Pierre Cassen : les héritiers de Mitterrand hurlent après Macron à cause de Pétain ( video )


Pierre Cassen : les héritiers de Mitterrand hurlent après Macron à cause de Pétain ( video )

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


39 thoughts on “Pierre Cassen : les héritiers de Mitterrand hurlent après Macron à cause de Pétain ( video )

  1. Armand LANLIGNELArmand LANLIGNEL

    Félicitation aux personnes qui illustrent les articles souvent de façon très pertinente.
    Quant à Pétain, dans mon enfance, j’ai connu des personnes qui lui rendaient hommage et le remerciaient parce que leur jeune fils n’avait pas été enrôlé de force dans l’armée allemande et envoyé sur le front russe. Pour obtenir cela, évidemment, Pétain a dû faire semblant de collaborer. Pouvait-il faire autrement ?

    Reply
    1. Asher Cohen

      @Armand LANLIGNEL
      En écrivant cela vous accusez la Justice Française d’avoir condamné pétain à tort à mort pour le crime de haute trahison de l’état et intelligence avec l’ennemi, donc une horreur judiciaire? Vous êtes un grand patriote?

      Reply
      1. Armand LANLIGNELArmand LANLIGNEL

        J’ai seulement donné un témoignage mais je n’ai pas étudié le procès. Pétain ayant condamné (ou fait condamner) De Gaulle à mort au début de la guerre, un tribunal lui a rendu la politesse … Ce genre de procès a souvent un aspect politique. Et pour aujourd’hui, c’est un peu analogue avec la condamnation des patriotes. Vous écrivez justice française avec des majuscules … en ce qui me concerne, je ne suis pas persuadé que ce soit toujours justifié.

        Reply
        1. Asher Cohen

          @Armand LANLIGNEL
          Pétain a été condamné à mort sur des faits contestés par aucun historien. Essayer de le déculpabiliser par des arguments subjectifs est inutile. J’écris Justice avec une majuscule parce qu’à fortiori en tant que Juif, j’attache une importance capitale à cette vertu fondamentale. Un pays ne peut pas aller bien loin sans Justice. Maintenant je reconnais combien la justice française a été discréditée quand de gaulle a grâcié pétain qui aurait-dû être fusillé quel que soit son âge, et les 500.000 Français morts dans cette guerre n’ont pas eu la Justice qu’ils méritaient. Le pouvoir de grâce présidentielle, que de gaulle, même pas élu président, a su utiliser à des fins politiques, n’est qu’un vulgaire reliquat « régalien »de l’ancien régime qui décrédibilise totalement le pays.

          Reply
      2. pauledesbaux

        quand condamnera-t-on macron pour HAUTE TRAHISON ENVERS LA NATION
        en favorisant le changement de civilisation : pour lui instaurer LA CHARIA NE LUI POSE AUCUN PROBLEME pour la nation française C EST LA PERTE DE NOTRE IDENTITE DE NOTRE LIBERTE QUE LES MIGRANTS SONT VENUS CHERCHER CHEZ NOUS……ET POURTANT ON LAISSE S INSTALLER L ISLAM A GRAND RENFORT DE PUBLICITE A LA TELE DANS LES JOURNAUX DANS LES ECOLES ET DANS LA RUE (voir foulards, djelaba etc…à)

        Reply
  2. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Il semblerait que macron a décidé en botter en touche : il ne nommerait pas pétain lors de son passage de com’ aux Invalides mais rendrait hommage à… huit maréchaux. Personnellement, je comprends que parmi eux pétain est compris… sans être nommément désigné. Comme d’habitude il nous prend pour des billes.
    https://www.ndf.fr/politique/08-11-2018/hommage-au-marechal-petain-macron-se-debine/

    Ceci étant, si je résume bien la pensée complexe de macron on peut hier avoir sauvé, disons, un enfant menacé de tomber du balcon d’un appartement du sixième étage – donc on est un héro – et le lendemain commettre un attentat tuant des innocents, on reste malgré tout un héro et à qui il faudrait décerner la légion d’honneur ?

    PS: des mots sans majuscules sont intentionnels.

