C’est parce qu’ils sont atteints de toxoplasmose qu’ils ouvrent nos portes à nos pires ennemis ?


C’est parce qu’ils sont atteints de toxoplasmose qu’ils ouvrent nos portes à nos pires ennemis ?

Avertissement de l’auteur :
L’existence de « Toxoplasma gondii »  est authentique.
Le lien entre le parasite et les symptômes est une supposition qui n’engage que l’auteur (moi).
Personnellement, je crois fermement à cette hypothèse.

Connaissez-vous le « Toxoplasma gondii » ? C’est un parasite qui vous pousse à faire des trucs dingues.  Par exemple, une souris infectée par ce parasite se jette dans la gueule du chat qui en fait une bouchée. Et, ceci sans raison apparente. Passons les détails médico-techniques, que l’on peut facilement se procurer sur le net(1). Il est bon de savoir que ce même parasite semble avoir infecté le chimpanzé et un tiers de l’humanité.

Il ne s’agit pas d’un acte de bravoure de la part du rongeur, ni de l’homme devenu un fieffé crétin suicidaire. Le parasite entraîne des troubles mentaux allant d’un léger déséquilibre à la schizophrénie. C’est peu dire quant à l’étendue de la définition de cette dernière. Les observations cliniques montrent des symptômes inquiétants chez l’individu infecté: « temps de réaction plus long », « absence de concentration » et surtout une « conscience de risque sérieusement diminuée ». Ce dernier point est d’une importance capitale pour la suite.

 

Le seul aspect positif. Certains porteurs sains disposent d’anticorps. Ils sont immunisés contre les effets du parasite.

A la lumière de cette courte analyse, on comprend mieux le comportement de l’antifa, bras et cuisses écartés, brandissant la pancarte « Refugees Welcome« . Au-delà de l’image de l’individu isolé,  on trouve des milliers d’inconscients –hommes ou femmes- hurlants: « Vous n’aurez pas ma haine », « Accueillons les migrants », « Ne les laissons pas se noyer », « Vive l’immigration »,… lors des manifs. Pour ces gens-là se faire violer, égorger et tabasser par ces mêmes migrants n’est pas un danger.

 

Oui. Les agresseurs et leurs complices ont « tous » déjà notre haine… incommensurable. Nous leur avons rien demandé. Si ce n’est, que vivre en paix dans notre pays. Nous n’avons aucune obligation de partager quoi que ce soit. Si les dirigeants bêtes et corrompus des pays du tiers monde font fuir leur propre population, ce n’est pas de notre faute. Et, nous n’avons pas à les accueillir et à les héberger.  En bon humaniste, une seule réponse: « Qu’ils se démerdent chez eux! ».

 

Aujourd’hui, les populations qui déferlent d’Asie centrale vers le nord, deviendront demain un petit pourcentage (comptez en dizaines de millions) de Pakistanais, d’Indiens et autres Afghans qui franchiront à pied les frontières de l’Europe. Aucune force ne pourra les arrêter sur leur trajet.

 

Les vrais coupables qui ont créé cet appel d’air sont des inconscients (ou pas !) et  probablement porteurs de « T. gondii ». A l’avenir, il va falloir se battre, les armes à la main, contre ces zombis et les hordes de sauvages qui chaussent  en ce moment même leurs babouches avant de se mettre en route. N’oublions pas que trois quarts de l’humanité ne sert strictement à rien, y compris les hommes politiques en France et ailleurs. Mais ça, ils ne le savent pas.

 

(1)

Une infection par Toxoplasma gondii peut modifier le comportement des hôtes intermédiaires. En effet, en 2011, il a été démontré que des rats infectés montraient des signes d’excitation sexuelle après avoir reniflé de l’urine de chat au lieu des signes de peur détectés chez les individus sains. Ainsi, les rats infectés ont tendance à rechercher la présence de chats au lieu de la fuir (ces derniers étant des prédateurs), ce qui favorise la transmission du parasite à l’hôte définitif8. De même, une étude publiée en février 2016 montre que cette manipulation parasitaire affecte également les chimpanzés, qui acquièrent suite à l’infection une attirance à l’égard de l’urine du léopard, prédateur naturel et hôte définitif de T. gondii. [1] [archive] Cette étude amène à repenser les différences de comportement observées chez les humains porteurs du parasite.

La toxoplasmose est une des parasitoses les plus répandues : un tiers de la population mondiale est infecté par Toxoplasma gondii10. Sa prévalence chez l’être humain est variable. Pour les adultes présentant une séropositivité au toxoplasme (et donc une immunité à une réinfection), la prévalence est faible en Asie ou en Amérique11,12, elle est inférieure à 30 % dans les pays scandinaves et au Royaume-Uni, elle va de 20 à 50 % en Europe du Sud ainsi que dans les régions humides de l’Afrique et elle va de 50 à 70 % en Europe de l’Ouest13.

Wikipedia.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




6 thoughts on “C’est parce qu’ils sont atteints de toxoplasmose qu’ils ouvrent nos portes à nos pires ennemis ?

  1. Joël

    « allant d’un léger déséquilibre »
    Oui, ça on connaît, c’est ceux qui foncent sur la foule en voiture ou camion.
    Ou qui se curent les ongles avec un couteau de 30 cm.

  2. frejusien

    on est les moins infectés, c’est déjà ça,
    il faudrait faire réaliser des dépistages chez les anti-fas et à la merluche en premier

  3. GAVIVA

    « Pour ces gens-là se faire violer, égorger et tabasser par ces mêmes migrants n’est pas un danger. » Oui oui oui..tant que c’est le voisin, vous savez le gros beauf qui a gardé un drapeau français accroché au balcon alors que la coupe du monde est finie depuis longtemps. Ils font les braves, les fiers, ceux qui n’on pas peur…Tant que ce n’est pas eux. Leur gosse à la rigueur, on se souviendra de lui et l’assassin n’aura pas sa haine tant que c’est à la mode.
    Un épisode d’une gentille série des années 90 m’est revenue en tête. J’ai bonne mémoire, bien que je n’avais que 7 ans à l’époque et ne savais même pas ce que signifiait gauchiste, écolo etc.
    Je vous offre l’épisode.Mais c’est à partir de 14 minutes que ça prend son sens, jusqu’à la fin.

  4. sitting bull

    pour arrêter l invasion va falloir la guerre ..qui ouvrira les yeux des gauchistes faux humanistes , le plus vite possible avant qu ils ne deviennent trop nombreux

  5. Laurence-Antigone

    Je suis infectée par toxoplasma gondii et ne suis ni antifa, ni pro -migrants. Par contre je fonds devant les petits chats, les vrais.
    Ils sont infectés par autre chose.
    Ou ont fichu leur système immunitaire en vrac à force d’avaler du padamalgam

Comments are closed.