Suppression des allocations familiales ? L’islamo-collabo Castaner ne veut pas de « double peine »


Suppression des allocations familiales ? L’islamo-collabo Castaner  ne veut pas de « double peine »

Castaner sur RTL : Supprimer les allocations familiales pour les délinquants, « une double peine ».

Comme dit Joël qui nous a signalé l’article, elle est où, la première peine ?

Et, dans la foulée, il trouve des excuses aux délinquants, aux braqueurs de profs : La violence, c’est déjà une injustice sociale. Ce sont les plus fragiles qui en font les frais et souvent ce sont les milieux sociaux les plus défavorisés qui la génèrent .

Le Ministre de l’Intérieur était l’invité d’RTL ce mercredi. À cette occasion, maire divers droite de Poissy, Karl Olive, lui a proposé de « réduire les allocations familiales pour les délinquants mineurs ».

Une « double peine » pour le ministre

Christophe Castaner a répondu sans détour : « C’est la double peine pour les mères isolées, celles qui ont beaucoup de mal au quotidien à tenir l’éducation de leur enfant. La réalité, c’est qu’une nouvelle fois on touche aux plus fragiles, celles et ceux qui ont le moins de revenus. Cette mère isolée qui vit dans un quartier difficile qui ne tient déjà pas son gamin et va avoir un problème financier à la fin du mois pour faire manger son gamin ».

Et de conclure : « Il faut tester, expérimenter mais pas appliquer la double peine. La violence, c’est déjà une injustice sociale. Ce sont les plus fragiles qui en font les frais et souvent ce sont les milieux sociaux les plus défavorisés qui la génèrent ».

https://actu17.fr/supprimer-les-allocations-familiales-pour-les-delinquants-une-double-peine-pour-le-ministre-de-linterieur/amp/?__twitter_impression=true

On croyait que Hamon avait perdu la présidentielle, erreur, Macron est son clone. Tout est social. Tout est pardonnable.  A condition que les délinquants appartiennent à une certaine partie de la population. Ils ont tout , sur un plateau, mais ce n’est pas assez. Il faut, en sus, les excuser… Après tout, les coupables c’est nous, les Français de souche, bien sûr…Coupables d’exister. Coupables de travailler et d’attendre que les autres en fassent autant. Coupables de respecter et la loi et les autres et d’attendre que les autres en fassent autant.

Etonnamment je n’ai jamais tué, braqué, dealé… malgré mon enfance très très pauvre avec une mère célibataire femme de ménage. Et elle n’avait pas d’allocations familiales. Elle bossait. Et moi j’ai bossé à l’école pour m’en sortir, je ne braquais pas mes profs pour qu’ils me mettent « présente ». Je faisais pourtant partie, avec ma mère, mes grands-parents, des populations les plus fragiles, les plus déshéritées, où on n’avait pas de sucre et de café tous les jours…

Merah ? Un des plus fragiles ?

Le chauffeur du camion de Nice ? Un des plus fragiles ?

Les dealers qui tabassent les policiers ? Les plus fragiles ?

Le braqueur de Créteil, qui fait deux fois sa prof physiquement, un des plus fragiles ?

Mais on connaît la chanson, c’est celle de Macron  qui nous a prévenus. Du terrorisme, il y en a pour des dizaines d’années, et puis, il faut bien les comprendre, ces pauvres malheureux…

« On a laissé s’installer de l’exclusion. Je ne dis pas que l’exclusion explique, je dis qu’elle est là. Ces jeunes qui se radicalisent, ce sont des jeunes qui parfois ont perdu le lien familial, qui parfois n’avaient plus d’espoir social »,

http://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/021518430097-radicalisation-macron-juge-les-elites-en-partie-responsables-1179738.php

Telle est la politique mise en oeuvre par Macron, qui n’a pas été élu pour cela… Mais les Français étaient prévenus. Déjà,  après le Bataclan, il expliquait que le terrorisme était la réponse des musulmans à l’islamophobie, carrément.

