Trump : « Les clandestins vous jettent des pierres ? Tirez, c’est de la légitime défense »


Trump : « Les clandestins vous jettent des pierres ? Tirez, c’est de la légitime défense »

A propos de cette  » caravane  » de  » migrants  » qui veut envahir les USA, Trump vient de dire à l’armée américaine :

«Je leur ai dit (aux soldats) de considérer cela (une pierre) comme un fusil. S’ils (les migrants) lancent des pierres comme ils l’ont fait envers la police et l’armée mexicaine, je dis, considérez cela comme un fusil».

» Trump suggère aux militaires de tirer sur les migrants s’ils leur jettent des pierres  »

Trois «caravanes» d’environ 7000 migrants ont fui le Honduras et font actuellement route vers les États-Unis. Donald Trump a assuré qu’«ils n’entreront pas» et a annoncé que 15.000 soldats seront déployés à la frontière avec le Mexique.

Alors que plusieurs «caravanes» de migrants fuyant le Honduras font actuellement route vers les États-Unis, le président américain a rappelé que certains avaient lancé des pierres «perfidement et violemment» sur les forces de l’ordre mexicaines au moment de traverser la frontière entre le Guatemala et le Mexique. Après une déclaration consacrée à l’immigration, le président américain les a menacés depuis la Maison-Blanche: «S’ils veulent lancer des pierres sur notre armée, notre armée répliquera.»

Selon lui, «trois caravanes» de migrants «très dangereux» doivent arriver «très vite». La veille, Donald Trump avait annoncé que jusqu’à 15.000 soldats pourraient être déployés à la frontière avec le Mexique. Le nombre de migrants aurait diminué passant de 7000 à 3500 et leur cortège ne devrait pas arriver à la frontière avant la mi-décembre. «Ils n’entreront pas, nous ne laissons entrer personne», a assuré le président.

«Je leur ai dit (aux soldats) de considérer cela (une pierre) comme un fusil. S’ils (les migrants) lancent des pierres comme ils l’ont fait envers la police et l’armée mexicaine, je dis, considérez cela comme un fusil», a-t-il insisté. Interrogé par l’AFP, un porte-parole du Pentagone a dit ne pas vouloir faire de commentaire sur des «situations hypothétiques». «Nos troupes sont des professionnels entraînés qui disposent toujours du droit fondamental de légitime défense», a-t-il seulement déclaré, en tenant à rappeler que l’armée était présente en «soutien» des gardes-frontières, chargés de faire appliquer la loi.

Lire la suite de l’article ici :

Figaro : http://www.lefigaro.fr/international/2018/11/02/01003-20181102ARTFIG00047-etats-unis-trump-suggere-a-l-armee-de-tirer-sur-les-migrants-s-ils-leur-jettent-des-pierres.php

Nous, en France, nous avons une énorme caravane interne ( sans compter ce qui arrive chaque jour à nos ex-frontières ) qui jette des pierres, qui pille, qui incendie, à la moindre occasion ( halloween hier ), ou qui poignarde ( tous les jours ).

Et il faut considérer qu’ils ont des fusils…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




11 thoughts on “Trump : « Les clandestins vous jettent des pierres ? Tirez, c’est de la légitime défense »

    1. Rochefortaise

      @Joël et Marcher sur des oeufs

      Vous rapportez l’un, un article de Russia Today, l’autre la traduction d’un site en espagnol.

      Veuillez trouver la vidéo où Trump s’exprime lui-même :

      https://www.reuters.com/video/2018/11/02/trump-says-troops-will-not-fire-on-migra?videoId=479310464&videoChannel=1&channelName=Top+News

      Ce qu’il dit est différent, il dit qu’il ESPERE que l’armée n’aura pas besoin de tirer ! cette vidéo date de vendredi 2/11

      1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

        Bonsoir @Rochefortaise

        Le commentaire que j’ai posté ci-dessous { http://resistancerepublicaine.eu/2018/11/03/trump-les-clandestins-vous-jettent-des-pierres-tirez-cest-de-la-legitime-defense/#comment-718828 } fait le récapitulatif chronologique des évènements et déclaration.