    Reply
  3. Alexcendre 62

    Mai /Juin 1940 tout est enfoncé il n’y plus aucun responsable a son poste les communistes sont du coté des Allemands et les civiles paniqués étaient sur les routes de France . Aux fesses une armée en ordre très bien équipée et décidée a laver l’affront du traité de Versailles . Quelqu’un dans les blablateurs officiels pourrait il nous dire ce qu’il aurait fallut faire pour ne pas se retrouver dans la situation de la Pologne avec des situations de massacres a tous les niveaux du pays . Je sais après coup il y aura toujours des gens qui me diront si ma tante en avait eu on l’aurait appelé mon oncle . Pétain a son procès a déclaré la France été agonisante je l’ai prise dans mes bras , pour moi désolé si je choque je trouve qu’il a dit la stricte vérité , pour le reste a passé 80 ans entouré de crapules ça a du être dur pour lui avec des jours bien et des jours moins bien . Retenons que dans toute la population ils étaient tous pour Pétain car les gens avaient compris le rôle tenu au début de cette guerre par ce grand soldat . Je pourrais continuer mais je m’arrête là , ce que j’entends depuis deux jours m’a fait monter la moutarde au nez pardonnez moi , je suis en parfait accord avec la Vidéo de Pierre ou il y a des gens qui feraient mieux de la boucler !

    Reply
    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Vous oubliez juste que Pétain et son âme damnée ont salement collaboré, faisant plus que ce que demandaient les puissances occupantes

      Reply
      1. Alexcendre 62

        Madame Tasin Oui je suis parfaitement d’accord sur ce point que vous rappelez je n’excuse rien mais ce type avait 84 ans je connais dans mon entourage des gens de passé 80 ans je peux vous dire que ce n’est pas tous les jours facile sur le plan lucidité , les contre sens sur autoroute le démontre . Par contre tout l’entourage de Pétain n’avait pas 84 ans ils étaient tous en pleine forme dont le futur président de la république généreusement décoré . Et puis pour finir et conclure mon propos je ne cherche aucunement a défendre Pétain je dit simplement que dès que les parents de nos donneurs de leçons a l’époque ont vu que ce régime partait en vrille il fallait être courageux et liquider le chef de cet abominable comportement et en assumer les conséquences , il y a eu des cas pourquoi pas lui . je ne fait aucun reproche a personne j’ai vu l’envahisseur malmené ma famille c’est gens là n’étaient pas commodes et ils étaient loin d’être des manchots ils savaient ce qu’ils voulaient beaucoup semble l’avoir oubliés . Pardonnez moi je suis un peu énervé de voir tous ces procès après coup fait par des gens qui n’ont aucune idée de ce que nous avons enduré pendant ces quatre années , une grande partie de ces gens sont actuellement a plat ventre face aux dangers actuels ce sont eux les Pétain du moment ils ne s’en rendent même pas compte .

        Reply
      2. dasbidub59

        Faux!!! Pétain n’était que le pantin. C’est la gauche qui l’a placé là, c’est Laval et le SFIO qui étaient réellement aux commandes et qui ont collaboré. L’extrême gauche a également collaboré jusqu’en 41. Dernier rappel, c’est la France qui a déclaré la guerre à l’Allemagne et pas l’inverse comme on peut le lire souvent.

        Reply
        1. Christine TasinChristine Tasin Post author

          C’est l’Allemagne qui a déclaré la guerre à toute l’Europe, ce qui a entraîné la déclaration de guerre de la France n’inversez donc pas les choses

          Reply
    2. Asher Cohen

      @Alexcendre 62
      Le 6 octobre 1973, jour de Kippour des Juifs, les syriens ont attaqué le Golan avec 1200 chars, 450 avions et des milliers de pièces d’artillerie mobiles. Après seulement 4 jours, et malgré l’effet de surprise et des ratés dans l’Armée israélienne, les Juifs ont fini par repousser les syriens qui se sont retirés en abandonnant 860 chars et des tonnes de matériel. Les Juifs ont alors avancé jusqu’à portée de canon de Damas, et détruit toutes les infrastructures vitales de ce pays. Ce même 6 octobre, les égyptiens ont attaqué le Sinaï avec 2000 chars, 550 avions et 600.000 hommes. Bien qu’ils aient enfoncé la ligne Bar Lev, ils n’ont jamais pu atteindre le col de la Mitla et les blindés de l’Israélien Adan leur ont donné leur compte. En prime, Sharon a traversé le canal de Suez et est avancé jusqu’à 101 kilomètres du Caire, tout en encerclant dans le désert du Sinaï les 20.000 hommes de la 3ième armée égyptienne, prêt à les faire crever de faim et de soif. Les arabes ont alors pleuré l’intervention de la « communauté internationale » et des soviétiques.

