Ils ne nous imposeront pas cette coutume qui n’est pas la nôtre ! Non à Halloween !!


Ils ne nous imposeront pas cette coutume qui n’est pas la nôtre ! Non à Halloween !!

En début de soirée, on  frappe (inhabituel) puis on sonne à ma porte.

Une jolie  femme, deux jolis enfants avec un petit sac  :

« C’est pour Halloween ! »

Moi, ahuri, pris de court : « Je ne donne pas pour Halloween ».

J’étais complétement  désorienté et furieux et j’étais sous le coup de cette fureur quand, peu après,  je lis suite à notre article;

http://resistancerepublicaine.eu/2018/10/31/entrer-en-resistance-le-17-novembre-en-nachetant-rien/

ce commentaire de Claude :

Tiens, voilà un exemple précis – et qui vient de m’arriver – qui montre que c’est vraiment hypothétique :

Le putain de  » halloween « , créé de toutes pièces en France pour des intérêts financiers et  » festifs  » (  » homo festivus  » – Philippe Muray ) !

Et ça marche encore !

Je ne parle pas du taré qui appelle à une  » purge « ; je parle des braves gens qui sont embringués là-dedans.

Voilà mon exemple précis :

Il y a 1/4 d’heure, ça tambourine à ma porte ( pourtant j’habite un coin un peu paumé )
J’ouvre : une femme accompagnée de 4 ou 5 enfants, tout le monde en tenue  » halloween  » !

C’était sûrement une brave femme. Les enfants aussi ..

Pas des racailles comme le  » plaisantin  » qui appelle à une  » purge  » pour cette occasion.

Je lui ai quand même dit, très poliment, qu’ils n’auraient rien de ma part pour cette  » fête  » qui n’est pas la nôtre, et qu’elle ferait mieux d’emmener ces mêmes enfants, le 11 novembre, fleurir les tombes de leurs ancêtres morts pour la France.

claude t.a.l

Bon sang !

Cette pseudo-fête, avec ses relents de sorcières, est une importation en France voulue par les multinationales : Orange, Coca, Disney, Apple etc etc , qui veulent promouvoir   la mondialisation  négatrice  des peuples, de leur histoire, de leurs traditions.

Demain, pour les catholiques, c’est la Toussaint, en souvenir de tous nos Saints.

De nos martyrs, (rien à voir avec les « martyrs » musulmans qui sont des brutes et et des assassins) comme ceux qui vont être canonisés le 8 décembre prochain:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Martyrs_d%27Algérie

Et après-demain, le 2, c’est la fête des morts, une fête catholique aussi, mais  l’occasion pour tous les Français d’aller sur les tombes de leurs proches.

Et puis dans 8 jours, c’est le 11 novembre que , comme par hasard, Macron veut déraciner de l’ âme française.

Généralisation d’Halloween, minoration du 11 novembre, islamisation : tout cela ne fait qu’un.

Détruire en France, l’héritage de Jérusalem, Athènes et Rome, pour nous plonger dans le grand bain informe économique  de la mondialisation.

Grand bain informe auquel l’islam entend finalement donner une forme, SA  forme  à lui : la charia.

 

Note de Christine Tasin

Je plussoie. Moi aussi je refuse de donner quoi que ce soit, et je réponds de façon peu aimable aux enfants qui n’y peuvent mais ( tant pis, leurs parents n’ont qu’à réfléchir avant de suivre des coutumes stupides ) que nous sommes en France, et que Halloween n’est ni un mot français ni une coutume française. Qu’ils réservent leurs efforts et leurs rires pour mardi gras, fête joyeuse où on ne défile pas avec des masques horribles de sorcière ou de vampire.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




33 thoughts on “Ils ne nous imposeront pas cette coutume qui n’est pas la nôtre ! Non à Halloween !!

  1. SarisseSarisse

    Ras-le-bol de ces citrouilles immangeable, cela dit je me sens plus menacé par l’islamisation que par l’Halloween isation qui est une foutaise.
    Mais mine de rien cela représente bien de front qui nous encercle les deux morts d’une tenaille, celle d’une mondialisation aux forts contours anglo-saxon et celle de l’islamisation de plus en plus visible.
    Victime principale le christianisme, surtout lorsqu’il est catholique ou orthodoxe( et encore je pense même qu’il y a des protestants qui ne supportent pas cette intrusion artificielle non plus, même si elle a des origines irlandaises.

    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      Cela va de pair.