« Le terreau sur lequel les terroristes ont réussi à nourrir la violence, à détourner quelques individus, c’est celui de la défiance« , a déclaré M. Macron […] Il a évoqué le fait que « quelqu’un sous prétexte qu’il a une barbe ou un nom à consonance qu’on pourrait croire musulmane, a quatre fois moins de chances d’avoir un entretien d’embauche qu’un autre

« Nous avons une part de responsabilité, parce que ce totalitarisme se nourrit de la défiance que nous avons laissée s’installer dans la société. Il se nourrit de cette lèpre insidieuse qui divise les esprits, et si demain nous n’y prenons pas garde, il les divisera plus encore« , a-t-il prévenu.

http://resistancerepublicaine.eu/2015/11/23/si-vous-vous-faites-tuer-cest-votre-faute-clame-ce-salaud-de-macron/

Et cette méchante Asia Bibi qui a osé boire l’eau du puits réservée aux musulmans, elle mérite aussi d’être lapidée, Macron ? 

http://resistancerepublicaine.eu/2018/11/03/oh-les-gauchos-vous-dites-quoi-du-pakistan-qui-accepte-les-demandes-islamistes-et-retient-asia-bibi/

Quant aux « arguments  » de Castaner, ils sont dignes de ceux de son maître : 

Si la mère, ou le père, ou les deux à la fois, ne sont pas capables de tenir leurs gosses, tant pis pour eux. Et si le braqueur de Créteil ne mange pas à se faim parce que sa mère n’a plus d’allocations, c’est son problème. La mère n’a qu’à interdire, priver de sortie, d’argent de poche, de téléphone, de dessert, de baskets nike… Et si elle craint la violence de son enfant, il faut qu’elle demande à ce qu’il soit dans un centre fermé. Point barre.

Ce n’est pas à la société – et aux profs – de subir les conséquences des défaillances éducatives des parents. Parents déjà largement rétribués par les allocations familiales de leur choix d’enfanter.

Par ailleurs si la mère et l’enfant ne sont pas français – ou pas que français – on peut aussi les ré-expédier de l’autre côté de la Méditerranée, voir si Mohamed VI ou Bouteflika vont verser des allocations à ceux qui font des gosses sans être capables de les éduquer, de les tenir.

Oui, je sais, je suis une extrémiste, puisque je propose des solutions viables pour que nos profs et nos enfants cessent d’avoir peur. Parce que la population sacrifiée c’est la nôtre. 

Cela fait 3 ans que Macron répète les mêmes sottises, qu’il est tout seul à croire, pendant que les analyses, témoignages, cris d’alarme sont relayés chaque jour sur les medias, dans les livres, via les faits-divers.

Rien n’y fait. Droit dans ses bottes le traître Macron persiste et signe : il faut donner toujours plus aux islamos… des fois que ça les arrête dans la conquête de notre pays.

Pff ! 12 balles dans la peau, ou la guillotine pour Macron, je ne vois que cela. Mais pour cela le peuple doit reprendre le pouvoir.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




15 thoughts on “Suppression des allocations familiales ? L’islamo-collabo Castaner ne veut pas de « double peine »

  1. rinocero

    Pour évoquer une double peine, ce qui ne serait pas d’ailleurs en soi choquant, encore faudrait-il qu’il y ait une première peine. Une exclusion d’un lycée quelques jours, quelle caillera s’en plaindrait, un rappel à l’ordre par des policiers ou un magistrat qui croira qu’un jeune délinquant en sortirait repentant et gêné de ces actes délictueux. Quelques jours de TIG , sanction intervenant souvent bien longtemps après les faits reprochés, là encore il est peu probable qu’un jeune délinquant endurci change de comportement à l’issue de ces travaux d’intérêts généraux. La suspension des allocations familiales auraient un effet surement plus dissuasif auprès des familles.

    Reply
  2. Rinocero

    Pour mémoire s’agissant de la double peine, Sarko avait promis de la supprimer lors de sa campagne présidentielle de 2007, histoire de séduire une partie de l’électorat de gauche qui dénonçait cette mesure comme s’appliquant – uniquement – à des étrangers condamnés à des peines de prison et susceptibles d’être expulsés à l’issue de leur peine.
    Cet argument avancé par les associations immigrationistes et/ou droit-de l’hommistes était faux car la double peine avant sa suppression à l’instigation de Sarkozy concernait aussi les nationaux qui pouvaient se la voir appliquer dans les cas suivants : un homme politique condamné à une peine de prison pour un abus de bien social pouvait être en plus déchu de ses droits civiques. De même un mari violent condamné à une peine de prison ferme pouvait à l’issue de sa peine se voir interdit de s’approcher du domicile de son conjoint.
    Donc non la double peine ne s’appliquait pas qu’aux seuls étrangers condamnés à une peine de prison et expulsés ensuite, contrairement à ce que prétendait alors la gauchosphère.

    Reply
  3. Christian

    Ce gars il a la charisme d’une huitre et on dirait qu’il à des chamallows dans la bouche quand il essai d’ânonner sa leçon de toutou bien dressé par son maître Macron. Autant le vieux gravât qui l’a précédé a ouvert les yeux sur la situation autant lui même le nez dans le caca continuera à chanter louange à Allah. Donc ne comptons que sur nous pour remettre notre pays sur la voie du respect qu’on lui doit.

