Nouvelle Calédonie : l’histoire va-t-elle se répéter ?


Nouvelle Calédonie : l’histoire va-t-elle se répéter ?

Un vote considéré déjà comme nul et non avenu ? ou : L’Histoire va-t-elle se répéter ?

La félonie de de Gaulle (terme considéré ici strictement du point de vue de l’éthique morale en ce qui concerne le passé, mais qui, pour le cas d’espèce présent, se double évidemment d’une portée politique), donc, la félonie de de Gaulle, perpétrée entre les périodes allant de mai 1958 (l’élan général pour l’Algérie française), à fin 1959 avec le coup de tonnerre de l’autodétermination puis au bradage de l’Algérie au FLN en 1962, va-t-elle se reproduire au sujet de la question de l’indépendance de la Nouvelle Calédonie ?

La méthode de Gaulle (qui a été également celle du petit et non moins salopard Sarko suite au référendum sur le traité de Lisbonne en 2005 – rejeté pas les Français- , celle que les anti-Brexit de Grande Bretagne souhaitent reprendre, celle que les Démocrates américains veulent mettre en œuvre pour dégager Trump, et enfin celle que l’ineffable crétin de Valls avait envisagée en cas de victoire de Marine Le Pen à la présidentielle – à savoir « une suspension du processus électoral»-) peut-elle se répéter avec Macron et les autres salauds qui lui feront suite ? Oui cela est assuré (sauf à ce que tout « pète » avant ) ?

Tout laisse à penser en effet, qu’à l’aide des deux « procédures d’appel », c’est-à-dire des possibles votes-bis annulant le vote de ce dimanche, concoctées par le triste et (autre) salopard Jospin du temps de Mitterrand, le vote acquis peut être remis en cause. Ah ! elle est belle la démocratie de nos gouvernants, démocratie de la triche, du mensonge, de la fourberie, de la forfaiture, de la trahison.

Car ces faux démocrates (autre preuve évidente et honteuse affichée en permanence au fronton de nos palais républicains : notre devise nationale « Liberté, Egalité, Fraternité » totalement bafouée et trahie depuis des décennies par eux) nous ont déjà mitonné un nouveau plan sur 10 (ou 20 ou 30 ans) pour que la Nouvelle Calédonie devienne à terme indépendante (sauf, je me répète, si tout pète avant).

Déjà, cette éventualité est reprise et mise en exergue dans des commentaires politiques ; et les partisans radicaux de l’indépendance kanaque ne se sont pas cachés de leur intention d’y recourir très vite.
Au lieu d’un apaisement, on va droit à de nouveaux affrontements (sauf, je me répète, si tout pète avant).

Alors, sa déclaration de fierté de dimanche, toute en takiyante fausseté car en contradiction avec ses prises antérieures de position et conforme à sa ligne politique antinationale, Emma peut se la mettre dans le …..

On ne peut plus rien croire de ce que dit cette petite ordure.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




4 thoughts on “Nouvelle Calédonie : l’histoire va-t-elle se répéter ?

  1. MaximeMaxime

    Valls n’a jamais dit qu’il suspendrait le processus électoral, c’était un article de « 1er avril » de Riposte laïque :
    https://ripostelaique.com/manuel-valls-si-les-francais-elisaient-marine-le-pen-en-2017-nous-suspendrions-le-processus-electoral.html
    Comme il a néanmoins été très lu, ça s’est transformé en fake news, les lecteurs ne gardant que le titre en tête.
    En plus de l’insistance sur la date, la lecture du reste de l’article ne pouvait pas laisser de doute quant au caractère satirique du texte.
    Néanmoins, il donnait à réfléchir sur les limites de la fiction, car certains passages étaient réalistes. Les gardiens du système en place, en jouant sur les peurs, en mobilisant des « antifas », sont capables d’empêcher l’élection d’un président FN (RN) contre la démocratie. C’était donc de bonne guerre finalement…

  2. Charles Martel 02

    Cette petite ordure nous a déjà démontré à maintes reprises que ses promesses et sa parole il s’assoie très facilement dessus comme toutes les ordures qui ont dirigé le pays depuis des années tout en nous prenant bien pour des cons et ça ne va pas s’arrêter là. Alors bien sûr que non on ne le croit plus, d’ailleurs je dois dire que je n’ai jamais cru une seule parole de ce petit tas de merde fétide.qui méprise au plus haut degré la France et les vrais français

  3. Michel

    Entièrement d’accord avec Gladius. Ce qui s’est passé avec l’algérie va maintenant se dérouler en Nouvelle-Calédonie dans les années qui viennent.
    C’est une nouvelle défaite française et une nouvelle catastrophe pour la France, car l’indépendance offerte aux boucaques en NC sera le préambule de l’indépendance des dom-tom, puis de la sécession à terme de la corse, du pays basque français, peut-être de la bretagne, etc.

  4. claude t.a.l

     » Nouvelle-Calédonie : quand les 42% des indépendantistes comptent plus que les 58% des loyalistes !
    Les chiffres sont implacables et sans appel. Mais on peut les corriger avec un certain type de commentaire. »

    Benoît Rayski :

     » La Nouvelle-Calédonie a voté pour rester dans le giron de la République Française : 58% des voix. 42% des électeurs se sont prononcés pour l’indépendance.
    Mais ces chiffres ne plaisent pas car ce sont les méchants qui ont gagné contre les gentils…

    En Nouvelle-Calédonie, deux légitimités s’affrontent. Celle des Kanaks (minoritaires) qui sont là depuis toujours. C’est leur pays.

    Les Français sont arrivés là-bas au 19ème siècle.
    Nous y avons envoyé des bagnards et ceux des communards qui n’avaient pas été fusillés. Ils ont eu des enfants qui ont eu des enfants et ainsi de suite… C’est aussi leur pays.

    Les deux communautés vivent côte-à-côte apparemment irréconciliables. Le résultat du référendum désole une grande partie des médias français.

    Sur les chaînes de télévision et en particulier sur France 24, on se lamente. La France, entend-on, n’a pas pris la mesure du « ressentiment » des Kanaks.
    La France, nous dit-on également, n’a pas su prendre en compte la « fierté kanak ».
    Et les Caldoches ? Et les 58 % qui ont choisi de rester français ? Une réalité effacée, une quantité négligeable.

    Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/nouvelle-caledonie-quand-42-independantistes-comptent-plus-que-58-loyalistes-kanaks-benoit-rayski-3552559.html#8vw4hlWHOCgSj8If.99

Comments are closed.