Maternité du Blanc : c’est parce qu’il y a trop de Blanches qui y accouchent que Buzyn veut la fermer ?


Maternité du Blanc : c’est parce qu’il y a trop de Blanches qui  y accouchent que Buzyn veut la fermer ?

Puisqu’on est dans les métaphores, on peut aussi s’interroger sur l’analyse psychanalytique de l’obsession d’Agnès Buzyn : fermer la maternité du Blanc !
Le Blanc, dans l’Indre, n’est-il pas un symbole de la fécondité blanche ?
https://www.francetvinfo.fr/sante/hopital/la-maternite-du-blanc-va-devoir-fermer-definitivement_2994545.html

https://www.bfmtv.com/sante/indre-malgre-la-mobilisation-la-maternite-du-blanc-va-fermer-1548368.html

« On a honte d’être Français. On va devoir faire 60 bornes pour aller accoucher », s’indigne une habitante. Les manifestants ne sont pas convaincus par les arguments développés par les autorités sanitaires. La maternité est en dessous du seuil des 300 accouchements par an et connaîtrait des problèmes de personnels selon la direction ».

Françoise Lerat de Riposte laïque a souvent attiré l’attention sur les changements affectant son département de l’Indre.
https://ripostelaique.com/author/francoise-lerat
Un peu comme George Sand aimait faire la peinture de son Berry, Françoise Lerat rend compte de la transformation de son département particulièrement visé par les tentatives d’implanter des migrants.
Les pressions autour de la maternité ne visent-elles pas, plus ou moins consciemment, à culpabiliser les Blanches du Blanc en leur reprochant de ne pas assez procréer ? Les Blancoises blanches auraient-elles besoin du secours procréateur de la gente migrante ?

Des Blanches du Blanc ont décidé d’occuper la maternité pour protester. Elles sont toutes blanches d’après les photos qui circulent !


https://www.lanouvellerepublique.fr/indre/l-occupation-de-la-maternite-du-blanc-se-poursuit

« La ministre de la Santé a estimé mardi que la maternité du Blanc était « dangereuse », alors que doit se tenir vendredi une réunion sur l’avenir de l’établissement. Les opposants à sa fermeture définitive dénoncent des propos basés sur « des informations erronées » ».
https://france3-regions.francetvinfo.fr/centre-val-de-loire/indre/chateauroux/propos-agnes-buzyn-maternite-du-blanc-juges-choquants-opposants-fermeture-1560028.html

Buzyn est fortement remise en cause par la population et les élus locaux.
« L’ancien maire du Blanc Jean-Paul Chanteguet a quant à lui annoncé démissionner de sa fonction de président du Parc naturel régional de la Brenne en réaction à des propos qu’il juge « calomieux », « indignes » ou encore « insultants pour les personnels de santé du Blanc dont les qualités professionnelles sont reconnues et appréciées de tous ». La semaine dernière, 60 élus communaux avaient mis fin à leur mandat en signe de protestation ».
« « On évoque un audit fondé sur des informations erronées », proteste Jean-Michel Mols, président du Comité de défense des usagers du site hospitalier du Blanc. « C’est terriblement choquant d’entendre une ministre de la Santé parler d’un établissement « dangereux » ! », ajoute-t-il. Dans un communiqué, l’organisation rappelle que l’établissement avait obtenu une certification de la Haute Autorité de la Santé en décembre 2016 et que trois gynécologues-obstétriciens ont communiqué à l’ARS le 12 octobre dernier un projet de maintien de la prise en charge des accouchements ».

Cette maternité serait en sous-effectif et pratiquerait trop peu d’accouchements. Buzyn conditionnera-t-elle la réouverture d’une maternité à l’accueil encore plus massif de migrants dans l’Indre ? Et si finalement, c’était un moyen d’y parvenir ?

Plusieurs personnes incriminent le ministère, qui serait, selon elles, responsable d’un manque de moyens.
Quoi qu’il en soit, psychanalyse ou non, que ce soit conscient ou inconscient, cette fermeture illustre un recul des services publics dans les zones les plus isolées du territoire. Si l’on peut comprendre qu’il n’est pas possible d’implanter des services publics dans des zones presque inhabitées pour ceux qui choisissent délibérément de vivre dans des zones quasi désertiques, une ville de 6500 habitants ne peut pas être considérée comme un ermitage.

L’idéal républicain du service public généralisé au nom de l’égalité entre les Français prescrit d’allouer des moyens suffisants pour que les femmes de cette zone géographique puissent accoucher sans avoir à faire 60 kilomètres.