        La traduction que j’ai faite est en effet celle d’un article d’un site hispanophone américain. Il semble qu’il reprenne des annonces faites dans reuters puisque en entête figure :  » REUTERS | WASHINGTON, EU 03 nov 2018 – 00:00h  »

        Ceci étant dit ; mis à part le verbe  » ESPÉRER « , comme le montre l’extrait ci-dessous de nouvelles mesures sont exploitées et mises juridiquement en place. En fin de compte cette immigration sauvage vers les USA va-telle se terminer en un Guantanamo pour Trump ? L’issue est de toutes façons pour les « démocrates » du monde entier un bonbon qu’ils ont suçoter pendant longtemps et se refiler.

        Le président des États-unis, Donald Trump, a déclaré vendredi que les immigrants illégaux qui jettent des pierres contre les soldats seront arrêtés, mais les soldats de ne tirerons pas.

        Trump fait ces déclarations à la presse un jour après avoir suggéré que les militaires pourraient tirer contre les individus d’une caravane d’immigrants s’ils jettaient des pierres contre les soldats déployés sur la frontière avec le Mexique.

        “Ils n’auront pas à tirer ! Ce que je ne veux pas, c’est que ces gens jettent des pierres” ; a commenté Trump aux journalistes à la Maison-Blanche. “S’ils nous font çà, ils seront détenus pour une longue période”, a-t-il ajouté.

    2. SarisseSarisse

      Ils connaissent pas les balles en caoutchouc aux États-Unis? ça m’étonnerait je pense que quand il parle de tirer il doit évoquer l’utilisation d’arme non léthales.

      Autorisée la riposte doit être proportionné, mais c’est de la théorie, le caillassage ils ont l’habitude en Israël par exemple, mais là il ne s’agit tout de même pas de musulmans, mais de sud-américains majoritairement catholiques et probablement instrumentalisés par d’autres qui veulent punir les États-Unis depuis des États-Unis eux-mêmes, autrement dit punir les États-Unis de ceux qui ont voté pour Donald Trump.
      Cela dit il y a bien un parallèle à dresser il y a quand même des « états profonds » qui souhaitent déstabiliser tout l’Occident.
      Ordo ab Chaos.Mais leur saloperie d’ordre par le chaos est pervers.

  1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    ARTICLE paru sur : impresa.prensa.com
    – REUTERS | WASHINGTON, EU 03 nov 2018 – 00:00h
    :::: https://impresa.prensa.com/panorama/Tropas-dispararan-migrantes-afirma-Trump_0_5159484053.html
    ______________________________________________
    TRADUCTION @Marcher sur es oeufs
    ————————————-
    EXODE
    Les troupes ne tireront pas sur les migrants, dit Trump
    Le président américain prévoit de signer un ordre qui pourrait entraîner des arrestations massives de migrants traversant la frontière sud.

    IMG : Les troupes de l’Armée des États-unis, est arrivé hier à l’international bridge avec le Mexique à Hidalgo, Texas, avec l’ordre de ne pas laisser aux migrants.
    :::: https://impresa.prensa.com/panorama/Tropas-Ejercito-Unidos-Mexico-Hidalgo_LPRIMA20181102_0074_27.jpg

    Le président des États-unis, Donald Trump, a déclaré vendredi que les immigrants illégaux qui jettent des pierres contre les soldats seront arrêtés, mais les soldats de ne tirerons pas.

    Trump fait ces déclarations à la presse un jour après avoir suggéré que les militaires pourraient tirer contre les individus d’une caravane d’immigrants s’ils jettaient des pierres contre les soldats déployés sur la frontière avec le Mexique.

    “Ils n’auront pas à tirer ! Ce que je ne veux pas, c’est que ces gens jettent des pierres” ; a commenté Trump aux journalistes à la Maison-Blanche. “S’ils nous font çà, ils seront détenus pour une longue période”, a-t-il ajouté.