      A ceux qui auront perdu tous leurs repères, toute leur culture, l’islam viendra pour se proposer en remplacment.

      Ce sont les déracinés complets comme Ribéry qui deviennent musulmans …

    2. Jean SCHOVING

      En Allemagne, le 31 octobre de cette année vient d’être déclaré jour férie dans 7 Länder : « Reformationstag », jour de la réforme luthérienne. Mais cela n’empêche pas cette coutume idiote dite « Halloween » de progresser là aussi.

  2. Alexander

    Dans l’école où je travaille en Egypte, si on ne fait pas 🎃 les parents ne sont pas contents. Pour cette année, pas de chance pour eux et une chance pour moi, Halloween tombe pendant les vacances scolaires. 😂😂

  3. TEMPLIERTEMPLIER

    totalement solidaire avec vous ANTIISLAM,bonsoir….oui hier soir sur le coup des 19.30h,des enfants au moins 3a4,sont venus me demandé en tendant un sac de courses,de le remplir plus ou moins de chocolaterie,gateaux en tout genre et autre friandises….
    refus net mais poli n étant pas du tout adepte de cette idiotie….meme pour donner a ces enfants…..
    j ai été moi ausssi sur le coup désorienté….

    puis on a reprit ses esprits….j ai été je l avoue,ENERVE DE CE DEMARCHAGE…..
    BONNE SOIREE…

  4. Machinchose

    je partage totalement

    depuis quelques années, cette invention imbécile commence a disparaitre dans ma commune
    je ne m’ en plains pas!

  5. JackJack

    Halloween… Vivant depuis bientôt 38 ans aux États-Unis, je n’ai jamais pu m’y faire. J’ai fait des recherches mais ne me souviens plus d’où provient cette stupide fête bien ancrée dans les habitudes et qui, pourtant, donne lieu à des agressions chaque année par des crétins sous des déguisements absurdes.

      1. Joël

        On devrait apprendre aux gosses ce qu’on faisait des sorcières au moyen-âge.
        Mais cela nuirait à Saint-Fric.

  6. Keren

    Bof. Halloween est la corruption américaine de l’irlandais Samhain (prononcez saovine ou ça eau ouine) que les gaulois appelaient Samonios.
    Donc « nos ancêtres les gaulois » ça n’a pas cours chez les commissaires politiques républicains ?
    Irez vous jusque à ignorer que la plupart des fêtes chrétiennes sont païennes (toussaint, noël, paques, st jean et d’autres) ?

    Des anciens non américanisés (90+) me disaient qu’à l’époque étant gosses ils se trimbalaient de nuit, veille de TOUSSAINT, avec des navets creusés qui abritaient une chandelle, que leurs parents en ce jour ne faisaient pas le ménage, de peur d’offusquer quelque âme de passage..

    C’est bien de voir du ricain partout, mais dîtes vous que toutes leurs croyances viennent d’Europe. Saovine/ Toussaints célèbre les ancêtres, la fin de l’été, et le cycle immuable de la vie, car tout ce qui meurt va repousser.
    Alors sortez boire un verre, manger un bout, faire des rencontres, déguisé ou pas. Pour être anti-islam (jamais les sectateurs du pédophile mecquois n’ont fait Saovine ou Carnaval), cette fête européenne quoiqu’on en dise, mérite d’être… fêtée.

    1. frejusien

      Merci @Karen pour ce rappel historique des vielles coutumes,

      il me semble avoir entendu parler qu’en Corse et en Sardaigne, la veille de la Toussaint c’était la fête des « matseri « , (sorcières) et les enfants déguisés en sorcières allaient effrayer les bonnes gens dans leur maison

      1. Keren

        Karen c’est un nom de gonzesse, puis Keren c’est pas mon blaze de toute façon.
        Mais on a besoin des fêtes dites populaires (seraient plutôt identitaires maintenant).
        L’Etat francais nous a tout pris, ors les taxes, fors l’honneur; bien décidé à nous remplacer par des mahométans..

        « Le fédéralisme et la superstition parlent bas-breton ; l’émigration et la haine de la République parlent allemand ; la contre-révolution parle l’italien, et le fanatisme parle le basque. »
        Et l’Etat nous veut tous islamisés. Gardons nos langues et coutumes. j’ai hâte à carnaval.

        1. AntiislamAntiislam Post author

          Bonjour,

          Croyez-vous vraiment que l’Abbé Grégoire aurait applaudi à l’invasion musulmane ?

