1,6% de plus pour les demandeurs d’asile ; 0,3% pour les retraités et les familles…


1,6% de plus pour les demandeurs d’asile ; 0,3% pour les retraités et les familles…

Revalorisation de l’allocation pour demandeur d’asile de 1.6% en 2019 et de 0.3% pour les allocations familiales !

C’est proprement scandaleux. Alors que Macron et sa clique rognent sur toutes les dépenses, l’allocation pour demandeur d’asile est 5 fois plus revalorisée que les allocations familiales en 2019. Les familles françaises seront gratifiées d’une augmentation de 0.3%, tandis que l’aide des migrants suivra le cours de l’inflation…

Conclusion : les familles perdent en pouvoir d’achat, les migrants, non.  

Pour dégager des économies et ainsi respecter le seuil de 3% de déficit du produit intérieur brut (PIB) exigé par la Commission européenne, le gouvernement a décidé d’indexer la majeure partie des prestations en-dessous de la hausse des prix à la consommation. Ainsi, les retraites de base, les allocations familiales et les aides au logement (dont l’APL) vont être revalorisées de seulement 0,3% en 2019 et 2020, sachant que l’inflation (hors tabac) est attendue à 1,6% en 2018.  Les bénéficiaires de ces prestations vont donc perdre en pouvoir d’achat durant les deux prochaines années. Pour ne pas pénaliser les Français les plus modestes, cette désindexation ne va pas s’appliquer aux minima sociaux.

Comme Emmanuel Macron s’y était engagé durant la campagne, la prime d’activité, le minimum vieillesse et l’allocation aux adultes handicapés (AAH) vont même bénéficier de revalorisations exceptions (voir plus loin). Au final, ne seront pas concernées par la sous-indexation de 0,3% les prestations suivantes : – L’allocation de veuvage – L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), le remplaçant du minimum vieillesse – L’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) – Le revenu de solidarité active (RSA) – L’allocation de solidarité spécifique (ASS) – L’allocation pour demandeur d’asile (ADA) – L’allocation temporaire d’attente (ATA). Source
Retrouvez cet article et l’info alternative sur : http://www.contre-info.com

http://www.contre-info.com/revalorisation-de-lallocation-pour-demandeur-dasile-de-1-6-en-2019-et-de-0-3-pour-les-allocations-familiales

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Articles du même thême

6 thoughts on “1,6% de plus pour les demandeurs d’asile ; 0,3% pour les retraités et les familles…

  1. hollender

    Les piqûres et ponctions sur le porte feuille que Mohamerde Macron inflige aux Français depuis son arrivée de chez Hollande n’a pas encore fait assez mal.

    Attendons Mai 2019 , il ne faudra pas se tromper et se rappeler ce que furent les 50 dernières années et les erreurs commises.

    1. Joël

      Vous êtes opptimiste, en Mai les Français s’intéressent à ce qu’ils vont faire pendant les ponts et commencent à réfléchir sur les vacances d’été.
      Et ils ont déjà oublié celles de l’année d’avant, alors les 50 dernières années…

  2. Omega99

    Le français on les saignent ..retraites , APL,. Ect..diminuent…quant aux aides et avantages prioritaires aux migrants.augmentent.. lamentable .Cet sur que mon clan le choix est fait pour 2019 ce sera le vote extrême…il est temps de fermer nos frontières aux parasites qui viennent polluer et profiter des avantages de ce pays , et renvoyer chez eux ceux qui profite impunément de nos ressources.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      pour le moment en France il n’y a pas de candidat du vote extrême, le RN n’a rien d’extrême droite

Comments are closed.