      Tout ceci pour dire qu’en mai 1940, les français auraient rêvé de repousser en 4 jours les blindés allemands, traverser le Rhin comme Sharon, pénétrer en allemagne et foncer sur Berlin. La morale de cette histoire: dans une vraie Nation on combat à mort pour défendre son pays. Dans une fausse nation on lèche le c… de l’ennemi. Toute analogie avec la situation de la france actuelle, fausse nation, est bien sûr fortuite, n’est-ce pas?

      En prime, en avril 1974, après les rapports d’enquête, tous les militaires et politiques Juifs, responsables des ratés d’octobre 1973, ont été limogés, y compris Dayan et Golda Meir. Dans une véritable Nation on refuse de fabriquer des faux héros. Les français ont-ils réellement jugé les responsables militaires et politiques de l’effondrement de 1940 et la chute dans l’abîme avec radiation totale du pays de la carte géographique? Qui ferait mieux de « la boucler »?

      Reply
      1. bm77

        L’histoire se répète avec en partie les mêmes protagonistes, c’est à dire la gauche aux commandes qui aujourd’hui est encore plus totalitaire qu’en 1936 jusqu’en 40.
        je suis d’accord avec vous Asher Cohen que la France aurait du après la guerre faire le procès de certaines de ses élites qui ont complètement faillis en 1940.
        Ce sont les mêmes élites de la faillite de 1940 qui sévissent aujourd’hui par leur descendance parce que tout ce transmet ,y compris et surtout les honneurs,en s’apprêtant à recommencer les mêmes erreurs mais avec un nouvel ennemi qui a juré l’éllimination des juifs comme les nazis en 40.
        La seule chose qui me gêne dans cette focalisation des médias sur Pétain qui en fait l’icone de la collaboration c’est que cela a été commode pour certains de n’être pas eux mêmes jugés par leur manquement lors de la défaite honteuse de 1940 où on a vu la grande majorité de l’état major se replier sur Bordeaux pendant que nos soldats se battaient encore .
        C’est en partie à cause de deGaulle qui voulait la réconciliation nationale à tout prix après la guerre débordé sur son aile gauche par les communistes très staliniens à l’époque.
        Il ne faut d’ailleurs pas oublier que les juifs rentrant des camps étaient acceuillis dans une relative indifférence. On s’est plus interessé de leur sort 20 ans après pour des raisons derécupération politique que dans l’immédiate après guerre.
        De la même façon mon père ne pouvait dire dans cette France très communiste du petit père du peuple où il avait pu se réfugier car en plus son pays était devenu communiste entre temps par les accord de Yalta, que mon grand père avait été tué par les soviétiques dans une forêt de Biélorussie comme plusieurs dizaines de milliers de Polonais lors du pacte germano soviétique qui s’est fait contre la Pologne et qui a permis de jeter le doute sur la culpabilité de ce massacre avant que Poutine n’officialise la responsabilité soviétique début des années 90!!
        Les gens ne voulaient plus rien voir qui leur rappellle la guerre comme il n’ont pas voulu voir la guerre arriver et comme aujourd’hui ils se cachent la réalité, on met tout sous le tapis.Ces victoires Israëliennes sont autant de rappels à nos propres faiblesses et manquements.

        Reply
        1. Asher Cohen

          @bm77
          « Ces victoires Israëliennes sont autant de rappels à nos propres faiblesses et manquements. »
          En octobre 1973, les Juifs attaqués par surprise par l’invasion syro-egyptienne ont répondu par la contre-attaque et mis l’ennemi à genoux jusqu’à ce qu’il pleure l’intervention internationale. En mai 1940, les français envahis par les allemands n’ont pas contre-attaqué en pénétrant en Allemagne. Pourquoi? Parce qu’en 1940 la France est une fausse nation, au bout du rouleau après des décennies de troisième République archi-corrompue. La situation politique des années 30 permettait clairement de prévoir l’effondrement dans l’abîme, et depuis 1990 on n’arrête pas de brandir ce spectre des années 30. Le russe Joukov a bien arrêté l’avance allemande sur Moscou en décembre 1941, les anglais ont résisté en Europe et arrêté Rommel à El Alamein, etc..Devons-nous en conclure qu’il y a chez les russes, les anglais, les Américains et les Israéliens, une idée de la Nation absente chez les français?

