Les lépreux gagnent en Nouvelle Calédonie, les Kanaks vont-ils refaire une guerre d’Algérie ?


Les lépreux gagnent en Nouvelle Calédonie, les Kanaks vont-ils refaire une guerre d’Algérie ?

Chronique d’une victoire caldoche annoncée. Le non à l’indépendance devrait l’emporter pour environ 60 pour cent. Les grandes villes, peuplées majoritairement de « Blancs » ont voté majoritairement pour une Nouvelle Calédonie demeurant française pendant que, dans la brousse le non l’emporte.

Et cela malgré l’accord honteux interdisant de voter à ceux qui sont arrivés en Nouvelle Calédonie après 1994…. bien que Français !

On peut allègrement comparer la situation en Nouvelle Calédonie et celle du continent où les nouveaux venus naturalisés à tour de bras peuvent voter ( la gauche demandant même le droit de vote des étrangers ! ) et la situation en Nouvelle Calédonie où les mêmes gauchistes trouvent tout à fait normal d’interdire le vote aux Français ( chez eux puisque la Nouvelle Calédonie est française ) y vivant depuis plus de 20 ans.

On se souvient de la guerre civile, n’ayons pas peur des mots, qui avait eu lieu dans les années 80. Jospin aux manettes s’était couché devant les violences des Kanaks qui avaient obtenu beaucoup, et notamment une espèce de statut particulier ne laissant à la France que ses compétences régaliennes. Accord de Matignon le 26 juin 1988, suivi par l’accord de Nouméa en mai 1998 accordant à la Nouvelle Calédonie un statut d’autonomie particulier. avec notamment des signes identitaires différents de ceux de la France.

La violence paie toujours, en Algérie, en Nouvelle Calédonie, en France… Parce que l’on a des traîtres à la tête du pays.

Les négociations avaient également porté sur un statut transitoire de dix ans devant se solder sur un référendum d’autodétermination pour que les Calédoniens se prononcent pour ou contre l’indépendance.

Il a même été prévu que 3 referendums sur l’indépendance auraient lieu en cas de vote négatif pour les deux premiers…

Il va donc y avoir un deuxième referendum… Et, entre-temps, violences, chantage, abandon des nôtres… On connaît par coeur le processus.  Et tout cela jusqu’à ce que les Caldoches, comme les Pieds-Noirs, soient chassés de leur pays, malgré le verdict des urnes, malgré la supériorité guerrière….

Et c’est ce qui se passera si c’est Macron qui est aux manettes.

Mais la Nouvelle Calédonie demeurera française si nous chassons Macron.

Je ne vous ferai pas l’injure d’ajouter ici le discours de Macron avec sa voix mièvre, ses mots auxquels il ne croit pas…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


14 thoughts on “Les lépreux gagnent en Nouvelle Calédonie, les Kanaks vont-ils refaire une guerre d’Algérie ?

  1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Oh mon Dieu ! La bonne nouvelle ! Merci de nous la communiquer aussi rapidement Maame Tasin ; et merci aux Calédoniens.

    maintenant si c’est une victoire de la population blanche en Calédonie ça risque de sentir la poudre dans les jours et années à venir.

  2. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    N’assimilons pas le camp du « oui » aux Kanaks.

    J’ ai été très ému, dans le 20 heures de France 2, par cette jeune femme kanak qui expliquait qu’elle allait voter « non ».

    Elle a dit sa reconnaissance d’avoir pu faire des études en France métropolitiaine où elle a obtenu un diplôme d’ingénieur.

    Très rare moment médiatique où s’exprimait de la reconnaissance envers la France …

    Très loin des crapules à la Bouteldja et Boussoumah dont on se demande combien de temps allons-nous encore supporter la présence en France :

    http://indigenes-republique.fr/soutenons-le-droit-a-lindependance-de-la-kanaky-contre-le-colonialisme-et-le-racisme/

    1. Keren

      Gardons nous bien d’assimiler l’ensemble des kanaks à ceux qui ont un cerveau et le sens des réalités. Suffit de voir les algériens qui ont détruits l’héritage colonial français (comme tout les africains au demeurant) et ont sérieusement crû qu’ils avaient vaincu l’ignoble colon qui les avait tellement massacrés que leur population a été multipliée par 10 en un siècle.

      Promettez avec aplomb n’importe quoi à des idiots, ils voteront pour vous, ça marche avec les blancs aussi, ce n’est pas le privilège de ces races inférieures que la république a cru pouvoir civiliser.
      Les kanaks représentaient 40% de la pop il y a 10 ans selon wiki, apparemment les recensements ethniques sont autorisés.
      44% de oui à l’indépendance.

      Donc une bonne partie d’entre eux a dû voter oui, plus des gaucho idiots et peut-être quelques polynésiens. En 87, le maintient dans la république avait récolté 90% de oui, donc la situation a bien changée, les sirènes de l’indigénisme ont été entendues.

  3. Conan

    Bonjour Anti-islam,
    Bien vu ! Et combien en avons-nous abandonnés, livrés aux pires supplices, aux pires bourreaux ?…En indo…en Algérie…
    Si les kanaks insistent, il faudra leur attribuer un territoire, d’une façon équitable et les laisser se démm….. sans allocs, sans ss, sans rsa etc… Bonjour Haïti !!….