          D’ailleurs, si la Révolution bourgeoise de 89 était accueillante aux étrangers, ce n’est plus du tout le cas sous les Jacobins.

          Y a qu’Arlette (Laguiller) et ses semblables pour nous chanter « la grande Révolution française accueillante aux étrangers » …

          Les Gauchistes régionnalistes (la majorité des régionalistes) ne sont pas d’ailleurs en reste …

          1. Keren

            Grégoire aurait applaudi des deux mains. L’islamisation , et donc l’uniformisation de la France, est le plan ripoublicain originel.

        2. frejusien

          ok @Keren (d’où vient ce prénom? )
          comme j’aime fouiner dans le passé, j’adore toutes les vieilles coutumes des territoires qui forment la France, également les européennes,
          donc , heureux qu’Halloween revienne sur son continent d’origine,
          l’ennui, c’est qu’avec un nom pareil, on ne le reconnait plus,

          Si ça rend les enfants joyeux, et qu’ils passent un bon moment, perso, je suis plutôt favorable

          1. Keren

            c’est une ville en erythrée., ou un prénom féminin hébraïque. Conan étant pris j’ai choisi Keren. Pour les fêtes populaires, c’est le boulot des parents de dire aux enfants qu’il s’agit pas seulement de se remplir le bide.
            Etrangement les politiques sont tous à nous souhaiter joyeux ramadan, joyeux aid, joyeuses fêtes du viol des chèvres, mais à part noël, les non musulmans n’ont pas grand chose.

  7. ISWT

    Noël aussi est devenue une fête commerciale. Alors est ce que combattre Halloween en refusant de donner des bonbons à des enfants est la priorité des priorités ?

    1. Christine TasinChristine Tasin

      rien à voir, Noël est notre fête, depuis bien avant le christianisme, c’est la fête du solstice d’hiver et que cela soit aussi une fête commerciale ne change rien

  8. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Les premières années de Halloween en France, mes filles étaient encore jeunes et je leur avais fait savoir clairement que je ne cautionnais pas ces festivités stupides et quelque peu malsaines, et en tant que croyante j’estimais que s’il y avait fête elle s’appliquait aux Saints des Chrétiens, Toussaint voulant dire par ailleurs fête de tous les saints chrétiens et que ce jour-là on se devait de les honorer le cas échéant et non pas honorer les zombies et autres sorcières en se promenant avec d’horribles maquillages et orner la maison ou la jardin de citrouilles grimaçantes allumées, mais que je ne les empêchais pas de s’amuser si elles persistaient dans leur désir de se ridiculiser.

    Par ailleurs, si la première année je n’avais pas su refuser les bonbons aux enfants qui sonnaient à notre porte, les années suivantes je leur disais simplement que j’étais désolée mais que j’avais oublié d’acheter des friandises. Il m’arrivait même de ne pas répondre aux coups de sonnette, une façon comme une autre de n’avoir pas à devoir répondre par un mensonge, n’ayant pas le courage d’un claude t.a.l.

    Ceci étant, à la lumière des actes de christianophobie que ne reconnaissent ni la loi ni des jugements très fréquemment à géométrie variable au profit d’une certaine religion de d’amour, de paix et de tolérance, le soupçon m’est venu peu à peu que ce rite diabolique n’a été introduit insidieusement en France que pour déposséder le peuple de France de ses racines gréco-judéo-chrétiennes à son insu, au fil des années. Et ce, avec la complicité inconsciente des familles qui encouragent d’une façon ou d’une autre leurs enfants sous le prétexte d’une occasion supplémentaire pour se divertir, sans voir les conséquences néfastes de perte d’identité à plus ou moins long terme auxquelles elles contribuent, ayant elles-mêmes dans leur majorité peu ou plus la foi chrétienne, contrairement aux États-Unis où la population est davantage,tout au moins me semble-t-il, enracinée dans sa foi chrétienne malgré le fait qu’elle soit friande de ce genre d’amusement qu’est pour elle Halloween.

  9. gammagamma

    Encore une importation de dégénérés.