          « C’est en partie à cause de deGaulle qui voulait la réconciliation nationale à tout prix après la guerre débordé sur son aile gauche par les communistes très staliniens à l’époque. »
          De gaulle a grâcié pétain condamné objectivement à mort par la Justice française, et amnistié le communiste Thorez qui avait déserté sa « patrie » durant la guerre, après avoir approuvé l’investiture de pétain. A la Libération, Jacques Duclos a incité de gaulle à nationaliser la majeure partie de l’économie et ainsi à imposer le communisme en France. Les communistes ont ainsi placé leurs cadres au contrôle des grandes entreprises comme des administrations, et ont partagé le pouvoir avec les ex-fonctionnaires pétainistes que de gaulle a maintenu en poste après la Libération. Vous pensez que grâcier pétain et amnistier Thorez permettait d’obtenir de la « réconciliation nationale »? Je maintiens qu’on ne peut pas obtenir une nation à partir d’une fausse nation et on peut comprendre combien de gaulle a pu haïr les Salan et Jouhaud qui étaient des républicains et anciens grands résistants. De gaulle ne pouvait tenir la fausse nation française que par la dictature et le coup d’état permanent, et elle ne pouvait que s’effondrer après son départ. Est-il utile d’agiter aujourd’hui le spectre des années 30 quand on sait que la france n’est qu’une fausse nation qui va vers l’effondrement? Je doute fort qu’Auriol ou Coty aient rendu hommage à pétain de 1945 à 1958. Le ressortir des archives actuellement, et des oubliettes de l’Histoire, ne serait-ce pas qu’un calcul politique de bas niveau pour les Français? Cette polémique sur pétain n’est qu’un faux débat pour détourner du réel problème de la fausse nation.

          Reply
          1. bm77

            je ne pense pas que la France soit une fausse nation mais il est vrai que de nombreux politiques ont œuvré pour qu’il en fut ainsi.et que les sentiment patriotique ou l’idée de la nation soient tournés en dérision.
            Il est de bon ton d’encourager les nouveaux venus à se rappeler et être fiers de leurs origines y compris de leur octroyer deux nationalités alors que nous on nous dépossède de la seule à laquelle on puisse se rattacher.
            Le nationalisme et le patriotisme de l’avis de la gauche ce sont des valeurs qui ne sont bonnes que lorsqu’elles sont défendues par une personne veue d’ailleurs et à qui on octroie la double nationalité . Je remarque que pour eux le choix est vite fait la France pour assurer le revenu et s’essuyer les pattes, et le pays qui n’a rien fait pour eux qu’ils mettent toujours en exergue!.

          2. Asher Cohen

            @bm77
            Vous pouvez penser que la france serait actuellement une nation. Pour ma part, je pense, avec faits à l’appui, que c’est justement parce qu’elle est une fausse nation qu’elle va s’effondrer, comme finissent toujours les fausses nations.

            En tournant en dérision les sentiments patriotiques et le nationalisme, et en imposant le multi-culturalisme et le « mondialisme » les politiciens n’ont fait que reconnaître la Réalité que la france est une fausse nation, et ils ont basé leur pensée, leurs décisions, et leurs actions, sur la Réalité. Peut-on leur reprocher d’être rationnels dans leur choix de mondialisation?

            Dans tous les cas, il ne peut n’y avoir aucun compromis entre une nation et une fausse nation, observez le cas du Moyen-Orient, et on voit bien dans quel sens la question a été tranchée pour la france, avec bientôt toutes ses conséquences.

  4. exocet

    dans cette histoire on oublie souvent les 350000 poilus du front d’orient, ceux qui ce sont battus du côté de la macédoine, face aux allemands et aux turc.

    Reply
  5. néo

    Tout à fait d’accord avec l’historien Macron mais pas avec le président MacronCon . Etre PRÉSIDENT, c’est représenter tous les français et dans le cadre de la mémoire (et non l’histoire) qu’il porte en notre nom, cette commémoration devait faire l’impasse sur Pétain….
    Sauf si, et c’est le cas, MacronCon veut revisiter les années 30 pour dénoncer le nationalisme en vue des européennes. Son seul but avec l’appui des LR, c’est d’amoindrir le choc souverainiste (populiste) lors de ces élections pour maintenir vaille que vaille les intérêts financiers qui nous étrilles depuis MITTERRAND et sa désindustrialisation en faveur de l’Allemagne….

    Reply
    1. néo

      Et pour, répondre à Pierre (t’es un lustinger de notre cause, merci à toi) et sa colère, un collabo reste un collabo… et, c’est toujours la GAUCHE.. Ben, merde, ALORS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Reply
  6. palimola

    Bien dit Monsieur , et sans compter que les mêmes qui hurlent au loup sont en train de livrer la France a l’islam et c’est eux qui parlent de trahison et de collaboration !

