Médine interdit de chanter des appels à la haine en Suisse… Castaner, lui, se tait


Médine interdit  de chanter des appels à la haine en Suisse… Castaner, lui, se tait

Communiqué de l’ASVI, association anti-islam suisse :

Strict respect du Code pénal suisse imposé par la ville de Lausanne au rappeur Médine

27.10.18 – La municipalité de Lausanne a estimé qu’il y avait effectivement un risque que le rappeur profère des appels à la haine raciale et au meurtre pendant son concert du 27 octobre 2018 aux Docks. En conséquence, elle a exigé de Médine qu’il ne chante pas ses chansons ne respectant pas les articles 261 bis (discrimination raciale) et 259 (appel au meurtre) du Code pénal suisse.

La municipalité a également ordonné que des inspecteurs de police soient présents dans la salle de concert et veillent à ce que ses exigences soient respectées.

L’ASVI se félicite des conditions drastiques imposées par l’exécutif de Lausanne à Médine, contraintes sans précédent dans son parcours de rappeur.

Elles démontrent que l’exécutif lausannois ne s’est pas laissé berner par le prétexte du second degré invoqué par le rappeur de haine – proche des milieux islamistes – concernant son racisme anti-blancs.

Voir le communiqué de presse de la ville de Lausanne

Communiqué de presse de la Ville de Lausanne (formatage graphique ASVI)

page1image1232

La Municipalité n’entend pas interdire le concert du rappeur Médine aux Docks de Lausanne le 27 octobre 2018

Les controverses suscitées par la venue du rappeur Médine aux Docks le 27 octobre 2018 ont amené les autorités de la Ville de Lausanne à procéder à un examen attentif des conditions dans lesquelles se tiendra le concert. Des mesures appropriées ont été prises pour garantir le principe de liberté d’expression et le respect de l’ordre juridique.

Suite à diverses interventions visant la venue du rappeur Médine, la Municipalité a décidé, après consultation de la direction des Docks et de l’agent de l’artiste, d’une série de mesures préventives afin de garantir le principe de la liberté d’expression etle respect de l’ordre juridique suisse.

La Municipalité demeure attachée à la liberté d’expression, en particulier dans le domaine culturel, et souhaite, sans prendre position sur les messages et les prestations délivrés par cet artiste, que le concert puisse avoir lieu.
Elle a obtenu l’assurance que les chansons, propos ou expressions de Médinene seront pas de nature à violer les règles relatives à l’interdiction de la discrimination et à l’incitation à la haine raciale, ne porteront pas atteinte àl’honneur ou à la dignité de quiconque et ne seront pas contraires à toute autre disposition de l’ordre juridique suisse.

Des contrôles visant le respect des conditions fixées seront effectués. Par ces mesures, la Municipalité considère répondre aux craintes exprimées par le biais de diverses interventions.
La Municipalité a agi dans le désir de prendre en compte les différents intérêts en présence afin de trouver une solution équilibrée et proportionnée aux circonstances politiques et sociales actuelles.

La Municipalité de Lausanne 25.10.18

Source : http://www.vigilanceislam.com/images/Actions/Communiqu-de-presse-Lausanne-25.10.18.pdf

Pourquoi ne pas réclamer les même conditions draconiennes en France pour le rappeur de haine Médine?

Avec nos meilleurs messages

ASVI

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


7 thoughts on “Médine interdit de chanter des appels à la haine en Suisse… Castaner, lui, se tait

  1. lapluie

    Parce que quand il s’agit de médine, la liberté d’expression est sacrée, « c’est un aaartiste », toussa toussa ; par contre, quand il s’agit de C.Tasin, le système enclenche un déluge de procès pour des peccadilles afin de la faire taire.
    Regardez qui il vous est interdit de critiquer, et vous saurez qui est réellement au pouvoir.

  2. Machinchose

    ce gueuleur sur scènes, vantant la qualité de ses macroudes ou de son couscous, n’ a pas choisi ce pseudo de façon innocente

    pourquoi pas La Mecque , ou Riyad, ou encore Djeddah ? non, juste Médinate en Nabi (la ville du prophète, en traduction littérale. )

    avec son cimeterre arboré comme un drapeau et cri de guerre sainte -bien sur-et d’ une provocation insupportable!
    ces descendants de nords africains qui venaient chez nous pour tenter de fuir l’ effroyable misère de leurs bleds, voilà ce qu ils nous offrent dés la deuxième génération née sur notre sol…
    ou sont les dizaines de milliers d’ écrivains, de chercheurs, de médecins, de juristes, de professeurs, de mathématiciens, de chirurgiens, d’ astrophysiciens que nous étions en droit d’ espérer et d’ attendre grace a la qualité et la gratuité de notre système scolaire

    rien….si ce n’ est quelques chimistes sachant préparer un explosif pour en emplir de meurtriers couscoussiers, ou encore des tarés de la gachette sur cibles humaines, ah! j’ oubliais les « taxis » et les « uber »…..comme les demandeurs de cigarette, ou les dealers en drogues et leurs « chouf » agés de 7 ans…