Cela suppose certes d’y consacrer des moyens financiers, mais la fraternité républicaine justifie cet effort national de solidarité pour permettre à la population autochtone de procréer dans de bonnes conditions. Ici encore, il est permis de penser que des dépenses publiques mal orientées seraient mieux utilisées afin de réaliser ces nobles missions qui permettent au peuple français de ne pas se sentir déraciné.
Ici encore, l’on constate que la préférence étrangère n’est pas un vain mot sous Macron-Buzyn. Il y aurait de l’argent pour construire des centres d’accueil de migrants mais pas pour permettre à une petite maternité de continuer de fonctionner ?
La maternité du Blanc est tout un symbole…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

"On ne peut vivre agréablement si l'on ne vit avec prudence, honnêteté et justice" (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu'en renforçant le principe de précaution.


11 thoughts on “Maternité du Blanc : c’est parce qu’il y a trop de Blanches qui y accouchent que Buzyn veut la fermer ?

  1. Ravachol

    « Des Blanches du Blanc ont décidé d’occuper la maternité pour protester. Elles sont toutes blanches d’après les photos qui circulent ! »

    Rhôôôôô… Et qu’est-ce qui vous permet de dire qu’elles sont toutes blanches, je vous prie ? Peut-être certaines sont-elles à moitié libanaise, vous ne savez pas. Si on commence à confondre identité de couleur et expression de couleur, on va pas s’entendre, mes bonnes gens…

    1. Ph.West

      Et pourtant… Le Blanc est une charmante et très agréable cité de province. Une ville qui sent bon la France que nous aimons. J’ai pu la fréquenter à de nombreuses reprises lors de manifestations au bord de la Creuse.
      Madame buzin y a-t-eĺle mis un pied dans sa vie ? Non, pas assez bien pour elle.

  2. Laurent PLaurent P

    > Maternité du Blanc : c’est parce qu’il y a trop de Blanches qui y accouchent que Buzyn veut la fermer ?
    EXCELLENTE question !
    A poser CONCRÈTEMENT à la Ministre des Solidarités (sauf celle avec les blanches du Blanc…) et de la Santé (surtout celle des migrants drépanocyteux…) Agnès Buzyn, en soutien aux Blancoises blanches, ce qui est très simple : Imprimer cet article et le lui envoyer par la poste à son adresse postale publique que vous trouverez sur la page
    https://www.gouvernement.fr/ministre/agnes-buzyn
    Pour imprimer facilement l’article, c’est pas compliqué :
    Cliquer sur la barre verte « Print Friendly » en bas à gauche de l’article.
    (ou accès direct : https://www.printfriendly.com/p/g/vjM8Uu )
    Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre, choisir la taille de texte 120% et la taille d’image 50%
    Cliquer sur l’icône PDF.
    Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain) puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur.
    Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version « véritable lettre », en imprimant les trois pages de la version PDF que vous venez de créer, les deux premières pages sur une seule feuille imprimée recto-verso et la troisième page sur une feuille imprimée recto seulement.
    Optionnellement, vous pouvez personnaliser ce courrier en signant de votre prénom et ville, dans la (petite) zone restée blanche au bas de la troisième page, ou bien en GRAND sur la quatrième page restée (elle aussi…) entièrement blanche (inutile de risquer des représailles en indiquant naïvement vos coordonnées complètes).
    Voilà, soutenir la résistance des Blancoises blanches ça ne coûte qu’un timbre !

  3. frejusien

    La salope avait prévu la suppression de 35000 postes,

    elle s’active surtout en province, où elle sait que pas grand monde ne prendra la défense des femmes « blanches » qui y vivent encore avec toutes les difficultés que le GVT met en place, suppression progressive des services publics jugés « non rentables »,
    est-il plus rentable d’investir pour les analphabètes qui débarquent ??

    J’imagine que cela réduira le nombre de naissances, car les femmes vont devoir faire 60 km, non seulement pour accoucher , mais pour le suivi tout au long de la grossesse, cela suffira à les angoisser et à pourrir leur envie d’enfanter

  4. bm77

    De moins en moins pour les campagnes de plus en plus pour la Banlieue et ses naissances de remplacement de population.
    Il faut accélérer le changement!

  5. Nagau06

    Et pourtant l’ex 1er ministre dans un note du 24 juillet 2018 indiquait vouloir renforcer les services de proximité sur le territoire.

  6. Jean LafitteJean Lafitte

    Ma femme a mis au monde mon fils ainé au Blanc, par césarienne. À ce jour, la mère et l’enfant ont survécu plus de 60 ans. Mais Mme Buzyn n’en a rien à faire sans doute.
    C’est drôle comme “Buzyn” appelle business et “Marcron” Maquereau !

Comments are closed.