    Reply
  7. claude t.a.l

    A part les débats d’historiens ( que je respecte ), voilà 2 choses qui devraient définitivement, normalement, dans un pays sensé, clore le débat public ( où tout le monde va s’écharper à propos de n’importe quoi ) sur Pétain :

    –  » Pétain était un homme exceptionnel ( = pendant la guerre 14-18 )
    Le malheur voulut, pour la France et pour lui-même, qu’il soit mort en 1925 et qu’il ne l’ait pas su. »
    ( de Gaulle )

    Et j’en rajoute une couche :

    – De Gaulle, au sujet de l’armistice, au micro de la BBC, le 26 juin 1940 :
    « Pour obtenir et pour accepter un pareil acte d’asservissement, on n’avait pas besoin du vainqueur de Verdun : n’importe qui aurait suffi. »

    Je suis entièrement d’accord avec ces 2 phrases de de Gaulle.
    Tout y est dit .

    C’est si simple de le dire !

    __________________

    Le reste est affaire d’historiens, et l’histoire, on le sait, change au gré des circonstances du moment.

    Reply
    1. Victoire de Tourtour

      Mais qui est allé chercher le vieux maréchal ? Et pourquoi ? Et qui lui a voté les pleins pouvoirs , à ce vieux monsieur de 84 ans , que Laval, cette canaille, considérait tout juste comme « une garniture de cheminée » ,selon ses propres mots,canaille que d’ailleurs Pétain avait flanquée dehors, mais que les Allemands avaient remise en place.

      Reply
    2. Conan

      ……par contre, ils ont eu besoin de notre « plus illustre » pour aider à planter l’étendard de l’islam sur Alger à la suite du parjure que vous savez …
      C’est aussi très simple à rappeler, mais, semble-t-il, impossible à reconnaître !…

      Reply
  8. eitan

    Texte emprunté à un ami
    Pétain, l’imposteur de Verdun:
    A 60 ans passés, il prend son commandement le 25 février 1916 à minuit et son état-major s’installe à Bar-le-Duc, bien au sud de Verdun.
    Et si le 26 février, l’offensive allemande est enfin enrayée, cela est dû à l’action du général de Castelnau, adjoint au généralissime Joffre, qui s’est rendu sur place. Pétain, lui, était reçu au Grand quartier général par Joffre, convoqué la veille à 8 heures pour être nommé commandant de cette zone par ce dernier.
    De ce fait, en ce 25 février, le futur maréchal est bloqué par les neiges et prend ses quartiers à Souilly où il attrappe froid, ce qui le cloue momentanément au lit. On est loin de la légende du sauveur qui, par sa seule présence sur le front, redonne confiance à la troupe.
    Lorsqu’il prend enfin son commandement, les soldats se battent et meurent depuis le 21 février. Ce sont ces derniers qui sont les véritables vainqueurs de la bataiile de Verdun, eux qui n’ont jamais ménagé leurs peines et leur sang.
    Certes, ensuite, le général Pétain organise une rotation rapide des unités combattantes, en les faisant monter au front et en les retirant lorsqu’elles sont trop éprouvées, tout en assurant le ravitaillement par une noria de véhicules. Mais Pétain envisage le pire : dès le 3 mars, il conçoit un plan d’évacuation.
    Finalement, le généralissime Joffre lui retire son commandement pour le confier au général Nivelle, dès le 1er mai 1916 et jusqu’à la victoire en décembre 1916. Deux mois de commandement pour Pétain et 7 mois et demi pour Nivelle, lequel relance l’offensive française dès le mois de juillet.
    Nivelle, par la suite, se déconsidère totalement aux yeux de Joffre et du gouvernement, lors de ses offensives assassines au Chemin des Dames en avril 1917. Ce qui conduit à d’inombrables mutineries sur le front et d’être remplacé par Pétain le 15 mai 1917.
    Nivelle déchu, il faut des lauriers célébrant un général providentiel, en occultant pour les besoins de la cause que celui-ci n’a pourtant commandé que 2 mois et jamais mené ses soldats à la victoire. C’est aussi l’heure de resserrer les rangs, de remettre au pas les régiments mutinés.
    Quand le gouvernement remet à Pétain la grand-croix de la Légion d’honneur, le 29 août 1917, pour des questions politiques, on ne va pas clamer qu’il a stoppé les mutineries. C’est donc officiellement le “vainqueur de Verdun” qu’on célèbre. Cette qualité figure en toutes lettres dans la citation qui accompagne cette décoration.
    Sitôt la guerre finie, Verdun occupe dans la mémoire des combattants et dans la mémoire nationale et son “vainqueur” une place privilégiée.
    Les années plus tard, des spécialistes d’histoire militaire tentent bien de dire la vérité sur le personnage. Or, deux millions d’anciens combattants et la France toute entière, ou presque, se sentent reliés à Pétain. La nation en fait un général en chef des armées, puis un ministre de la Guerre. Il est devenu à la fois un militaire et un homme politique d’importance.
    Lorsque Pétain renverse la République le 11 juillet 1940, s’octroyant tous les pouvoirs et le titre de Chef de l’Etat français, il est toujours adulé comme le vainqueur de Verdun qui fait « don de sa personne à la France ».
    On connait la suite.

