France de Macron : glorification du foot, grande misère de la recherche française…


France de Macron : glorification du foot, grande misère de la recherche française…

En tant que chercheur moi-même je constate chaque jour l’état de déliquescence et même de faillite dans lequel sont les équipes de recherche françaises.

On doit se tenir au niveau d’une compétition internationale rude, face à des pays qui investissent dans la recherche, en travaillant avec des bouts de ficelles et des bouts de chandelles.

Bien sûr, quand il s’agit d’organiser les grandes fiestas à flons-flons pas de problème d’argent pour acheter champagne et petits fours ou pour mener quelques « grands directeurs », plus politiciens que scientifiques, manger à la table de chefs étoilés.

Mais dès qu’il s’agit de trouver 1000 euros pour réparer un appareil tombé en panne là c’est tout un problème et les expérimentations sont suspendues des semaines voire des mois jusqu’à ce qu’on arrive à gratter un peu d’argent pour la réparation.

Pour remplacer des appareils vétustes c’est la croix et la bannière,  à tel point que les chercheurs en sont réduits à jouer aux réparateurs et à perdre des jours et des jours à essayer de remettre en marche leur outil de travail et très souvent sans succès..

Plus de techniciens, des difficultés sans nom pour acheter des réactifs et produits nécessaires aux expériences, c’est toujours trop cher, une paperasse administrative qui devient sclérosante et chronophage.

Un indicateur supplémentaire de la chute de la France dans le club des pays sous-développés..

Le fric on en a pour des étrangers qui courent derrière un ballon, on a du fric pour faire du vent, de l’image, de la façade, mais pour tout ce qui est essentiel à un pays développé il n’y a plus rien.

Micron n’arrange rien.  Pour ces gens là, pour ces incultes, la recherche ça doit rapporter du fric à court terme alors que la recherche est un investissement à long terme qui rapportera ses fruits pour les générations à venir mais étant donné la vison à court terme de tous ces connards qui nous gouvernent on est cuits.

Ils sont plus préoccupés à craquer notre fric à nourrir des parasites qui nous tuent qu’à investir pour que notre pays reste un grand pays.

La démonstration, Marchersurdesœufs nous la livre ici:

http://resistancerepublicaine.eu/2018/10/15/pogba-au-pinacle-gerard-mourou-au-pilon/

On porte au pinacle une équipe de France halal qui a bien tapé dans un ballon, on invite des tribus entières d’étrangers tous plus halal les uns que les autres à l’Élysée pour fêter la musique, là du fric on en a, mais on se fout totalement d’un chercheur français dont le travail acharné apporte une avancée significative pour notre avenir.

S’il y a du fric à prendre ils seront là tous ces connards de politicards mais pour le reste ils s’en tapent totalement au point que pour Gérard Mourou on ne dépensera pas un kopeck pour célébrer sa réussite..

Hé oui Mr Micron, Gérard Mourou a un défaut : il est blanc, brillant et français, bref tout ce que notre président et sa bande d’incompétents déteste !!

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




13 thoughts on “France de Macron : glorification du foot, grande misère de la recherche française…

  1. palimola

    On manipule plus facilement une bande d’ignares incultes qu’un peuple instruit éduqué et uni derrière le même drapeau .

  2. Joël

    S’il n’y avait que la recherche. C’est dans tous les domaines l’état de faillite.
    Un exemple, vous transposez votre description sous l’uniforme et vous avez exactement l’état des lieux de l’armée. Valable pour la police, la gendarmerie, les hôpitaux, etc.
    Depuis 40 ans, non seulement il n’y a plus les moyens d’acheter des matériels nouveaux mais même plus les moyens d’entretenir l’existant (quand les pièces existent encore parce que l’obsolescence va bon train). Qui fabrique encore des pièces pour du matériel qui a 30 ou 40 ans quand même un simple moulin à café ne dure pas plus de 5 ans ?
    Ce n’est pas la recherche ou l’armée ou autre qui est en état de déliquescence, c’est toute la France entière.
    Mais rassurez-vous, on est encore capable de trouver 87 milliards annuels pour les étrangers, donc tout va bien.

