Aurélien Taché a encore sévi : crédit d’impôt de 1500 euros si vous accueillez un clandestin


Aurélien Taché a encore sévi : crédit d’impôt de 1500 euros si vous accueillez un clandestin

Macron ne réussit pas à convaincre les Français des bienfaits de l’immigration et de l’islamisation ?

Pas grave, une de ses âmes damnées est montée au feu, suivie par d’autres âmes damnées, les députés LREM ( et toute la gauche on peut l’assurer, même si je n’ai pas vérifié ). Ils ont voté la loi. Elle sera sans doute retoquée par le Sénat, mais comme en fin de compte c’est l’Assemblée qui décide, on est mal partis…

L’appât du gain et la haine atavique des impôts feront-ils oublier les agressions, le conflit de civilisation, l’invasion islamique, la disparition du porc et du vin chez les Français ?  Combien de volontaires ?

Intéressante réponse à suivre…

Naturellement il va y avoir une triche monumentale, puisque ce sont les associations qui, en France, gèrent les clandestins.

Combien d’attestations faites aux copains et à la famille pour leur permettre de bénéficier des 1500 euros ?  Et ils n’auront sans doute pas vu le bout du nez d’un seul clandestin….

Encore une belle niche fiscale réservée aux copains des copains et, hélas aussi, aux familles moyennes qui, bien que se levant tôt, ont du mal  à joindre les deux bouts et répondront présent.

Et des déductions d’impôts pour favoriser l’accueil des étrangers, est-ce bien légal ?

Et pour l’accueil d’un SDF bien de chez nous, combien de déduction ordure Taché ?

Des ordures, ces Macroniens. Des ordures. Je me répète mais ça fait du bien.

Les députés votent une aide fiscale pour l’accueil des réfugiés

PARIS (Reuters) – Les députés français ont adopté mercredi, contre l’avis du gouvernement, un amendement instaurant un crédit d’impôt pour les particuliers accueillant chez eux des réfugiés en situation régulière.

Présenté par le député LaRem Aurélien Taché avec le soutien d’une cinquantaine d’élus de la majorité, l’amendement vise à « permettre une meilleure intégration des réfugiés en France »

Il prévoit un crédit d’impôt de cinq euros par nuitée, dans la limite de 1.500 euros par an.

Cette proposition figurait dans un rapport pour favoriser l’intégration des immigrés remis en février par Aurélien Taché au Premier ministre Edouard Philippe.

Elle a été adoptée lors d’un vote à main levée lors de l’examen en séance du projet de loi de finances 2019 à l’Assemblée nationale.

Le rapporteur général du budget, Joël Giraud, avait rendu un avis défavorable en invoquant la complexité du contrôle de l’hébergement des réfugiés par des associations actives dans ce secteur, qui délivreront les certificats permettant aux particulier de demander le crédit d’impôt.

Il a fait valoir en outre qu’une partie des personnes qui hébergent des migrants ne souhaitent pas le faire avec une contrepartie financière. « J’en connais beaucoup, pour habiter dans une région où cette pratique est extrêmement importante », a dit le député des Hautes-Alpes.

(Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/les-deputes-votent-une-aide-fiscale-pour-l-accueil-des-refugies-75e49956e7a95acdf497bd01dd7c7a62

Note pour ceux qui ne connaîtraient pas Taché 
Le plus fidèle caniche de Macron, qui défend sur tous les plateaux les idées de son maître :
partisan du voile dans l’entreprise, partisan de l’ouverture du fonctionnariat aux étrangers, partisan de l’ouverture totale des frontières à ceux qui veulent venir d’installer chez nous….
Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


39 thoughts on “Aurélien Taché a encore sévi : crédit d’impôt de 1500 euros si vous accueillez un clandestin

  1. Dunois

    Même pour des milliards de milliards d’euros par jour, je refuserai tout migrant. Il y en a qui « fuient » leur pays qui ne sont même pas en guerre… Faudrait savoir. La tache devrait savoir qu’il se place dans la catégorie de ceux qui feront l’objet d’une vengeance aveugle et sourde quand l’heure sonnera. Il aurait dû choisir mieux ses amis. Tant pis pour lui, pauvre con débile.