    Reply
    1. Conan

      Comme vous y allez !!… Il aurait fait un putsch ?
      Je crois savoir que c’est le Président de la République de l’époque-Albert Lebrun- qui est allé le chercher et l’a nommé Président du Conseil.
      Puis, l’Assemblée Nationale et le Sénat lui ont donné les pleins pouvoirs (D’ailleurs une majorité de gauche et centre gauche )…
      Comme tout français intéressé par l’Histoire de son pays, et tout en considérant comme inadmissible la complicité de ce régime et de son chef dans la déportation de nos compatriotes juifs, je m’interroge sur la dissimulation énorme autour de la livraison par De Gaulle des quatre cinquièmes de nos Harkis au FLN, à la suite des accords d’Evian, ce qui fit deux fois plus de morts en deux fois moins de temps que la déportation, par les allemands, de Mars 1942 à Août 1944 du quart des 300.000 juifs vivant dans la France occupée…
      Et pourtant, dans ce dernier conflit, la guerre avait été gagnée sur le terrain.
      C’est un sujet sur lequel les investigations de véritables historiens seraient les bien venues.

      Reply
      1. Alexcendre 62

        Merci pour ce récit , un peu d’objectivité ne fait pas de mal , c’est ce que je me suis efforcé de dire dans mes précédents commentaires sans plus , j’espère qu’avec le temps des historiens reprendront les choses dans l’ordre et sans passion afin d’éclairer objectivement cette période sombre de notre histoire .

        Reply
  9. romulusromulus

    Quelques petites précisions et avis puisque je suis justement en train de visionner le documentaire de Rotman « François Miterrand, le roman du pouvoir ». Ce dernier a jusqu’au bout de sa vie (entretien de 94 avec Elkabbach) minimisé ses rapports de proximité avec Vichy et la question juive (il se dédouane envers cette dernière question en prétendant qu’il était alors encore prisonnier de guerre). Son éloignement progressif n’est dû qu’à la nomination par Laval d’une personnalité qui lui était antipathique au Commissariat aux Prisonniers. Il joua ensuite double jeu en participant à la mise en place d’un réseau de résistance. Ce qui ne l’a pas empêché par la suite d’avoir de véritables plébiscites des gens « de gauche » malgré ces errements et sa personnalité parfois trouble. Pour en revenir au principal sujet: Pétain s’est il compromis, tout comme Miterrand (à un degré différent): OUI; faut il occulter leurs actions positives en « compensation »: NON, surtout 70 ans plus tard, dans un contexte tellement différent. Ne rien occulter pour n’être pas tenté de réécrire l’histoire. De Gaulle savait bien les compromis à passer avec la bassesse pour accéder au pouvoir c’est aussi pour cela qu’il lui a d’une certaine façon pardonné. Que voulons nous au juste? des gens au pouvoir, acceptons en aussi les ombres. en toute connaissance. Je dirais même mieux: notre devoir est de mieux les connaître pour mieux les rejeter si nécessaire.

    Reply
  10. frejusien

    Tout à fait d’accord avec Pierre !
    Cette polémique qui enfle autour des déclarations de micron sur Pétain, me semble d’une hypocrisie sans nom, comme d’hab de la part de la gauche,

    Ces gens-là veulent sans cesse cacher des évènements passés pour manipuler le présent à leur guise,

    J’ai connu beaucoup de socialistes, qui ont voté Mitteux, en 1981, ils étaient jeunes et ne savaient pas que ce tourne-casaque avait été un collaborateur des nazis, c’est pour dire….

    Actuellement, cette gauche méprisable, cache à toute la jeune génération les réalités de la guerre d’Algérie, pour favoriser l’installation de l’islam en France
    je vais vous poster un texte, d’un Français d’Algérie, long, mais à lire en totalité, si on veut s’informer

    Reply
  11. frejusien

    Texte un peu long, mais ça vaut le coup d’en prendre connaissance. Je l’ai trouvé sur FB
    Mémoire et Poésie

    Jadis j’ai dû m’enfuir de mon pays
    Quand la France décida de lâcher l’Algérie
    Et si avec le temps les plaies se sont fermées
    Leurs cicatrices, elles, ne peuvent s’effacer.
    Aussi pour mes enfants, je demande au Messie
    Que jamais ils ne vivent une pareille tragédie.