  3. Joël

    Castaner, lui, se tait
    Ben oui, il va pas taper sur le pote à Philippe. Déjà qu’il a eu du mal à usurper son poste de ministre.

  4. Laurent PLaurent P

    Après avoir été expulsé préventivement du BATACLAN grâce à notre mobilisation, Médine est programmé au Zénith de Paris.
    http://resistancerepublicaine.eu/2018/09/22/macron-a-forcement-offert-le-zenith-a-medine-pour-quil-renonce-au-bataclan/
    Donc non seulement cette mise sous surveillance de Médine en Suisse doit être mise sous le nez de CASTANER, notre actuel sinistre de l’intérieur, mais elle doit aussi être mise sous le nez du premier sinistre PHILIPPE, « pote » de sport avec Médine,
    https://www.dreuz.info/2018/06/17/edouard-philippe-assume-pleinement-la-subvention-au-club-du-rappeur-medine/
    ainsi que sous le nez de Daniel COLLING, directeur du Zénith, afin que tous les trois ne puissent pas se réfugier sous le faux prétexte de la « liberté d’expression » pour autoriser Médine à répandre sa haine pro-jihadiste en public.
    Ce que les Suisses sont capables de faire, NOUS SOMMES EN DROIT (et même en devoir…) D’EXIGER que Castaner et Philippe l’imposent de même au directeur du Zénith.
    Faites le savoir CONCRETEMENT à ces trois dhimmis : Imprimer le présent article et l’envoyer à leur adresse postale publique que vous trouverez, pour chacun, sur les pages suivantes.
    Edouard Philippe, 1er ministre : https://www.gouvernement.fr/ministre/edouard-philippe (paragraphe « Cabinet du premier ministre »)
    Christophe Castaner, ministre de l’intérieur : https://www.gouvernement.fr/ministre/christophe-castaner (paragraphe « Cabinet du ministre »)
    Daniel Colling, Président du Zénith de Paris : http://www.le-zenith.com/fr/qui-sommes-nous/contactez-nous.html (encadré gauche « Citymapper »)
    Pour imprimer facilement l’article, c’est très simple :
    Cliquer sur la barre verte « Print Friendly » en bas à gauche de l’article.
    (ou accès direct : https://www.printfriendly.com/p/g/MhjV3B )
    Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre, choisir la taille de texte 110% et la taille d’image 100%.
    Cliquer sur l’icône PDF.
    Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain) puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur.
    Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version « véritable lettre », en imprimant les deux pleines pages de la version PDF que vous venez de créer, au choix, soit en deux feuilles imprimées chacune recto seulement, soit en une seule feuille imprimée recto-verso.
    Optionnellement, vous pouvez personnaliser ce courrier en signant de votre prénom et ville en fin d’article, dans la (petite) zone restée blanche en bas de la dernière page (inutile de prendre des risques inutiles en indiquant vos coordonnées complètes).
    Voilà, résister au Djihad, ça commence en collant simplement trois timbres !

  5. frejusien

    Enfin, il reste quelques européens qui ont un peu de dignité, d’honneur et de raison,
    pourtant, en Suisse, ils n’ont eu ni le Bataclan, ni le 14 juillet à Nice, ni prêtre égorgé, ni flics assassinés, ni, ni, ni…..les centaines d’attaques au couteau et autres armes blanches, les centaines de traumatisés à vie, les handicapés….

    Je crains pourtant un débordement dans la salle de spectacle par des spectateurs fanatisés qui vont exiger les chansons les plus conquérantes de l’islam en marche,
    à suivre

  6. Ange rogers

    Ce genre individu devrait-être neutraliser définitivement..quant on prêche la haine …le racisme anti blanc ..l’ outrage aux valeurs de la France ,Quant On méprise les représentants de ordres , on ne peut rester en France .On doit être sanctionné et banni ces lâches sauvages sous-développés.devront quitter la France le moment venu…reg

Comments are closed.