«L’islam religion d’Etat a freiné le développement en Algérie» selon Mohcine Belabbes


«L’islam religion d’Etat a freiné le développement en Algérie» selon Mohcine Belabbes

L’islam tel qu’il est conçu par la constitution algérienne dès l’aube de l’indépendance de l’Algérie, serait selon le président du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD), un véritable frein du développement du pays. Des déclarations polémiques tenues à l’occasion de l’ouverture du Campus des jeunes progressistes.

Les islamistes montés au créneau suite à l’appel du RCD à l’égalité dans l’héritage entre les femmes et les hommes lors du colloque international sous le thème «Femmes progressistes en lutte pour l’égalité», reviennent à la charge via des médias lourds pour contester les nouvelles déclarations de Mohcine Belaabes, les qualifiant d’atteinte à l’Islam.

En effet, le président du RCD soutient que:

« Des sujets importants bloquent aussi notre développement et l’accès à la modernité qui suppose la capacité collective à appréhender ces blocages avec la rationalité requise» avant d’ajouter que «l’érection de l’islam en religion de l’Etat et le bannissement de l’enseignement de l’histoire des religions dans les programmes scolaires au lendemain de l’indépendance a donné lieu à son instrumentalisation pour des fins de pouvoir mais aussi à la constitution de groupes qui contestent la lecture coranique des gouvernants.» a t-il dit.

Le président du RCD, parti mettant la laïcité au centre de ses revendications, appelle ses militants mobilisés dans le campus des jeunes progressistes, à contribuer au débat sur la place de la religion dans la société et ses rapports avec l’Etat.

Des appels à dissoudre le RCD

Des appels à dissoudre le Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD) ont été émis par des personnalités conservatrices.

Les derniers ont eu lieu après l’appel du parti laïque à instaurer l’égalité entre les femmes et les hommes dans l’héritage en s’inspirant de l’expérience Tunisienne.

Pour rappel, la législation islamique (Sharî`ah) octroie à l’homme la part de deux femmes au niveau de l’héritage dans le cas de l’héritage des enfants.

Les autres cas sont définis séparément.

https://observalgerie.com/actualite-algerie/politique/lislam-religion-detat-a-freine-le-developpement-en-algerie-selon-mohcine-belabbes/

Note d’Antiislam

Le contraste est total:

« Nos » gouvernants « français » de trahison, depuis 30 ans, s’efforcent de constituer, CHEZ NOUS, l’islam en « religion d’Etat,(c’était  le mot même du cardinal Lustiger, il y a, oui, plus de 30 ans).

Des Algériens, un peu lucides, s’efforcent, eux, de le dézinguer de ce statut.

Je dis « un peu » lucides, parce que ce n’est pas l’ « islamisme », « l’islam, religion d’Etat » ou autres  qui est le problème, c’est l’ISLAM, tout court.

L’islam est un système théologico-politique  TOTALITAIRE.

TOTALITAIRE par sa binarité (tous les autres contre lui), son refus de l’altérité, son caractère impérialiste, son culte d’un chef guerrier,  son goût pour la violence la plus extrême et tant d’autres traits …

Ce n’est pas un  hasard,  d’ailleurs, si  l’islam a pris  la place qu’occupaient dans la tête de nos Gauchistes, le Léninisme, le Trotskysme, le Maoïsme.

Voyez Plenel …

Ajoutez à cela des  traits propres à l’islam comme le refus absolu de l’innovation, le refus de la culture  et d’autres encore et vous comprenez pourquoi l’Europe est encerclée par un océan musulman d’arriération.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




16 thoughts on “«L’islam religion d’Etat a freiné le développement en Algérie» selon Mohcine Belabbes

  1. PacoPaco

    … »Je dis « un peu » lucides, parce que ce n’est pas l’ « islamisme », « l’islam, religion d’Etat » ou autres qui est le problème, c’est l’ISLAM, tout court. » Tu as raison. Mais là ou la bouteille est à moitié pleine, c’est que « ça bouge » au cœur de la bête…

    1. AvatarSamia

      Ça ne bouge rien au cœur de la bête, le RCD est un parti ayant émergé en Kabylie donc au final honni par tout algérien qui se respecte et ce qu’il peut dire sur l’islam ou autre n’est pas entendu et même combattu.
      Ce parti parle de religion d’état car chez les kabyles, les croyances sont normalement une affaire privée et pas à imposer par des lois, par l’école ce que fait le pouvoir algérien. Les leaders du RCD savent pertinemment que c’est l’islam qui pose problème mais policent leur discours pour tenter d’avoir l’attention des arabo musulmans ce qu’ils n’auront jamais. Ce parti continue à se fourvoyer dans une attente vaine. Beaucoup de kabyles, anciennement leurs militants, leur en veulent pour cela, cet acharnement à vouloir faire un avec des gens qui les méprisent, qui les haïssent. Aujourd’hui pour tout Kabyle qui se respecte, ce n’est plus RCD ni FFS mais MAK, mouvement pour l’autonomie de la Kabylie, dont le leader a clairement désigné l’islam et l’islamisme comme 2 faces d’une même pièce.

