C’est fait : Macron à son tour insulte les poilus de 14 et les fait mourir une seconde fois


C’est fait : Macron à son tour insulte les poilus de 14 et les fait mourir une seconde fois

– octobre 2018
 » 11 novembre : l’Élysee ne veut pas de célébration trop «militaire» de l’armistice  »

En complément de notre article sur le sujet :

http://resistancerepublicaine.eu/2018/10/22/le-11-novembre-on-ne-doit-plus-parler-de-victoire-militaire-bientot-la-re-ecriture-de-la-marseillaise/

À l’approche des commémorations du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, l’Élysée a fait savoir qu’il ne s’agissait pas de célébrer la victoire « militaire » de 1918, provoquant un début de polémique.

Un 11 novembre sans «expression trop militaire», ni hommage aux Maréchaux ; voilà la teinte que l’Élysée entend donner aux commémorations du centenaire de la fin de la grande Guerre, selon les informations de l’Opinion . De façon générale, Emmanuel Macron ne souhaite pas de cérémonie «trop militaire» ; une décision prise en accord avec l’Allemagne, qui sera représentée par la chancelière Angela Merkel. «Le sens de cette commémoration, ce n’est pas de célébrer la victoire de 1918», dit-on rue du Faubourg-Saint-Honoré.

Car pour l’Élysée, commémorer la victoire militaire comporte deux écueils: cela reviendrait à rendre hommage aux huit Maréchaux victorieux dont Philippe Pétain, héros de Verdun… et chef du gouvernement de Vichy. Mais à en croire l’Élysée, cela irait surtout à l’encontre de l’idée que la France contemporaine se ferait de la Grande Guerre: non pas une grande victoire, mais une «grande hécatombe».

«Insulte aux soldats de 1918»

Le 11 novembre prochain, il s’agira donc de célébrer un poilu débarrassé de ses oripeaux militaires: «Les combattants (…) étaient pour l’essentiel des civils que l’on avait armés», résume-t-on à l’Élysée. La phrase n’a pas manqué dimanche d’agiter les réseaux sociaux. Michel Goya, historien et ancien colonel d’infanterie, parle d’une «insulte aux soldats de 1918».

«C’est une réflexion totalement anachronique car cette guerre est intervenue dans un moment où l’armée reposait essentiellement sur les appelés.»

Bénédicte Chéron, enseignant chercheur spécialiste des questions de Défense

Pour Bénédicte Chéron, enseignant chercheur spécialiste des questions de Défense*, l’Élysée a clairement commis un faux pas. «Ils donnent l’impression de méconnaître la continuité entre l’engagement des soldats de 14-18, et celui des soldats d’aujourd’hui», explique-t-elle. «C’est une réflexion totalement anachronique car cette guerre est intervenue dans un moment où l’armée reposait essentiellement sur les appelés. Qualifier les soldats de 14 de ‘civils que l’on avait armés’, c’est méconnaître leur filiation avec l’armée d’aujourd’hui et, in fine, considérer que le sacrifice des militaires contemporains ne serait pas du même ordre», estime-t-elle.

La réflexion élyséenne serait d’autant plus maladroite que depuis le 11 novembre 2011, la France ne commémore plus seulement l’Armistice de 1918 mais aussi tous les soldats français tombés en opération. Amorcé par Nicolas Sarkozy et pérennisé par une loi adoptée en 2012, cette nouvelle forme d’hommage devait justement «tisser un lien de continuité entre le sacrifice des soldats de 14, et celui des militaires d’aujourd’hui», poursuit Bénédicte Chéron. Pour preuve, ce texte a rendu possible l’inscription des noms des soldats morts en Opex sur les monuments aux morts des communes.

Lire l’ensemble de l’article ici :
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/10/22/01016-20181022ARTFIG00001-11-novembre-l-elysee-ne-veut-pas-celebrer-la-victoire-militaire-de-1918.php

– 14 juillet 1919
Défilé de LA VICTOIRE :

Le Maréchal FOCH et le Maréchal JOFFRE acclamés au moment de leur passage sous l’Arc de TriompheLe Le Maréchal FOCH et le Maréchal JOFFRE acclamés au moment de leur passage sous l’Arc de TriompheMaréchal FOCH et le Maréchal JOFFRE acclamés au moment de leur passage sous l’Arc de Triomphe

Voir toutes les photos ici :

http://guy.joly1.free.fr/defile_victoire_guerre_14-18_du_14_juillet_1919.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




14 thoughts on “C’est fait : Macron à son tour insulte les poilus de 14 et les fait mourir une seconde fois

  1. Joël

    Le mieux pour les parisiens serait de boycotter ces cérémonies, non ?
    La plupart des gens viennent justement parce qu’il y a un défilé. S’il n’y en a plus, quel intérêt ?

    1. claude t.a.l

      Moi, j’irai à la commémoration qui aura lieu dans la commune où j’habite.

      Comme je le fais systématiquement depuis 5 ans, depuis que je me suis aperçu que le 11 novembre revêtait maintenant une importance fondamentale.
      Notre Patrie est sur le point d’être détruite par une alliance lamentable : l’islam, les zélites, les zintellectuels et les zartistes.

      Le 11 novembre 1918 fut la dernière vraie Victoire de la France ( dans la Victoire finale de 1945, la France n’a joué qu’un faible rôle, celui de La France Libre et des Résistants ).

      Je me rendrai donc à cette cérémonie.