  3. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Bonjour @Charles Martel 02 ;

    Cela me fait extrêmement plaisir que vous rajoutiez votre témoignage, puique comme vous le précisez, vous êtes vous-même chercheur.

    Personnellement je suis très sensible à ces quatre secteurs,quatre forces capitales, vitales de la société française : l’agricultur/élevage, l’industrie, La recherche, l’armée.

    Sans ces quatre secteurs, un pays ne peut exister, une société ne peut vivre ; ils sont donc vitaux et devraient être prioritaires dans quelconque politique nationale de tout pays.

    Hors, on assiste en France à la décapitation totale de ces quatre force, c’est dire que l’on assassine notre pays.

    Légalement, là c’est @Maxime qui pourrait en parler mieux que moi et plus précisément, l’État est en faute majeure ; car son devoir premier est d’assurer la vie, le bon fonctionnement, l’ordre de la Nation sans lesquelles forces cela est absolument impossible et qui voue le pays au chaos, à la guerre civile, l’expose à la domination extérieure voire à la guerre internationale, à la destruction du pays et à la mort de beaucoup des citoyens.

    La recherche est fondamentalement liée à la survie, même à la vie d’un pays grâce à l’évolution que seule elle st capables s’assurer. Ne pas la privilégier est donc un crime, et on peut dire qu’en l’état actuel de la situation e la France par rapport au monde, un crime de haute trahison.

    Le travail et la découverte extraordinaire et majeure du Chercheur Monsieur Mourou est quelque chose d’extraordinaire qui apporte en plus des solution d’extrême importance pour le bien être et la survie de la planète et de l’humanité ; mais aussi des promesses de prospérité pour la France. Ne reste qu’aux politiques, aux décideurs qu’à se reprendre et ouvrir grand les portes pour favoriser l’exploitation de cette découverte ; verront-ils que cette découverte c’est comme la découverte du pétrole dans les pays du Proche et Moyen Orient. Elle répond à merveille au dicton : « en France, on n’a pas de pétrole mais on a des idées. »

    Quelle sera l’attitude de tous les verts, plus vert islamique qu’écologique ?!

    La France tient là un superbe opportunité de se refaire une santé ; les politiques la saisiront-ils ?

    Nous faisions mention de Tchernobil, de Fukushima, mais Hiroshima, Nagasaki, et combien d’autres contrées meurtries par les conséquences néfastes de l’industrie nucléaire mais aussi de celles de l’enfer de la guerre ? Aujourd’hui encore, des enfants, des animaux naissent victimes de malformations monstrueuses et terriblement handicapantes ; n’est-ce pas important ça ?

    Enfin, je voudrais souligner également qu’il me semble bien que ce chercheur est Français mais CHERCHE en France ; quand beaucoup de nos matières grises mettent les voiles vers l’étranger, ils auront leurs raisons, et qu’à l’inverse, nous ouvrons par millions nos portes à un autre type de matière grise, épiderme gris .

    ________________________________
    CNRS le Journal
    Gérard Mourou, prix Nobel de physique 2018 – ( Gérard Mourou, l’as du laser
    Portrait paru dans Le journal du CNRS n°228-229, janvier-février 2009).
    :::: https://lejournal.cnrs.fr/articles/gerard-mourou-prix-nobel-de-physique-2018
    02.10.2018

  4. Charles Martel 02

    On ne peut espérer aucune amélioration avec la bande de dhimmis
    branquignols qui nous gouverne, je vous renvoie a un article précédemment paru sur ce site même
    .
    http://resistancerepublicaine.eu/2017/05/04/indignation-dun-francais-ordinaire-devant-la-lettre-indecente-du-president-de-la-fac-de-bordeaux/

    On voit bien que les présidents des universités sont « aux ordres » de la dhimmitude, idem pour les directeurs des autres organismes de recherche.

