Bayonne reçoit 80 à 100 clandestins par jour par jour, qui repartent vers Paris, Nantes…


Bayonne reçoit 80 à 100 clandestins  par jour  par jour, qui repartent vers Paris, Nantes…

Le socialiste Sanchez, à peine élu, a ouvert grand les frontières de l’Espagne et c’est la France qui trinque, sans aucune réaction de  l’abominable Macron :

Depuis trois semaines, de nombreux migrants venus d’Espagne arrivent au Pays basque. Associations et élus locaux s’organisent pour les accueillir pendant quelques heures avant leur nouveau départ.

Ils sont une dizaine de bénévoles sur la place des Basques, à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), à guetter les silhouettes orange, vertes, bleues et roses des cars en provenance de l’Espagne.

A chaque arrêt ou presque, plusieurs sans-papiers – souvent épuisés et affamés – en descendent.

Un ballet incessant dont les habitants sont désormais familiers. « Cet été encore, ils étaient une trentaine par jour, raconte Annick Sabarots, du collectif Solidarité migrants-Etorkinekin.

Il y a eu une première accélération à la fin du mois d’août, mais depuis trois semaines, entre 80 et 100 personnes arrivent quotidiennement.  »

Face à l’urgence, un comité citoyen – devenu depuis l’association Diakité, du nom de l’un des premiers jeunes accueillis en ville – s’est créé dans la capitale basque. […]

Les migrants ne font halte à Bayonne que le temps de trouver un bus en direction des grandes métropoles et de la région parisienne.

Le maire (UDI), Jean-René Etchegaray, précise d’emblée qu’il ne veut pas que la ville devienne un « point de fixation ».

Ce qui ne l’a pas empêché, cette semaine, de prendre une décision plutôt inédite : en plus d’assurer l’un des trois repas quotidiens – les deux autres étant à la charge des bénévoles –, la mairie ouvre ce lundi les portes de l’ancien centre communal d’action sociale pour que les réfugiés puissent s’y reposer quelques heures ou y passer la nuit, avant de reprendre la route. […]

Quant à espérer enrayer le flux en surveillant la démarcation, l’hypothèse fait presque rire Mikel, du Réseau d’accueil d’Irun : « Ces gens-là ont traversé le désert, puis la Méditerranée sur des bouts de bois, ont vu mourir leurs amis. Vous croyez que la frontière française va les arrêter?« 

http://www.fdesouche.com/1096387-bayonne-la-nouvelle-halte-des-migrants-venus-despagne-entre-80-et-100-clandestins-par-jour

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


9 thoughts on “Bayonne reçoit 80 à 100 clandestins par jour par jour, qui repartent vers Paris, Nantes…

  1. AvatarMachinchose

    je me demande toujours quels sentiments peuvent animer ces femmes qui passent leur temps a chouchouter ces populations

    1. AvatarAmélie Poulain

      Oui comme vous Machinchose et j’aimerais bien voir comment ils sont avec leur entourage proche et leurs compatriotes…

  2. AvatarJoël

    « sans aucune réaction de l’abominable Macron »
    Alors là, c’est mesquin !
    C’est lui qui paye le gasoil des bus.

  3. Avatarjeremiahjohnson

    Trump au pouvoir pour nettoyer ce pays qui devient un bordel apocalyptique! !! Come and save our ass Mein Herr

  4. Avatargillic

    Que font la Police et la Gendarmerie ? Elles rackettent les gens du crû au bord des routes et laissent ces associations traîtresses gaver les parasites qui arrivent !!!!!!!!!!!!!!

Comments are closed.