    Le président a durci sa position sur l’immigration, particulièrement en ce qui concerne l’immigration, (plus particulièrement en ce qui cocerne une caravane de migrants qui traversent le Mexique fuient la violence et la pauvreté en amérique Centrale) avant les élections de la semaine prochaine, à l’issue desquelles les républicains cherchent à garder le contrôle des deux chambres du Congrès.

    ***Le Pentagone a déclaré lundi qu’il avait déployé plus de 5 mille 200 soldats à la frontière*** après que Trump ait annoncé sur Twitter l’envoi de militaires. Deux jours plus tard, le président a déclaré que les Etats-unis pourraient envoyer jusqu’à 15 mille soldats à la frontière, un nombre supérieur à celui es troupes actuellement en Afghanistan.

    Jeudi, Trump a déclaré que son gouvernement est en train de finaliser un plan qui permettra d’exiger des demandeurs d’asile qu’ils entrent dans le pays par le biais des accès légaux, bien que n’était pas clair si une telle limitation serait juridiquement possible.

    :::MESURE::

    Trump projette de signer une ordonnance la semaine prochaine qui pourrait aboutir à des arrestations massives de migrants traversant la frontière sud et d’interdire l’asile à ceux qui l’auraient déjà fait sans autorisation. Deux propositions juridiquement contestables qui constituent la dernière salve électorale du président concernant l’immigration clandestine.

    Actuellement, il y a quatre caravanes qui se rendent aux États-unis. La principale, composée de quelques 4 mille migrants, -réduite alors qu’elle en comptait environ 7 mille personnes au départ- poursuit son avancée dans le sud du Mexique, parmi lesquels la majorité continue sa progression à pieds alors qu’il leur restent encore à parcourir avant d’atteindre la frontière.

  2. RODRIGUE

    Contrairement à notre Jupiter que tout le monde nous envie, Trump lui a quelque chose dans le froc et annonce clairement la couleur!
    On pourrait prêter Jupiter aux USA et emprunter 5 ans M. Trump?

  3. Hervé

    Enfin,un président digne de ce nom. Comparé à notre roquet hargneux et castré,c’est tout de même autre chose..!

    1. Mariana

      Trump c’est l’anti-macron aux super résultats , n’en déplaise aux gauchos jaloux et faux-jetons qui sont toujours dans la critique et le déni de ce vrai Président qui est droit dans ses bottes et qui va gagner les midterms !
      Son attitude par rapport aux hordes de migrants attendues à la frontière mexicaine est la réponse d’un pays qui à juste titre refuse l’invasion migratoire .

  4. SarisseSarisse

    Bien que Trump et Poutine et des intérieurs intérêts géo- stratégiques divergents et des « alliés » également encombrants , saoudien sunnites pour les uns ou iraniens chiites, pour les autres, l’objectif converge lorsqu’il s’agit de leurs populations respectives.
    Je pense qu’ils doivent envier la position beaucoup plus solide d’un Xi Jing Ping qui fort de l’énorme masse des Chinois Han majoritaires(96% d’une population de près d’un milliard et demi d’âmes) face à toute intrusion extérieure notamment venant de musulmans agressifs.

    Pauvre Europe à côté des États-Unis de la Russie et même de l’Inde majoritairement hindoue, elle ne fait vraiment pas le poids alors qu’elle a tous les moyens pour se défendre et repousser cette invasion!
    Ces grandes puissances ne sont pas timorées et se défendent!

    Il manque un pacte entre pays européens et ce pacte ne pourra fonctionner que si nos gouvernements basculent vers un plus grand patriotisme.

  5. Yes-comment

    En jetant la pierre à Trump dans une intifada sans fin, les médias courent le risque d’épuiser, sous peu, leurs munitions issues de leurs murs de lamentations.
    Laisser caillasser nos forces de l’ordre et autres pompiers est ainsi évidemment un fameux progrès pour notre République
    L’Oncle Sam, qui pèse ses mots, les veut lourds.
    Lourds de conséquences, pour les sourds.
    Restent les aveugles, pour lui reprocher ses paroles, où des commentateurs avisés qui aboient.. afin que la caravane passe.

Comments are closed.