    Quant à la valorisation de la découverte de Monsieur Mourou, je ne peux rien affirmer, mais l’expérience a montré qu’une des grandes spécialités françaises c’est de ne pas être capable de (ou ne pas vouloir) valoriser les découvertes de ses scientifiques et de laisser les autres pays faire ce qu’il faut pour les valoriser et revendre à la France les droits d’exploitation. ! Et ce n’est pas nouveau, un vieil exemple : l’action de la pénicilline dont la découverte a été attribuée a Flemming a été décrite auparavant dans la thèse d’un médecin militaire français Ernest Duchesne

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ernest_Duchesne

    On peut lire dans Wilkipedia que sa découverte resta inappliquée, trente-deux ans avant celle d’Alexander Fleming qui montra en 1929 les propriétés antibiotiques de la pénicilline, substance dérivée de ces moisissures.

    Voila c’est ça la France.. On fout notre fric en l’air pour des célébrer des footballeurs ou pour nourrir les parasite mahométans qui nous bouffent, mais pour soutenir nos scientifiques.. que dalle!!

    1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

      Bonsoir @Charles Martel 02 ;

      Merci pour votre commentaire et celui adressé à @Fomalo riches en informations, d’autant plus intéressantes qu’elle sont des témoignages directs, de l’intérieur.

      C’est démoralisant de voir combien toute cette sphère de bien-pensants qui revendiquaient jusqu’en 2017, être les seuls à pouvoir prétendre à la gouvernance d’autant qu’ils tenaient les manettes depuis toujours, les seuls habilités à gouverner.

      Et quel constat malheureux que de voir comment en 50 ans, allez poussons en 70 ils ont mis un des pays les plus importants au monde, à genoux, tête baissée attendant le coup de machette.

      Ce sont vraiment des traîtres qui nous ont gouvernés pendant tout ce temps.

      En plus, quelle basse-cour ! et encore plus ces deux derniers mandats présidentiels. C’est de pire en pire ; et du coup c’est la ruée des opportunistes sans talent, sans compétence aucune qui courent à la gamelle et ambitionne le pouvoir pour des ambitions personnels ou des motivations étrangères à la France.

      Et une fois installés, illégitimement qui plus est puisque nous savons que les élections sont un grand jeu de mafia auquel se plie pourtant tout les patriotes soucieux de respecter les règles établies. Mais je pense que bientôt, les évidences étant là, ils se rendront compte, qu’étant les seuls à respecter ces règles, ils sont les dindons de la farce. Donc, pour revenir à ces coqs de fumier, transformés en coqs de combats c’est avec leur bec et leurs serres qu’ils défendent leur « acquis », leur position, leur gagne pain sur lequel ils veillent jalousement. Du reste, combien de fois n’entendons nous pas qu’ils s’opposent à toute réforme qui réduirait leur confort et leur salaire ! Pire combien de fois réclament-ils une augmentation de salaire. Par ailleurs, ce sont des gens qui je crois, perçoivent encore pas mal de temps des revenus même après ne plus être en activité. C’est le cas de Valery Giscard d’Estaing par exemple. Une honte! Un abus !

      Dire que nous ne pouvons même plus compter sur l’armée pour nous débarrasser de toute cette racaille en col blanc et remettre le pays sur de bons rails. C’est désespérant. C’est pourtant bien ce qu’il faudrait, remettre les pendules à l’heure et ce ne peut-être que d’une façon brutale. Moi, personnellement, à conditions que ce soit fait par des Français, pour les Français et pour la France, en passer par là pendant une période de remise en état je ne suis pas contre.

      En bref, j’ai quand même peur aussi que nous manquions de chercheurs après cette longue mise à l’épreuve pour la Recherche. Croisons les doigts pour que nous en ayons encore suffisamment et compétents pour participer à la reconstruction, au relèvement de la France le jour où tous ce chacals d’État, des médias et de la fiance auront été « remerciés » très vertement.

