De Cock et ses détricoteuses veulent remplacer notre roman national par le roman du vivre-ensemble


De Cock et ses détricoteuses veulent remplacer notre roman national par le roman du vivre-ensemble

L’article de Yann Kempenich sur les manuels scolaires a fait couler beaucoup d’encre et a conduit nos lecteurs à jeter des cris d’orfraie :

http://resistancerepublicaine.eu/2018/10/13/voyage-au-bout-du-gauchisme-lislam-roi-dans-les-manuels-scolaires-de-nos-enfants/#comment-714470

Il y évoque en passant le travail de déconstruction d’une De Cock, dont Christine Tasin a maintes fois démontré la malhonnêteté intellectuelle, demandant qu’elle soit chassée de l’Education Nationale.

Antiislam a montré également leur travail de sape pour la victoire de Charles Martel

http://resistancerepublicaine.eu/2018/10/17/non-miserable-de-cock-la-victoire-de-poitiers-le-17-octobre-733-ne-fut-pas-une-minable-escarmouche/

J’aimerais ajouter ces quelques éléments de réflexion :

 

Une méta-analyse des manuels et des programmes laisse clairement apparaître le projet sous-jacent, l’agenda qui sous-tend cet enseignement.

Il ne s’agit nullement d’enseigner l’Histoire,la vraie , mais de construire un imaginaire, une représentation de la société actuelle telle que des illuminés la rêvent, en la projetant dans le passé, réécrit dans ce sens. C’est donc à la fois une fantasmagorie et une mythologie.

C’est absolument stupéfiant, les mêmes qui nous racontent qu’il faut en finir avec la fiction du « Roman National » contraire à la vérité historique, qui serait une fiction, nous imposent un » roman du vivre-ensemble ».

Bien pire que le « Roman National », qui au moins n’occultait pas la violence de l’Histoire et n’était pas manichéen, on nous donne à brouter une représentation grotesque, disneyenne du passé, transformé en un Âge d’Or mythique – et ce évidemment sous les auspices bienveillants de l’islam, ce grand pacificateur multiculturel. On est bien sûr invités à retrouver cette époque bénie entre toutes, à la reconstruire en nous soumettant à nouveau à nos bienveillants maîtres muuslmans, seuls aptes à construire une merveilleuse société de concorde.

Le seul hic de ce magnifique et généreux projet, c’est que l’Histoire, la vraie, et pas cette soupe à l’eau de rose (de damas), nous enseigne que c’est exactement le contraire qui s’est passé. L’islam a engendré une société obscurantiste, arriérée,régressive.

Un point illustre ce contresens majeur/ la confusion qui est faite et entretenue volontairement entre savants et scientifiques. Ces manuels oublient manifestement de préciser que quand les musulmans parlent de « savants », ils parlent de spécialistes… de l’islam et du coran, des oulémas bornés et ignorantsqui prétendent que toute la connaissance est dans le coran! (commel’imam deBrest avec la musique qui transforme en singe et en cochon!)

Et s’ils parlaient de la destruction de la bibliothèque d’Alexandrie par le si génial et si tolérant calife Omar?

En passant, la présentation qui est faite de son code de « tolérance » des chrétiens est absolument inadmissible, c’est de la falsification par omission, les auteurs ayant pris soin de retirer tout ce qui est inacceptable pour en donner une version idyllique totalement édulcorée. Dans le même temps on vilipende le statut inférieur des juifs chez les méchants européens arriérés, alors qu’il était bien plus avantageux!

Bref, c’est de « l’Histoire » à la sauce 1984! Falsification, mensonge et travestissement!

.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




12 thoughts on “De Cock et ses détricoteuses veulent remplacer notre roman national par le roman du vivre-ensemble

  1. al fareed

    “He who controls the past controls the future. He who controls the present controls the past.” George Orwell, 1984
    rien a ajouter

  2. Jean-Louis

    Son nom lui donne des pouvoirs, elle veut nous enc*ler. En tout cas elle sera jamais étouffé par la honte cette pourriture…

  3. Christian Jour

    A la télé c’est pareil, on a droit de plus en plus souvent aux filmes avec la petite réfugié, toute seule maltraitée à l’école par les méchants petits blancs raciste et etc etc . Ils nous enfument tant qu’ils peuvent. Mais nous ont est pas dupe on sait ce qu’ils veulent faire, c’est islamiser notre pays et ça il n’en est pas question. DEHORS.

    1. Adalbert le Grand

      C’est effectivement de la fiction intégrale. Ou plutôt de la réalité à rebours. Dans la vraie vie, les classes avec un immigré dans une classe de blancs, cela fait belle lurette que cela n’existe plus.

      En revanche les classes avec un malheureux blanc isolé maltraité par ses gentils camarades tous musulmans et/ou noirs, ça ça existe!

  4. néo

    De fait, déjà sa génération est mitée par l’ostracisme intellectuelle de l’histoire, répandue par nos » blés en herbe » gauchistes post-anticolonialistes de 94. Quand on sait pas , on s’invente.. Quid de l(ignorance.

  5. Rochefortaise

    Souriez Madame Tasin, dans la bio de cette bécasse sur Wikipédia, vous êtes nommée et RR qualifiée. C’est la gloire ……

      1. David

        Désolé. Je n’en savais rien. Je pensais qu’elles n’étaient que deux connasses de pseudo-journalistes à la solde de Mérdiapart!
        Une calamité en somme!

Comments are closed.