    Pourtant, lorsque je vois ces hordes de Maghrébins
    Envahir notre sol par n’importe quel moyen
    Pour venir y chercher toute cette assistance
    Qui n’existe plus chez eux depuis l’indépendance,
    Quand je vois qu’ils acquièrent cette nationalité
    Qu’ils ont pourtant reniée il y a quelques années.

    Je me pose une question qui me met mal à l’aise,
    Combien de temps encore la France sera Française ?
    Ils occupent tour à tour l’ensemble des quartiers
    Où la police alors n’a plus le droit d’entrer,
    Bien vite ils les transforment en ces fameux ghettos
    Où ils pillent les commerces et brûlent les autos.

    Marseille est devenu une base d’Al-Qaïda
    Et notre Canebière le souk d’une casbah.
    La banlieue parisienne n’est pas plus épargnée
    Partout règne le racket et l’insécurité.
    Les seuls européens qui s’obstinent à rester
    Doivent se barricader sitôt la nuit tombée.
    Des cités toutes entières leurs sont abandonnées
    Dans l’attente qu’ils obtiennent les clefs de l’Élysée.

    Lorsque notre président, en quête de bulletins
    Va leur rendre visite, la veille des scrutins
    Ils bousculent sa voiture et crachent sur son costume
    Et l’obligent à partir plus vite que de coutume.
    Ils sifflent la Marseillaise au match de l’amitié
    Et brandissent les drapeaux du pays invité.

    Puisqu’ils peuvent posséder deux nationalités
    Ils en changent à leur guise, suivant leurs intérêts
    Pour les allocations, ce sont de vrais français,
    Pour les obligations ils restent des étrangers.
    Ils respectent qu’une seule loi celle des islamistes
    Et suivent assidûment la mode des intégristes,

    Elles se coiffent du foulard, ils portent la barbouze
    Et pavoisent leur logis aux couleurs des fellouzes
    Depuis quelques années ils sembleraient vouloir
    Que la France se décide à réécrire l’histoire.
    On enseigne pour se faire à notre descendance
    Que les pieds-noirs étaient des colons de la France

    Qu’ils n’avaient pas de cœur et usaient d’un gourdin
    Pour payer les salaires de chaque Maghrébin.
    Aujourd’hui les médias demandent à nos élus
    Qu’une enquête soit faite sur ces moments vécus
    Pour voir si notre armée a commis des bavures
    Et condamner ceux qui pratiquaient la torture.

    Pour que ces terroristes veuillent leur divulguer
    La liste des attentats qu’ils devaient perpétrer.
    Vouloir faire des victimes de nos ex-assassins
    C’est en sorte approuver les crimes et les larcins
    Qu’ils ont commis jadis sur ces gens innocents
    Qui voulaient conserver la terre de leurs parents.

    Somme-nous tous amnésiques pour avoir oublié
    Combien les F.L.N. ont fait d’atrocités ?
    Serions-nous insensibles à tous ces attentats ?
    Qui ont été commis par ces vils fellagas
    Et devons-nous ce jour, pour des raisons d’état
    Pardonner les tueries de leur chef Ben Bella !

    La bombe de la Corniche, ou celle du Milk Bar
    Et ces assassinats empreints d’actes barbares
    Ces femmes étripées aux ventres empierrés
    Tout près de leur fœtus qui était empalé.
    Ces milliers de Harkis qui furent assassinés
    Sur la place publique sans le moindre procès

    Trahis et délaissés par le chef de la France.
    Ils ont subi la mort dans d’atroces souffrances.
    Ils furent même désarmés avant l’indépendance
    Afin qu’ils n’opposent pas la moindre résistance
    Aux couteaux des tueurs qui étaient impatients
    De pouvoir leur donner le suprême châtiment.

    Aurions-nous oublié la date du 5 Juillet 1962
    Et les massacres commis après le cessez le feu ?
    Ces centaines d’Oranais qui furent exécutés
    Devant l’armée française restée les bras croisés !
    En France, dans nos écoles, aucun livre d’histoire
    Relate ces événements vécus par les pieds noirs.