  2. pier

    Je recherche 2 migrantes blondes à forte poitrine entre 18 &30 ans sachant cuisiner , faire le ménage & plus …….( j ‘ai 1 grande maison avec 1 grosse taxe d ‘habitation donc une ristourne d ‘impôt serait bienvenue , comme les clandestines )

  3. Charles Martel 02

    1500€ pour accueillir un étranger probablement mahométan Mais rien qi on accueille un SDF français… Bref les français sont là pour payer pour nourrir les étranger ou bien pour rester a la rue.. Mais ils ont quoi dans la tête la bande à Macron? Quel tas de pourritures, d’ordures sans nom.. Et après Maconnard 1er nous dira qu’il aime la France et les français? Tu parles il ne respires que pour haïr les français et les remplacer par des saloperies mahométanes!! Ordure, traitre va!!

  4. néo

    Fresnau, Taché et Attal, les troublions néovichystes de l’islam et du patronat, ce sont trois connards écervelés de ce que le système a pu engendré de plus malsain… La GPA intellectuelle de la France d’aujourd’hui. OMO lave de tout soupçon, ces candides de MacronCon.

  5. UlysseUlysse

    Comme tu dis, Christine :
    « Et pour l’accueil d’un SDF bien de chez nous, combien de déduction, ordure Taché ? »
    Vraiment envie de dégueuler.

  6. JEAN

    1500 € divisés par 365 jours ça fait 4,11 € par jour, si on considère la nourriture, l’eau qu’il va consommer plus l’électricité, et la lessive rien que pour lui, et j’en oublie sûrement, je ne vois pas où est le bénéfice, c’est un attrape-nigaud c’est tout, en attendant à l’arrivée c’est nous tous qui allons payer, ras le bol

    1. Vent d'Est, Vent d'Ouest

      @ JEAN
      Et 4,09 € en comptant les années bissextiles. Donc, pas les 5 € par nuitée comme ces députés l’ont claironné. Arnaque ou incompétence de leur part ? Ou les deux ?

      Dans les obligations (liste non exhaustive, on découvrira en tous les jours au fur et à mesure) :

      – double de clé logement et boîte à lettres
      – renoncer à tout ce qui n’est pas halal
      – acheter halal, dans les rayons halal – rayons boucherie où on vend des morceaux de viande halal sans cette étiquette, ça ne compte pas – sinon il va crier au scandale, à la discrimination, au racisme, à la xénophobie et aller se plaindre à qui de droit, les associations pro-migrantes seront, bien sûr, très attentives à leur bien-être et nous fliqueront ;
      – une chambre individuelle
      – un tapis de prière
      – déménager votre bureau pour espace privé réservé à la prière cinq fois par jour
      – …

      Et si on part quelques jours qu’en fait-on de l’hôte ? L’emmener ou pas that’s the question !

    2. Joël

      Surtout quand les élus nous disent qu’un clandos coûte au minimum 50 000 € annuels (que nous payons déjà). Donc double peine, c’est un baise-couillon de première. Juste pour en accueillir un peu plus, en fait. Puisqu’en principe ils ne seront plus comptabilisés dans les demandeurs d’asile.

  7. exocet

    je pense qu’il va y avoir beaucoup de murs, de portes, et de volets taguer, des tagues du genre, terroristes, vendu, daech, ébola, gale, sida,etc, etc, aux armes citoyens, à vos bombes de peintures.

  8. claude t.a.l

    Un exemple du scandale : le Mali

    – les soldats français se font tuer au Mali

    –  » Sur ces cinq dernières années (janvier 2013 – septembre 2017), le montant des octrois de la France au Mali, au travers de l’Agence française de développement, s’est élevé à 310 milliards FCFA (473 millions d’euros).  »

    https://ml.ambafrance.org/Presentation-de-l-aide-francaise-au-Mali-1153

    Et les Maliens arrivent par cargaisons entières en France !

    Et ceux qui les aident auraient une réduction d’impôts ?
    Réduction qui serait compensée en augmentant les impôts des autres.

  9. Victoire de Tourtour

    1500 euros ? Voilà qui ne payera même pas les frais d’obsèques quand les hôtes auront été égorgés par les « migrants » accueillis.

  10. HopliteHoplite

    En 1962 PERSONNE n’aurait accueilli un pied-noir chez lui alors qu’il était FRANÇAIS.A12 ans j’ai dormi par terre dans un garage pendant plusieurs semaines. Je sens que je vais encore vomir

    1. Amélie Poulain

      Bof, en 1962 je vivais avec ma famille à 7 dans une baraque en bois (juste une pièce principale et deux autres minuscules pièces, pas de salle de bains et WC dehors) comme beaucoup de Français qui n’avaient pas encore été relogés correctement après la guerre.

      Je n’en garde pas de si mauvais souvenirs et au moins je sais que je pourrai toujours m’en sortir car je n’ai pas toujours eu l’aisance matérielle (jamais en fait, même en ayant donné beaucoup à la France).

      C’était des époques difficiles pour tout le monde, la fin de la guerre n’était pas loin, le pays n’était pas reconstruit et les Politiques au niveau de l’Algérie avaient de surcroît fort à faire. Mais ça, beaucoup refusent de le comprendre.

      J’ai même raconté ici que quelqu’un de ma famille s’est suicidé après que l’on ait donné son emploi promis dans un arsenal à un Harki, il n’a pas supporté.

      Alors, tout est relatif…. Beaucoup de Français se sentent largement lésés en France, en particulier ceux qui ont toujours courageusement et honnêtement contribué au bien être et à l’évolution du pays,et j’en fais partie.

      1. Christine TasinChristine Tasin Post author

        j’ai la même expérience, j’ai vécu jusqu’en 62 ( ah les premiers HLM un luxe incroyable) dans une maison sans eau courante, sans salle de bains, sans wc… et une seule chambre pour 6 personnes

        1. Amélie Poulain

          Oui Christine,comme vous, j’ai le souvenir des premiers HLM vécus comme un « luxe incroyable » que mes parents ont eu d’ailleurs du mal à quitter (environnement devenu exécrable car au départ ce n’était pas cela, comme beaucoup de Français… ) avec toujours cette fixation sur l’image d’un « bel appartement ».

      2. Angelo de BeO

        « Avaient de surcroît fort à faire » ……en négociant avec des égorgeurs une capitulation autrement plus honteuse que l’armistice de Juin 40 ???
        Hé oui, Amélie, car le comble, c’est que c’est le FLN qui avait été défait !!!…(au prix de la mort de près de 30000 soldats français en 8 ans).
        + je ne crois pas qu’un Harki ait pu bénéficier d’une quelconque priorité en 1962 : ils étaient tous enfermés dans des camps, car il fallait absolument cacher aux français les témoins et victimes de la forfaiture ignoble de notre président de l’époque.
        Les PN, eux, n’auraient eu que ce qu’ils méritaient …et j’ai pu m’en sortir car à l’époque, la France avait besoin de travailleurs et de gens entreprenants.
        C’est peut être bien un ancien « moudjahidine » , pistonné par un délégué coco qui a eu la préférence à l’arsenal …
        C’est à partir de cette époque qu’a été initiée la préférence arabo-musulmane de l’Etat français, renforcée ensuite avec la loi sur le regroupement familial…..tout en faisant passer les Harkis pour de vulgaires collaborateurs-tortionnaires …
        Je maintiens que tous ces soi-disant « réfugiés » sont autrement mieux reçus aujourd’hui que les français d’Algérie en 1962. Ceci est une réalité !
        Je lis toujours avec bcp d’intérêt vos commentaires, mais sur ce sujet, il me semble que vous manquez d’informations objectives. Instruisez-vous donc. Les ouvrages ne manquent pas.
        Sans rancune !

        1. Amélie Poulain

          « + je ne crois pas qu’un Harki ait pu bénéficier d’une quelconque priorité en 1962 »

          Je sais que ce sont des sujets sensibles, mais ce que je dis est en général vérifié et hormis ce cas de ma famille qui se situait loin de la région où j’habite, je pourrais citer d’autres cas similaires au niveau des arsenaux de la Défense (i y en a dans pleins d’endroits en France), j’ai même un voisin dont le père en a bénéficié.

          J’ai connu aussi des « PN » (Pieds-Noirs je suppose) dans le bel HLM que j’ai eu le bonheur d’habiter en 1962 et notamment une amie que j’aimais beaucoup, une autre aussi par la suite et qui s’en est même très bien sortie elle et sa famille.

          Je ne parle jamais dans le vide et quand je ne sais pas je le dis, aucune honte on ne sait pas tout, impossible et heureusement, et là, j’en suis certaine.

          Ceci dit, je comprends que chacun ait une vision différente des choses selon son vécu.

          Pour moi, la guerre d’Algérie n’est perceptible que par des témoignages authentiques et vérifiés car j’ai une certaine exigence à ce sujet n’étant pas naïve – et ce que l’on veut bien en dire (il y a beaucoup de choses cachées apparemment) car j’étais trop jeune à l’époque, je l’ai dit souvent ici aussi.

          Maintenant, sachez que l’on a toujours une vision des choses forcément orientée par sa propre histoire et que l’on ne peut voir la totalité de la réalité qui est beaucoup trop complexe, ainsi, je ce que je vous dis là, est une partie de la réalité qui est vérifiable, soit dit en passant.

          Pensez aussi aux Français de la Métropole de l’époque et à ce qu’ils vivaient dans ce contexte de l’époque (vous avez un témoignage ci-dessus) ce qui permet peut-être aussi de mettre les choses en perspective et de les voir dans leur ensemble.

          Ce que je dis aussi pour les Politiques en place, je le tiens aussi de lectures historiques (je lis, ne vous inquiétez pas) et de témoignages plus ou moins proches (notamment documentaires de l’époque aussi où il est difficile de remettre en cause des témoignages in vivo). De toute façon, si on veut réfléchir un peu c’est évident, pas besoin de livre d’Histoire pour comprendre cela.

          La guerre d’Algérie, vue de l’extérieur est pour moi un panier de crabes dans laquelle il est difficile de se retrouver dans ce qui a fait quoi et comment et pourquoi, et je ne suis pas optimiste sur d’éventuels éclaircissements dans l’avenir quand je vois le fonctionnement actuel de ces pays et la surcharge émotionnelle bien compréhensible face à l’horreur de ce qui s’est passé de ceux qui l’ont vécue.

          J’apporte tout simplement un témoignage vérifiable par tout un chacun (peut-être pas au niveau des livres pour le coup….) et je vous remercie de l’intérêt que vous dites porter à mes écrits.

          1. Angelo de BeO

            Rebonjour Amélie !
            Hé oui, la forfaiture a été si grande que toute cette histoire paraît incroyable, même pour les français locaux qui en ont été les victimes …
            Mais il est vrai que pour le peuple français, d’une manière générale; il est plus facile et confortable de prétendre que, vu de l’extérieur, c’est un panier de crabes confus, incompréhensible et qu’il n’est pas possible de se faire une opinion…C’est une façon comme une autre de se réfugier dans le « pas concerné » ou l’ignorance feinte, mode qui sévit aujourd’hui chez les bienpensants à propos de l’immigration-invasion… Vous savez, tous ces bobos, universitaires, journalopes, magistrats, petits politicards, vivant dans les beaux quartiers à l’abri des méfaits de ceux dont ils encouragent l’importation…
            Je suis certain que cela n’est pas votre genre.
            Aussi, je me permets d’insister sur la prise de connaissance des données factuelles indiscutables que doit acquérir quiconque s’intéresse à l’histoire contemporaine et à son propre devenir.
            Vous pourriez les retrouver, à propos de cette « affaire » dans la compilation réalisée par un historien plutôt classé à gauche : Jean Jacques Jordi / « Un silence d’Etat »
            Vous ne le regretterez pas !
            Bien amicalement,
            un populo-francouillard, bien décidé à se battre pour le rester !

          2. Amélie Poulain

            Rebonjour @Angelo de BeO !

            Merci pour votre référence, je note.

            Cependant, j’aime balayer en long en large et en travers, si je puis me permettre cette image, aussi prendre mon temps et ne rien prendre prendre pour du pain béni (quand je ne sais pas, j’attends….), avant de me faire une opinion car l’Histoire, telle que racontée (et ce n’est pas ici qu’on dira le contraire !) n’est qu’une interprétation de celui qui l’écrit. Il est toujours important, du fait de ce problème, d’avoir plusieurs éclairages notamment ceux dont je vous ai parlé (témoignages etc….).

            Quand je dis que c’est un « panier de crabes » ce n’est sûrement pas pour éviter de regarder les choses en face c’est juste parce que je connais les pérégrinations de l’esprit humain et de son rapport à la réalité, et je sais que la réalité n’existe pas, le réel si (réalité interprétée).

            Concernant la guerre d’Algérie, il y a des témoignages et des regards contradictoires (même pour ceux qui l’ont vécue) alors le seul espoir pour qui n’a pas eu la chance de ne pas la vivre de plein fouet, est de patienter (tout finit par ressortir), de joindre et de contextualiser tous ces petits bouts d’Histoire afin de s’en construire une cohérence qui ne sera de toute façon jamais. tout à fait exacte.

            Vous pouvez aussi constater actuellement à quel point on peut faire dire des choses qui ne sont pas à des évènements et mettre sur le dos de certains toutes les vilénies dont on voudrait le parer pour s’en débarrasser. L’Histoire est pleine de cas comme ça…. C’est l’Humain….

            Je ne perd ainsi jamais de vue la complexité des évènements également c’est pour cela que je n’aime pas les jugements hâtifs.

            Vous savez, dans un autre registre, il y a en France des gens qui ont été classés « bien sous tout rapport » lors du massacre du Rwanda, accueillis comme réfugiés donc et qui bénéficiaient du RMI en France (témoignage)….Alors quand je dis qu’il est difficile de s’y retrouver, je sais de quoi je parle.

            Bien amicalement !

          3. Amélie Poulain

            Je rectifie bien sûr concernant la guerre d’Algérie :

            non pas : « qui n’a pas eu la chance de ne pas la vivre de plein fouet », mais « qui a eu la chance de ne pas la vivre…. », évidemment.

            Pourtant, je me suis relue….

        2. Amélie Poulain

          @Angelo de BeO

          « C’est à partir de cette époque qu’a été initiée la préférence arabo-musulmane de l’Etat français, renforcée ensuite avec la loi sur le regroupement familial… »

          Je confirme, j’en ai « bénéficié » quelques années plus tard, quand, en 1982, j’ai dû habiter provisoirement une HLM totalement sale et insalubre que la société HLM avait refusé de rénover un minimum me disant qu’il appartenait au locataire de refaire peintures, tapisseries etc….

          Le comble, c’est que lorsque j’ai quitté ce logement, il a été refait à neuf par cette même société HLM car, devinez ? Le nouveau locataire était arabe…

          Et ce n’est pas fini : ils ont eu le culot de me présenter la facture de réfection, que j’ai refusée, après moult entretiens pas très sympas, de payer.

          Je n’ai jamais oublié cet épisode et j’aurais bien d’autres exemples, même récents, de la préférence arabo-musulmane.

          Heureusement que dans la Constitution il est interdit de discriminer…. car du coup, avec ces exemples, je me demande ce que cela aurait été si cela n’avait pas été le cas….

          Et après, il y en a qui la bouche en coeur s’étonne de la frustration et la révolte des Français… Encore des qui vivent dans leur bocal.

        3. Amélie Poulain

          @Angelo de BeO

          Cela n’est pas le sujet de l’article et on pourrait peut-être du coup en rester là mais comme vous en parlez et faites le parallèle avec la situation d’aujourd’hui, j’ai trouvé cet article qui me semble intéressant et qui montre bien à quel point ce sujet est complexe, vous y trouverez peut-être pour vous des repères intéressants :

          « De l’Algérie à la France. Les conditions de départ et d’accueil des rapatriés, pieds-noirs et harkis en 1962 »
          par Abderahmen Moumen

          historien et chercheur associé au centre de recherche historique sur les sociétés méditerranéennes (CRHiSM) de l’Université de Perpignan.

          … »Lorsqu’en 1962, la grande majorité des Français d’Algérie fuient l’Algérie pour se réfugier en France, ce phénomène brutal et massif prend totalement de court l’État et le gouvernement français »….

          https://www.cairn.info/revue-materiaux-pour-l-histoire-de-notre-temps-2010-3-page-60.htm

          Bien à vous

  11. ILIANA

    Si ce n’était que le crédit d’impôt!
    Au lendemain du lancement de cette idée, j’ai vu, de mes propres yeux, chez Bourdin (Tv RMC Découverte, 08/10, 08h30) un illuminé présenté comme membre d’une assos (pro-migrants) dont je ne me souviens pas le nom, dire:
    « Les personnes qui hébergent des réfugiés légaux ou migrants en attente de résultat – qui peut durer jusqu’à 2 ans! – , TOUCHENT ENV. 3.000 € PAR MOIS et devraient bénéficier d’un crédit d’impôt! »!
    A la question de Bourdin « Mais pourquoi alors ceux qui s’engageraient à héberger des SDF ne bénéficieraient pas des mêmes avantages? Ca réduirait le nombre des SDF dans la rue! », il n’a pas su répondre!

  12. Fomalo

    Meuh non! Cinq euros par jour, dans la limite de 1500 euros par an pour un hébergement chez un « particulier », cela veut dire que ça fonctionne sur trois cent jours.
    Les soixante quatre ou soixante cinq jours restant seront 1) pour le mois de congés payés des migrants, à la mer ou à la montagne et 2) le mois de formation dans les hébergements des conseils régionaux, des mairies ou des associations qui pourront se refaire une santé avec les subventions idoines..

    1. ILIANA

      Lisez mieux. Vous confondez le « crédit d’impôt » dont il est question dans l’article, et LA REMUNERATION DE 3000/MOIS dont je parle et à laquelle ledit activiste voulait ajouter EN PLUS, le crédit d’impôt proposé par « Tache »

  13. Amélie Poulain

    « Et pour l’accueil d’un SDF bien de chez nous, combien de déduction ordure Taché ? »

    Si, si , cela avait été proposé dans une ville près de chez moi, et on n’en a plus parlé avec tous les problèmes qu’il y a eu, c’était même dangereux (je le confirme).

    Je ne sais pas qui peut avoir ce genre d’idées ? Ceux qui y croient devraient essayer comme ça ils seraient enfin fixés.

    Pour les clandestins ça fera pareil, mais il y a des gens qui ont besoin de toucher l’expérience pour comprendre réellement les problèmes, eh bien qu’ils essayent on n’est plus à une ineptie près…. Chacun a le droit, s’il le désire, d’héberger un SDF, et comme il bénéficie du RSA il pourra même dédommager son hôte.

    Je respecte, chacun son expérience, moi j’ai compris, je n’en ai pas besoin.

    Il parait aussi qu’on va avoir une vignette pour les vélos, pas gratuit bien sûr. Si les gens sont assez bêtes pour obéir, on va rire…. J’espère qu’il y aura beaucoup de réfractaires à la mesure, il est temps de mettre enfin des limites si on veut que cela change. .

    Je me demande parfois jusqu’où les Français sont capables d’aller pour accepter n’importe quoi.

  14. Amélie Poulain

    Sachez que vous pouvez toujours aussi faire des dons aux nombreuses associations qui s’occupent des SDF, et vous aurez des déductions fiscales.

    D’ailleurs, je pense même que l’hébergement d’un SDF doit pouvoir se monnayer car parfois il manque des lieux d’hébergement possibles et les hôtels sont saturés,il suffit de demander.

    Les seuls qui à mon avis ne rapporteraient rien ce serait ceux qui travaillent et ont un petit salaire même à temps partiel car ils seraient considérés comme salariés. Mais là, ils participeraient sans doute à leur hébergement.

  15. ILIANA

    Si un connaisseur des sites de streaming peut trouver l’émission du 8/10, il sera possible de la revoir/réécouter sur RMC
    Attention, il n’est pas question de l’entretien avec l’invité du jour (seule partie de l’émission que je trouve en streaming) qui, ce jour-là, était Laurent Berger, mais de cet activiste, lorsqu’il a été commentée cette proposition de « Tach(é) »
    En y repensant, je pense que c’était aux alentours de 08h, et en tous les cas avant 08h30
    Même si j’ai mal entendu (ce qui m’étonnerait)à, la question de Bourdin en réaction et la gêne de l »activiste » en réaction le prouvent. Si c’était 1500/an, soit 4/jour, personne ne prendra de SDF, et Bourdin n’aurait même pas à poser la question

  16. Flupke

    Ca promet de belles magouilles, comme pour les primes aux immigrés pour qu’ils rentrent chez eux. Du grand n’importe quoi .

  17. Catherine Terrillon

    Mais d’ou sort tout cet argent ? Quand il n’y a plus, il y en a encore ! je ne savais pas que la France était si riche … j’avais cru comprendre que les pauvres coûtaient trop cher ! je ne comprends pas !

Comments are closed.