    Reply
  4. palimola

    Je leur en foutrais moi du parent isolé , des APL et diverses aides qui s’ajoutent a l’argent du trafic et servent a se payer des Audi et autres Mercedes ainsi que des commerces et des appartements !

    Reply
    1. Joël

      « parent isolé » qui est probablement la 3ème ou 4ème épouse. Les chefs de harem ont très vite compris l’intérêt d’avoir plusieurs appartements séparés.
      Le travail le plus dur consiste à relever les compteurs chaque début de mois.

      Reply
      1. Jean-Paul Saint-Marc

        En plus les communes pratiquent la décohabitation !
        Le minimum, serait de renvoyer la famille non officielle !
        Le meilleur, tout ce petit monde profiteur et finalement colonisateur !

        Et pour rappeler Coluche, la France et l’Algérie ont divorcé en 1962, c’est la France qui a reçu la charge des enfants !

        Reply
  5. Ange R.

    Non seulement il faudrait supprimer les allocations..mais aussi il faudrait condamner les parents fautifs d’une mauvaise éducation , de ce fait complices civilement des délits commis par leurs enfants mineurs…il y aurait moins de délits… l’excellent travail des forces de l’ordre pour résoudre et interpeler les délinquants est souvent bâcler par la lâcheté de certains juges à condamner et appliquer les peines à cette racaille… Cela à fin d’éviter de froisser les bonnes relations avec une certaine communauté .

    Reply
  6. claude t.a.l

    Le castagnette ( lui et macron, c’est pas une double peine ? ) a dit ça à propos du  » jeune  » qui avait braqué une prof à Créteil.

    Vive la quadruple peine :

    1 exclusion immédiate de l’établissement scolaire
    2 au gnouf
    3 suppression des allocs pour la famille
    4 expulsion de tout ça hors du territoire national : qu’ils aillent  » se ressourcer  » au pays de leurs ancêtres.

    ( j’aurais aussi des suggestions en faveur d’une quintuple, sextuple, etc … peine )

    Reply
  7. Amélie Poulain

    « La violence, c’est déjà une injustice sociale. Ce sont les plus fragiles qui en font les frais »

    Enfin là, je crois que tout le monde est concerné.

    La question des allocations familiales finalement est vraiment un gros problème en France, c’est devenu un « droit » pour tous et ce n’est pas normal car ce n’est pas un puits sans fond.

    Je crois que c’est Jospin ou Rocard, je ne sais plus (la gauche encore en tous les cas), qui les a rendues universelle car avant elles étaient réservées aux Français, ce qui explique les sommes astronomiques que la CAF et donc les contribuables payent, déjà, c’est absolument anormal et inadapté.

    Et je ne vois pas pourquoi des gens qui passent leur temps en plus à pourrir la vie de la société et des autres en bénéficieraient.

    Double peine ? Ah bon ? Et la peine à vie pour les gens agressés c’est quoi (et je considère que le vol est aussi une agression traumatique grave contrairement aux discours bien souvent laxistes de certains dits « éducateurs ») ?

    Je ne supporte plus leur angélisme qui devient carrément pathologique.

    Reply
  8. Samia

    Cela se passe de commentaire original, toujours et encore la même rengaine. Les pauvres snif snif sauf que les enfants, même issus de familles monoparentales quand les parents font un minimum d’effort, s’en sortent très bien monsieur Castaner.
    A chacun sa responsabilité sinon c’est trop facile d’incriminer les autres. On ne leur a pas mis un couteau sous la gorge (ah!ah!), que je sache, pour faire des mioches à la chaine.
    Dans mon boulot, je vois des nanas musulmanes venir pleurer et nous dire qu’elles sont dépassées, je leur dis : « Vous auriez dû faire comme moi madame, j’en ai deux et ce n’est pas pour rien ! ». En retour, j’ai invariablement un sourire contrit ou un regard implorant. Mais comme je suis une sans cœur, cela ne me fait ni chaud ni froid.

    Reply
  9. bob

    D’où viennent-ils ces défavorisés ,d’Afrique et de cette enclave musulmane qu’est le Maghreb ,de ces pays de misère et de dictature à coté desquels les pays d’Occident sont des paradis et que font-ils à peine arrivés ,ils méprisent ceux qui les accueillent et qui ne sont à leurs yeux que les ex colonisateurs .Les afro musulmans veulent nous détruire et ils le feront avec la complicité des « élites » dépravées !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *