7233 migrants partis du Honduras marchent sur les Etats-Unis : alerte maximale pour Trump


7233  migrants partis du Honduras marchent sur les Etats-Unis : alerte maximale pour Trump

Illustration : une grande partie de la caravane de migrants qui a  réussi à franchir illégalement la frontière entre le Guatemala et le Mexique.

Il se passe quelques chose, à l’échelle de la planète.

Qui a décidé que les pays pauvres enverraient leurs descendants prolifiques envahir les pays Occidentaux ?

L’attaque est multiple, qui a intérêt à mettre à genoux les nations les plus puissantes, les plus riches ?

Je ne peux croire que ce soit le hasard. On me dira qu’Internet permet aux plus pauvres de savoir que l’on vit mieux ailleurs, mais l’invasion quotidienne de l’Europe et à présent celle des Etats-Unis est de façon évidente organisée.. financée.

Faut-il y voir un coup de Soros ? Peut-être… La marche a commencé par un appel sur les réseaux sociaux « pour dénoncer le climat de violence au Honduras ». Curieuse tactique, organiser un exil massif pour dénoncer la violence…

J’y vois les manipulations des gauchistes, de Soros, des ONG… pour faire tomber Trump.

Quel va être son choix ? Laisser entrer ces gens-là ? Il ne le peut pas, sauf à perdre la face. Leur faire tirer dessus ? Il sera traîné dans la boue.

C’est Le Camp des Saints à l’échelle de la planète.

Les damnés de la terre en marche.

Toujours est-il que des gens qui n’ont rien et n’ont donc rien à perdre, ce qui fait leur extrême danger… sont en marche.

« On ne mange pas bien, on ne dort pas bien, on ne se repose jamais », raconte Maria. « Nous y sommes habitués, notre propre président ne veut pas de nous, nous nous moquons de savoir si Trump ne veut pas de nous non plus », dit-elle.

https://www.huffingtonpost.fr/2018/10/22/donald-trump-alerte-larmee-americaine-sur-la-caravane-de-migrants-une-urgence-nationale_a_23568404/

Il leur reste 3000 km à faire avant d’arriver à la frontière étasunienne. Et là que va-t-il se passer ?

NTERNATIONAL – Des aides réduites et des gardes-frontière en alerte. Alors que des milliers de migrants d’Amérique centrale se dirigent vers les Etats-Unis, le président Donald Trump a durci le ton ce lundi 22 octobre, annonçant avoir alerté l’armée sur cette « urgence nationale ». Il a invité les « migrants » à rester au Mexique sans chercher à entrer aux Etats-Unis…

« Tous les efforts sont faits pour empêcher le déferlement d’étrangers clandestins à traverser notre frontière méridionale. Les gens doivent d’abord demander l’asile au Mexique et s’ils ne le font pas, les États-Unis leur refuseront l’entrée « , a déclaré Trump sur Twitter. Traduction par Marchersurdesoeufs tirée de l’article  « Les Etats-Unis vont refuser l’entrée aux migrants »
https://impresa.prensa.com/panorama/Trump-Unidos-negara-entrada-migrantes_0_5150484987.html

Vous pouvez télécharger  la traduction complète de l’article par Marchersurdesoeufs et un petit précis de la situation migratoire en Amérique latine : RÊVE-AMÉRICAIN

Le président américain accuse le Guatemala, le Honduras et le Salvador de ne pas avoir été capables « d’empêcher les gens de quitter leur pays pour entrer illégalement aux Etats-Unis ». « Nous allons commencer à couper, ou réduire de façon significative, l’énorme aide internationale que nous leur accordons », a déclaré Donald Trump dans une habituelle salve de tweets.

Il a également reproché à l’armée et à la police mexicaine d’être « incapables » d’arrêter les migrants, et dit avoir attiré l’attention de l’armée américaine et des gardes-frontière sur ce dossier. « Des criminels et des inconnus du Moyen-Orient en font partie. J’ai alerté les patrouilles aux frontières ainsi que l’armée qu’il s’agissait d »une urgence nationale. Nous devons changer les lois! », a écrit le chef d’Etat.

Il a raison, c’est une urgence nationale. Une énorme urgence nationale. Et ils sont tous là à ricaner, à attendre le faux pas de Trump ou à observer la submersion migratoire. Mais je doute qu’il soit tenté d’imiter son voisin et ennemi Trudeau.

Certes, il paraît que chaque année plus de 500 000 personnes arrivent au Mexique avec l’intention d’aller aux USA… On ne sait combien y parviennent, mais il s’agit ici d’une invasion organisée et programmée, et si Trump n’agit pas, ce sera la submersion.

La seule chose susceptible d’arrêter des gens qui n’ont rien à perdre, ce sont les armes…

Tirer ou être envahis… Trump aura-til le choix ? A-t-il le choix ? A-t-on le choix ?

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


25 thoughts on “7233 migrants partis du Honduras marchent sur les Etats-Unis : alerte maximale pour Trump

      1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

        Je m’en doute ! Les choses s’accélèrent dans tous les domaines et dans tous les sens.
        C’est le pdf du docx de votre article. Amélioré, corrigé… signets…Image incrustée.

      2. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

        Un autre pdf est en cours avec 3 articles concernant la caravane des salvadoriens prévue pour le 31 octobre, mais il semble que ce soit déjà en cours. Je pense qu’il s’agit d’une réunion ou de la concentration des candidats salvadoriens à la caravane migrante « Santa Ana » pour les USA en un point stratégique pour le départ massif de l’ensemble. Le point de départ de la marche est à la place du Divin Sauveur du Monde de San Salvador, d’où Ils s’achemineront vers la frontière de San Cristóbal, à Santa Ana.

        L’objectif est de rejoindre les migrants honduriens déjà présents sur le territoire guatémaltèque et mexicain, puis de franchir la frontière américaine, quelles que soient les menaces du président américain Donad Trump.

        Je finis les signets de mon dernier pdf et je vous l’envoie illico, ce soir.

        1. Christine TasinChristine Tasin Post author

          Entendu je regarde cela mais ne vous fatiguez pas trop on ne peut pas revenir trop souvent sur ce sujet qui ne touche pas directement la France, on ne va pas tout publier.

          1. Françoise

            Moi, j’habite au Canada et ça m’intéresse. Notre cher premier ministre Trudeau ouvre les bras à tout ce qui bouge. La Canada est tout près des États-unis…

        1. AntiislamAntiislam

          Bonjour,

          Pas celui-là.

          Mais nous avons un problème de logiciel que Christine essaie de résoudre.

          (Le modérateur).

  1. frejusien

    Cette invasion a été organisée, cela parait évident,

    Du coup, on peut la comparer à l’invasion africaine que subit l’Europe,

    Toutes les deux, même schéma, qui se cache derrière ???

    En tout cas, Trump va regretter de ne pas avoir terminé son mur,

    Le monde entier le regarde, et attend son action

  2. BobbyFR94

    Cet article met le doigt sur le « chantage » exercé par soros & les MONDIALISTES !!!

    Ce scénario fait bien évidemment pensé au roman de Jean RASPAIL  » Le camp des Saints  » …

    Sauf que l’américain moyen n’est pas l’européen – et qu’il a droit de défendre sa famille et son pays – et Donald TRUMP n’est pas la grosse merkel ou le merdeux macron !!!

    C’est bien une manoeuvre de « test » de la part de ces ORDURES !!!

    Je pense qu’une partie des « pôvres » en question a, au choix, le cerveau lavé, ou est payé, pour accompagner cette marche/INVASION …

  3. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Il faut s’entendre entre patriotes du monde entiers pour déclarer la guerre juridiquement à Soros, semblables et affidés ainsi qu’à leurs ONG.

    Il faut obtenir une traduction en justice, un procès public international et une déclaration qui mettent un terme à leurs activités. Obtenir en conséquence, toutes activités qui de près ou de loin se trouverait impliquée dans l’ingérence des politiques nationales et internationales.

    C’est le seul moyen de se débarrasser d’eux et de mettre un terme à leur activité totalitariste et criminelle.

    Après ça, c’est la guerre armée, guerres civiles et guerres internationales, conséquences d’une activité politique qui devrait être illégale.

    Georges Soros (ce n’est pas le seul impliqué dans tout ça) avait déclaré : je suis un chef d’État sans état » ; comment peut-on qualifier et surtout accepter cela.

    Ces gens-là ont déclaré la guerre aux peuples ; souhaitent transformer le monde selon leurs idéologie, leur vision et leur désir et leurs intérêts SANS LE CONSENTEMENT des peuples.

    S’il s’agissait de l’oeuvre d’hommes politiques déclarés, ils auraient été catalogués de dictateurs indésirables, et cloués au piloris.

    La différence est exactement que Soros et les gens de la même boutique, agissent en toute impunité, parce qu’ils ne sont pas des politiques classiques, agissent dans l’ombre et au besoin se servent et toutes les marionnettes publiquement déclarées et reconnues comme gens de pouvoir traditionnels : chef d’état, député, sénateur…

    Ne perdons pas de vue que le projet Soros et affidés est une guerre contre les peuples, les nations, les états.

    Devrions-nous l’accepter ? Sommes-nous tenus de laisser faire et d’accompagner notre chute.

    La justice, l’injustice à l’ONU, peut-elle être mise à contribution si l’ensemble des peuples s’insurgent et réclame une mise en accusation et un procès, avec à la clef les sanctions officielles appropriées ?

    Il faut nous unir, chercher à communiquer entre peuple et organiser notre désaccord.

  4. sitting bull

    les Romains avait compris ils ont construit un mur en Angleterre le mur d Hadrien qui a coupé le pays en 2 pour arrêter les invasions des Pictes , faut faire la même chose partout ..ici aussi

    1. Machinchose

      et les Scot …… Hadrian Wall was built against the Picts and the Scotts (souvenirs scottlaires d’ il y a bien longtemps 😆 )

      quand a Soros, ne lui prêtons pas plus d’ importance qu il n’ en a vraiment, on a réussi a flinguer un Ben laden, alors, faut pas déconner, la CIA ou le Mossad pourraient s’ en débarrasser sans bavure et un peu plus facilement

      faudrait quand même pas mythifier ce vieux tas de merde

  5. Asher Cohen

    Le premier problème est dans la définition de la Nation: qu’est-ce que la Nation? Qui participe à la construction et au développement de la Nation? En Israël la Knesset a voté une Loi définissant l’état Juif comme état de la Nation Juive, donc on expulse les clandestins et on tire sur les squatters arabes de Gaza qui cherchent à passer en force la frontière. En d’autres termes, on ne veut pas de parasites sociaux qui viennent en sangsues sucer la Nation Juive.

    Qu’est-ce que la Nation du Honduras, quelle est l’identité de ces gens, et qu’est-ce que ces gens du Honduras prétendent apporter à l’Amérique? Une nouvelle arme atomique? du développement technologique et culturel? De l’intelligence sous toutes ses formes? Dans une Amérique qui connait le plein emploi, une immigration va être nécessaire pour la poursuite de la croissance, mais quel type d’immigration? Ceux qui pensent que l’Histoire est cyclique et un perpétuel recommencement, pensent-ils que nous sommes revenus à l’époque des grandes invasions barbares et donc la chute de l’Empire Romain d’Occident? Maintenant, il y a toujours eu des gens pour manipuler les grandes invasions et chercher à profiter des secousses de l’Histoire.Sauf erreur, les grandes invasions barbares n’ont pas entraîné un développement de l’Empire Romain, sous quelle que forme que ce soit, mais sa chute dans l’obscurantisme, alors devons-nous nous attendre à la chute de l’Occident?

  6. néo

    Grâce à ce mouvement d’invasion, organisé par les déMONcrates US, TRUMP sera réélu les doigts dans le nez et eux dans le cul. HA, LES CONS. La bêtise souvent l’apanage des méchants, se confirme.

  7. Machinchose

    Tirer ou être envahis… Trump aura-til le choix ? A-t-il le choix ? A-t-on le choix ?

    non! pas d’ autre choix!

    si les premieres embarcations de migrants il y a 10 ans avaient été coulées systématiquement la blague n aurait pas fait long feu!

    a la 10 eme barcasse envoyée par le fond, c’était fini

    si Trump , par malheur , ne réagit pas, c’ est foutu pour les US comme ça l’ est pour l’ europe

    quelques milliers de morts, parce que c’est la flaque de sang qu ‘ attendent ses ennemis , et alors ??
    sauver son pays et subir l’ opprobre des organisateurs de cette invasion ? le choix est vite fait
    ça couinera trés fort, et après….eh bien! rien!

    les Etats unis d’ amérique, eux sont vraiment unis, rien a voir avec cette pseudo union européenne

    demain, ce seront des bandes de 50 ou 100 envahisseurs qui viendront envahir ta maison, tes champs, ta propriété, te mettant dehors….alors autant leur faire payer le prix….au prix trés fort!

  8. François T

    Oui, sans être le moins du monde complotiste, on peut constater que l’attaque est multiple et multiforme, appuyée par de gros capitaux dont il serait souhaitable de remonter la source. L’attaque se déroule partout : en Europe aux USA, au Moyen-Orient, en Amérique du sud et en Asie du sud-est. Elle touche tous les sujets : de la dénonciation de « l’homophobie des mâles blancs » au soutien de la migration de masse exclusivement vers les pays aux valeurs occidentales.

    1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

      Bonjour @François T ;

      Oui ! Je partage votre avis ; comme il est clair que tous ces mouvements migratoires sont organisés, il convient de remonter la source pour atteindre les stratèges de ces invasions, parce que à ce niveau ce sont des invasions ; trouver ces têtes et « investisseurs » pour les mettre hors d’état de nuire par des condamnations à plusieurs niveaux, dont blocage de biens ; ces gels de capitaux ne sont-ils pas pratiqués envers des pays ?

      Mon sentiment me dit que, même si des tentatives pour étendre le phénomène de l’accueil de migrants, en Occident et en Asie est un pie de biche dans l’encoignure des portes des territoires nationaux ; entraînant par la suite l’ouverture totale.

      Curieux que cela ne concerne que les pays occidentaux et l’Asie mais pas les pays musulmans et arabo-musulmans.

      Par ailleurs en ce qui concerne donc le monde occidental, ce qui se passe aux États-Unis, l’attaque organisée, l’invasion programmée nous concerne. Parce que si la première puissance du monde perd ses frontières, le pays non seulement risque de sombrer, mais aussi cela va automatiquement entraîner la perte des frontières européennes. C’est déjà un peu le cas, mais ce sera presque obligatoire, car les meneurs de cette opération et les pro-mondialistes vont se lancer à fond dans l’entreprise.

      Personnellement je trouve cela plus qu’inquiétant. Et oui ! la première des choses à faire est de contrecarrer l’entreprise en menant une chasse impitoyable aux responsables du phénomène en les traduisant en justice et en gelant tous les capitaux y compris ceux des ONG qui s’y rattachent.

      L’affaire est trop grave pour se perdre en mièvre considérations et sensibleries. Les Nations sont attaquées du façon nouvelle,cela ne veut pas dire pour autant qu’il ne faille pas répliquer. La contre-attaque doit donc être adaptée et menée avec les armes juridiques et bancaires qu’il convient.

  9. bm77

    Moi ce que je ne comprend pas c’est pourquoi tous ces bobos immigrationnistes ferment la porte de leur maison et en plus se payent des système de fermeture,de sécurité et de surveillance de plus en plus sophistiqués auraient-ils des doutes sur l’honnêteté des personnes que d’autre part, ils appellent de leur vœux pour rentrer en masse dans nos pays.
    Si ils veulent aller au bout de leur logique, la porte de leur maison devrait être grande ouverte comme nos frontières. Ils ne devraient pas avoir peur de l’inconnu.
    Non! En vérité se sont des gros trouillards, les immigrés ils veulent bien qu’ils rentrent mais que ce soit les autres qui se les coltinent, c’est à dire le franchouillard, le populiste celui qui ne comprend pas toute la richesse que ces gens peuvent nous apporter.
    Les Français vont bientôt comprendre à quoi tout cela peut servir.
    Ces gens qui rentrent en masse ne revendiquent rien puisqu’ils ont plus que tout à travers des aides sociales qui représentent à elles seules plusieurs fois le revenu moyen de leur pays sans compter les à côté non négligeables concernant le logement et les transports.
    Le contraire des Français qui grâce à cette culture du toujours mieux par la revendication ont pu mettre notre système de santé , ainsi que son système éducatif au plus haut de la hiérarchie mondiale.
    L’éducation nationale qui est devenu un mastodonte dont on se demande si la fonction première est d’abord de verser des salaires plutôt que d’enseigner, l’école publique se transformant en garderie justifiant la présence de l’élève pour que les parents touchent les allocs. En cela elle plait à une certaine gauche par le rôle social qu’elle remplie!
    On massifie la médiocrité pour l’enseignement comme on veut le faire pour la médecine c’est à dire qu’à la façon anglo saxonne l’excellence sera réservée à ceux qui ont de l’argent, le reste attendra 6 mois pour un RDV en spécialité et pour l’école ceux qui voudront un enseignement de qualité sortiront le porte feuille.
    Tout ceci passera comme une lettre à la poste, les Français ne revendiquant plus pour des thèmes qui leur ont été confisqués par des gauchistes pour l’éducation qui ne veulent voir dépasser aucune tête si bien que l’on constate qu’avec cette omniprésence de la gauche que ce soit dans les méthodes d’apprentissage comme les programmes et la pédagogie on arrive au résultat paradoxal après 40 ans de règne de ne plus avoir un député issu de la classe ouvrière!
    Et pour la santé on est en train de nous concocté des dispositions qui vont prendre le même chemin c’est à dire une santé officiellement à deux vitesse .
    Les acteurs de la santé sécurité sociale, assurances et mutuelles s’entendant sur un pacte en limitant les dépenses tout en faisant gagner de l’argent à certains sur le dos de la bête.
    Sur ces deux thèmes éducation nationale confisquée par la gauche avec l’aide des syndicats qui considèrent qu’il n’y a que des problèmes de moyens et non de contenu et la santé sous les contraintes de l’UE ne sont plus des sujets qui mobilisent ou font défiler dans la rue, comme si la chose était entendue, alors que c’est le peuple qui les avaient pratiquement créé pour en faire ce qu’ils ont été c ‘est à dire des systèmes enviés par le monde entier obtenus dans le sang et les larmes que ce soit par la République contre le clergé et les travailleurs contre les patrons . Les gens qui rentrent en masse eux ne revendiquent pas pour l’intérêt général mais pour des exigences religieuses ou raciales qui leurs sont accordées sans coup férir par une classe politique toujours en quête de voix et de paix sociale .
    Les Français se battaient pour améliorer le sort des Français contre des institutions ou des patrons, les immigrés se battent contre la France et son administration qui ne leur résiste pas beaucoup et par là affaiblissent l’ensemble de l’édifice.
    Que ce soit pour les EU comme pour la France, les gens qui n’ont rien fait pour améliorer leur pays veulent jouer les « ké ké  » en France ou aux USA car bien sûr : »Nul n’est prophète en son pays »!
    Ce qui pose aussi la question : » la démocratie à l’occidental est-elle exportable dans tous les pays? » Certains peuples ne génèrent-ils pas eux même les tyrans qui les gouvernent?
    Le problème aujourd’hui est que ce sont les travers auxquels ont été confrontés ces pays exportateurs de migrants qui nous sont soumis par le religieux ou certaines coutumes, alors que nous n’avons jamais été aussi fragilisés par le mondialisme standardisé qui nous désarme au sens propre comme figuré face à ces enjeux majeurs . et par contre qui convient parfaitement aux opportunistes de tout poil que la planète peut receler
    Est-ce que des gens qui viennent dans nos pays sur ces bases feront ils un jour des bons citoyens ou seront ils les instruments mis en place par les instigateurs du mondialisme pour imploser les nations ?

Comments are closed.