      1. Christine TasinChristine Tasin

        Merci Samia pour ces informations, tout cela pourrait peut-être faire l’objet d’un article sur l’opposition à l’islam en Kabylie ? Quand et si vous en avez le temps

      2. AvatarTimur

        « Les leaders du RCD savent pertinemment que c’est l’islam qui pose problème mais policent leur discours pour tenter d’avoir l’attention des arabo musulmans ce qu’ils n’auront jamais.  »

        Un peu comme le RN (ex FN). MLP qui fait des courbettes aux muz qui votent à 99% à gauche.
        Bon, les érudits se chamaillent encore pour savoir si LREM et Macron sont de gôche, mais c’est en allant lécher des babouches en Algérie et en clamant haut et fort que la colonisation fût un crime contre l’humanité qu’il obtint l’appui de la grande mosquée et le vote des 7 millions de colons algériens vivant en France.

  2. AvatarStéphane

    …sa binarité, son refus de l’altérité, son caractère impérialiste, son culte d’un chef guerrier, son goût pour la violence …
    Et en premier chef : la vénération d’un pédophile…

  3. AvatarFomalo

    Merci, @antiislam de citer précisément la source dans laquelle le Cardinal Lustiger voulait constituer l’islam en religion d’état »??

    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      Oulala, je me suis très mal fait comprendre :=)

      Le cardinal Lustiger accusait nos GOUVERNANTS de faire de l’islam une « religion d’Etat ».

      Cela avait été dit dans les médias à l’époque.

      Je cite, par exemple, Wikipedia :

      En 2003, il critique la volonté de Nicolas Sarkozy de revenir sur la loi de 1905 et d’organiser l’Islam de France comme s’il s’agissait d’une religion d’État. Interrogé par la « commission Stasi » sur la laïcité, il demande de ne pas toucher au « compromis à la française » et se prononce contre une loi interdisant le port du voile à l’école : « Il ne faut pas prendre des mesures législatives qui ne peuvent être appliquées.»23.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Marie_Lustiger

      1. Avatardenise

        Nos gouvernements français de trahison a dit Mr Lustiger ..dans votre article, pas d’ambiguité et l’église aujourd’hui est divisée sur le sujet et sur l’immigration
        Merci pour cet article qui devrait nous réjouir ! je ne sais pas si c’est une avancée, en tout cas elle est lente et pratiquement vouée à l’échec ! changer le coran et l’islam me parait être mission impossible même par un parti qui nait en Kabylie ! la kabylie s’est souvent opposé aux arabes qui ont colonisé ces tribus berbères , et le dernier épisode sanglant il y a peu de temps, a vu des centaines de morts , des intellectuels, des poêtes kabyles massacrés ! je ne suis pas optimiste, donc je vais dans le sens de Samia , et à mon avis nous avons nous à » faire » dans notre pays c’est bien ce qui compte dans un premier temps ! si ces algériens veulent continuer à ne pas évoluer, grand bien leur fasse ! même si j’ai conscience que leur prise de conscience serait bénéfique pour l’humanité ! La Tunisie a évolué, le Maroc aussi mais l’Algérie est un pays complètement à part et ce depuis longtemps ..c’est un pays riche mais, comme d’autres pays qui ont compris à temps, ( les ressources ne sont pas éternelles ) , il faut les mettre au travail et contrôler leur démographie..

        1. AntiislamAntiislam Post author

          Bonjour,

          L’Algérie a totalement plongé.

          Par le passé, elle réussissait à « caser » dans nos grandes écoles, comme le Maroc ou la Tunisie le font, un certain nombre de ses ressortissants.

          C’est totalement fini et depuis des années.

          J’en avais discuté avec une Algérienne, professeur de mathématiques.

          L’effondrement du système éducatif : le plus grave des maux.

          Et qui nous touche désormais …

      2. Avatardenise

        Je viens de lire sur le lien que vous avez donné, que Lustiger …est bien ambigù ! à priori si j’ai bien compris, il ne faut pas » toucher  » à la loi de 1905, parce qu’elle mettrait à mal sa propre religion , le catholicisme , ( ça c’est moi qui le dit !) mais par contre il est contre la loi interdisant le port du voile islamique sous prétexte que cette mesure n’est pas applicable !! d’abord elle l’est , et je me demande de quoi se mêle ce cardinal en parlant de loi applicable ou non !!

        1. AntiislamAntiislam Post author

          Bonjour,

          Je suis totalement d’accord avec vous !

          Je suis à fond contre le voile à l’école.

          Et on ne défend pas dans cette question une boutique (catholique) mais l’existence même de la France.

          Le seul point que je souligne est son idée que nos gouvernants font de l’islam une « une religion d’Etat » …

  4. AvatarTimur

    Ce qui a freiner le développement de l’Algérie c’est aussi l’expulsion du million de pieds-noirs, et l’élimination des élites « traîtres à la Nation ».
    Ce que Hocine Aït Ahmed admettait, disant « du temps de la France l’Algérie c’était le paradis ».
    Démontrant en cela qu’il n’y a que deux tragédies dans la vie : l’une est de ne pas avoir ce que l’on désire ; l’autre est de l’obtenir.

Comments are closed.