    On transforme le passé à la gloire des vainqueurs
    Qui deviennent des martyrs à la place des tueurs
    Oublier notre passé ou même le transformer
    Serait une grave erreur qu’on pourrait regretter
    Ne baissons pas la garde, redoublons de méfiance.

    Si nous ne voulons pas connaitre un jour en France

    Une prochaine débâcle vers d’autres horizons
    Ou vouloir accepter de changer de religion.
    Ben Bella l’avait dit, après la prise d’Alger
    « Nous devons remonter en France jusqu’à Poitiers ».
    Hélas cette latitude est maintenant dépassée
    Puisqu’aucun coin d’Europe ne se trouve épargné !

    A moins d’un revirement rapide et énergique
    La France deviendra vite république islamique
    Par le nombre des naissances ils auront l’avantage
    Qui leur fera gagner l’ensemble des suffrages
    Ainsi sera mis fin à notre démocraties
    Et la France à son tour deviendra colonie.

    Alors sera troqué l’angélus des clochers
    Par l’appel des imams en haut des minarets
    Dès lors, pour survivre, de même que nos aïeuls,
    Nous aurons à choisir = la valise ou l’cercueil
    Les exemples sont nombreux et faciles à citer
    Sur toute la planète, nombreux sont les foyers.

    Où des familles entières furent exterminées
    Pour le simple prétexte qu’elles avaient refusé
    D’accepter les contraintes de ces jeunes républiques
    Qui instaurent par la force la charia islamique.
    Aussi la prochaine fois, lorsque vous serez appelés
    Pour vous rendre aux urnes afin d’aller voter
    Devenez l’électeur d’un second Charles Martel
    Qui renverra chez eux, au fond de leur djebel.

    Ceux qui viennent chez nous pour y défier la France
    En réclamant sans cesse encore plus d’assistance

    Afin que vos enfants ne subissent jamais
    La débâcle vécue par les pieds noirs Français
    Le livre a peut-être été refermé, mais son histoire
    Est restée gravée dans ma mémoire.
    Un Français déraciné

    Reply
    1. Alexcendre 62

      frejusien de tout coeur avec toi ! en 62 je vous ai tous vu sur les bateaux et dans le port d’Alger comment un pays puise faire ça a ses ressortissants j’ n’ai jamais eu la réponses .N’oublions pas au passage le rôle de l’armée d’ Afrique composée de beaucoup de pied-noirs , qui ont offert leur vie pour libérer la France , et de ce voir payés par le mépris vingt ans plus tard par un certain De Gaulle . Vieillard comme Pétain qui ne savait plus trop ce qu’il faisait mais ses décisions arrangeaient bien les communistes et les intérêts des Russes mais pas du tout les cons d’algériens vu qu’ils se battent depuis cette date pour venir chez nous et leur Algérie et en ruine dirigé par un grabataire entouré de voleur  »la belle affaire cette indépendance  »

      Reply
  12. Conan

    Merci fréjusien !
    Savez-vous que tous ces gens là sont quasiment disparus ???
    En voie d’extinction … Adios l’accent pataouette de là-bas ! Po po po po ! DIs !…
    Pire que les derniers indiens d’Amérique qui survivent encore par millions, mais, pour la tribu des pieds noirs c’est la fin…
    On ne les entendra plus jamais se lamenter sur le beau pays qu’ils ont créé et qu’ils ont du quitter dans des conditions lamentables.
    Pour justifier l’injustifiable, il a fallu les diaboliser, les ostraciser jusqu’à ce que la mort et l’oubli les ensevelissent …
    Nous y sommes …
    …et que vivent vos célébrations du 19 Mars !

    Reply
    1. frejusien

      Salut Conan !
      j’ai été étonné de tomber sur ce long poème, comme un chant déchirant, et qui m’a ému, car il relate en peu de mots finalement, toute la tristesse et l’horreur subie par ces européens, français qui avaient construit cette Algérie, et qui ont été chassés comme des malpropres, massacrés, abandonnés….

      C’est vrai qu’il ne doit pas en rester beaucoup, mais je pense qu’ils ont laissé , pour certains, leurs souvenirs à leurs descendants,
      je connaissais pas mal de tortures et sévices, mais pas celle des femmes enceintes éventrées, leur fœtus empalé,

      Il faudrait que quelqu’un se charge de réunir tous ces témoignages pour que Histoire ne soit pas déformée, transformée par les idéologues maudits qui veulent nous conduire vers l’abîme,

      Avec leur obsession de la paix à tout prix, ils nous conduisent vers une guerre qui sera aussi sanglante et barbare , et peut-être plus, avec les noirs musulmans

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *