Avec Pierre Cassen, ils sont tombés sur un os…


Avec Pierre Cassen, ils sont tombés sur un os…

Il y a les stratèges, les philosophes, les politiques, les libéros…

Mais Pierre Cassen, c’est “l’attaquant de l’équipe”.

Parmi toutes les personnes éminentes qui se sont engagées publiquement dans cette lutte contre l’Islamisation de la France, lui s’avère être un précurseur, le pionnier.

Sa lecture incontestable et son constat implacable, lui donnent non seulement raison, mais elles viennent forger une légitimité incontestable… que beaucoup tentent vicieusement, notamment à travers la persécution judiciaire, de lui ôter.

Le problème évident que rencontrent de tous temps les précurseurs (et les pionniers), c’est d’être confronté, constamment, à cette “défense colossale”, constituée d’armes juridiques et d’intérêts insoupçonnables, qui n’accepte pas de prendre “des buts”.

Encore moins entre les jambes, et en pleine lucarne.

Ce qui me frappe chez Pierre, c’est qu’il est simple.

Il dit ces “choses” bien mieux que ceux qui s’efforcent maladroitement, à base d’artifices linguistiques, d’éléments de langages périmés, à les faire taire.

On reconnaît vite que l’homme s’est construit et édifié… à cause ou grâce à tous ceux qui ont essayé, vainement de le salir et l’abîmer afin de le détruire.

A mon humble avis, “ils sont tombés sur un os”.

Un combattant aussi souriant que déterminé.

A base d’acharnement diffamatoire, policier et judiciaire… incluant les plus hautes sphères de la magistrature française, ils ont prétentieusement cru le faire plier.

Paradoxalement, ils l’ont révélé.

Après avoir assisté à plusieurs procès intentés contre Pierre Cassen, j’en suis arrivé à cette conclusion folle et intime, qui me murmure en silence :

Le procès de Nuremberg, nous rappelle, que même ceux qui se croyaient intouchables, hors d’atteinte, faisant valoir leurs immunités… ont finalement du répondre. La roue tourne !”

Pierre Cassen, c’est un os irrésistiblement Français.

Gérard Boyadjian

https://ripostelaique.com/avec-pierre-cassen-ils-sont-tombes-sur-un-os.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




11 thoughts on “Avec Pierre Cassen, ils sont tombés sur un os…

  1. YKempenich

    Il faudrait être aveugle ou de mauvaise foi pour ne pas voir ce que décrit Pierre : des femmes voilées de plus en plus nombreuses, des accoutrements inconnus il y a 20 ans, des comportements clairement provocateurs, des boucheries halal (et aussi des sortes de barbiers orientaux) remplaçant les commerces traditionnels etc. Sans parler des manuels scolaires et une EN faisant l’apologie de l’islam, des médias et une Justice complices…

    Mais Collomb a 10 ans de retard : le face à face est déjà là et ne fait que s’aggraver.

  2. Conan

    Résister à l’islamisation de notre pays serait répréhensible ???;…
    Alors que nos encocardés et magistrats savent pourtant pertinemment que cette idéologie de conquête habillée en religion a pour finalité de se substituer à tout notre système sociétal et juridique (constitution, code civil etc…) et qu’elle est sur le point d’y parvenir tout à fait démocratiquement grâce à l’explosion démographique de ses adeptes et à l’immigration-invasion…
    Malgré le matraquage médiatique qui tente d’endormir les français et des lois scélérates contraires à leur bien commun (à présent avantage fiscal à qui héberge des « migrants »!!..), ceux-ci savent bien qui sont les traîtres à la France et qui sont les Résistants.
    A la tête de la Résistance : Pierre Casse et Christine Tasin.
    À la tête des traîtres à la France : celui qui a été élu sur recommandation des organisations musulmanes.
    Nos magistrats et nos « responsables » politiques–s’il en existe–doivent choisir, maintenant, leur camp très rapidement !…

  3. gigobleu

    Dans cinquante ans, si vous voulez rejoindre la place de la liberté, vous prenez le boulevard Cassen, ensuite, première à gauche, l’avenue Christine Tasin et vous arrivez au square Eric Zemmour. Passé le monument aux martyrs vous débouchez sur l’Arc de Triomphe, vous dépassez la statue de Tommy Robinson, puis, première à droite, rue Jean Moulin et, au fond, vous débouchez place de la liberté.

    1. Yann Kempenich

      Ha, ha, ha, excellent ! Et n’oubliez pas de ne pas vous engager dans l’impasse de l’islam ou le chemin de la gauche sans issue…

  4. frejusien

    La connerie des magistrats gochiotte, c’est qu’ils ne voient pas qu’ils préparent leur remplacement par les tribunaux islamiques,

    et là, plus de droit qui tienne, juste la CHARIA,
    les procureurs, juges, et avocats au rencart, inutiles,
    les cours de droit inutiles,
    les facultés de droit et les diplômes, inutiles !
    un imam rendra la justice au nom d’Allah, et les proc y passeront comme les autres, sans doute pas ceussss qui sont en fonction actuellement mais leurs enfants assurément

  5. néo

    RNiste à 500 balles/moi, j’a la fronde, que me fournit CHRISTINE via son site, pour la remplir de PIERRE d’amertume et d’espoir.Grand merci À VOUS DEUX.

Comments are closed.