      Pas pour écouter le discours du maire qui, pourtant, le connaissant un peu, ne sera sans doute pas parmi les pires qui seront entendus ce jour là.
      Pas pour écouter des enfants lire des textes prémâchés par des enseignants  » de gauche « .

      J »irai quand même.

      Mais avec un chapeau ou une casquette sur la tête.

      Et je ne découvrirai que quand La Marseillaise et la Sonnerie aux Morts seront jouées par la fanfare municipale.

      J’irai à la cérémonie, comme je le fais depuis 5 ans.

  2. vieux bidasse.

    Et ce minable ose se prétendre « Chef des Armées ».
    Au fait, un fusil, il a appris par quel bout ça se tient? le jour de la leçon, il devait être planqué derrière un buisson.

  3. SarisseSarisse

    Bonjour Madame Tasin aujourd’hui je viens d’écouter encore sur Sud Radio dans l’émission d’André Bercoff Philippe de Villiers: je ne comprends toujours pas cette histoire d »‘amitié » entre Philippe de Villiers et cette petite crapule d’Emmanuel Macron c’est incompréhensible, toutefois il s’est montré critique là où il fallait l’être heureusement et il a bien a dit il a bien dit ce qu’il y avait à dire.
    Il faudra faire un article sur Philippe de Villiers qui est à n’en pas douter un véritable patriote mais qui devrait faire attention à ses amitiés.
    Je ne pense pas capable de duplicité.

  4. C LAURENTC LAURENT

    Le gamin turbulent de l’Elysée est une honte pour le pays.
    Que ce crétin vienne ici dans l’Aisne, la Marne, La Somme se salir les chaussures dans un labouré où les éclats d’obus, schrapnel, balles, grenades qui pullulent encore (+ – 100 au m2).
    – On estime encore à 600 000 corps non retrouvés ! (un détail ?)
    Il pourra ainsi se rendre compte des merveilleux avantages pour l’industrie métallurgique (14-18 c’est 1 milliard d’obus et 50 milliards de cartouches)
    Enfin lui, l’économiste, pourra peut-être imaginer les dizaines de millions de consommateurs perdus dans cet immense gâchis étalé sur 800 kms. (6000 morts par jour)

    Tout cela pour quelques connards qui se prenaient pour des dieux, obligeant nos anciens à se sacrifier pour notre liberté.
    Sans oublier que c’est tout le peuple qui se mit à la tâche; les hommes au front, femmes vieillards et enfants aux champs (vu que 500000 chevaux furent réquisitionnés et sacrifiés ) ou femmes et vieillards dans les usines.
    Sans oublier, encore, que l’artillerie lourde des forts de Verdun avait été déplacée vers la Somme (le principe de précaution eut été d’en fabriquer plus – si vis pacem parabellum – ? MAIS le conflit ne durerait qu’une ou deux semaine ! ) … rebelote en 39 … quid aujourd’hui ?
    Ah oui j’oubliais… que des faits divers qui n’arrivent qu’aux autres, les pompiers, les forces de l’ordre font tampon … les ambulanciers et les enseignants aussi ! Changement d’ambiance.

  5. SarisseSarisse

    Il est paraît-il d’origine picarde, vraiment il est très amnésique quand on sait que la Picardie a souvent été traversée par de nombreuses invasions et qu’on y trouve même des églises fortifiées, Macron c’est vraiment le sommet de la trahison.
    N’oublions pas sa non présence à la commémoration de bataille d’Amiens.

    Ce n’est pas parce qu’il est venu au Puy du Fou qu’il avait changé quoi que ce soit Philippe de Villiers commence enfin comprendre il était temps!

    À propos de Picardie et du Nord Philippe de Villiers devrais penser à la bataille de Bouvines hautement symbolique d’un point de vue patriotique, c’est un très beau spectacle et surtout très vite oublier ce triste personnage de Macron, qui est avant tout un manipulateur.

  6. Charles Martel 02

    Je suis outré, scandalisé devant l’attitude du petit merdeux de l’Élysée. Il l’a dit que la France n’avait pas d’histoire, que la France n’avait pas de culture ce petit con est un sale narcissique mégalo. Il fait tout pour se donner raison. Il bafoue l’histoire de France en chiant sur tous ces hommes et femmes qui ont cru en la Mère Patrie et ont donné leurs vies pour la France. Il chie sur la culture française en fêtant la musique en compagnie d’arabo-africano-musulmans invités a l’Elysée. Ce petit con est le pire négationistes et la pire pourriture qui existe il nie la France et les français. Pour lui La France n’est qu’un tas de chiffres seul langage compris par les banquiers ses grands copains Macron est un président de merde, un sale traitre, la pire pourriture qu’il y ait eu à la tête de notre pays. J’ai la haine!!

  7. CLAIRET

    MACRON , A VIRER = LA HONTE DE NOTRE FRANCE ET DE NON RESPECT DE NOS ANCIENS MORTS POUR LA FRANCE

    GRAND RESPECT A EUX

  8. Bernard Trefcon

    Qu´attendrez-vous d´un Macron,ancien banquier d´affaire de la banque Rothlild? Il joue le jeu,que ses maitres lui ordonnent.La Premiere Guerre Mondiale a ete voulue et orchestree par le systeme financier de la Cytie et Wall Street,soutenue
    par la bourgeoisie d´affaire y compris francaise.
    Je vous recommande sur youtube de Henri Guillemin,historien,
    1-Les origines de la Premiere Guerre Mondiale.
    2-L´autre avant-guerre 1871-1914.
    Tout est dit et explique tres en detail.

Comments are closed.