persécutés et traumatisés ; F de souche

  3. zipo

    Ne cherchons pas c’est bien cette idéologie ,cette secte qui fabrique des déséquilibrés programmés dés l’age de trois ans ou ils commencent a subir la terreur et la soumission (Islam veut dire soumission)La suite vous la connaissez
    De méme l’église Catholique menaçait de l’enfer si vous n’appliquiez pas les préceptes ,pas de paradis le catéchisme avait la méme fonction vous serez excommunié punition suprème !Alors supprimons toutes ces idéologies ,ces sectes qui se servent de la foi pour assouvir leur soif de puissance!!
    d’ailleurs plus grand monde fréquente l’église actuellement ,les gens se tournent vers le boudhisme religion de paix et d’amour qui n’a jamais fait couler le sang comme les Coptes! supprimons toutes ces sectes qui ont fait couler le sang et dont la plus meurtrière est de loin L’Islam qui n’est pour moi qu’une secte tueuse!!Car si vous tuez un non musulman vous irez au paradis et en priorité un juif ou un chrétien ,l’on ne peut étre plus clair!!

Comments are closed.