    La seule fête où les chrétiens d’orient se déguisent est la Sainte Barbe.
    Cette fête tombe le 4 décembre comme en France.
    À l’occasion de « barbara », les célébrants sont masqués et arborent une variété de costumes exotiques comme symboles alaant de maison en maison, principalement à cause de sa fuite dans une grotte puis du sacrifice de sainte Barbe pour sa religion du Christ, comme les prêtres l’ont souligné dans leurs homélies. La raison pour laquelle tout le monde mange du blé cuit ce soir est que Sainte-Barbara, tout en essayant d’échapper à son père, qui voulait la tuer à cause de sa conversion au christianisme, passait devant un champ où les graines de blé dissimulées étaient transformées en blé mûr. C’est la tradition, bien que l’église ne la rejette pas, elle ne l’aime pas non plus, mais appelle plutôt à établir des prières et des supplications durant cette fête,

    Rien avoir avec halloween qui célèbre le macabre et le hideux.

    1. Amélie Poulain

      e suis d’accord avec l’idée de l’article, je ne donne rien non plus et n’ai jamais apprécié, mais c’est un jeu pour les enfants, il faut les voir imaginer leurs déguisements avec la joie qui va avec.

      Pour ma part, un petit enfant avec son père a frappé (je croyais y avoir échappé mais non) et je lui ai dit gentiment que je n’avais rien.

      Je n’ai pas eu le coeur de le rembarrer, il n’aurait pas compris et ne le méritait pas.

      En tous les cas, j’en connais qui fêtent Halloween mais cela ne les empêchent pas d’être proches de nos coutumes, c’est la Société avec toute la pub qu’il y a autour de cela qui est responsable, pas les enfants.

      1. gammagamma

        @ Amélie Poulain Je suis bien d’accord avec vous. Les enfants ne sont pas responsables; Je traite de dégénérés ces gens mercantiles qui sont prêts à importer n’importe quoi du moment que ça rapporte des sous. J’aurai dû le préciser.

        1. Amélie Poulain

          Oui c’est l’aspect mercantile qui est agaçant et aussi le fait que l’on frappe à n’importe quelle heure chez des gens qui n’ont rien demandé.

          Ce qu’il faut voir que les enfants eux voient juste l’occasion de « se déguiser » (ils adorent ça et notamment jouer avec la peur…) et « d’avoir des bonbons », cela ne va pas plus loin que cela.

          Merci @Keren de nous en rappeler les origines celtes qui auraient quelque chose à voir aussi apparemment avec les rituels druidiques et notre Culture, ce que je ne savais pas :

          « Rebaptisée « Halloween » après que le pape Grégoire IV eût introduit en France, en 837, la Toussaint fixée au 1er novembre, la fête celtique de Samhain existait voici plus de 2500 ans et se déroulait tous les 31 octobre : adoptée par les Gaulois, elle marquait pour les peuples celtes la fin de l’été, le début d’une nouvelle année, et constituait un moment privilégié de rencontre entre vivants et morts.  »

          https://www.france-pittoresque.com/spip.php?article1803

          1. Pierre ESCANDE

            « Rencontre entre vivants et morts !! » C’est cela, Amélie…….
            Ici, au Mexique, c’est depuis des siècle une grande tradition que cette rencontre: et cela n’a rien à voir avec halloween, c’est une tradition qui nous vient des aztèques, zapotèques, mixtèques et autres civilisation pré-colombiennes qui ont toujours mêler la vie et la mort, Tonahtiu, le soleil, la vie et Mictlantecuhtli le dieu de la mort et de « l’inframundo » ( l’enfer), le monde des mort. C’est le cycle de la vie représenté par la graine de maïs qui meurt, se plante, et renait de cette graine qui va donner la plante sacrée de ce pays: LE MAÏS.
            Aussi, le 1er novembre au soir, les vivants vont visiter les morts, et vont sur les tombes de leurs parents défunts, ils leur portent de la nourriture, leur boisson favorite, ils leur chantent les chansons qu’ils aimaient. C’est cela cette nuit là: la communion entre vivants et morts qu’illustre bien le film COCO en dessins animés. Si vous ne l’avez pas vu, malgré ses aspects commerciaux, il reflète bien la vision et les croyances mexicaines sur la vie et la mort qui sont le syncrétisme entre le catholicisme et les religions pré-hispaniques . C’est une surprise, pour un européen de vivre cette expérience des cimetières tout illuminés par les bougies sur les tombes et ces gens, emmitouflés qui prient, mangent, boivent et chantent avec les mariachis pour leurs « muertitos » comme ils disent. Moi aussi, je préfère ça à Halloween !!!

    2. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      La sainte Barbe était une grande réjouissance au lycée.

      Au temps où l’on y travaillait dur …

      Mais cela aussi a disparu dans le lycée de mes neveux.

