L’enfant tape de plus en plus fort sur le tambour pour donner l’alerte… personne ne l’écoute


L’enfant tape de plus en plus fort sur le tambour pour donner l’alerte… personne ne l’écoute

 » Dans « Le tambour » de Günter Grass ( c »est aussi un film de Volker Schlöndorff ), un gamin tape avec ses baguettes sur l’instrument à la première apparition de drapeaux à croix gammée.
Personne ne l’écoute.
Les drapeaux se font plus nombreux, il tape plus fort.
Personne ne l’écoute.
Les drapeaux nazis envahissent l’Allemagne.
Il tape encore plus fort.
Personne ne l’écoute.  »

On connaît la suite …..

Dans la France d’aujourd’hui, certains commencent tout juste à tapoter – pas très fort – sur le tambour : c’est un petit peu, malgré tout, le cas des 2 journalistes du Monde (  » Inch allah. l’islamisation à visage découvert  » ).

http://resistancerepublicaine.eu/2018/10/16/inch-allah-mensonges-et-manipulations-des-journaleux-macroniens-gerard-davet-et-fabrice-lhomme/

D’autres tapent plus fort, maintenant, c’est le cas de Luc Ferry, tout récemment.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/10/19/luc-ferry-macron-a-nomme-castaner-le-plus-communautariste-qui-soit-a-linterieur/

Certains, qui avaient abandonné l’instrument, le reprennent et recommencent à taper, c’est le cas de Philippe de Villiers :

http://www.fdesouche.com/1089959-de-villiers-on-reproche-a-orban-de-lutter-contre-limmigration-illegale-ya-pas-1-attentat-antisemite-en-hongrie-et-les-juifs-y-restent-cest-pas-comme-la-seine-st-denis

Zemmour, Christine, et d’autres tapent très fort, depuis très longtemps.

Résultat ? Pour l’instant : zéro ! Tout le monde s’en fout.

Alors que tout empire et que tout le monde connaît la suite à venir……

 » Qousque tandem ….  » Jusques à quand ….. ?

Si la France refuse de livrer bataille, elle a perdu la guerre.

_____________________

Benoît Rayski évoquait ce sujet en juillet dernier :

Un rapport qui sonne le glas de la France

Dans « Le tambour » de Günter Grass, un gamin tape avec ses baguettes sur l’instrument à la première apparition de drapeaux à croix gammée. Personne ne l’écoute. Les drapeaux se font plus nombreux, il tape plus fort. Personne ne l’écoute. Les drapeaux nazis envahissent l’Allemagne. Il tape encore plus fort. Personne ne l’écoute.

Ainsi en est-il des dizaines de rapports sur l’islamisme, le terrorisme et la criminalité en banlieue. Des millions dépensés, des centaines d’intervenants auditionnés. Et tout ça pour quoi ? Pour rien.

Qui les lit ? Qui les met en œuvre ? Personne. Comme personne n’écoutait le tambour de Günter Grass.

Le dernier en date émane du Sénat. Il dit que des pans entiers de notre territoire échappent à la loi commune et que ça date des émeutes de 2005 (treize ans déjà !), quand les « quartiers » ont été, par lâcheté, abandonnés aux « grands frères », aux dealers et aux imams salafistes. Nous le savions, nous le criions, nous l’écrivions. Personne ne nous écoutait. Une consolation toutefois : avec les sénateurs, dont le texte est destiné à la corbeille à papiers de l’Elysée et de Matignon, nous sommes en belle et aristocratique compagnie…

Ce rapport que personne au sommet de l’État ne lira nous apprend quand même des choses. Et c’est pire que ce que nous pouvions imaginer. Entre 2015 et 2017, 4 000 enfants supplémentaires, originaires des « quartiers » ont été volontairement déscolarisés par leurs parents pour suivre, paraît-il, des cours à domicile. Sans doute dans leurs familles se méfiait-on d’un enseignement très mécréant. Comment pouvait-on accepter que les profs blasphèment en expliquant scientifiquement l’origine de la vie sur Terre alors que cette miraculeuse apparition était due à Allah et à lui seul ! Qui va enseigner à ces enfants ? Un grand frère réputé sage parce qu’il aura fait le pèlerinage de La Mecque ? Un imam quelconque et obtus ? Ces enfants vont grandir. Et nous serons pour eux des aliens.

La commission d’enquête du Sénat s’est penchée sur le nouveau discours de Daech. L’organisation reconnaît qu’elle a perdu des batailles en Syrie et en Irak. Elle proclame que ces défaites l’ont rendue plus forte pour gagner la guerre.

Daech contrôlait le triangle Mossoul-Raqqa-Kobané. Elle l’a remplacé par le triangle Roubaix-Trappes-Toulouse.

Quand à nous, nous ne livrons pas bataille. Comme ça, nous sommes certains de n’en perdre aucune. Quant à la guerre, si rien n’est fait, nous la perdrons à coup sûr.

http://www.atlantico.fr/decryptage/salafisme-rapport-qui-sonne-alarme-dit-figaro-non-sonne-glas-pour-france-3451784.html#WJcegjqbY1gk1BQl.99

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




5 thoughts on “L’enfant tape de plus en plus fort sur le tambour pour donner l’alerte… personne ne l’écoute

  1. exocet

    Les enfants musulmans n’ont pas à être instruits cher nous, il n’y a rien de plus dangereux pour notre avenir,car pour eux c’est la route pour le pouvoir en France et dans tout les domaines, .

    1. David

      Parfaitement vrai! Ils ont commencé par entrer en politique par la petite porte. Aujourd’hui, ils ont gangrené toutes les administrations. Aucune n’a été épargnée!
      Dans ma ville il y’a même des institutrices voilées! J’oubliais la police, l’armée…même les pompiers!
      Le vers est à l’intérieur, le fruit est pourri!
      Je suis très pessimiste quant au futur de la France! Et du monde bien entendu! L’Histoire a eu raison de tous les régimes dictatoriales tels que le nazisme, communisme, trotskisme…J’ai bien peur qu’avec l’islam, le mal s’est installé pour durer!

  2. jean beurno

    vous devez vous rendre à l’évidence , les français s’en foutent , ne veulent rien voir , rien entendre , lorsque le sang coule chez le voisin ils allument des bougies , posent un bouquet de fleurs et retournent à leur petite vie , en attendant les prochaines victimes , les politiques sont encore pire , cela ne concerne que le petit peuple , ils ne se sentiront concernés que lorsque leur propre sang coulera à flot , mais en fait ne serait ce pas à nous de faire couler ce sang ( celui des politiques) afin de reveiller les crapules qui sont censés protéger leur pays !

    1. Samia

      Je suis d’accord avec vous, j’ai beau rabâcher que l’islam et ses adeptes sont un danger pour la France, on me regarde comme si j’étais un oiseau de mauvais augure ou pire une hystérique.

Comments are closed.