Macron va-t-il autoriser Lorie Pester à congeler ses ovocytes blancs ou lui dire d’adopter un Noir ?


Macron va-t-il autoriser Lorie Pester à congeler ses ovocytes blancs ou lui dire d’adopter un Noir ?

Macron répondra-t-il à la demande de la chanteuse Lorie Pester de permettre la congélation de ses ovocytes pour procréer ? Atteinte d’endométriose, la jeune femme n’a en théorie plus le droit de congeler ses ovocytes, car elle a plus de 35 ans.
https://www.20minutes.fr/arts-stars/people/2357515-20181019-monsieur-macron-laissez-congeler-ovocytes-exhorte-lorie-pester

Le contraste avec Muriel Robin est total.
Lorie demande à pouvoir disposer de son corps et des éléments du corps humain, conformément à la Déclaration de 1789. Sa revendication est républicaine, d’autant plus qu’elle n’envisage pas de faire le commerce de ses ovules.

Lorie souhaite avoir une descendance qui lui ressemble, qui provienne de son sang, afin de favoriser les chances de connaître le bonheur.

J’ai un ami né au Mali et qui a été adopté bébé par des Français de souche afin d’échapper à l’enfer des orphelinats africains. Il n’a cependant jamais réussi à établir une relation affective avec ses parents.
L’incapacité à appeler « Papa » ou « Maman » un homme ou une femme qui n’a pas la même couleur de peau que soi-même, dont on sait qu’on n’est pas issu biologiquement, qui n’a pas connu les premiers mois de sa vie, est, selon ses dires, « indicible », inexprimable. Il n’y a pas de mots pour qualifier la rupture ressentie intérieurement.

Mais peut-être Macron va-t-il conseiller à Lorie et aux femmes infertiles comme elle d’adopter un migrant ?

Pour la majorité des parlementaires, il était plus urgent de casser le droit du travail par exemple que de légiférer afin de permettre aux femmes malades de favoriser la chance d’avoir une descendance qui leur ressemble, issu (n’en déplaise à l’Assemblée nationale) de leur « race » et dont elles auront pu suivre l’intégralité de la conception afin de favoriser la création d’un lien réellement maternel.

La sauvagerie contre l’humanisme.
Pour la majorité des parlementaires, il était plus urgent de créer un crédit d’impôt pour l’hébergement de migrants que de permettre à des femmes françaises de procréer dans des conditions optimales.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/10/18/aurelien-tache-a-encore-sevi-credit-dimpot-de-1500-euros-si-vous-accueillez-un-clandestin/

Il était plus urgent de favoriser le recours au travail détaché plutôt que de réserver les emplois français aux nationaux :
http://resistancerepublicaine.eu/2018/08/31/encore-plus-de-travailleurs-detaches-grace-a-la-loi-loi-avenir-professionnel/

On verra si Lorie obtient une réponse aussi rapide que Muriel Robin, qui se mêlait de ce qui ne la regardait pas (ainsi que les signataires de sa pétition) parce qu’elle ne dispose pas d’une expertise suffisante pour faire un diagnostic juridique de la situation qu’elle prétend dénoncer et parce qu’elle occulte délibérément tous les autres problèmes de violence comme la violence contre les forces de l’ordre.

Si Muriel Robin a agi dans un but publicitaire et dans une perspective communautariste, donc anti-républicaine, Lorie a mis sa notoriété au service d’une juste cause à laquelle elle est personnellement intéressée, ce qui lui donne une légitimité particulière pour écrire une lettre ouverte toute en sobriété.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

"On ne peut vivre agréablement si l'on ne vit avec prudence, honnêteté et justice" (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu'en renforçant le principe de précaution.

Articles du même thême

11 thoughts on “Macron va-t-il autoriser Lorie Pester à congeler ses ovocytes blancs ou lui dire d’adopter un Noir ?

  1. Laurent PLaurent P

    Macron va-t-il autoriser Lorie Pester à congeler ses ovocytes blancs ou lui dire d’adopter un Noir ?
    EXCELLENTE question !
    A poser CONCRÈTEMENT au président Manu, en soutien à Lorie, ce qui est très simple : Imprimer cet article et le lui envoyer par la poste à son adresse postale publique que vous trouverez sur la page
    https://formalites-administratives.ooreka.fr/fiche/voir/632053/ecrire-au-president-de-la-republique
    Pour imprimer facilement l’article, c’est pas compliqué :
    Cliquer sur la barre verte « Print Friendly » en bas à gauche de l’article.
    (ou accès direct : https://www.printfriendly.com/p/g/mZVuGk )
    Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre, choisir la taille de texte 120% et la taille d’image 75%
    Cliquer sur l’icône PDF.
    Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain) puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur.
    Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version « véritable lettre », en imprimant les deux pages de la version PDF que vous venez de créer, au choix : en deux feuilles imprimées chacune recto seulement ou bien en une seule feuille imprimée recto-verso.
    Optionnellement, vous pouvez personnaliser ce courrier en signant de votre prénom et ville, dans la (toute petite) zone restée blanche au bas de la dernière page (inutile de risquer des représailles en indiquant naïvement vos coordonnées complètes).
    Notez bien qu’il est indiqué sur la page du site formalites-administratives.ooreka qu’il n’y a PAS BESOIN de timbrer le courrier destiné au président pour lequel vous n’avez pas voté, alors raison de plus pour soutenir la démarche de Lorie : ça ne vous coutera même pas un timbre !

  2. Amélie Poulain

    « J’ai un ami né au Mali et qui a été adopté bébé par des Français de souche afin d’échapper à l’enfer des orphelinats africains. Il n’a cependant jamais réussi à établir une relation affective avec ses parents.
    L’incapacité à appeler « Papa » ou « Maman » un homme ou une femme qui n’a pas la même couleur de peau que soi-même, dont on sait qu’on n’est pas issu biologiquement, qui n’a pas connu les premiers mois de sa vie, est, selon ses dires, « indicible », inexprimable. Il n’y a pas de mots pour qualifier la rupture ressentie intérieurement. »

    Merci Maxime pour ce témoignage, car justement, je me disais que l’on n’avait jamais interrogé la situation de ces enfants à la peau noire adoptés par des gens à la peau blanche (je n’ai jamais vu l’inverse pour ma part), et je pensais que cela ne devait pas être facile pour eux.

    Il faut voir qu’ils sont aussi d’emblée où qu’ils aillent, « désignés » comme « adoptés ».

    Votre témoignage confirme mes questionnements.

    Sinon pour le reste, je reste assez dubitative sur l’avenir de ces enfants qui seraient issus de gamètes congelées.

    Il ne faut pas oublier dans tout cela l’importance de la vie intra-utérine en lien avec celle qui le porte.

    L’avenir en parlera peut-être aussi.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      L’insémination artificielle donne de bons résultats et les enfants son t tout à fait normaux, que l’ovocyte ou les spermatozoïdes aient été congelés ne change rien, le bébé commence à la rencontre des 2, pas au stade précédent dans le congélateur

      1. Ravachol

        Bonjour. En vérité, on n’est pas absolument certain que les procédés de procréation médicalement assistée sont totalement sans effets délétères sur les futurs enfants, en particulier en ce qui concerne la vitrification/congélation ovocytaire. S’il est facile de congeler un spermatozoïde, l’ovocyte est une cellule plus délicate à manipuler (notamment par sa taille et son important volume cytoplasmique). Pour conserver un ovocyte en état de congélation il faut le protéger à l’aide de substances chimiques qui ont tendance à cristalliser, avec un risque important de lésions des organites cellulaires. Si la plupart des ovocytes lésés s’autodétruisent, certains survivent malgré tout. Personne ne peut certifier aujourd’hui qu’un enfant issu d’un ovocyte congelé ne présente pas d’avantage de risques en terme de santé. Ca ne veut pas dire qu’il faut abandonner la vitrification, ceci dit, il serait bon de ne pas se ruer sur la technique s’il est possible de l’éviter.
        Ceci mis à part, et ça n’engage que moi, je ne trouve pas très juste de la part de cette femme de vouloir à tout prix concevoir un enfant avec sa propre génétique lorsque l’on sait qu’il existe une composante héréditaire dans le développement de l’endométriose. Si elle-même souffre de sa condition, il n’est pas sain de vouloir prendre le risque de la transmettre à son enfant, selon moi. Mais chacun est libre de penser autrement quant à ce choix moral.

      2. Amélie Poulain

        @Christine

        Psychologiquement, on ne peut pas en connaître les répercussions à long terme et dans le ventre de la mère il y a une vie aussi qui a son importance, on ne peut absolument pas le nier pour qui connait le sujet.

        On ne peut réduire un humain à son aspect physique (encore que là c’est trop récent pour tout en savoir).

        1. Christine TasinChristine Tasin

          Je préfère quant à moi ne pas dire non à des parents qui ne réussissent pas à procréer par des voies naturelles et qui vont être de remarquables parents qui vont apporter quelque chose à l’humanité via leur progéniture que les incestueux, violents, alcooliques… j’en passe et des meilleures qui vont avoir des enfants naturellement et en faire des malheureux et pour certains des monstres plus que nuisibles à l’humanité… alors les effets négatifs sur le psychisme de la congélation d’ovocytes, je m’en tape le coquillart. A partir du moment où des monstres, des sous-hommes peuvent procréer naturellemnt , il est légitime que ceux qui ne le peuvent pas naturellement soient aidés pour ce faire, c’est la grandeur de l’homme et de la civilisation de permettre ce que ne permet pas la nature. Et ça rééquilibre. Parce qu’il est rare que des gens qui se battent pour avoir un enfant le maltraitent, ils connaissent le prix de la vie. Si l’homme à l’état sauvage était bon et parfait ça se saurait, si la nature était bonne ça se saurait. Seule la culture, seule la science, seule la civilisation fait progresser l’humain.

          1. Amélie Poulain

            Merci Christine pour votre réponse.

            Il y aurait plein de choses à en dire qui ne sont certainement pas dans la réalité vérifiées, mais je respecte, chacun son point du vue.

            On verra dans des années (où ne nous seront peut-être plus de ce monde) si l’Humanité a « évolué », je parle bien d’humanité et non de techniques, car cela dépend de ce que l’on entend par « évolution » et à quel niveau.

    2. Amélie Poulain

      Je parle bien sûr, concernant l’aspect psychologique, de la situation où la mère ne porte pas l’enfant et donc où il y a rupture complète du lien avec le vécu intra-utérin à la naissance.

Comments are closed.