      1. Charles Martel 02

        @ Marcher sur des œufs

        « … En bref, j’ai quand même peur aussi que nous manquions de chercheurs après cette longue mise à l’épreuve pour la Recherche… »

        Votre peur est entièrement justifiée je peux vous dire que la carrière de chercheur en France n’attire plus nos jeunes doctorants. Il est évident qu’il vaut mieux se diriger vers le football, le rap ou autre futilités de ce genre si chères a Micron que vers la recherche si on veut vivre décemment. Aujourd’hui un étudiant qui fait un doctorat a déjà dû rencontrer des difficultés énormes pour avoir un financement (les financements se réduisent chaque année a des peaux de chagrin). Après durant 3 ou 4 ans c’est un véritable sacerdoce, des journées de 12h de travail en moyenne souvent 7 jours sur 7, pour arriver à obtenir un doctorat. Ensuite c’est la course au post-doc, pas évident car faut encore trouver des post-doc qui permettent de vivre décemment. Certains doivent enchainer plusieurs post-doc avant d’arriver a intégrer un organisme de recherche et donc un situation stable avec une grille de salaires de merde qui fait littéralement rigoler ( et j’en ai vu rigoler) les chercheurs étrangers.. Après ça, pour ceux qui sont arrivés à avoir un poste stable c’est la recherche dans les conditions calamiteuses que j’ai décrites ci-dessus avec des perspectives de retraite pitoyables vu les réformes que nous ont réservées et nous réservent les successives pourritures gouvernantes et sachant qu’après toutes ces péripéties le jeune chercheur commence a cotiser pour sa retraite à l’age de 30-35 ans en moyenne, autrement dit il pourra espérer un retraite merdique vers 80 ans si Macron arrive a nous foutre sa prochaine réforme des retraites dans le fion. Tout ça pour dire que les étudiants (et je les y encouragent) n’ont aucune envie de travailler en France où ils seront traités, payés et considérés comme des sous-merdes et cherchent en grande majorité a partir à l’étranger et je ne parle pas des chercheurs confirmés qui quittent la France avec son système sclérosant et débile digne d’un état communiste pour aller bosser à l’étranger, personnellement, j’aurais 25 ans de moins, je quitterais aussi la France car ça devient impossible.. A partir où la France a décidé de sombrer dans la fosse des pays sous-développés tous s’enchaine et si remontée il y a elle sera dure car pendant ce temps les grandes puissances économiques modernes (USA, Japon, Inde, Chine, Angleterre, Allemagne, pays nordiques etc ) eux avancent car ils ont compris où était l’intérêt d’un pays moderne. La France elle, a fait le choix de devenir la poubelle du monde en accueillant tous les déchets humains et tous les parasites notamment mahométans qui la détestent mais bouffent allègrement sur son dos en captant notre fric et nos moyens au détriment du reste…

  5. Fomalo

    Cet article est bienvenu, je l’approuve à 100%. Je trouve les commentaires de Joël et de M.sdO particulièrement pertinents. Une question cependant, s’il peut y avoir une réponse. En 2008, sous Sarkozy maître des horloges dont les universitaires, il était autorisé aux universités des legs privés de particuliers. Legs sans conditions, acceptables pro domo, qui pouvaient permettre d’abonder les ressources déjà raréfiées des centres de recherche ou de certaines UFR. N’en va-t-il pas de même pour tous les centres de recherches donnant lieu à un suivi de doctorants ? Je pense que payer un(e) bon(ne) chargé(e) de contacts et de la mise en forme de plaquettes pour la publicité du labo et la recherche de subventions- mais alors, pas du tout du tout dans la basse cour d’A.Buzyn et de son mari- pourrait valoir la peine Le tout reposant sur une collecte de départ pour la pub, le recrutement etc…Il y a des gens en France doués pour obtenir des subventions privées, même minimes, mais nombreuses, permettant d’économiser sur les dotations d’état réduites à peau de chagrin..et de sauver certains labos de la misère.