  10. SarisseSarisse

    Halloween ça existe d’une manière plus sérieuse en islam, ça s’appelle le racket, et intitutionnelement le racket des dhimmis , la jizya, bon
    , Halloween est une guignolerie, un racket de bonbons et de chocolats, mais cela nous prépare, nous conditionne à l’autre qui a déjà cours toute l’année dans les zones islamisées.

  11. Flupke

    Pas d’accord du tout. C’est pour les enfants l’occasion de se déguiser, de se maquiller, de se rassembler, de se gaver de bonbons… Leurs cortèges joyeux font plaisir à voir. Un peu de joie au milieu de la sinistrose. Ne jouez donc pas les rabats-joie !!

  12. rlouise

    Je fête noël mais aussi Halloween qui est l’occasion de faire des activités avec les petits. Déguisements maison avec de vieux vêtements et on a prévu des sachets de bonbons pour ceux qui frappent à la porte.
    Nous ne le faisons que dans notre rue et c’est aussi l’occasion de connaître ses voisins
    Le temps est triste et Noël n’est pas proche.
    Bref c’est un moment sympa et il y a des choses à combattre bien plus graves

  13. Rinocero

    Halloween , ça devient pesant, même une agence immobilière s’y met. C’est comme la fête de la Saint Patrick au mois de mars . Que ce saint soit très honoré en Irlande où il est le Saint patron de ce pays et qu’il soit fêté par ricochet aux Etats-Unis où beaucoup d’Irlandais se sont installés c’est compréhensible mais en France il n’y a aucune raison de privilégier cette date alors que des traditions françaises festives ou commerciales s’estompent comme la semaine du blanc en janvier (linger de maison) ainsi que le Mardi gras moins fêté qu’avant. De même certaines traditions étudiantes comme les monômes ont disparu.

  14. Lucomoto

    Au Québec l’Halloween est une fête de la famille dans l’espace social. Au contraire de Noël qui se fête en privé. C’est une fête codifiée: ceux qui donnent affichent leur citrouille. On ne frappe qu’à une porte où on est invité par une citrouille évidée avec une bougie à l’intérieur mettant en valeur un faciès rigolo découpé au couteau.
    Je n’aime pas ce mot et je lui préfère Mardi Gras, mais Halloween porte une valeur de générosité, oui chrétienne, l’occasion de se mettre en relation avec des inconnus le temps d’un don de sucreries et d’un sourire d’enfant. Ce donne l’occasion de se rappeller qu’il existe encore un tissu social national. C’est une fête qui disparait dans les quartiers ethnicisés où la notion de générosité n’a pas le sens que nous lui donnons. De même pour la notion d’autodérision.

  15. DUDULE.COM

    HALLOWEEN est une fête païenne qui coïncide avec la chute des feuilles ; les jours raccourcissent etc .
    En Angleterre , les enfants reviennent de l’ école avec leur betterave évidée et munie d’une lumière ; ils tapent aux portes et sont bien reçus,reçoivent des bonbons .
    La Toussaint n’existe pas en Angleterre; Henri VIII a claqué la porte avec Rome en 1547.
    En Europe continentale,nous vivons sous la dictature du Concile de TRENTE (1553-54-55) qui a légiféré la vie privée de chacun..
    et exterminé les dissidents ,sous la forme de guerres de religion,jusqu’en 1648 (Traités de Westfalie) .
    Fêter HALLOWEEN ,fête païenne,n’est pas encore accepté par l’Eglise catholique .parce que celle-ci ne l’a pas encore récupérée.
    NOËL était la fête du solstice d’ Hiver . pour les païens ; ceux-ci savaient que l’hiver allait être froid et que la nourriture allait manquer .

  16. protagoras

    Haloween est, à l’origine, la nuit qui précède la fête des morts, celtique, où les deux mondes, celui des vivants et celui des morts, sont sensés être perméables l’un à l’autre ( des fêtes similaires existent dans diverses cultures, dont au Japon); l’Eglise catholique irlandaise fut contrainte, sous la pression des traditions, de célébrer la toussaint ( fête de tous les saints) en m^me temps qu’Haloween.
    l’éthymologie d’haloween ne m’est pas complètement connue, mais « Hallow » est une déformation du celtique « Hellig » qui signifie saint.

    Laissez donc les gosses jouer à se faire peur et à nous faire peur: c’est indispensable à leur équilibre, comme les contes de fées

Comments are closed.