  4. Alexcendre 62

    J’espère que maintenant on va jouer les cartes de la France et couper le pognon a ceux qui ont voté contre , il y en a marre de nourrir des tas de gens a ne pas faire grande choses sauf a nous poignarder dans le dos ou a rouler pour d’autres . Maintenant il n’y a plus d’excuse il faut nettoyer cette Ile des gens qui sont contre nous , ils sont très facile a trouver , dans le cas contraire la France n’a pas fini de faire des référendums empoisonnés pour l’avenir de la N C et pour les gens qui y travaillent sérieusement . Qu’on me cite un endroit sur terre où l’on fait un jeu pareil avec ses ressortissants , les australiens vont redonner l’ Australie aux aborigènes ? les USA vont ils rendre le pays aux indiens ? etc etc bien sur que non ! Alors que l’on arrête avec les Kanaks et s’ils veulent être indépendants qu’ils commencent par refuser l’argent de la France et des Français point a la ligne ils mangerons des noix de coco matin midi et soir et l’alcool ils iront le chercher où ? chez leurs amis australiens ? chinois ? ou japonais ? .

  5. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    « Je ne vous ferai pas l’injure d’ajouter ici le discours de Macron avec sa voix mièvre, ses mots auxquels il ne croit pas… ». Merci Christine de nous en épargner, et j’oserai ajouter : « avec sa voix mièvre et monocorde » car j’ai eu droit à un début de son discours que j’ai aussitôt fui dans le jardin, préférant la pluie aux paroles vides de son auteur, chez un de mes amis qui regardait le 13 heures de tf1 d’aujourd’hu

    Par ailleurs, merci également des compléments d’informations au sujet de la situation géopolitique caldoche dont, en vérité, je connais mal l’histoire. Grâce à vous j’ai oublié les paroles du meneur kanak qui parlait de respect de la démocratie, du vivre-ensemble, bref la litanie habituelle pour endormir les esprits faibles ou naïfs. En tout cas, j’espère tout de même que la situation ne va pas s »envenimer dans le sens que vous prédisez.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Je crois qu’en France nous ( moi la première ) connaissons mal l’histoire de la Nouvelle Calédonie, c’est pourquoi j’ai essayé de donner des pistes de compréhension à chacun ensuite d’approfondir

  6. Pierre Estrelka

    Les électeurs réalistes savent qu’en cas d’indépendance, la nouvelle Calédonie sera vite Néozélandaise ou Australienne, voire Chinoise, tout sauf indépendante. On sait ce qu’on perd, on ignore ce qu’on « gagne ».

    1. Joël

      L’Australie se fout totalement du caillou, à la rigueur pour le tourisme. Par contre elle lorgne depuis longtemps sur les fonds marins (1,3 million de km²) qui regorgent de nodules de métaux rares mais inexploités à ce jour car le lagon est au patrimoine mondial de l’UNESCO grâce à Coustaud.
      Et ça intéresse fortement les Chinois aussi.

  7. Gladius

    Un vote considéré déjà comme nul et non avenu ? ou : L’Histoire va-t-elle se répéter ?

    La félonie de de Gaulle (terme considéré ici strictement du point de vue de l’éthique morale en ce qui concerne le passé, mais qui, pour le cas d’espèce présent, se double évidemment d’une portée politique), donc, la félonie de de Gaulle, perpétrée entre les périodes allant de mai 1958 (l’élan général pour l’Algérie française), à fin 1959 avec le coup de tonnerre de l’autodétermination puis au bradage de l’Algérie au FLN en 1962, va-t-elle se reproduire au sujet de la question de l’indépendance de la Nouvelle Calédonie ?

    La méthode de Gaulle (qui a été également celle du petit et non moins salopard Sarko suite au référendum sur le traité de Lisbonne en 2005 – rejeté pas les Français- , celle que les anti-Brexit de Grande Bretagne souhaitent reprendre, celle que les Démocrates américains veulent mettre en œuvre pour dégager Trump, et enfin celle que l’ineffable crétin de Valls avait envisagée en cas de victoire de Marine Le Pen à la présidentielle – à savoir « une suspension du processus électoral»-) peut-elle se répéter avec Macron et les autres salauds qui lui feront suite ? oui cela est assuré (sauf à ce que tout « pète » avant ) ?

    Tout laisse à penser en effet, qu’à l’aide des deux « procédures d’appel », c’est-à-dire des possibles votes-bis annulant le vote de ce dimanche, concoctées par le triste et (autre) salopard Jospin du temps de Mitterrand, le vote acquis peut être remis en cause. Ah ! elle est belle la démocratie de nos gouvernants, démocratie de la triche, du mensonge, de la fourberie, de la forfaiture, de la trahison.

    Car ces faux démocrates (autre preuve évidente et honteuse affichée en permanence au fronton de nos palais républicains : notre devise nationale « Liberté, Egalité, Fraternité » totalement bafouée et trahie depuis des décennies par eux) vont nous mitonner un nouveau plan sur 10 (ou 20 ou 30 ans) pour que la Nouvelle Calédonie devienne indépendante (sauf, je me répète, si tout pète avant).

    Déjà, cette éventualité est reprise et mise en exergue dans des commentaires politiques ; et les partisans radicaux de l’indépendance kanaque ne se sont pas cachés de leur intention d’y recourir très vite. Au lieu d’un apaisement, on va droit à de nouveaux affrontements (sauf, je me répète, si tout pète avant).

    Alors, sa déclaration de fierté de ce soir, toute en takiyante fausseté car en contradiction avec ses prises antérieures de position, Emma peut se la mettre dans le …..

    On ne peut plus rien croire de ce que dit cette petite ordure.

  8. patito

    cela fait au moins 40 ans qu’on nous sort le coup des nodules et pour le moment personne ne se risque à essayer de les exploiter

  9. Jean-Louis

    Il est vrai que les Kanaks sont terriblement opprimés par la CAF, le RSA, et toutes es allocations qui leur permettent de vivre sans même se tourner les pouces.
    Quel supplice.
    Je compatis à leur révolte !

Comments are closed.