    1. Charles Martel 02

      Tout argent que va obtenir un laboratoire de recherche public ne peut être gérée par le laboratoire et doit obligatoirement être géré par un organisme de tutelle d’état.. Ce qui veut dire que quelle que soit la provenance de l’argent (fonds privés notamment), c’est l’état qui va le gérer pour le labo avec toutes les contraintes démoniaques et inextricables que l’administration vous impose. Donc si aujourd’hui une personne fait un don a une équipe de recherche, ladite équipe verra ce don déjà amputé de 10 à 25% en moyenne par l’organisme d’état qui va le gérer pour des soi-disant « frais de gestion » (si ça c’est pas déjà du racket). Ensuite le laboratoire ne pourra pas en disposer comme il le veut car l’utilisation de cet argent sera soumise à des contraintes dictées par l’administration et qui sont totalement incompatibles avec celles d’une activité de recherche, tant et si bien que souvent vous avez en fin d’année des besoins auxquels vous ne pouvez pas satisfaire bien qu’il vous reste de l’argent et une fois l’année passé l’état vous pique le fric non utilisé. Un moyen totalement sournois de s’approprier du fric donné pour la recherche.. Je peux vous dire que lorsque des chercheurs étrangers, notamment anglo-saxons, arrivent en France ils sont totalement éberlués et ne comprennent pas du tout cette logique de fonctionnement qui , il faut bien le dire, est plus faite pour que l’état rackette du fric que pour faciliter le fonctionnement des laboratoires de recherche.

  6. frejusien

    Tous les secteurs sont en chute libre, les voyants au rouge,

    que dire des hôpitaux ?
    la conne buzin, qui montre de la commisération de circonstance envers le personnel hospitalier sur-exploité, va supprimer 36 000 postes,
    faut faire des économies, n’est-ce pas ?
    les indigents arrivent par milliers, qu’il faut loger, nourrir , soigner, enseigner, etc,

    de toutes façons, le jupiter est un jouisseur, qui profite au maximum de sa situation, se paye tous ses caprices, n’arrête pas de voyager avec toute sa cour de favoris,
    ainsi vogue la galère

  7. Christian Jour

    Et oui c’est ça la France de macron, tous niveler par le bas pour ne pas dépayser nos envahisseurs qui eux même viennent de pays moyenageux très arriérés (l’age des caverne). Surtout ne pas les dépayser ces cher petits parasites (tueurs de juifs et de chrétins) soutenu par la gauche Hitleromacroniène.
    Faut pas oublier que d’après les intilictuels ensablés, la terre est plate (si si, c’est prouvé avec une thèse) et l’urine de chamelle fermentée soigne tout les bobos et que se qui n’est pas dans le coran n’a pas lieu d’existé.

  8. Ravachol

    Panem et circenses. La recette est vieille comme le monde, même ici Macron n’a rien d’un brillant dirigeant. On balaye allègrement la saleté pour la planquer sous un joli tapis (de contrefaçon), on maquille l’odeur pestilentielle avec des parfums concentrés (cancérigènes de préférence), et on transforme les événements sportifs populaires en vaseline haut de gamme (Dieu sait si elle coûte cher à l’Etat) pour que les réformes fassent moins mal en pénétrant dans nos séants. A défaut d’apaiser tout le monde, cela semble suffire aux écervelés, qui remercieraient presque chaque jour leur bon président pour ce malheureux os à ronger qu’il leur lance dédaigneusement au coin de la pièce, quand lui-même se bâfre au banquet des impôts. Je ne tairai pas les larmes de douleur morale qui ont roulé sur mes joues cet été lors de la coupe du monde. La victoire de la France signait une lobotomie collective. Il est quand même malheureux de se voir prier pour que son propre pays perde une compétition, comme il est préférable de couper un membre gangréné plutôt que le laisser infecter tout le reste du corps…

Comments are closed.